Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Thiwa

Membres
  • Posts

    836
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    United Kingdom

Everything posted by Thiwa

  1. Pour info...j'y ai perdu ma bonnette macro pour ikelite...il y a un mois (avec un betit bout et un mousqueton)...entre la derniére grande épave du ponton (côté terre) et le petit phare...à 2/3M...sur sol relativement dur prés du bord ! j'avais les doigts tellement gelés que j'ai loupé l'accrochage...celui qui me la retrouve ne le regrettera pas , ça me fait un peu loin pour y aller de Quimper !
  2. Je pense qu'il y a bien d'autres facteurs de disparition ou de raréfaction possibles...à commencer par le courant qui risque d'arracher certaines de ces moules de leur support lorsque la croissance leur donnera une surface de prise plus importante, la prédation est trés forte à tous les stades : vieilles, balistes, sars, daurades, crustacés, en plus des étoiles. Sans compter que même si les bouches(!) à nourrir se sont multipliées, la nourriture, elle, est constante et la ria ne manque pas de filtreurs...donc à terme, on peut avoir des surprises. D'ou l'intérêt d'une observation attentive !
  3. J'aimerais bien le croire...mais l'homme a une imagination sans borne quand il s'agit de bouleverser les équilibres..
  4. Il y a quantité de choses qu'on ne peut pas, ou difficilement expliquer dans l'évolution des biotopes marins, d'autant plus qu'on en mesure pas tous les paramètres et, en particulier dans les zones estuariennes les fluctuations de la salinité (fonction des épisodes pluvieux), de la température, pour les principaux, mais aussi de facteurs humains comme les quantités de pesticides et, par exemple, de pollution par les hydrocarbures, ce qui fut le cas l'hiver dernier avec le carburant du cargo échoué... Vu les conditions de courant dans la ria, tout peut évoluer trés vite, dans le bon sens comme l'inverse. Mais qui peut dire ce qui est "normal" dans un milieu aussi complexe? J'ai un peu le même cas dans l'estuaire de l'Odet ou, d'une année sur l'autre les peuplements se succédent sans qu'on puisse savoir ce qui est la norme. L'important, c'est d'observer et de constituer une base d'observation, ce qui n'est pas facile...
  5. Haha ! tu es repéré SK ! ceci dit j'attends une période favorable pour retourner dans ta zone...en fait je l'attends depuis début décembre et ça commence à faire long !!!
  6. La chasse sous-marine est totalement interdite en eau douce et même en eau saumâtre (estuaires) en France. Dans le cas des estuaires c'est précisé dans la réglementation de la pêche maritime, pour l'eau douce dans le code rural. Sachant de plus que la réglementation des plans d'eau douce est trés complexe en fonction de leur catégorie et du fait que nombre d'entre eux appartiennent à des propriétaires riverains ou société de pêche, alors que les rivages marins sont tous dans le domaine public.
  7. Je confirme, mais dans l'immédiat il est un peu prématuré de parler de dégats, le recrutement de jeunes moules est certes trés important, mais il en a été de même en 1997 et une bonne partie d'entre elles ont disparu en l'espace de deux ou trois ans, il faut donc être prudent...et de toutes façons on ne peut pas grand chose...wait and see !
  8. Mon Aladin pro date de 1986, on me l'avait fourgué de force à la place d'un Moniteur 2. Je fais en moyenne 180 plongées par an...fais le calcul, je change les piles tous les 3 ans en gros. J'ai un Beuchat Voyager et un Mares...pour les plongées nitrox, mais en fait je m'en sers trés peu...
  9. Elle est également abondante au Sénégal et en Guinée Bissau
  10. C'est aussi mon avis et je le partage... :chialle2:
  11. Tu es un petit veinard car ce poisson n'est pas souvent rencontré et encore moins photographié ! C'est un poisson-sanglier Evistias acutirostris. Tout seul de sa famille dans les eaux calédoniennes, il peut atteindre 80cm
  12. J'y étais aussi il y a 8 jours...plongée samedi de la côte et dimanche en bateau avec Denis Pons de Sète. Eau relativement claire, 12° (elle a perdu 5° en une semaine avec la tramontane). L'accès est effectivement restreint par le portail, seuls quelques clubs, dument approuvés par les Voies Navigables de France ont pu avoir une clé, ainsi que quelques professionnels. Encore l'accès n'est il autorisé que pour les véhicules dont les numéros ont été répertoriés par les VNF. L'acccès terrestre a été rendu impraticable (et sur la plupart des autres accès terrestres à l'étang) suite à leur occupation par des groupes de Roms qui ont encore aggravé l'état de saleté du dépotoir précédent ! Cela ne visait pas spécifiquement les plongeurs, lesquels n'ont pas été consultés...même ceux qui ont organisé plusieurs opérations de nettoyage. Quand on voit l'état actuel du site on comprend tout de suite ! Heureusement...Il y a plein de belles choses sous l'eau !
  13. C'est bien une cassiopée avec un crabe dessous...les cassiopées vivent à l'envers pour que la lumiére du soleil permette aux algues microscopiques qui colonisent ses tentacules puissent se développer...d'ou les couleurs vertes, jaunes ou bleues de ces tentacules. Sur la photo jointe Cassiopea andromedea dans le Saloum (Sénégal)
  14. Sympa ta photo, mais ce n'est pas si rare...on en rencontre assez souvent, mais elles ne sont pas toujours trés visibles le jour, car elles se déploient plutôt la nuit. De jour c'est un petit tas marron grisatre avec des pustules. Mais ça reste toujours trés, trés urticant !
  15. J'étais à Concarneau cet après-midi...ça discute sec au bistrot avec les gens de chez Piriou. En fait d'après le chantier, la rénovation portait sur une reconstruction pour un usage "Musée"... et non pour une remise en navigation hauturière, ce que conteste la Cousteau Society ! Par ailleurs il semble qu'il y ait également un souci avec le statut "Monument historique" qui implique une reconstruction à l'dentique. Ce qui n'est pas le cas, d'autant que ces bateaux sont construits avec des membrures en pin d'Oregon, arbres dont l'exportation hors US est, parait-il interdite...ils sont protégés ! Rien n'est clair dans cet affaire...donc retour au tribunal !
  16. Tout à fait d'accord...on va finir par ne plus pouvoir sortir de chez soi sans le papier qui va bien ! La plongée est déjà devenue suffisamment réglementée sans aller encore chercher plus de contraintes. C'est à chacun de prendre ses responsabilités et je ne pense pas que ce soit une question d'âge. On peut polémiquer, citer des cas qui viendront corroborer telle ou telle théorie, ça ne changera rien à l'évidence : soyons responsables et adaptons nos plongées à notre condition physique... Pas besoin de réglementation pour ça !
  17. A l'époque "préhistorique" ou j'ai fait mes débuts (aux Glénan, avant le CIP) la moyenne d'âge des plongeurs était beaucoup plus élevée qu'aujourd'hui, peut-être parceque l'activité était relativement coûteuse, donc moins accessible en apparence et surtout le nombre de clubs trés réduit (juste 2 dans le finistére, contre une quarantaine aujourd'hui)...avec mes 15 ans, à l'époque je faisais figure de bambin. Par contre, sur le plan physique, quasiment tous les pratiquants (on est en bord de mer) étaient aussi chasseurs sous-marins, à 15 ans, je chassais déjà depuis 3 ans...donc physiquement bien préparés, ce qui n'est plus le cas de nos jours et surtout "amarinés" ce qui se fait encore plus rare...Je me souviens par contre que beaucoup d'entre eux étaient fumeurs...il y en a quand même moins aujourd'hui et ça, c'est un progrés !
  18. Je suis cet échange depuis le début avec intérêt...personnellement j'ai 70 ans...un peu plus de 8700 plongées et j'ai passé sans souci ma visite "pro" classe 2 à 650€ l'an passé...ce que je ne fais pas tous les ans, n'ayant pas une retraite d'amiral ! Mais même mon toubib fédéral, pour la visite "sportive" me fait passer depuis toujours EEG, ECG à l'effort et autres examens que je juge indispensables par égard aux gens de mon club que j'encadre bénévolement, à ma famille et aussi pour moi, car j'ai envie de continuer à pratiquer aussi longtemps que possible ! Simplement j'ai depuis toujours rejeté les plongées kamikases et "viriles" préférant 60 minutes à 10m à 10 minutes à 60 mètres et garde en mémoire les conseils de mes "trés vieux" formateurs : Lorsque tu ne la sens pas, cette plongée, petit, hé bé, cong, tu ne la fais pas (Jules Manganelli)...d'ailleurs, vu le temps, celle d'aujourd'hui (la 92éme de 2013) je la laisse pour faire mes confitures
  19. Pour info (Journal Le Marin 14.10.2013) Le tribunal de commerce de Quimper a résilié, le vendredi 11 octobre, le contrat liant l'Équipe Cousteau, propriétaire du célèbre navire océanographique Calypso, et le chantier breton Piriou où le bateau devait être restauré, ainsi que le souhaitaient les deux parties en conflit depuis 2009. Le tribunal condamne cependant l'Équipe Cousteau - association présidée par la seconde épouse de l'explorateur, Francine Cousteau - à déménager à ses frais le navire, actuellement dans un hangar du chantier, dans un délai de quatre mois sous astreinte de 1 000 euros par jour de retard. Le tribunal estime par ailleurs les sommes à régler afin de solder les comptes de chacune des parties. Il condamne ainsi Piriou à payer à l'Équipe Cousteau quelque 138 000 euros au titre d'un trop payé et cette dernière à verser au chantier près de 100 000 euros au titre de travaux non réglés. Le chantier de restauration de la Calypso est interrompu depuis le début 2009 en raison d'un différend entre les deux parties. L'Équipe Cousteau reproche à Piriou des fautes, telles que des malfaçons et l'arrêt des travaux, tandis que le chantier fait valoir que l'association a changé la destination du navire, le projet évoluant de sa transformation en musée à son utilisation "pour des représentations itinérantes incluant des traversées transocéaniques", ce qui nécessitait des travaux beaucoup plus importants. L'Équipe Cousteau a annoncé dans un communiqué son intention de faire appel, assurant avoir eu, "dès le début des travaux", la volonté "de faire renaviguer" le navire. Elle ajoute par ailleurs maintenir "ses prétentions quant aux malfaçons" dont elle accuse le chantier et se félicite que les juges aient "reconnu le trop-perçu par le chantier" en leur faveur. "Je prends acte avec satisfaction du fait que le tribunal de commerce de Quimper solde, comme je l'espérais, par sa décision, le différend financier qui nous séparait de la fondation Cousteau", a réagi de son côté le PDG du chantier naval Pascal Piriou, se félicitant également que "rien ne s'oppose plus au départ du bateau de Concarneau". A suivre... l'équipe Cousteau doit aussi pas mal de sous au mécanicien qui a pris en charge la partie moteurs !
  20. J'y ai séjourné hors saison en 2012, super tranquilité, club sympa et belles plongées, mais on peut toutefois regretter la déplorable qualité des hébergements, à la limite de l'insalubre...ça détonne vraiment dans ce panorama presque idyllique ! Couchages malpropres, murs suitant d'humidité, j'ai connu beaucoup mieux...et pour moins cher !
  21. Je suis complétement de ton avis...sans trahir de grands secrets, la FFESSM s'était au départ engagée auprès des COF. A l'issue du procès en propriété (c'était à l'époque de Roland Blanc et consorts) devant, semble t'il, une menace de Francine Cousteau, il y a eu virage à 180° et (le couteau sous la gorge) la Fédé à appelé ses licenciés à mettre la main à la poche. Gros bide... Entretemps, changement d'équipe dirigeante, qui n'a pas souhaité, on la comprend, reprendre l'affaire à son compte... Il semble, mais là, je m'engage sur un terrain gluant, que la Francine ait réussi à soutirer un bon paquet d'euros à la dite fédé et à certains de ses dirigeants. Je n'en sais pas beaucoup plus, mais ça ne contribue pas à rendre le personnage sympathique...donc, des clopinettes pour la Calypso. Je suis prêt par contre à lui trouver un bon petit coin dans le secteur pour finir honorablement ses jours, vers les 40m du côté des Glénan, par exemple...
×
×
  • Create New...

Bonjour,

 

logo.png.c7536bd9e68359a8804d246d311256bd.png

 

L'ensemble des services de Plongeur.com sont gratuits et c'est grâce à la publicité que vous pouvez en profiter. Or il semble que vous utilisiez un bloqueur de publicité.

Si vous aimez le site et que vous voulez pouvoir en profiter longtemps, merci de désactiver votre bloqueur de publicités lorsque vous naviguer sur Plongeur.com.