Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

DivideByZero

Membres
  • Compteur de contenus

    291
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    3
  • Pays

    France
link1
link2
link3

DivideByZero a gagné pour la dernière fois le 24 octobre 2017

DivideByZero a eu le contenu le plus aimé !

Réputation sur la communauté

320 Excellent

À propos de DivideByZero

  • Rang
    Respire sous l'eau
  • Date de naissance 07/09/1989

Informations personnelles

  • Localisation
    Paris
  • Passions
    La plongée, la montagne et les avions
  • Profession
    Ingénieur dans le spatial

La Plongée

  • Féderation(s)
    CMAS
  • Niveau en plongée
    N3 - Nitrox
  • Professionnel de la plongée
    Non

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

  1. Au niveau des particules ça va... Voici un exemple de photo. Notons qu'elles ont été prises aux Philippines, ce qui n'est pas non plus le pire endroit en termes de particules.
  2. Conclusion, il faut plonger beaucoup pour augmenter ses chances
  3. Oui, je pense m'orienter vers 2 flashs, probablement des S2000. Effectivement ça gonfle un peu le budget que je m'étais fixé initialement, mais ma décision se base essentiellement sur le fait que ça ne sert à rien d'acheter "moins bien" (un phare au lieu d'un flash, un flash au lieu de 2, ou un flash moins bon plutôt qu'un autre) si c'est pour rater ses photos et changer de matériel au bout d'un an. Autant viser au plus juste dès le début si c'est possible. J'irai les acheter demain soir. Il y a une boutique à Denfert qui propose pas mal de matériel et ceux qui tiennent la boutique sont généralement de bons conseils. Note: concernant le flash annulaire, il a une fonction phare en continu qui est très efficace à courte distance (par contre ça crame la batterie en moins d'une heure). Je pense notamment qu'en plongée de nuit c'est plus pratique qu'une paire de flash.
  4. Ça me fait penser à récemment, aux Philippines, une palanquée de formation OW a vu une seiche flamboyante. Les futurs OW en question se disaient "ouais ba c'était cool... c'était un petit truc multicolore mais j'ai préféré la tortue" tandis que les moniteurs du club étaient fous, se plaignaient d'en voir moins d'une fois par an alors que des tortues on en voit quasiment à chaque plongée Et pour la plongée qui avait lieu moins d'une heure après, tout le monde est allé sur le spot de la seiche flamboyante, mais personne ne l'a vue
  5. DivideByZero

    Questions d'un débutant

    Ne dis pas ça malheureux, tu risques (à raison) de te faire taper dessus. C'est justement le danger de l'apnée, croire qu'on gère. Sauf que la syncope ne prévient pas et est loin d'être rare (en moyenne 1 fois par an là où j'en faisait). Et elle ne concerne pas que les débutants, loin de là. Si personne pour te surveiller, c'est la noyade assurée. On dit vraiment pas ça pour emmerder le monde, mais pour éviter des morts bêtes
  6. J'ai encore des souvenirs bien qu'un peu vagues, c'était il y a 11 ans. Après une année à barboter en piscine avec mon club, ma première plongée a eu lieu à la Ciotat (site La Balise). Je me souviens surtout du stress lors de la mise à l'eau (ça y est, je suis en mer et plus dans une piscine chauffée à 25 degrés, il y a des vagues et un peu de courant). Sous l'eau ça s'est bien passé, et je me souviens juste d'anémones encroutantes et d'une grosse étoile de mer.
  7. Un lien intéressant sur la pratique du pourboire à travers le monde: https://fr.wikipedia.org/wiki/Pourboire On remarque que cette pratique évolue énormément d'un pays à l'autre. On va de pays où le pourboire est insultant (Islande, Corée du sud), à des pays où ne pas laisser de pourboire de 15 à 20% est insultant, en passant par de nombreux pays où celui ci laisse indifférent. Plus qu'une question de mentalité, c'est une question d'habitude et souvent de législation. En France les serveurs sont déjà rémunérés pour leur travail, et le pourboire sert en théorie à signifier qu'on a particulièrement apprécié le travail rendu. Aux US, ou en Égypte, les salaires des personnels du tourisme sont très bas et ils comptent sur les pourboire pour pouvoir vivre, tout simplement. Donc si on est "honnête", il faut en laisser un à hauteur de ce que la tradition prévoit. En France on a tendance à faire l'amalgame avec le pourboire de chez nous ; "ben il fait son taff le gars, déjà que je paie je vais pas payer en plus"... Amha c'est le terme générique "pourboire" qui pose problème: dans certains pays ce ne sont pas des pourboires qu'il faut laisser, mais juste payer le personnel qui nous sert. En Égypte, le pourboire attendu est de "20 à 40€ par personne et par semaine". Pour un pourboire moyen, il suffit de donner le pourboire répondant à la formule: pourboire = 30 x (nombre de jours) / 7 x (nombre de personnel) / (nombre de vacanciers)
  8. Je partage ton analyse. Peut-être (supposition ici aussi) que si l'affaire n'avait pas déjà été jugée au Canada, l'histoire aurait été différente et la collaboration aurait eu lieu. @doumes étonnant ce tableau, quand je commande une pinte en Belgique (dans la région de Bruxelles en tout cas), on me sert bien 1/2L Quant aux autres dénominations françaises, à part demi, pinte et girafe, personnellement je n'ai jamais entendu les autres.
  9. Caolila je t'ai envoyé un MP. @alain.max27 pour des photo de très près (< 50 cm je dirais), je suis très content du résultat. Le sujet est éclairé uniformément et on n'a pas de pollution due aux particules. Lorsqu'on s'éloigne c'est moins bon. D'où ma volonté d'acheter des phares déportés
  10. Merci à tous les 2, cela confirme donc que le flash c'est mieux. Je vais partir là-dessus je pense, à voir si je peux me permettre d'en prendre 2 d'un coup. C'est gentil de la proposition @caolila mais j'ai déjà la platine :) Quant au phare/flash c'est vrai que c'est alléchant... par contre au même prix quasiment qu'un flash seul j'ai un doute de la qualité. Mais je peux me tromper, je ne connais pas.
  11. Bonjour tout le monde. Après des années à filmer avec une GoPro et un filtre, je me suis mis à la photo il y a un peu moins d'un an. J'ai investi dans un Olympus TG-5, équipé du flash LG3000, adapté à la macro paraît-il : J'ai pu tester cet ensemble aux Philippines et je suis très content du résultat. Aujourd'hui j'ai envie de passer à l'étape d'après. J'ai investi dans une platine, sur laquelle je peux fixer à la foismon appareil et ma GoPro (tant qu'à faire, autant essayer de filmer aussi...). J'ai actuellement un budget de 1000€, et j'hésite entre un flash externe ; et un phare. Le but étant de pouvoir sortir de la macro et pouvoir prendre des photos d'ambiance voire du grand angle. Quelles sont vos recommandations, sachant que je débute encore. J'ai le sentiment qu'un phare sera plus simple à utiliser notamment pour la mise au point. Mais j'entends "partout" qu'un flash c'est mieux. De même, pour le grand angle, est-ce qu'un seul flash suffit ; ou bien faut il obligatoirement en avoir 2 ? (dans ce cas, c'est plus le même budget du tout). Merci d'avance de vos précieux conseils.
  12. Désolé si, par mon message, tu as pensé que je dénigrais les formations PADI. Ce n'est pas du tout le cas et je m'excuse si mon intervention laisse penser le contraire. Mon message avait surtout pour but de souligner les différences d'approches et de pratique entre PADI et FFESSM. Je voulais uniquement dire qu'il faut comparer ce qui est comparable: en l'occurrence, un OWD n'est pas équivalent à un N2 (ni dans la formation, ni dans les prérogatives), donc qu'il n'est pas pertinent de les comparer pour établir un jugement de valeur
  13. Tu as raison. Ce que je voulais dire, c'est bien: "Chez PADI, ils font des plongées sans palier".
  14. Dans l'univers PADI, cette réflexion n'est pas pertinente à mon avis. À chaque fois que j'ai plongé dans une structure PADI, j'avais un moniteur "imposé" (*), bien que je sois N3. Donc "l'autonomie" PADI ne me semble pas avoir la même définition que chez nous. De même que pour les paliers: de base chez PADI, ce sont des plongées sans déco. La question serait plutôt de savoir comment sont considérer les OWD qui plongent en France, sous le cadre du CDS ? Effectivement cela me paraîtrait étonnant qu'ils soient considérés comme des PA20. Personnellement, je n'ai pas envie de plonger en autonomie avec un binôme qui ne sait pas (en théorie) assister un plongeur sous l'eau. (* À une exception près: RSDS en Égypte. Mais je ne sais pas comment sont traités les OWD là-bas.)
×
×
  • Créer...