Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

rbt83

Membres
  • Posts

    142
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Everything posted by rbt83

  1. Bonsoir @gege4545 Vu ton gabarit il est bien probable qu'il te faille plus de 9/10 kg en mer Rouge, je ne reviens pas dessus. Mais dans ce que tu écris on devine surtout un problème de ventilation qui ne doit pas etre dissocié du lestage. Gonfler ton gilet à la bouche n'arrange rien à ton stress de début de plongée. Oublie donc d'autant que ce volume est négligeable par rapport à la respiration. Le test de l'eau au niveau du masque est un classique effectivement pour dépister un gros pb de lestage (bien trop lourd ou bien trop léger) . Mais il faut affiner en immersion et surtout en fin de plongée, bloc presque vide. Par contre je te déconseille de faire un canard (ce que tu appelles se retourner) pour t'immerger. Il vaut mieux en effet s'immerger verticalement, d'autant plus que tu as aussi une oreille qui passe moins bien. Comment faire pour s'immerger verticalement quand on est correctement lesté ? C'est là qu'on en vient à la ventilation. Gilet vide, sur une expiration normale tu as donc l'eau au niveau du masque mais tu ne descends pas pour autant. Il faut utiliser la technique du "plein / vide en 1 s" : tu expires lentement et profondément au maximum pour bien vider tes poumons, quand tu as tout vidé ne cherche pas à tenir l'expiration mais inspire rapidement et amplement et aussitôt (d'où le nom de la technique) tu reprends ton expiration... tu fais cela sur plusieurs cycles ce qui va te permettre de descendre verticalement tête en haut sur 2/3 m tout en équilibrant tes oreilles. Pourquoi ça marche ? Car tu es presque tout le temps poumons vides, donc lourd, et que tu n'as pas de sensation de manque d'air du fait que tu ventiles rapidement donc tu peux enchaîner ces cycles sans effort. Ca devrait t'aider à mieux gérer tes immersions. Tu peux aussi utiliser cette technique de poumon ballast si en fin de plongée tu te retrouves trop léger. Mais pense à ajuster finement ton lestage en fonction de ta flottabilité de fin de plongée.
  2. @LGF je parle par experience des plongeurs peu expérimentés ce qui semble etre le cas de notre ami qui pose la question. Relis bien je ne dis pas que 12 ou 14 kg soit la norme mais c'est pour illustrer qu'on a souvent tendance a être sous lesté, parfois largement, quand on se base sur ses repères Méditerranée/ Atlantique et bloc acier. Le principal est de faire ces vérifications en début de plongée.
  3. @alofi Je me doute que ce n'est pas la norme. Mais comme je le disais c'est la seule "session" que j'ai vue.
  4. Salut @gege4545, @MomZo a raison, tu es sous-lesté et c'est un problème courant en mer rouge. Même en shorty il faut souvent mettre au moins 4 kg de lest. Comme tu y vas en décembre tu plongeras au moins en 5 mm. Ton lestage dépend bien sûr de ton gabarit mais il est peu courant de mettre moins de 10kg dans une telle configuration. J'y étais encore mi-septembre et j'ai dû relester certains plongeurs jusqu'à 12 ou 14 kg. Ça parait énorme par rapport à ce qu'on met en eau moins salée et surtout bloc acier mais c'est vraiment courant là-bas. Maintenant il faut aussi penser à mettre une bonne partie de ton lestage sur le bloc si ton gilet a des poches sur la sangle. Ça permet de rétablir l'assiette. Ton sous-lestage se manifeste à 80/90 bar (à quelle profondeur ?). En général on vise un lestage pour être gilet vide vers 3/5 m, bloc à 50 bar pour tenir le palier éventuel. Mais en Egypte on finit souvent les plongées un grand moment sous le bateau dans 3 m d'eau sans craindre d'entamer la réserve pour sortir à 30 bar (voire moins...). Donc pour bien profiter de ta fin de plongée considère que tu vas encore consommer 50 bar soit près de 1 kg d'air. Donc au vu de ce que tu décris, rajouter 2 ou 3 kg à ton lestage de ton précédent séjour serait raisonnable. Pense aussi qu'il est préférable d'avoir un lestage pair pour le répartir symétriquement. Je te conseillerais donc de prendre ces 2 / 3 kg de plus d'emblée et de vérifier à la mise a l'eau que tu n'es pas manifestement trop lesté (reduire au besoin) puis, en toute fin de plongée, si tu en as un peu trop ou pas. J'aime mieux cette approche plutôt que de compter sur les autres pour te fournir le lest qui te manque en fin de plongée . Il faut prendre le temps de faire ces réglages en début de séjour pour bien profiter de plongées de plus d'une heure après.
  5. N'étant pas dans les instances dirigeantes de la Ffessm je ne saurait dire pourquoi officiellement seul le N4 Anmp est reconnu équivalent pour pousuivre un cursus Ffessm. Ayant participé à des jurys N4 Ffessm et Anmp, je peux attester que c'est équivalent en termes d'épreuves, de durée d'examen et de jury. Donc la reconnaissance me paraît complètement justifiée. Quant au N4 Fsgt, la seule session à laquelle j'ai assisté s'est déroulée dans une structure pro où je travaillais. Un moniteur indépendant (E4) a fait passer seul des épreuves sur la semaine et a juste fait cosigner le bordereau par le gérant du club (E3). Rien vu par contre des épreuves théoriques. On est donc loin de l'examen condensé sur 2 jours avec un jury composé d'au minimum deux E4 comme à la Ffessm ou à la Fsgt... Le cds parle pourtant bien de conditions similaires à celle de la Ffessm (en tant que fédération délégataire). C'était en 2013 ou 2014, les choses ont peut-être évolué depuis, ou peut-être est-ce un cas isolé... Bien entendu on pourra toujours parler de complaisance de jury quand il y en a un, mais l'exigence de jury minimise quand même ces risques. Et avant d'être suspecté de corporatisme, j'ai aussi passé l'Owsi Padi. Pas de défense acharnée donc de la Ffessm ou de l'Anmp.
  6. Pas de doute à avoir quant à la reconnaissance ou au sérieux du N4 ANMP, il est complètement similaire dans les épreuves et les conditions d'examen à un N4 Ffessm. Les différences sont vraiment marginales. Ce n'est pas pour rien qu'il est reconnu par la Ffessm pour devenir E2 en passant l'initiateur ou rentrer en formation Mf1. Donc pour ta question 3, oui sans pb. Je n'en dirais pas autant du N4 Fsgt... mais c'est un autre débat.
  7. A Zanzibar ils plongent tous avec une bouée de surface...
  8. Tout est normal alors ! Ils devraient afficher au CAP Heure de départ du bateau : xx Heure de retour de l'hélicoptère : yy
  9. rbt83

    Sonde

    Ce qui m'incite à garder ma vieille sonde
  10. rbt83

    Sonde

    Je fais un petit retour d'expérience de près de 12 ans d'utilisation : J'ai acheté un Uwatec Smart Z avec sonde en janvier 2008 et ai tjs gardé un manomètre classique sur mon deuxième détendeur. J'ai depuis remplacé l'ordinateur par un Galileo Luna mais tjs la même sonde (évidemment j'ai changé la pile qqs fois) Je n'ai jamais observé le moindre écart de pression entre la valeur de la sonde et mon manomètre. Je craignais aussi que ce soit fragile mais j'ai fait plus de 1000 plongées avec et elle est tjs là, bien que montée en position externe et en direct sur mon détendeur (pas de ralonge HP) et ayant plongé sur tous types d'embarcations. Donc même si je garde un mano classique sur mon deuxième détendeur (permet aussi de s'assurer que les deux robinets sont bien ouverts), je suis vraiment convaincu par la fiabilité, pour be pas dire bluffé. Depuis que j'ai changé d'ordi j'ai de temps en temps une perte de signal qui ne dure que qqs secondes, mais ça revient toujours. Sauf à ne pas savoir où on en est de sa pression... rien de gênant en tout cas. Je n'ai testé que Uwatec. D'autres ont pu avoir des expériences moins heureuses avec d'autres marques.
  11. Merci @willoi Bizarre, j'ai essayé plusieurs fois sous différents environnements et tjs pareil. Je vais demander à la fédé...
  12. Vous êtes sûrs que ça marche, complètement ? Je peux effectivement me connecter, retrouver mes niveaux, voir les diplômes que j'ai validés... Mais dans la partie profil, impossible de sauvegarder les modifications suivantes : fichier du certificat médical et liste des clubs que j'autorise à valider des niveaux sous mon nom. Ça a l'air de marcher mais quand je veux sauvegarder j'ai tjs un message d'erreur (intégré au site). Quelqu'un a essayé et réussi ? Merci d'avance
  13. Tuba type "chasse" en d'autres termes. Pour les palmes c'est plus une question de mollets que de cuisses en fait. Puisque tu cites les Quattro (c'est ce que j'ai), elles ont l'avantage d'être plutôt lourdes avec de larges bords qui les rendent très performantes pour la nage en surface et le capelé. Mais si tes palmes ne sont pas trop souples (je n'ai jamais essayé les Excel) aucune raison qu'elles n'aillent pas pour le N4. On n'attend pas de performances physiques extraordinaires, plus des aptitudes en conduite de palanquée. Pas de stress donc.
  14. @NTD : je te réponds sur pourquoi le DIN : - pour la fiabilité du montage (DIN=300 bar vs étrier =230 bar c'est un bon indicateur même si on ne plonge qu'avec des blocs 230 bar) - le joint sur le détendeur et pas sur le l'insert du bloc donc pas de surprise avec des blocs de clubs (a fortiori à l'étranger) - pas de joint qui s'extrude (joint qui pète) comme souvent entendu sur les bateaux (souvent mauvais joint en fait, d'où mon point précédent aussi) - un joint de moins qu'avec un étrier sur bloc à insert (généralisé maintenant) - pour la compacité / poids, plus pratique pour les voyages, les cavités le cas échéant Après le DIN est c'est vrai plus délicat et se coince plus facilement qu'un étrier donc surtout ne pas forcer au montage et tjs bien visser / dévisser dans l'axe. J'ai plongé près de 15 ans avec des détendeurs étrier et j'ai tjs un Mk20 que j'utilise de temps en temps en voyage. Mais depuis presqu'autant je suis passé au DIN. Pour avoir connu les deux je recommande le DIN sans pour autant dire qu'un étrier soit une hérésie @Reaper avec 200 € de budget le Nemo Wide 2 en promo autour de 180 € est un bon choix. Ordi très répandu et j'en ai eu des bons retours (j'aime bien l'affichage clair sur ceux de mes élèves). Il est en promo car le Quad est sorti (249 € un peu partout). Après tous les ordinateurs font air et nitrox... donc pas d'inquiétude pour l'usage N2 ou bien après . Comme tu as dit je crois que tu as 40 ans, privilégie ce type d'ordinateur à grand écran, pour l'avenir. J'ai un Uwatec Galileo qui a aussi un grand écran bien pratique A moins d'avoir de l'argent en trop, pas besoin de mettre une fortune dans l'ordinateur. Mieux vaut garder de l'argent pour plonger
  15. +1 pour un Aqualung Core (standard ou Suprême) car il a l'ACD (système de fermeture du 1er étage qd il n'est pas monté sur le bloc) et il est super performant. Avec un détendeur comme celui-là, compensé 1er et 2ème étages, tu pourras le garder longtemps même pour plonger à 40 m voire plus. Mieux qu'un MK11 c'est vrai. J'ai les deux, et d'autres aussi, et il est vraiment plus souple. Les marques Aqualung et Scubapro sont de toute façon à privilégier car les plus répandues donc sav plus facile. Quel que soit ton choix, prends en DIN absolument.
  16. Je te conseille un tuba gros diamètre sans soupape. Ca coûte 15 € un bon tuba, pas plus. Mais il ne sert à rien de changer tout ton matériel pour le N4, surtout pas le tuba. S'il y a un élément à regarder d'ailleurs ce serait plutôt les palmes pour le capelé, suivant ce que tu as actuellement.
  17. Pour ma part j'estime qu'on est là dans l'interprétation du CDS. Des exercices techniques entre deux plongeurs de même niveau (cette précision a toute son importance) ne peut pas relever de l'enseignement. Qui enseigne à qui alors ? Pour qu'il y ait enseignement il faut un apprenant et un enseignant. Là deux plongeurs realisent ensemble des exercices auxquels ils ont été formés et dont la certification indique qu'ils les maîtrisaient (qu'ils les maîtrisent encore est un autre débat). Le CDS ne tranche pas ce cas car il ne parle pas de plongée technique vs exploration mais de plongée d'enseignement vs exploration. En revanche que le DP accepte ou pas de laisser des plongeurs de même niveau s'entrainer ensemble sur les techniques qu'ils sont sensés maîtriser est une autre histoire. Donc il faut assurément le prévenir en amont pour avoir son accord et éviter qu'il pense qu'il y a réellement un problème. Personnellement je n'y verrai pas d'inconvénient en définissant bien sûr des limites. Puisqu'on est sur des considérations sémantiques, de quelle "exploration" peut-on parler dans le cadre d'une fosse de plongée ?...
  18. Tu ne pourras pas passer le "Brevet d'Etat" qui n'existe plus comme je l'écrivais précédemment , mais le diplôme d'État (DEJEPS). De mémoire il faut compter 10000 € et 9 mois (septembre à juin / juillet, pour PACA). Tu peux le passer dans les CREPS des DOMs (Antilles ou Réunion).
  19. Avec 1,29 g/L CNTP pour l'air, ça nous amène à 9 / 1,29 = 6,98 bar donc à peu près 60 m. Aux approximations près.
  20. Salut Raph, La fédération française (FFESSM) n'a rien à voir avec les conditions d'exercice du métier de moniteur de plongée professionnel, c'est l'Etat français qui fixe les diplômes autorisés à enseigner, comme pour d'autres professions réglementées (médecin, avocat, architecte...). Le seul lien que l'on peut faire avec la FFESSM c'est le référentiel d'entrée pour les formations professionnelles ( assurées par les CREPS). La FFESSM pousse bien pour que ses moniteurs puissent enseigner contre rémunération, mais à ce jour... Donc si tu veux travailler comme moniteur en France (et DOMs), il te faudra passer un des diplômes reconnus. A ce jour, ces diplômes sont : BPJEPS et DEJEPS (on oublie le DESJEPS dont il n'y a tjs pas de session organisée). Le BP c'est un guide (comme le DM) jusqu'à 40m et un enseignant jusqu'à 20m mais il n'est pas directeur de plongée (notion que tu ne dois pas connaître). Le DE guide et enseigne jusqu'à 40m, voire 60m suivant la mention de son diplôme (je ne rentre volontairement pas dans ces détails ici). Les "BE", en fait BEES1 et BEES2, sont des anciens diplômes que tu ne peux donc plus passer. Si tu es complètement étranger à la réglementation de la plongée en France, je t'invite à lire le chapitre plongée du Code du Sport : https://www.legifrance.gouv.fr/affichCode.do;jsessionid=D4FCAD4DF6A4EA7D57E299EE4D0981CD.tplgfr38s_1?idSectionTA=LEGISCTA000025393884&cidTexte=LEGITEXT000006071318&dateTexte=20190919
  21. Je vais faire un petit commentaire un peu en dehors du débat 1.4 vs 1.6 bar (même si je me rappelle avoir appris 1.7 bar pur et 2.0 bar en mélange il y a longtemps, avoir plongé à 1.6 bar depuis et pouvoir en témoigner... ). Si à l'oral on peut parler de "ppO2" (désolé pas d'indice sur mon téléphone) pour abréger "pression partielle", en revanche écrire PpO2 ou ppO2 est dedondant car toute pression suivie de la précision du gaz considéré est nécessairement une pression partielle. Il est donc plus correct et plus simple d'écrire PO2 (tjs pas d'indice pour le 2). Cerrains me rétorqueront qu'on fait de la plongée pas ses sciences mais la notation correcte étant plus simple... Voilà je referme cette parenthèse (de puriste ?...).
  22. Il a été renfloué : https://people.com/human-interest/charred-california-dive-boat-brought-to-surface-all-victims-identified/ L'analyse de l'épave devrait identifier la cause de l'incendie.
  23. Pour la plongée de nuit rien ne vaut une lampe video a puissance reglable car pas besoin de bcp en effet. Et finalement je n'utilise plus que ca en explo aussi (il y a bien longtemps que mon phare Green Force n'a pas vu l'eau). Concernant la 1ere lampe indiquée par generalpingouin, qui au passage ressemble bcp a du BigBlue, il y a un commentaire dangereux sur ce site espagnol : "Grâce à cette caractéristique, il est possible de l'utiliser dans des activités comme la pêche sous-marine." En France c'est tout a fait interdit d'utiliser une lampe pour chasser ! Je ne sais pas ce qu'il en est en Espagne mais si la traduction est impeccable d'un point de vue linguistique, sur le fond...
  24. Merci @jeancri25 pour ton message ! Je me pensais être seul à le penser... Je suis aussi surpris que ceux qui ont le double cursus français (quel qu'il soit d'ailleurs) / RSTC ( idem) ne se manifestent pas plus pour modérer les propos de ceux qui ne connaissent qu'une école. De lassitude peut-être...
×
×
  • Create New...

Bonjour,

 

logo.png.c7536bd9e68359a8804d246d311256bd.png

 

L'ensemble des services de Plongeur.com sont gratuits et c'est grâce à la publicité que vous pouvez en profiter. Or il semble que vous utilisiez un bloqueur de publicité.

Si vous aimez le site et que vous voulez pouvoir en profiter longtemps, merci de désactiver votre bloqueur de publicités lorsque vous naviguer sur Plongeur.com.