Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

whodive

Membres
  • Posts

    6,592
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    40
  • Country

    France

Everything posted by whodive

  1. et les structures commerciales ça marche comment ? car si pas de structures c'est comme du HS en France..
  2. je vous encourage a écrire au ministre de la jeunesse et des sports Perso je vais pas sur un forum égyptien pour gueuler comme quoi on veut pas me laisser aller à 55m alors qu'en France je peu. Je me renseigne avant, on me dit comment ça ce passe, j'accepte et je plonge ou je refuse et vais voir ailleurs tout simplement.
  3. C'est sur que si je suis DP et j'en vois arrivé un qui me dit que c'est le dieu de la plongée et que y veut aller solo ou n'importe quoi d autre alors que je ne le connais meme pas, je peu te dire que je vais lui coller une restriction de 20m, 45min rien que pour qu'il ferme sa gueule Commencez par être un peu plus humble et moins grande gueule, peut être que vous serez moins emmerdé avec les DP
  4. ca me fait penser à il y a quinze jours lors d'un séjour où j'ai plongée dans une structure belge. Rien a dire sur le DP. Seulement il y avait un groupe de 10 belges qui faisaient du n'importe quoi. Non seulement ils se sentaient bien chez eux, c'est a dire qu'ils monopolisent la table pour s'équiper quitte a te virer mais en plus sous l'eau c'était pareil. Entre une palanquée de 3 en train de ramper dans le sable à faire chuter la visi, un autre qui filme et te dégage car il n'existe rien d'autre que lui, la camera et son sujet, et j en passe. Quand à la vieille degueulasse qui passait sont temps a jouer avec son dentier et qui après avoir pisser dans sa combi la rince dans le bac de rinçage commun.. bref, le gérant de la structure (qui est belge) en avait honte. Les boulets y en a dans tous les pays donc dire vous les gaulois, ceci cela... c'est facile. La loi est comme ça, que voulez vous ? On fait avec. Si t'es pas content plonge HS ou reste chez toi. Perso j'ai jamais eu affaire a des emmerdeurs niveau DP. On ne m'a jamais vérifié mes paramètres sur l'ordi On ne m'a jamais bridé dans mes prérogatives
  5. suis pas padi ce qui ne m empêche pas de faire un check binôme avant immersion des pieds a la tête, alouette... mais le sujet est une perte et non un oublis
  6. Le blocage du vdm doit être résolu par le travail pédagogique du moniteur sinon pour les gros handicapés du vidage de masque ont peut toujours leurs mettre des Fluid Goggles et un pince nez
  7. pas pédagogique du tout l arrachage de masque... jamais perdu, mais là ou il y a plus de risques c'est lors de la bascule arrière où il m arrive de voir la sangle du masque passer devant, mais vu que je le tiens comme on m'as pris petit, tout va bien ! quand au coup de palme, je dirais que ça te le met de travers, tu ne le perds pas. Et de là a croiser un courant qui te l'arrache, il y a du chemin. Sinon un masque de secours c'est bien aussi
  8. oui, en echange de bons procédés le club peut exigé que la bouteille soit stocké au club et peut être utilisé par d'autres utilisateurs que le propriétaire. le club peut également ne rien demander en retour. c'est un deal entre le club et le propriétaire.
  9. Salut, tu ne compte pas les mettres sur le registre du club pour les TIV ? Si oui, est tu certains que ton club est d'accord pour que les blocs soient à demeure chez toi ? sinon j'ai pas de bons plans désolé
  10. j'ai un copain qui plonge avec une corde a noeuds et un chrono sinon.
  11. tu peux plonger avec les tables sans mourir.
  12. sinon moi j'ai un profondimetre et des tables, donc le DP ou les gendarmes vous savez...
  13. je dis juste que poser une question sans mettre où,quand,qui,quoi,comment faut pas s'attendre a obtenir LA réponse et ne pas s'étonner de la libre interprétation
  14. t en sait pas plus... c'est pour ça que je met des si en meme temps les gens ne parlent pas a leur moniteurs mais préfèrent poser des questions sur le forum, parfois par personnes interposés avec des donnés incomplètes. Donc on expose correctement les faits avec les bonnes donnés si on veut obtenir une réponse qui va bien et on evite de dire que c'est le chat de la voisine qui a un zoop et que quand il plonge il ne sait plus s'il a vu mais a fait un palier a 12m au meme moment que le gars de mon gars qui a un nemo mais qui n'est jamais descendu plus bas n'a lui pas de palier mais certainement un ordi de merde.
  15. je parie sur une N2 et ils ont ripé de 4m... si elle est effectivement PE60 voir PA60, je constate de grosses lacunes
  16. ta copine est surement PE40 et ne maitrise pas son ordi je te conseille donc de lui suggérer de se pencher sur le manuel de son ordi ainsi que de demander des explications a son moniteur dans ce même domaine afin de moins plongée comme un mouton, plus en sécurité, de renforcer son autonomie et ses connaissances.
  17. Tu demande pas de marques Et ton problème de surexposition est expliquer dans le cours de physique Aller Ciao
  18. Oui après un édit tu as tout d'un coup envie... ma faute, j'ai pas annoter Appel un cours de physique une information si ca te fait plaisir. Il n'empêche que ca répond à ta question et te permet de faire ton choix entre flash et phare. Après poser une question sans accepter de recevoir des réponses ca ne sert à rien
  19. Ce n'est pas de moi je te rassure Après si tu ne veux pas savoir le pourquoi du comment, reste dans l'ignorance
  20. Que tu n ais pas les competences c'est une chose... mais pas envie, là je comprends moins ! Bon après tu fais ce que tu veux hein.. Matériel photo et vidéo en plongée c'est pas donné. Pour débuter je te conseil de te former auprès de qqun, ou à un stage photo, c'est sympa d'échanger et tu progresse vite. Bon séjour a Bali Chanceuse !
  21. "Rappels de base de vos cours de physique du collège La température de couleur Commençons par le début. Une lumière continue avec une ampoule à incandescence produit une température de couleur de 2500°K. Une lumière continue avec une ampoule halogène produit une température de couleur de 3400°K. Un éclair de flash à une couleur de 5600°K. Les degrés Kelvin sont une moyenne du spectre couvert par la lumière générée. Plus le nombre de degrés Kelvin est élevé et plus la lumière tire vers le bleu et plus les degrés Kelvin son bas plus la couleur de la lumière tire vers le rouge. En dessous de 1000°K la lumière produite est appelée infrarouge donc invisible à l’œil humain. Elle ne produit plus de lumière, uniquement de la chaleur. Donc pour la même quantité d'énergie l'éclair d'un flash produit moins de chaleur et plus de lumière visible qu'une ampoule halogène et encore plus qu'une ampoule à incandescence. Les capteurs de nos appareils photo sont plus sensibles à la lumière de haute fréquence. Le spectre de l'éclair d'un flash est le plus proche de la lumière blanche (5400°K) parmi les trois types d'ampoules citées jusqu'ici. En clair cela veut dire que l'éclair du flash est celui qui produit une quantité de lumière pour que le capteur numérique reçoive la quantité d'information suffisante pour ne pas voir apparaitre de bruit sur le bleu avec le moins d'énergie et le moins de chaleur. Le réglage de la source de lumière photo prise en studio avec un flashContrairement au flash qui produit le même spectre de couleur que l'on augmente ou baisse la puissance, les ampoules à incandescence et les ampoules halogène ont tendance à émettre un spectre plus réduit, donc plus rouge. Donc avec une lumière continue il vaut mieux éloigner la source de la lumière que de baisser la puissance. Du coup la finesse du réglage de la lumière continue s'en fait ressentir par rapport à la lumière au flash. En éloignant la source de lumière du modèle, la largeur du faisceau lumineux est plus large donc moins précise. Réglage de la puissance Watt et Watt-seconde La puissance électrique du flash est exprimé en watt-seconde (ws), la puissance d'une lumière continue est exprimée en watt (w). Qu'est-ce que cela veut dire ? La transformation de l'énergie électrique exprimé en watt et watt-seconde en énergie lumineuse se réalise avec une perte d'énergie plus ou moins importante. La différence entre le flash et la lumière continue est que le flash stocke l'énergie nécessaire dans un accumulateur et libère cette énergie dans un laps de temps extrêmement court (entre 1/500s et 1/5000s). Pour démontrer l'équivalence de puissance de lumière émise par un flash et une lumière continue, il faut donc transformer les watt en watt-seconde ou l'inverse. C'est assez simple. Il suffit de diviser la puissance du flash par le temps de l'éclair ou de multiplier ce temps par la puissance de la lumière continue. Un exemple simple. Prenons un flash standard avec une vitesse d'éclair de 1/1000 sec.. Un flash de 1000ws libèrera 1000w/1 soit 1000w lors du flash. Dans le même laps de temps la lumière continue de 1000w produira 1000/1000 sec. soit 1w. En gros pour une vitesse de flash de 1/1000 sec. en lumière continue pour que la scène prise en photo reçoive la même lumière qu'avec un flash, il faut que la lumière continue soit 1000 fois plus puissante que le flash. En gros avec la lumière continue au début vous avez un modèle et à la fin un modèle grillé . Si on pose le problème autrement avec pour avoir l'équivalent d'une flash de 1000ws avec un flash de 1/1000s en lumière continue il vous faudra une puissance de 1000w pendant 1s. Un petit tableau vous démontrant l'énergie nécessaire pour un résultat équivalent entre un flash et une lumière continue : Flash en ws Lumière continue (w) 1/50 sec. Lumière continue (w) 1/80 sec. Lumière continue (w) 1/100 sec. Lumière continue (w) 1/250 sec. 30 ws 1 500 w 2 400 w 3 000 w 7 500 w 500 ws 25 000 w 40 000 w 50 000 w 125 000 w 1000 ws 50 000 w 80 000 w 100 000 w 250 000 w 2000 ws 100 000 w 160 000 w 200 000 w 500 000 w Pourquoi vaut-il mieux choisir le flash à la lumière continue ? Les capteurs des appareils photo numérique accumulent l'intensité lumineuse d'une scène le temps de la pose. Si on part de ce principe et que l'on retient les principes physiques cités au paragraphe précédent, on peut en conclure que pour avoir la même lumière sur une photo pour une scène il faut, soit avoir une puissance de lumière continue très importante comme le montre le tableau dessus, une autre solution est d'allonger le temps de pose. Par exemple si j'ai un flash de 100ws avec un flash d'un temps d'éclair de 1/500 sec. pour avoir la même lumière sur ma photo il faut que j'utilise une lumière continue de 500w avec un temps de pose de 1/100 sec. soit une lumière continue 5 fois plus puissante que mon flash et un temps de pose 5 fois plus long. Donc si l'on a une lumière continue moins puissante il faudra absolument placer l'appareil photo sur un trépied. Ce n'est pas pratique et ce n'est possible que si le modèle est immobile. Le fait de demander au modèle de rester immobile va fatiguer plus le modèle et le photographe et la séance photo sera plus longue. On voit de suite le problème se poser. Pour une scène figée comme une nature morte cela ne posera pas de problème surtout si l'on pose l'appareil photo sur un trépied. Par contre, pour une personne qui saute par exemple, le temps de pose est trop long. Il faudrait un temps de pose d'environ 1/200 sec. pour figer le mouvement et donc doubler la puissance de ma lumière continue dans mon exemple précédent soit une lumière continue de 1000w avec un temps de pose de 1/200 sec. L'autre possibilité serait d'augmenter les ISO, mais dans ce cas il faut accepter de détériorer la qualité de la photo. Enfin une dernière possibilité est d'ouvrir plus le diaphragme de notre objectif, mais dans ce cas nous diminuons la profondeur de champ. Sans compter que la plupart des lentilles ont un piqué optimal à 2 ou 3 f-stop de l'ouverture maximale. Un autre inconvénient de la lumière continue par rapport au flash est la chaleur. La chaleur pour les modèles ce qui peut agacer les maquilleuses quand les modèles se mettent à briller à cause de la transpiration. Mais aussi la chaleur pour les accessoires. Contrairement aux accessoires pour les flash, les accessoires pour la lumière continue doivent être ignifugés du fait de la chaleur dégagée. Il faut aussi que les boites à lumières soient ventilées. Le tout est donc plus coûteux. Enfin le flash consommant énormément moins d'énergie que la lumière continue, il est plus facile de transporter le flash en extérieur avec une batterie. Pour la lumière continue il faudra transporter un groupe électrogène, ce qui n'est pas possible partout du fait du bruit et de la pollution." Tout est dit
  22. Dire que le phare est l'égale du flash c'est complètement faux C'est prouvé scientifiquement ,technologiquement et en pratique. Après il est vrai qu'on peut obtenir d'excellents resultats avec un très bon phare comme le montre Santi. Cela dit pour le même effet recherché le coût d'être équipé en phare sera plus onéreux que d'être équiper en flash. Donc je conseillerai suivant l'utilsation: -flash pour photo only - phare pour vidéo - phare pour video/photo Et si t'es riche et balèze tu peux mettre les deux !
  23. Ce n'est pas un dogme, il n y a pas mieux qu' un flash pour faire de la photo. Il est possible d'avoir de très bon résultats avec des phares mais niveau chaleur de la lumière ce n'est toujours pas mieux qu'un flash, même si les dernières technologie s' en rapproche de plus en plus (phares qui coûtent la peau du cul car haut de gamme) Pour la vidéo le phare est indispensable. Du coup si tu veux faire des deux peut être vaut il mieux s' orienté vers 2 très bons phares. Si tu ne veux que faire de la photos, prends deux flash.
×
×
  • Create New...

Bonjour,

 

logo.png.c7536bd9e68359a8804d246d311256bd.png

 

L'ensemble des services de Plongeur.com sont gratuits et c'est grâce à la publicité que vous pouvez en profiter. Or il semble que vous utilisiez un bloqueur de publicité.

Si vous aimez le site et que vous voulez pouvoir en profiter longtemps, merci de désactiver votre bloqueur de publicités lorsque vous naviguer sur Plongeur.com.