Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Lagrange67

Membres
  • Posts

    592
  • Joined

  • Last visited

Everything posted by Lagrange67

  1. Le sérieux de mon prédécesseur m'impressionne autant que sa longue liste d'hypothèses additionnelles, et le résultat "administratif" le plus souvent constaté : l'entrée du plongeur dans un autre système de formation, initiant une ascension sur escalier japonnais qui ne s'arrêtera plus. Je reviens au sujet initial en disant que, pour ma part, j'essaye de toujours faire 3 minutes à 3 mètres, peu importe l'ordinateur que je suis (s'il ne le permet pas dans le cadre des paliers "obligatoires", j'ajoute cet arrêt en fin de plongée). C'est vrai en particulier (et surtout) quand j'ai fait l'essentiel de mon dernier palier à 5-6m, c'est-à-dire en limite basse de la tolérance de mon ordi. Dans ce cas, au plus tard quand le décompte indique 3 minutes, j'essaye de me rapprocher des 3m et de ne plus du tout descendre sous 4m. Je ne termine donc pas mes plongées en passant en 50 secondes (et souvent beaucoup moins) de 1.5 - 1.6 bar à 1 bar.
  2. Peut-être, mais j'ai pas envie de filer du fric à un site qui ne bouge pas quand on lui démontre qu'une arnaque évidente est en cours. J'ai même plutôt envie que la justice les ferme. J'en arrive à penser que les rares campagnes honnêtes cachent les malhonnêtes, et les favorisent donc.
  3. Quel courage. Ça clos ce sujet d'entraide de mon coté en tout cas. Il faut un minimum de participation cohérente et de politesse pour mériter de l'aide à mon avis.
  4. Ton lien du message #9 pointe vers un pack classique (donc pas LX). Le flocon, c'est le réglage eaux froides (il correspond à l'appellation "Supreme", laquelle est complètement orthogonale à l’appellation "LX" qui met une manette MBS à la place du levier venturi) Faudrait arrêter d'embrouiller (en opposant des faits inutiles à des objections infondées ... ça devient shadok sinon)
  5. Pas mal de croisiéristes restent en contact les uns avec les autres, ne serait-ce que pour échanger des médias. Un premier sera passé ici et aura balancé l'info aux autres. Comme quoi les bêtises ramènent autant de monde que les vérités C'est toujours ce qu'il se passe après ce genre de "pavé dans la mare" qu'il faut observer.
  6. Joli ! (comme dirait bardass) Bon désolé, j'ai pas le temps aujourd'hui (ma compta m'appelle).
  7. C'est pas la peine d'exagérer. Mon "sans problème" est à prendre au sens propre (j'ai pas dit qu'on te l'interdira). Tu peux. Y en a qui ont essayé ... Mais moi/me/myself/je ne pense pas que ce sera sans problème si t'as un N1 de coconut diver avec 5 plongées au compteur. Le N1 "sec" (donc 5 à 8 plongées au compteur en incluant la formation) n'est pas formé pour plonger sans encadrant gérant les paramètres et assurant une surveillance de proximité. Ça veut dire qu'il surveille ta descente/remontée (les oreilles, la ventilation, la préparation à la purge d'arrêt, etc), se retourne très régulièrement, ne s'éloigne pas trop à plus de 5m et ne se contente pas de montrer le chemin.
  8. Complément : cf. le post #71 de ce sujet (même problématique)
  9. J'ai vu personne prétendre (récemment) qu''il y avait un endroit au monde où on ne pouvait pas plonger avec une certif. FFESSM (en dehors des coupes-gorges qui essayent de te fourguer des formations à tout prix). Par contre, il ne faut pas croire que, si tu te pointes immédiatement après un N1 tout frais (mais passé au chaud) au Quebec, tu pourras sans problème prendre part aux plongées dans leurs eaux. Un plongeur local sera habitué aux conditions là-bas. D'une façon générale, je te conseille d'attendre d'avoir fini ta formation à l'autonomie avant de partir à l'étranger jouer selon des règles différentes (ce qui signifie que je te conseille de passer un N2). Tu seras alors plus à l'aise, et c'est jamais du luxe d'être à l'aise. Si vraiment tu dois partir avant, assure toi qu'on te fasse passer une check dive (plongée test pour découvrir les conditions naturelles, l'organisation, etc), que tu ne participeras qu'à des plongées correctement guidées, et que ton binôme aura plus d'expérience que toi. L'idéal serait que ce dernier comprenne aussi ta situation (un binôme autonome d'une école française de plongée, N2 ou N3, par exemple). En gros, si je devais "noter" les niveaux "secs de formation", je donnerais : 0.8 au N1 (possibilité de passer à un bon 1 en plongeant quelques fois avec des encadrants qui t'encouragent à t'intéresser aux autres encadrés et à surveiller aussi tes paramètres) 1 à l'OWD 1.6 à l'AOWD 2 au N2 2.4 au rescue diver + deep dive 3 au N3 En bon produit de l'école française, le principal jalon que je situe dans cette échelle, c'est l'autonomie à une profondeur d'où "on ne remonte pas, ni soi-même ni un autre, sans gérer sa vitesse" ... et c'est à 1.8. (il faudrait également distinguer les formations longues des formations accélérées ... et quantifier l'expérience du nombre de plongées et de la variété des conditions rencontrées) Enfin un commentaire qui ne prête pas à polémique.
  10. Le premier étage du Legend classique est le même que celui du LX (et ils ont une chambre sèche) De toutes façons, il n'a qu'un seul premier étage Legend et on ne parle que des différences entre deuxièmes étages. La différence porte donc (si c'est bien d'un pack LX qu'il s'agit ... ce qui n'est pas indiqué dans son premier message ni dans l'annonce VP qu'il donne) sur la présence ou non d'un MBS ... (molette ronde vs levier). Le MBS est sensé agir conjointement sur deux réglages. Si c'est un Legend classique (et pas un LX) ... il faut avoir de bons yeux pour voir une différence entre les deux embouts.
  11. La liste figurant dans la présentation de l'appli (sur Google Play) n'est pas complète (ce qui est un peu anti-publicitaire) Ils sont tous les deux supportés par l'appli (via l'interface Fusion IR).
  12. J'ai un "Aqua flex" d'octopus d'origine devant moi, et à l'oeil nu, je ne vois que le métal du sertissage (estampillé "MFX" d'ailleurs). Sauf à mettre un coup de ciseau dedans, je vois pas comment en déduire le diamètre intérieur du tuyau. Les miflex, c'est habituellement 6,5mm en interne et 12mm en externe. Un miflex de "legend 2" ça a quel diamètre interne ? Un peu étonné que presque personne n'en parle dans les boutiques en ligne, alors que des Legend, il s'en vend quand même pas mal. Même leur site ne dit rien. Tu en as acheté un ? Tu peux recopier ce qui est inscrit sur le sertissage ?
  13. C'est détendeur en bouche que je voudrais la connaitre, cette différence. Ça se trouve des tuyaux "Aqua flex" de plus d'1m de long ? L'épaisseur du blindage m'importe autant que le diamètre intérieur.
  14. Ce qui me dérange très fortement, c'est quand on me prête des mots que je n'ai jamais dits. Je pense essentiellement aux positifs, et d'ailleurs tu vas peut-être pouvoir me renseigner : les FOP se résorbent-ils spontanément à l'age adulte ? Parler des "faux négatifs" (ou des négatifs provisoires si tu préfères) est déjà révélateur : c'est dénigrer l'ensemble des plongeurs en supposant qu'un "négatif" fera autre chose que se conformer aux techniques qu'il a apprises. Qu'il a séché tous les cours sur les accidents. A vous écouter, il n'y aurait jamais de prévention ciblée vers aucune population à risque.
  15. Pour moi aussi. Mais pourquoi pas aidée ? Est-ce mal employer des crédits et du temps que d'organiser sporadiquement (à un niveau ou à un autre) des contacts en vue de proposer un dépistage ? Est-ce idiot d'essayer d'organiser un financement diminuant la part plongeur ? Les mutuelles financent bien ce qu'elles veulent, pourquoi ne pourrait-on pas organiser des campagnes de prévention destinées à certains publics ciblés ? Ce serait, selon moi (mais je suis bien seul, ça j'ai compris), un moyen d'assumer "encore davantage" nos pratiques particulières : 60 à l'air et notion de PE.
  16. Merci pour ces éclaircissements docteur. Je vais suivre votre conseil en ce qui vous concerne. On attendra de parler de la même chose avant d'interagir à nouveau (une ou deux autres lectures du sujet ne vous feront pas de mal pour comprendre qu'il ne s'agit pas de demander un remboursement à 100% de l'acte, mais d'étudier soigneusement une contribution de plusieurs partenaires ... quelque chose qui sort légèrement de votre modus operandi habituel, et qui n'est pas exclusivement limité aux interlocuteurs que vous citez). Je vais également taire ma qualité de plongeur à mon dentiste ... pour éviter qu'il ne pratique des actes "pour mon confort" m'évitant des baro traumatismes (la moindre couronne posée sur insert coute légèrement plus cher que cet examen).
  17. J'allais lui proposer un gite dans une autre zone après ça ;-) C'était pour dire que c'était accessible (pour savoir plonger et n'avoir fait 2-3 plongées par an en gravière pendant 25 ans ... certains n'ont pas le réflexe vacances, location gite, etc). Dans l'arrière saison, l'eau est encore praticable (pour qui plonge en gravière) et les prix sont très raisonnables.
  18. Divernord11 critiquait LC12 et donnait d'autres éléments sans les relier aux faits qu'il déplore.
  19. Ok, c'est donc une dérive que tu déplores et les témoignages, même récents, te paraissent en dessous de ce que tu as vécu (c'est au-delà de la déception personnelle : tu tires un signal d'alarme). Mais bon, tu dois comprendre qu'on t'analyse aussi : on est forcés de juger ce doigt qui nous montre la lune. Et là, on constate quoi ? Ben que dans tes commentaires (et le pluriel est à peine atteint), tu conseilles déjà à un habitué (qui nous rappelait seulement une info qu'on voit dans ton profil) de quitter la place ... ce qui est une autre forme de rejet en bloc. On se demande donc si tu n'es pas le genre de gars qui ne supporte rien ... Si c'est ta deuxième croisière avec ami des Maldives, tu as peut-être regretté un changement par rapport à ton (bon) souvenir. Sinon, on n'a aucun mal à imaginer que tu cherches à te venger d'un croisiériste que tu fréquentais régulièrement, mais qui a finit par te dire qu'il préfèrerait que tu ne viennes plus chez lui plutôt que de plomber l'ambiance.
  20. Oui c'est vrai ce que dit jesuralem (j'ai complètement oublié). Un club piscine te conduira à gréer régulièrement ton bloc et à réaliser des exercices sous l'eau. Tu arriveras beaucoup moins "froid" en plongée milieu naturel.
  21. Azureva : 1er au 8 octobre, la semaine en tout inclus à La Londe coute 528 € pour deux personnes (334 € seul, sans même chercher un code promo). Tu seras au calme et avec des gens sympas quand tu ne plonges pas. Tu t'organises une prolongation d'été comme ça, et tu fais une plongée par jour avec les clubs d'à coté (en en contactant 3 ou 4, t'en as plein de Toulon à Fréjus, pour choisir des sorties cool pour commencer). N'hésite pas à expliquer ton cas et à prendre une première plongée encadrée (tu dis que tu te considères comme un nouveau N2). Je plonge souvent encadré avec ma binôme, quand je sens qu'il y a des encadrants connaissant bien les sites dans l'équipe (faune, etc) et j'ai pas tes appréhensions.
  22. Rien n'est moins vrai. J'arrête d'échanger quand les gens ne jouent pas le jeu et veulent se substituer aux plongeurs en question, sur la base de leur raisonnement personnel. J'arrête d'échanger quand on m'envoie précisément les arguments que je tournais en dérision 3 posts avant. J'arrête d'échanger quand, au final, cette certitude médicale "que depister le FOP ne sert à rien" se transforme en une probabilité de psycho-médicale, mélangeant impact moral et phrase du style "Je ne suis pas sûr du tout que le dépistage sécurise mieux mes plongées". Je suis forcé de reconnaitre que je me trouve dans la situation de dwoopy (dans une autre discussion sur la double wing en trimix hypoxique) qui, d'une "obligation" CdSo-fédérale, se retrouve en fait confronté à un "usage localisé" Enfin, tout se négocie, mais il faut trouver les bons interlocuteurs et en avoir la volonté. J'estime que cet examen est mal considéré et que pour des N3 actifs (ce que sont généralement les N4), il sort largement de la notion d'examen de confort. Même si la plongée n'est pas une activité obligatoire, même si on se lance en connaissance de cause dans ces défis, la prévention médicale de nos contrées "civilisées" est quand même un peu relaxée quand on laisse ces gens s'immerger avec nos débutants (donc en logique légèrement "solo") sans moyen simple pour eux de savoir s'ils y sont sujets ou pas. Quand on refuse de leur organiser ça correctement. Alors quand on a la chance d'évoluer dans un milieu médical, on voit bien que ce n'est pas de la pingrerie. On voit bien que les hospitaliers plongeurs sont fabuleusement bien orientés vis à vis de ceux qui viennent pour ça. Mais ces contacts ne sont pas donnés à tout plongeur (loin de là). Et pas tous les hôpitaux ont des plongeurs dans leurs effectifs. Pour finir, je te remercie pour toutes les fois où tu as demandé qu'on évite les attaques personnelles non-argmentées (qu'on me sorte un avis précédent pour mettre en évidence un biais ... ok. Mais qu'on me traite de fou en une seule ligne, ça non). On va écrire quelques phrases péremptoires : - Tous les N4 descendent à 40m à l'air avec des PE40. - mais aucun foppé diagnostiqué ne le fait. Bizarre quand même ce réflexe de lopette qu'une prise de conscience inutile peut déclencher.
  23. J'arrête de répondre. Quand on m’interprète mal pour mieux me réfuter, ça ne me convainc pas : ce que j'entends par tarif, le fait que je ne demande à personne d'autre de payer pour les plongeurs (il faut que ceux qui contribuent tirent un avantage de ce dépistage systématique, évidemment), etc. De nos échanges, je retiens essentiellement une chose : l'inutilité de ce dépistage a priori, voire sa dangerosité (ben oui, les gens sont bêtes, ne l'oublions pas) ... Même s'il était utile, il faudrait sans doute soigneusement choisir ses interlocuteurs avant d'évoquer un dépistage systématique "à tarif réduit" . Et même si personne ne contribuait. Même si on ne voulait pas faire jouer la moindre solidarité entre les plongeurs (ni entre les plongeurs et leurs encadrants), si déjà on trouvait des hôpitaux (et des créneaux horaires) acceptant réellement de pratiquer cet examen au tarif sécu pour des plongeurs (en préventif), on aiderait déjà bien le processus de prévention. Malheureusement, actuellement, sans accord cadre, c'est toujours vers l'activité "privée" des spécialistes qu'on est orienté quand on appelle la cardiologie alors qu'on n'agonise pas. Alors on attend le jour ou on aura une petite quinte de toux au palier ... le dépistage à 6m quoi. Un médecin hospitalier (1) plongeur qui ne s'est jamais fait dépister le FOP par ses collègues (2) ... hum ... peut-être pas le meilleur interlocuteur pour parler dépistage à tarif négocié (c'est comme si je demandais à ma belle-mère des idées pour convaincre les femmes de faire régulièrement une mammographie)
  24. Ok, dans ce cas, pourquoi dépister le diabète ou l'hypercholestérolémie ? Y a ceux qui vont pas bien, les vieux, les gros, les sédentaires, ceux qui fument, ceux qui boivent et ceux qui font frénétiquement crac-crac avec tout le monde. Et hop la prévention en santé publique est un problème réglé.
×
×
  • Create New...

Bonjour,

 

logo.png.c7536bd9e68359a8804d246d311256bd.png

 

L'ensemble des services de Plongeur.com sont gratuits et c'est grâce à la publicité que vous pouvez en profiter. Or il semble que vous utilisiez un bloqueur de publicité.

Si vous aimez le site et que vous voulez pouvoir en profiter longtemps, merci de désactiver votre bloqueur de publicités lorsque vous naviguer sur Plongeur.com.