Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

oursin_bxl

Membres
  • Compteur de contenus

    6
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Pays

    Belgique
link1
link2
link3

Réputation sur la communauté

10 Good

À propos de oursin_bxl

  • Rang
    Petit baigneur

Informations personnelles

  • Localisation
    Wemmel
  • Profession
    Biologiste

La Plongée

  • Professionnel de la plongée
    Non
  1. Bonjour, Désolé pour la réponse tardive mais je n'avais pas vu ce message. Je vais à Tuléar une quinzaine de jours par an depuis 10 ans pour mon travail. Le grand récif est très abîmé. Personnellement, je ne conseille pas comme destination plongée.
  2. Bonjour, Suite aux remarques concernant la montée sur le plateau à El Hierro après les plongées à La Restinga, j'ai posé la question directement à DAN Europe. J'ai reçu une réponse très détaillée du Dr. Germonpré. La sécurité absolue, c'est appliquer les règles pour l'avion. Plus pratiquement, le conseil est de se baser sur la table 9.6 US Navy (ci-jointe). Pour y entrer il faut le groupe répétitif... qui ne correspond pas à la réalité des ordinateurs de plongée. A ce sujet, le Dr. Germonpré indique: "La question évidente est de savoir comment traduire les données d'un l'ordinateur de plongée vers ces données "Tables US Navy". La réponse est simple: c'est impossible.Je ne peux donc pas vous donner le tableau "pratique" que vous me demandez. En fonction des plongées que vous programmez couramment (profondeur, temps, intervalle de surface), il devrait cependant être possible de faire un calcul pratique vous-même, éventuellement en utilisant les données concrètes de ces plongées pour calculer les groupes sur la Table US Navy."
  3. Exact pour le plateau sur lequel il faut passer pour gagner les autres points de l'île. Le centre de plongée recommande d'attendre minimum 2h après la plongée.
  4. Bonjour, Merci pour vos retours. J'insiste sur le fait que la vidéo n'est pas de moi mais de Céline Cozic, la proprio du centre mais j'y étais et j'ai donc trouvé pertinent de donner le lien (j'ai même vu le requin d'encore beaucoup plus près quand il est pasé 50cm au-dessus de moi). Pour ce qui est de la faune "fixée", ce que j'ai vu ce sont de petits spots dans des cavités, sous des surplombs. Il y a aussi quelques belles grandes grottes, donc il faut chercher mais il y a moyen de faire 2-3 plongées "chien truffier". Parmi ce que j'ai vu comme faune "macro": crabes-flèches, quelques très petites "crevettes", éponges, coraux solitaires, en anémones des Telmatactis, très photogéniques, il y a aussi du corail noir (antipathaires); quasi pas de nudibranches à cette saison. J'ai l'impression d'avoir vu des brachiopodes mais ils étaient vraiment très petits et j'aurais eu besoin d'une loupe ou d'un appareil macro. Plus de vidéos (toujours de Céline Cozic) de ces plongées sur https://www.youtube.com/channel/UCg1Meo1jUPMeGf6Lu9EJ2qA Point de vue sécurité, chez Meridiano, l'oxy est toujours à bord ainsi que la trousse premiers soins. Si j'ai bien compris, le caisson fonctionnel le plus proche est à Ténériffe (40min de vol)
  5. Bonjour, Quleques mots de présentation vu que je suis nouveau sur le forum. Plongeur depuis plus de 30 ans, j'aime avant tout découvrir de nouveaux endroits et surtout de nouveaux organismes marins. J'aime autant la faune "macro" que le gros. Avec le temps, j'aime un peu moins l'eau froide... Ce message pour vous faire part de l'excellent séjour plongée que ma femme et moi venons de passer à El Hierro (2e semaine de juillet), la plus occidentale des Canaries. Après lecture de quelques messages sur ce forum, nous avions choisi cette destination pour sa faune sous-marine et pour l'aspect encore bien sauvage de l'île en surface. Nous avons été comblés des deux côtés. Côté plongée. Nous avons choisi le centre Meridiano-Cero (http://www.meridiano-cero.fr/index.php/fr/le-centre) opéré par Céline et Claude. Exellent accueil en français puisque Céline est bretonne et Claude belge. Ils avaient même pensé à une petite dotation nourriture comme nous arrivions après la fermeture des magasins et partions plonger le lendemain avant leur ouverture. Le centre est nickel, bien organisé et tout est pensé pour éviter les portages de bouteilles et lest: on bride, charge dans la camionnette et celle-ci apporte tout au port que les plongeurs rejoignent en 5min. à pied. Les deux plongées quotidiennes se font en succesives avec 1h d'intervalle surface, ce qui laisse l'après-midi pour découvrir l'île (ou faire la sieste...). Les sites de plongée sont quasi tous à moins de 15min de Zodiac du port. Dans la réserve naturelle, pas plus d'un bateau par mouillage et comme Meridiano-Cero est une petite structure, donc pas plus de 10 plongeurs, répartis en plusieurs palanquées (adaptation possible pour les clubs qui souhaitent venir plus nombreux). Le Zodiac est confortable et l'échelle perroquet de bonne taille. Si on le souhaite, on enlève son bloc dans l'eau avant de remonter à bord. Sous l'eau, ce qui frappe c'est la densité et la confiance des poissons: dans la réserve naturelle, la chasse sous-marine est interdite et cela paie. Les sars tambours (et autres) sont énormes et très abondants, les sérioles passent nonchalentes, la prairie d'anguilles jardinières s'étend à perte de vue (ce serait une des plus grandes au monde). Côté faune macro, il faut plus chercher mais les petits spots qui l'accueillent sont vraiment très riches. Dans le domaine des spécialités d'El Hierro, les raies papillons se voient de jour comme de nuit; avec un peu de chance (que nous avons eue) les secs permettent de voir des Mobula et la toute grosse spécialité c'est le requin féroce (Ondaspis ferox), plus de 3m de long, un requin profond et inoffensif qui, à quelques endroits de la planète, vient près de la surface. Nous l'avons vu dans 6m d'eau! Voir la vidéo de Céline: . Autre spécialité, le requin ange mais c'est plus tôt dans la saison. Point de vue pratique: eau à 22-23°C, combi 7mm (cagoule si frileux ou dégarni ); plongées de 60 min, bouteilles 12L acier. Nous avions amené notre matériel. Côté surface. Comme toujours aux Canaries, un côté au soleil (S - SW) et un côté sous/dans les nuages (surtout le centre, plus élevé). Paysages volcaniques à couper le souffle et belles randonnées sur un réseau de sentiers développé. On mange aussi très bien, en particulier les produits de la mer dans le sud (où se trouvent les centres de plongée). Quelques vins intéressants. En résumé, de très belles vacances. Nous pensons y retourner, au printemps cette fois, pour profiter des requins anges et de la période d'accouplement des sars.
  6. Bonjour Morgane20, Pour les prochaines vacances plongée de la famille, en juillet 2016, Sao Vicente est une des destinations possibles. Auriez-vous un retour de votre expérience 2015? Merci beaucoup
×
×
  • Créer...