Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Lagrange67

Membres
  • Posts

    592
  • Joined

  • Last visited

Everything posted by Lagrange67

  1. Il est super ton baratin quand même. Et pour avoir déjà plongé aux saintes, j'ai eu la chance d'y avoir la visibilité la plus incroyable que j'ai jamais eu en plongée : l'impression de plonger en l'air, avec juste un passage au jaune des couleurs. La Guadeloupe et ses îles du sud m'ont donné les vacances (2 mois en 4 séjours) les plus complètes que je puisse imaginer. C'est une destination sans égale pour celui qui aime se concocter un séjour "à sa façon" (c'est l’intérêt de voyager en France : on connait les codes). J'ai du me forcer à partir ailleurs (et je ne le regrette pas d'ailleurs : il faut varier) mais je ne suis jamais insensible à une promo sur un vol vers PàP. (j'aimais bien la Martinique aussi, mais la fermeture du Diamond rock, et son saccage, m'en a détourné ... bizarre comme on associe un mode d'hébergement à une île, et quelque chose de complètement différent à l'autre)
  2. J'en ai rencontré des "moyennement descendant" seulement (seules les petites bulles avançaient en descendant, les grosses montaient encore). Mais je me prépare quelques plongées en zones avec ce genre de risque. J'y pense donc. Mes idées : Courant descendant = danger = sortir de la zone. Réagir rapidement. En général, ces courants sont les plus forts à une distance "moyenne" : de 50 cm à 10 m du relief qui les provoque. Si on est accroché au récif, il ne faut pas s'en éloigner sans avoir une idée précise en tête. Et si on peut faire demi-tour pour regagner une zone plus calme (en évoluant accroché), on le fait. Observer : voir si d'autres plongeurs sont plus à l'aise là où ils sont. Si oui, peut-on les rejoindre en restant accroché ? Si ce n'est VRAIMENT pas possible, on peut opter pour un décrochage suivi d'un éloignement rapide : on palme orthogonalement au relief pour se retrouver en pleine eau (>10m). A partir de là, un gonflage "dont on sait qu'il nous fait bien flotter mais qui n'oppresse pas" du gilet, accompagné d'un palmage "un peu plus vertical " permettent souvent de contrôler un phénomène devenu plus modéré et de revenir en surface sans forcer (surveiller constamment sa profondeur et sa vitesse de remontée : il faut le faire en contrôle). Ne pas paniquer si le phénomène nous fait passer brièvement à une profondeur excessive : on ne va pas y rester longtemps. Il n'y a pas de raison pour qu'on ne puisse pas se déplacer vers l'autre bord de ce flux descendant. J'oubliais : on communique sur ce qu'on a remarqué (un courant descendant se signale toujours immédiatement) et sur ses intentions. On reste toujours avec son binôme (se solidariser avec une corde, si on a, peut être une bonne idée). On prémédite, on prépare, puis on réalise. On surveille l’essoufflement pendant cette phase qui peut être physique (on expire bien). On rassure l'autre avec des gestes précis et calmes : être "perché" dans un flux descendant peut stresser. On écoute ses propositions aussi.
  3. Pour la FSGT, c'est peut-être une réminiscence de l'époque ou on pouvait passer directement du N2 au N4 ? Il faut tenir compte de la logique qui a supprimé cette transition : des formations N3/N4 plus complémentaires (et qui se chevauchent moins). Une importance plus grande donnée à l'expérience (et au parcours personnel avant de devenir encadrant). D'autre part, les conditions d'obtention et l'expérience réelle des DM sont parfois difficiles à vérifier. Arriver dans un système légèrement différent en cherchant à devenir directement encadrant, ça s'appelle un parachutage. Peut-être a-t-on jugé qu'un DM ne justifiait pas un parachutage.
  4. Pour quoi faire ? Sauf si ceux que tu cherches à encadrer sont mineurs, ce sera plus simple et sécuritaire, de leur faire préparer/passer un demi niveau en plus (PA20 ou PA40 selon où ils se situent).
  5. Y a-t-il des combinaisons de niveaux CMAS et de types de plongées (profondeur, courant, etc) imposant la présence d'un dive leader dans la palanquée (de façon indiscutable) ? Ou est-ce un "outil en plus" dont dispose l'organisateur d'une plongée pour augmenter certaines compétences de certaines palanquées ou pour leur faire voir certaines choses ?
  6. Un bon schéma ne se fait pas en 2 jours. J'en connais qui ont passé une habilitation à diriger des recherches avec 2 ou 3 bons schémas. Rien ne presse. Et ça peut devenir un objectif de ce sujet (voir si on peut proposer des "own work" qui raccrochent les wagons un peu plus près du sujet de ces articles).
  7. En fait au départ, ce que je voulais dire c'est que j'aurais préféré un schéma présentant plus précisément les niveaux français (et pas juste leurs équivalence CMAS, sachant que N3 et N4 entrent au même endroit dans ce schéma). De plus, la progression "efforts vers soi-même", "vers le milieu", "vers les autres", "vers la palanquée" ... ne me parait pas adaptée pour décrire l'école française. J'aurais préféré une progression sur : - j'apprends les bases pour pouvoir plonger aidé par un guide ou dans de très bonnes conditions. - j'apprends l'autonomie. J'assure l'entraide d'assistance. J'ai pris connaissance des principaux phénomènes hyperbar ce qui me permet d'entreprendre des plongées guidées à des profondeurs plus importantes. - je perfectionne mon autonomie et j'apprends le déroulement et l'organisation de plongées visées. J'apprends les gestes de secourisme adapté à la plongée. - je facilite la plongée des autres et je guide les niveau 1 et 2. Je perfectionne mon rôle dans l'organisation des plongées. - j'enseigne la plongée et je certifie les aptitudes. Je dirige les plongées. - je forme les moniteurs. J'examine. Je guide les plongeurs qui en ont besoin jusqu'à 60m. J'ai un minibar. Pour tous ces niveaux, il y a des efforts vers soi, vers l'environnement et vers les autres.
  8. Tu as un N3 français ? Dans ce cas, oui, à l'étranger, tu peux t'occuper de l'orientation (et de quelques autres aspect de la plongée) d'un groupe de plongeurs autonomes ... mais pas un groupe dans lequel il y aurait des plongeurs français "autonomes par équivalence CMAS" : pour toi, les N1 restent des PE20 (qui ont besoin d'un GP, que tu n'es pas), pas des plongeurs une étoile CMAS autonomes. J'ai mis "étranger" en gras, mais en fait tu peux aussi le faire en France ... ça s'appelle un "qui-nage-devant" ... les autres doivent savoir s'en sortir sans lui, donc on n'en parle pas dans le CdS ni sur la fiche de sécurité (et bien sûr, ça se fait seulement dans une palanquée d'autonomes). Par contre si t'es N4 (et donc également trois étoiles CMAS), là tu peux bien sûr emmener des N1 à l'étranger. Je vois que t'as un N3 FSGT ... et vu que la FSGT forme aussi des PA20/OWD ... il faudrait voir si un N3 français peut faire office de "guide" pour des PA20 à l'étranger (à 20m j'entends bien ... je préfère laisser les experts se prononcer).
  9. Re-bonjour, Vous en pensez quoi de ce schéma qui figure (depuis un an) sur les articles wikipedia traitant des N1, N2 et MF1, MF2 et "plongée sous-marine" ? (je reste dans le bistrot vu que c'est juste un sujet sur un média)
  10. Le manque de standardisation du connecteur de DS, les difficultés posées par le maintien traversant en étanche, et enfin l'usure prématurée du fenstop chez les plongeurs en question, compromettent l'usage natatoire chez l'homme (pas de sexisme ici)
  11. Les paras ouverts chez les PTH120 ... (mon "on" était bien le pronom indéfini : je ne fais pas de trimix, j'attends le Triton v2, avec la bague sélectrice de mélange, pour m'y mettre)
  12. Je ne sais pas et tant qu'à jeter un pavé dans la marre, j'aime autant proposer une idée que j'aurais envie de soutenir moi-même.
  13. Il faudrait alors qu'on s'entraine à s'en servir en tant que tel. C'est pas immédiat de le faire en sécurité rapidement et/ou quand la flotta est très négative (obligé de garder le para contre soi).
  14. Une précaution encore bien dérisoire pour celui qui fait de la découpe sous l'eau.
  15. Il y a eu une campagne de crowdfunding pour la construire (véridique)
  16. Du coté du non-rémunéré, préjudice, objectifs, modalités, carottes et coups de bâton restent à définir (dans cet ordre). Et à ce moment là, on peut aussi se demander si les petits niveaux ne devraient pas se faire rechecker ... Pour les uns comme pour les autres, c'est les structures qui "veillent" actuellement (répartition des rôles dans le club pour les uns, check dive pour les autres). Un moniteur bénévole sans club ... et bien il a une activité limitée quand même (alors qu'un DE crée sa structure individuelle tout seul s'il veut). Donc je dirais que ce serait plutôt vers une démarche qualité au niveau club qu'il faudrait s'orienter (animation de formations internes, liste d'actions, taux de participation, etc). Bref, mieux formaliser la diffusion des nouveautés et le suivi qualité des formations au sein du club (au besoin en faisant ponctuellement des opérations croisées avec d'autres clubs). Mais là, il faudrait avoir un référentiel de trucs valides au titre de cette démarche (est-ce que organiser une séance ciné "le grand bleu" sera validant ?) Bref, c'est un monde complètement différent, peut-être plus "organisé" et il faut éviter d'y transposer "bêtement" ce qui est fait chez les rémunérés. Il y a un certain turn over (à tous les niveaux) et l'objectif est moins d'empêcher certains de pratiquer que de communiquer en interne (sur la pédagogie), diffuser les nouveautés, apporter constamment du sang neuf (à l'équipe pédagogique). Dans un club, ce qui compte, c'est pas si Gégé et Lulu ont un gros couteau au mollet ... c'est si les élèves sont correctement formés par le mix de moniteurs en charge.
  17. Tu fais bien de le dire. Je te ferai le certificat tout à l'heure (rappelle moi si j'avais signé électroniquement ou manuellement celui de l'année dernière).
  18. Zut. Ça casse le mythe du plongeur total tek à la ville comme à la scène (en config ultime en toute circonstance). Bon, tout n'est peut-être pas perdu ... une double wing doit être en commande et sera bientôt déclarée "ultimate DIR".
  19. On est bien d'accord qu'il est écrit "Le Titan offre pour le plongeur qui veut la performance un prix abordable et pour le centre de plongée qui veut un détendeur robuste et facile à entretenir." J'ai pas déliré en disant qu'on en trouvait surement en centre (c'est du matos poussé pour eux : tarifs agressifs en volume, etc).
  20. J'ai pas tout compris là ... D'abord l'article de Clubic est du même niveau que ceux qui parlent en bien du Triton : le rédacteur n'a pas tout suivi/compris mais en parle avec assurance. Ensuite j'ai pas vu de campagne copiée sur la leur (mais je suis pas passé depuis un moment) et c'est toujours eux qui sont aux manettes de la leur (bien sûr). Enfin, je peux t'assurer que s'ils se font 1 million (ou même 500 000), ils râleront pas si une campagne leur parasite même 5 millions ! Quand on vole, on est très heureux pour chaque dollar qui rentre. On ne voit pas les "clients" qui se détournent ... seuls ceux qui restent comptent. Peu importe si la terre entière se moque d'eux, des backers, etc ... ils auront réussi leur coup. [Edit : ok, j'avais pas suivi l'affaire ... tu as raison, ils parlent bien d'une autre campagne similaire dans les commentaires ... je vais checker ça] [Edit 2 : la deuxième campagne identique est à présent suspendue ... soumise à l’œil de lynx des responsables d'Indiegogo ;-) ]
  21. Sérieusement, tu passes du temps à taper toute ta config dans le détail, avec une justification et des liens vers chaque objet, et ce que tu récoltes, c'est pas de l'indifférence des gens qui ne vivent que pour la wouing, non, c'est un premier qui te dit que tu es le roi, et un autre que t'as écrit du HS injustifié et mauvais (mais sans évoquer le début de quoi que ce soit en rapport avec ton boulot). Et ça aurait continué comme ça. Alors tu te dis que t'as été une fois de plus stupide de croire qu'en face quelqu'un dirait un truc constructif améliorant ce qui peut l'être, voire que d'autres partageaient ce savoir vivre élémentaire qui veut qu'on ne barre pas d'un trait ce que les autres ont mis du temps à rédiger. C'est ça qui vide le forum. Rien d'autre. T'as même des flèches qui proposent le plonk contre ça. Comme si ce genre de message pouvait être quoi que ce soit d'autre qu'une présentation perso, un truc neutre. A coté de ça, celui à qui je répondais a effacé environ 1000 messages qu'il a écrit il y a deux mois ... mais t'en as quand même qui, après s'en être pris systématiquement à moi, viennent me reprocher d'avoir moi-même effacée ma "pollution" de leur forum. Essaye d'imaginer tout le non-dit de mon coté. Ben t'es pas à 10%.
  22. La lassitude gagne tout le monde, moi y compris.
  23. Il faudrait savoir. J'écris un truc pour répondre à une question par l'exemple. Je vois que tout à coup je suis hors sujet ... que ma config est nulle, mais qu'il y a tant à écrire qu'on ne sait pas par où commencer ... Avec ce genre de remarque j'efface : si c'est juste pour me faire allumer sans rien pour m'améliorer (et c'est vrai que ça faisait long comme HS, même en taille 1). Après on va encore me dire que je détourne les sujets. C'est quand même pas de ma faute si, dès que je l'ouvre, tout le monde oublie tout le reste, extrait une phrase planquée de mon message, la prend au premier degré et en fait une cause nationale en me la répétant 3 fois par la suite ;-) Alors non ... continuez sur les poches de cuisse (au moins je vous ficherai la paix, hors plaisanterie ponctuelle).
×
×
  • Create New...

Bonjour,

 

logo.png.c7536bd9e68359a8804d246d311256bd.png

 

L'ensemble des services de Plongeur.com sont gratuits et c'est grâce à la publicité que vous pouvez en profiter. Or il semble que vous utilisiez un bloqueur de publicité.

Si vous aimez le site et que vous voulez pouvoir en profiter longtemps, merci de désactiver votre bloqueur de publicités lorsque vous naviguer sur Plongeur.com.