Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

cosmosaure

Membres
  • Compteur de contenus

    249
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    1
  • Pays

    France
link1
link2
link3

cosmosaure a gagné pour la dernière fois le 21 mars 2019

cosmosaure a eu le contenu le plus aimé !

Réputation sur la communauté

119 Excellent

À propos de cosmosaure

  • Rang
    Respire sous l'eau

Informations personnelles

  • Localisation
    Lot
  • Passions
    ben, la plongée...
  • Profession
    Chef d'escadrille

La Plongée

  • Féderation(s)
    Fédération des Planètes Unies
  • Niveau en plongée
    suffisant
  • Professionnel de la plongée
    Non

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

  1. Merci pour ce retour. J'ai eu l'occasion d'en essayer une il y a quelques mois et j'avais trouvé que cela serrait pas mal au niveau des pieds. Tu as eu cette sensation également ?
  2. Ton message m'intéresse car je regarde de près cette combinaison. Tu pourrais faire un petit retour sur son utilisation ? Pour ma par, j'envisageais de l'utiliser avec une sharkskin en dessous, mais dans une eau moins froide.
  3. Deux individus, c'est un peu léger pour une étude... Il en faudrait bien plus et avec les mêmes conditions de plongées (matos, température de l'eau, vitesse de déplacement, etc).
  4. Un peu moins de 13 litres en SM avec un relai. Environ 8 litres tracté par un scoot. Tout cela en sout, en mer je ne sais pas, je suis toujours celui qui consomme le moins dans la palanquée. Petit gabarit : 1m70 et 65 kg.
  5. 1h de voiture max et j'ai accès à tous les spots du Lot. Le plus proche est à moins de 100m de la maison et offre déjà presque 40m de profondeur. Sinon je vais en Espagne en 4h environ (Cala Montjoi ce week-end).
  6. Merci pour le travail. Je vais y jeter un oeil.
  7. C'est juste l'opinion d'un plongeur qui possède la même stab et qui avait eu la même idée. Celui qui a ouvert le post décidera comme un grand de la suite à donner. Pour mémoire, un bi-10, ça pèse un peu...
  8. J'ai exactement la même stab (pour mes rares sorties en mer) et j'avais eu un jour l'intention d'y fixer mon bi (pour le fun). J'ai rapidement abandonné cette idée devant l'évidence : elle n'a pas été créée pour cela et le back-pack en plastique ne me paraissait pas pouvoir supporter bien longtemps le poids du bi. Je te conseille donc de patienter jusqu'à l'achat d'un harnais, d'une plaque et d'une wing. Personnellement, j'aime bien le bricolage sous l'eau, mais pas quand cela concerne la jonction entre mon stock d'air et moi-même.
  9. Encore faut-il établir que le club avait effectivement prévu un tel remboursement.
  10. Tu trouveras de nombreuses vidéos sur le sujet sur le net. Pour résumer, on pourrait intuitivement penser qu'une rupture d'un flexible branché sur un port haute pression du 1er étage entraine un vidage rapide du bloc mais il n'en est rien. En effet, le diamètre interne de ce flexible est proche d'un capillaire. Du coup, tu as le temps de voir venir, même si ça bulle du 200 bars. Par contre, une même rupture sur un flexible moyenne pression, qui est d'un plus gros diamètre, et ton bloc sera très vite séché, malgré une pression moindre (environ 9-10 bars au dessus de la pression ambiante).
  11. Pour ma part, j'ai trouvé avec le SM une glisse incomparable (cette phrase n'a qu'un seul sens...) ainsi que la possibilité d'accéder à des spots infranchissables en BM. C'est aussi intéressant pour le portage, notamment quand il faut isser le matos avec une corde.
  12. J'ai beau me relire, je ne vois pas où j'ai pu t'offenser. En particulier, je n'ai jamais écrit que ce que tu faisais était dangereux. J'ai seulement exposé rapidement mon passé de plongeur sout' et j'ai donné la raison pour laquelle j'avais abandonné le manifold lorsque je plongeais encore en dorsal. Pour résumer ce dernier point, avant de passer au SM, j'ai souhaité supprimer le manifold de ma configuration car il ne m'apportait personnellement aucun avantage (la récupération des gaz ne m'intéressait pas, mes plongées étaient planifiées différemment) et j'y voyais au contraire un point faible car j'évolue dans un milieu où les chocs sont quotidiens et les étroitures nombreuses. Plus généralement, Je pense qu'il n'y a pas une manière plonger ou qu'une chapelle détient LA vérité.
  13. Tu peux tout dénigrer sur ce forum. Tout sauf le saucisson.
  14. Je te sens très irrité sur la question. Je donne juste mon point de vue de plongeur sout' français. Je plonge très peu en mer. Je sais également reconnaître que la manifold a des avantages (on ne parlera pas du portage...), en particulier lorsqu'il permet de récupérer du gaz. Mais, pour ma part, cette récupération de gaz ne m'est pas indispensable. En effet, si je perds l'usage d'un bloc au point le plus éloigné de la sortie, l'autre bloc est suffisant pour que je revienne dans de bonnes conditions. Sans parler que je plonge plutôt avec trois ou quatre blocs. Et un scoot. Pour ce qui est du quart de tour, chacun fait comme il le sent, cela ne me paraît pas être un sujet majeur.
  15. Cela me semble pas mal et c'est ce que je faisais avant d'abandonner complètement l'isolateur pour un bi entièrement séparé. Personnellement, je me suis toujours dit que cet isolateur était un point faible puisqu'un impact un peu brutal sur ce dernier (en position ouverte notamment) et c'est la perte de tous les gaz. Maintenant que je suis passé au SM, ces questionnements appartiennent au passé.
×
×
  • Créer...