Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Lagrange67

Membres
  • Posts

    592
  • Joined

  • Last visited

Everything posted by Lagrange67

  1. Je ne comprends rien à vos questions. Sérieusement ? Tu me demande si j'ai quoi ? C'est quoi un "binôme expérimenté" ? Je suis pas en binôme là, je suis en surface ;-) Et toi ? Tu fais ça ? T'es sous curatelle forumesque ? Ça commence par Doc Troll qui m'explique au premier degré comment utiliser un appareil photo et choisir un revendeur (alors que c'était juste un exemple). J'avoue être un peu dans le schwartz depuis les deux dernières pages.
  2. Tu me poses la question ou tu me testes ? Tu penses que de cette réponse viendra une objection à l'idée de tolérer des groupes de plus que 3 dont l'attention serait centrée sur le service rendu par l'un d'eux ? J'ai déjà donné des éléments de réponse à cette question dans le message #46 (fin du premier paragraphe)
  3. Il a pas un port infrarouge plutôt celui-là ? tu l'as branchée où l'interface ?
  4. Merci pour l'avis. Mais je peux vouloir voir un type utiliser un appareil ou deux avant d'acheter le mien. Voire qu'il me fasse prendre des photos (en tout auto), puis le règle comme il faut ... et me montre la différence une fois revenu. Qu'on prenne des photos à différences profondeurs ... directions, etc ... bref qu'on fasse des tests éducatifs. Ta façon d'apprendre n'est pas forcément celle de tout le monde. Et je peux même accepter de rémunérer quelqu'un pour qu'il m’apprenne ça comme ça. On peut dépasser le seul apprentissage de la plongée et l'encadrement : envisager des rémunérations pour d'autres trucs sous l'eau ? (celui qui va te filmer ... etc)
  5. Avec l'habitude, on ferme très bien un zip arrière vertical d'humide (en rassemblant bien le col, en avançant le curseur de 3 cm "à la main", et en se penchant très légèrement avant de tirer sur le ruban). Sur mes 7, 5 et 2mm, je préfère le faire moi-même. Bon, la 5 coince parfois à la fermeture. Et je passe plus facilement les épaules sur une combi à zip arrière ...
  6. Vous êtes forts quand même. Le sujet parle de N4, d'équivalence, de guidage ... je traite du sujet ... puis je balance une idée (qui parle de guidage ... mais d'une autre forme) ... et vous, qui commencez par boycotter le sujet, ajoutez 7 messages rien que pour dire que j'occupe trop d'espace ? Ça défile comme une parade. On peut discuter ou faut boycotter aussi quand vous le faites ?
  7. Ça m'étonnerait que tu ne connaisses pas le club qui plonge à ces dates. C'est pas le genre de carte qu'on demande aux habitués ou aux gens qu'on connait. En plus tu ne seras pas venue louer cette combi ou passer une certif avec : t'auras la tienne. Pour une simple explo avec ta combi perso, on ne te posera pas de question à la 2F (si je lis bien ce qui est écrit).
  8. Oui, mais ton interlocuteur te demandait : "et au rescue ? t'apprends à plonger au rescue ?" Hors secourisme, est-ce que t'apprends plus en faisant le rescue ou en faisant 20 plongées ? (on parle bien de préparer un P3 ensuite, qui inclut du secourisme et qui accepte en entrée des P2 qui n'en ont pas fait mais qui ont 50 plongées de plus depuis ce P2) A part le matériel, les gestes de base, la planification, le secourisme et 70 plongées, il y a d'autres trucs dans les cours des niveaux 2 et 3 de la CMAS (des trucs "tronc commun", pas des anchois de pizza). Et j'ai du mal à localiser l'endroit où ces trucs peuvent t'être transmis dans un cursus "fun" PADI. Peut-être qu'un "Master scuba diver" donne plus de chances ? (master diver ... dive master ... on sait jamais ... sur un malentendu)
  9. C'était une "expérience de pensée". Je sais qu'une palanquée d'autonomes c'est maximum 3. Mais pour rentabiliser un guidage, seulement 2 qui suivent la conférence, c'est pas assez. C'est pour ça que je parlais d'accepter d'augmenter la taille de la palanquée si l'ajouté apportait quelque chose de facultatif. Ce guide renseignant tout le monde, ça évitait la formation de deux binômes trop indépendants dans ce groupe de 4 (ce qui est le risque de la palanquée de 4 à mon avis). Je finis en disant que dans cette hypothèse de guide "apportant quelque chose sur un autre plan que la sécurité", ça ne pourrait pas être un divemaster : il faudrait une compétence en bio, en photo, en archéo ... peu importe ... quelqu'un qui te file des tuyaux sous l'eau. Aujourd'hui, si tu veux apprendre à faire de la photo sous-marine, tu descends soit jusqu'à 3 (dont le photographe balaise), soit jusqu'à 5 (dont un GP, en mettant tout le monde en palanquée encadrée ... N3 ou pas). Je trouve ça très con de pas pouvoir ajouter un quatrième qui t'apporte une plus-value non plongistique (mais pour un groupe qui assure son autonomie, bien sur). Je trouve ça très con aussi de devoir être GP pour pouvoir enseigner la photo ou montrer des nudibranches à plus de 2 N2/N3 (à 20 ou 40 m). Mais bon, si y a pas de demande, on va pas se griller un fusible pour un "problème" que tout le monde règle en envoyant deux palanquées au même endroit au même moment ;-) Sinon, je rappelle que chez PADI les guides sont également ajoutés à des groupes autonomes puisque tout le monde est autonome dès la naissance (c'est la génétique, on ne peut rien y faire, ils sont bons).
  10. Oui, et si le président valide des formateurs incompétents (c'est toujours lui qui te donne la certif, sur demande de ... qui t'a formé), et si les autres cadres du club ne râlent pas, et si ... alors beurk le système. Tout de suite l'improbable cas particulier.
  11. Tu veux en faire un TNS qui se fait payer sous forme d'honoraires ? Un auto-entrepreneur en relation avec plusieurs clubs ? Pour toutes les autres idées, l'autonomie évoquée par foxdiver (il parle de celle du DP je suppose) est bien celle qui limite les possibilités. A part ça, si t'as quelque chose à reprocher au fait qu'on chercher à élever le prix du ticket d'entrée (il ne s'agit pas d'argent) pour faire DP pro et monter une SCA en France ... mais qu'on veut quand même qu'elles tournent ... ben dis le. Y en a peut-être marre des mini-structures qui vivotent avec des bénévoles sur chaque sortie ou qui emmènent 4 sans niveau à la fois sans sécu surface (oui c'est légal puisque je l'ai fait). Monter un club de plongée c'est peut-être un truc un peu plus compliqué qui doit marcher assez bien pour que la sécu soit bien là. Et si t'as aucune formation pro en dehors des DP, tu n'élimineras pas ces problèmes. Tout ce que tu feras, c'est multiplier les micro-structures. Organiser de la plongée à l'année (commercial) et un staff de plongée (technique) : c'est un job où avoir des ambitions de DE/E4 n'est pas un luxe. As-tu déjà étalé tes revendications pour le BPJEPS en 4 phrases sur le forum ? (qu'on sache où tu veux en venir ... pas seulement d'où on doit partir). Ces contraintes existent dans toutes les professions manipulant un sous-jacent technique pour lequel on veut qu'il y ait du répondant.
  12. En suivant sa logique, si un P2 n'a pas fait de secourisme, ça pourrait même justifier l'admission en formation P3. Et quand on réfléchit à ce qu'est un AOWD ... on a envie d'accepter aussi un OWD + 5 plongées + deep ... (disons un Adventure diver, pour l'accès au Deep) (je suis un peu gêné de parler de cursus que je n'ai pas pratiqué ... mais quand je vois que d'autres le font à longueur d'année ...)
  13. Rien n'est vraiment obligatoire jusqu'à ce que tu tombes sur un os. On ne parle pas de pays ici, mais de clubs qui peuvent dès à présent lier la vente de deux produits (une formation et une autre par exemple, une location et une formation, etc). Pour le moment, tout reste négociable : la base d'encartés étant très faible. Mais je ne parierai pas sur cette négociabilité à terme : quand commerce et sécurité ont un intérêt commun ... Bref, si j'avais l'intention d'utiliser ce type de matériel, et si j'étais en club associatif (ou en formation dans une SCA), je n'hésiterais pas longtemps si on me proposait cette formation à un prix d'ami. Sinon, évidemment, ça n'a aucun intérêt si on ne te la demande jamais, si tu penses être capable d'utiliser ton étanche correctement et si elle te coute 150 €. Les questions sont : "est-ce bien, pour l'ensemble des plongeurs, (1) d'être incités à se former, au delà du conseil lu sur internet, avant d'utiliser une étanche ? (2) de pouvoir attester cette formation ? (3) de se voir demander cette carte pour certaines démarches ?" Le "Oui" au (1) impose les deux autres réponses (à moins que vous connaissiez une autre forme d'incitation qui dépasse le stade du vœu pieu). Je cherche des arguments contraires (à part "liberté chérie", "ça a toujours été comme ça" et "ça va encore pousser les gens à fréquenter l'associatif ... et JE ne suis pas bénévole !") Au final, les gens comme Narcossis, qui représentent des écoles alternatives, ont beaucoup de mal à surfer entre la justification de cette formation, la perte du monopole de sa dispense et un attachement à son caractère optionnel. Il retient un seul fait : ça ne "remplacera pas la formation PADI". En quoi ça gênerait ? Si cette formation n'est obligatoire nulle part, il n'y a pas de raison de demander une carte plutôt qu'une autre. A moins qu'on parle des critères d'obtention du "Master Scuba Diver" (pour cet usage précis, on devrait pouvoir s'en remettre qu'il n'y ait pas d'équivalence).
  14. Les missions locales (d'insertion, etc) ont souvent la première main sur les postes disponibles (même les stages). Pour ces organismes plus institutionnels, il faudra de la motivation, et penser à la transmettre dès la prise de contact.
  15. Parait être une bonne idée pour une initiation : ambiance plus intimiste pour éviter l'effet "ça se bouscule" avant et laisser décanter après. Leur site (je ne les connais pas et n'ai jamais plongé avec eux)
  16. Ça va changer petit à petit. Pas forcément les directives (non contraignantes), mais leur adoption. On peut en être sûr. Pas partout tout de suite ... mais la tendance est certaine (à un horizon de 5 ans). C'est donc toujours une bonne idée que de chercher à obtenir ce genre de carte le plus tôt possible quand on a un savoir faire acquis. Donc si t'as l'occasion d'officialiser à moindre coût ... saisis là. Se former (ok, ici on parle de valider des acquis) au nitrox en croisière coute plus cher que dans un club associatif ou à l'occasion d'une autre formation faite dans une SCA qui le propose.
  17. Allègements ? Au titre des épreuves physiques pour passer DM ?
  18. On peut s'emparer d'un thème sans s'intéresser à l'intention de celui qui l'introduit. Si la moindre étincelle doit nous faire nous étriper, il faudra mettre le forum sous argon. Pour l'instant ça se passe bien dans ce sujet (je trouve). On a même des idées de passerelles (et j'ai essayé de montrer les bémols de l'une d'elles pour celui qui penserait l'utiliser pour esquiver de la formation). @Eric91 : si "guider à l'étranger" était considéré par nos instances comme l'équivalent "d'encadrer des PE20/PE40", nos N3 seraient tous des N4 (puisqu'ils ont les mêmes 3 étoiles CMAS). La logique qui fait tenir tout ça, ne peut pas tenir compte d’intérêts personnels. Celui qui n'a "pas le temps" de passer un N4 ... et bien il ne l'a pas. C'est aussi bête que ça. Alors, on peut se demander s'il n'y a pas des différences entre un DM et un N3 ... et bien oui, mais comme l'a dit dwoopy, c'est pas forcément au niveau plongistique que ça se situe (pour lui un DM, plongistiquement, c'est un rescue + deep) ... c'est le fait "d'appartenir à une tribu respectée" par exemple ... d'être fun ... ou celui de pouvoir être un "qui-nage-vachement-devant" (en Australie) (Ok, ce paragraphe est méchant ... je le concède ... greffier, veuillez l'effacer du compte-rendu de séance) Pour finir sur une "expérience de pensée", je dirais qu'il y a sans doute une vraie "place en plus" dans une palanquée pour un "guide" en France ... mais pour des palanquées composées exclusivement d’autonomes. On peut par exemple tenir compte d'un niveau en bio (et le valoriser dans la réglementation plongée, pour encourager les gens à aller vers ces formations connexes) ou la connaissance de sites précis (orientation pour trouver les choses remarquables : celui qui aurait fait 5 fois la même plongée dans sa vie pourrait être promu "guide" pour cette plongée par le DP ... ou pourrait même recevoir une carte du club et voir le prix de sa plongée diminuer légèrement ... aie ! pas sur la tête !). Mais seulement pour "garantir" aux gens guidés une plongée de meilleure qualité (pas plus sécuritaire) : ce guide devra être, comme tous les autres, PAxx pour la plongée en question. A la limite, on pourrait imaginer des palanquées de 4 autonomes dans ce cas ... en imposant que le 4° nage devant, et pas comme guide fil (contrairement aux GP qu'on peut ajouter à gogo dans les palanquées d'encadrés). Il ne s'agirait pas d'une aptitude de plongeur mais d'une "fonction" nouvelle (la colonne d'à coté sur la fiche de sécurité), dévolue seulement à un certifié bio, archéo, ou autre. Et donc là encore, le DM n'aurait pas d'équivalence "a priori" ... (fin de "l'expérience de pensée" : c'est facile de compliquer les choses ... plus difficile de les garder "simples" ... même raisonnement pour la "plongée accompagnée" qui permettrait à une palanquée de 2 ou 3 N3, dont au moins un E1 "connaissant" le PExx, d'ajouter un PExx en plus : ça ne me poserait pas de problème de sécurité, mais c'est trop compliqué)
  19. J'ai lu celui de La Mahie (avec eric56 en guest star) ... Effectivement, ça avait l'air de bien y aller coté boisson. Ce genre d'ambiance peut déranger/agacer. On peut aussi être compatible sans forcément s'imbiber trop soi-même. Je préfère connaitre les gens avant de lire leurs avis subjectifs. Ici, ça tombe un peu sèchement et les faits paraissent très supportables. Espérons que c'est pas "Winnie" qui est venu balancer ;-)
  20. Couvre lèvres à 4 € et réglage grands froids. Plus sérieusement, si tu regardes les prix non soldés, l'écart est moindre ... c'est du commerce, rien d'autre. Par contre, je ne vois pas quelle différence extérieure tu leur trouves. Il faut s'y faire : chez Aqualung la couleur (LX, LUX, Twilight, 70 ans, etc) fait le prix.
  21. Y a d'autres trucs aussi connus et que je ne connais pas ? (j'ai fait un tour sur leur site, il faut déjà avoir l’œil quand même pour trouver la moindre allusion à de la détente excessive ... à part dans l'édito bien high)
  22. Vous avez peut-être tous les deux raison : le M1 ne servant peut-être à rien pour devenir N4, il est peut-être plus judicieux de se contenter de passer (plus facilement) un "vrai" P3 Suisse pour pouvoir ensuite postuler au N4 associé (auprès d'une CTR) ... Du moins si on reste dans une logique de moindre effort et si le fait de passer par école, devise et éventuellement langue intermédiaires pose moins de problèmes ... sans parler de l'aléa CTR (P3 de la veille ... cf. les conditions pour devenir GP associé).
  23. T'es accroché à un récif soumis à un assez fort courant, tu expires et tu vois que tes bulles avancent puis descendent franchement au lieu de monter. Dans un courant assez fort, le vecteur déplacement de l'eau peut avoir une composante verticale, notament quand l'eau dans laquelle tu évolues suit un fond qui descend et/ou se glisse sous une masse d'eau plus chaude. Ça arrive quand le courant ne va vraiment pas "dans le sens du relief" (relief orthogonal au sens de déplacement de l'eau, effet de vasque) Après t'as les siphons et autres arches dont tu peux pas voir le passage mais qui laissent passer de l'eau en profondeur (et c'est de l'eau qui peut descendre de là où t'es), etc. Bref, si t'es au nitrox, sans même évoquer une disparition au fond de la cuvette, ça peut être quand même être très gênant (le temps que tu réagisses). Dans un cas comme ça, si t'es en pleine eau sans repères, tu peux descendre sans trop t'en apercevoir (y aura les oreilles quand même) Accroché en bordure de passe, ça peut étonner. Ça arrive aussi dans les "washing machines". Après, le phénomène est plus ou moins intense ... et la réaction que je décris dans le message précédent est sans doute exagérée si on descend modérément (du fait d'un phénomène plus diffus). Mais bon, on n'est pas là pour dire aux gens de foncer dans l'ouragan ou d'aller voir si c'est pire devant. Un objet à flottabilité neutre peut descendre (parfois assez vite) de plusieurs dizaines de mètres. Or, tu es toi-même un truc à flottabilité neutre, neutralité qui devient négative dès que tu descends un peu. Et là t'es content d'avoir ton volume d'air autour de toi pour te rendre compte (avec tes bras) quand faut remettre un pchitt ou deux dedans (avec une wouing, t'as pas la même sensation du volume qu'elle occupe : donc tu gonfles à bloc et ça augmente ta prise au courant sans vraiment te faire remonter) (bon, le dernier paragraphe est une plaisanterie)
  24. C'est quoi ça ? Les autres plongeurs se saoulaient (ou buvaient trop ?) et se fichaient de leur état ? Pas de raies ? Pas de requins ? Même en passes ? Un poisson clown quand même ? C'était une croisière de combien de temps/plongées ? Quel circuit ? Quel a été le prix payé pour cette petite virée, si c'est pas indiscret (vol, séjour, extras) ? Sinon, pour éviter toute déconvenue sans paraitre un empêcheur de tourner en rond : je ne pars JAMAIS en croisière sans un stock de bouchons anti-bruit, un casque audio qui annule les sons environnants et ma propre musique (téléphone).
×
×
  • Create New...

Bonjour,

 

logo.png.c7536bd9e68359a8804d246d311256bd.png

 

L'ensemble des services de Plongeur.com sont gratuits et c'est grâce à la publicité que vous pouvez en profiter. Or il semble que vous utilisiez un bloqueur de publicité.

Si vous aimez le site et que vous voulez pouvoir en profiter longtemps, merci de désactiver votre bloqueur de publicités lorsque vous naviguer sur Plongeur.com.