Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

PlongeurSDF

Membres
  • Compteur de contenus

    929
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    8
  • Pays

    France
link1
link2
link3

PlongeurSDF a gagné pour la dernière fois le 20 août 2019

PlongeurSDF a eu le contenu le plus aimé !

Réputation sur la communauté

657 Excellent

À propos de PlongeurSDF

  • Rang
    Sans Détendeur Fixe
  • Date de naissance 30/05/1962

Informations personnelles

  • Localisation
    Arc méditerranéen, Martinique
  • Passions
    Plongée, Bateau et Bio
  • Profession
    Je laisse cela aux autres

La Plongée

  • Féderation(s)
    FFESSM / PADI
  • Niveau en plongée
    Plongeur
  • Professionnel de la plongée
    Non

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

  1. Autres difficultés à l'utilisation d'un narguilé, il faut intégrer un réservoir tampon de sorte à s'assurer une sécurité supplémentaire en cas de panne matérielle. Enfin, un narguilé, pour l'avoir vécu c'est beaucoup de bruit et de mauvaises odeurs en surface pour les autres plaisanciers. Donc une prise de risque de ce faire détester en surface. Situation complètement inversée quand tu sais utiliser un bloc. Les autres viennent souvent te demander un coup de main.
  2. Je serais que trop te conseiller si ce n'est déjà fait d'aborder une formation en plongée. Quand à bricoler un narguilé, je passe car plus tôt très réservé. La majorité des plaisanciers qui sont équipés, disposent d'une petite bouteille, 6L environ et dans 2m d'eau, tu peux tenir déjà très longtemps.
  3. Une très grande partie de ma formation ayant lieu en milieu professionnel (stagiaire pédagogique) cela me permet aussi d'avoir une vision de la profession à ce jour. Sur un même secteur géographique et dans un même temps, on peut trouver des situations très différentes. Selon le positionnement du chef d'entreprise, son activité de marchandisation, sont positionnement (loisir vs. technique, de masse vs. de niche, etc.), on peut noter des différences importantes. Dans tous les cas par contre, la difficulté de recrutement est ressentie. Que ce soit pour 1 dépannage à la journée, un peu plus ou à la saison, les patrons de clubs semblent "galérer" pas mal. Et ce n'est pas toujours une difficulté financière qui est mise en avant. La profession a donc besoin de trouver des solutions à une difficulté qui ne semble pas passagère. Cela vaut donc le coup de réfléchir à diverses solutions. En ce qui concerne les MFx, les autoriser avec une limite de durée dans l'année est quasiment incontrôlable et n'a pas de sens. C'est Oui ou Non. Dans l'affirmative, il conviendrait peut-être de s'assurer de leur mise à niveau (comme les pro). Pour moi ce serait déjà normal de l'exiger pour rester moniteur actif.
  4. Il ya tellement de différences professionnelles - plongistiques, que lorsque en tant que MF1 tu te présentes au DEJEPS dans un CREPS, tu es dispensé des UC3 et 4, il te reste à valider : 2 UC transversales quelle que soit la spécialité : UC 1 : - Etre capable de concevoir un projet d'action - L'élaboration d'un projet professionnel au service d'une structure de plongée UC2 : - Etre capable de coordonner la mise en œuvre d'un projet d'action - L'accueil du public ; la gestion et la promotion d'un centre de plongée ; la gestion d'équipe Donc aucune compétence dans l'eau avec des élèves ou clients https://www.creps-montpellier.org/assets/images/formation/dossiers/dossier_info_de_plongee_mf_15072019.pdf
  5. Ce que la réglementation fait, elle peut le défaire. Par exemple la loi sur la croissance, l'activité et l'égalité des chances économiques https://www.legifrance.gouv.fr/affichLoiPubliee.do?idDocument=JORFDOLE000029883713&type=general&legislature=14 Qui a déréglementé certaines professions en 2015 En ce qui me concerne, comme j'ai déjà dit le MF, si jamais je l'obtiens, ne me servira pas professionnellement (aucune rémunération). En revanche, comme le Dive Master, le N4, l'Initiateur, le MF1 me coûte de l'argent : - Une licence, - Une adhésion au club, - Des frais de stage initial (360€ env.), - Journées pédagogiques (déjà 4 ou 5 à 25€, chaque), - Un stage final + examen (env 450€), Sans compter les frais de déplacement et d'hébergement pour les séances pédagogiques (théorie, pratique, orga, etc.), soit déjà 158 séances pour un stage final prévu en juin par faute de place avant ou manque de souplesse ou de réponse de certaines CTR. Donc j'aurais le temps de dépasser les 200 séances d'ici là. Mais je ne pense pas être le seul candidat MF à s'investir autant. Il y a des contre-exemple, c'est vrai, mais par expérience, ils sont très rarement validés.
  6. C'est un peu léger comme argument. La déréglementation des professions est long débat qui ne concerne pas que le monitorat de plongée. Voici une belle illustration argumentée pour ou contre : https://www.cairn.info/revue-regards-croises-sur-l-economie-2013-1-page-246.htm# Sans compter que nous faisons partie d'un ensemble économique ouvert qui permet la libre circulation, des personnes, des biens et des services.
  7. Tu en as oublié un : Oh désolé c'était celui là
  8. Peut-être te faut-il créer 2 fichiers de sauvegarde. Ouvrir le fichier de Mme avant faire l’import du Smart. Tu enregistres et fermes l’application. Puis ouvrir le fichier de M pour importer le Quad. Idem. Par exemple
  9. @clic Bonne nouvelle à bientôt, sous l'eau ?
  10. A @gerard95 c'est possible, de toute façon rien n'empêche chacun d'adopter sa propre démarche. D'où l'importance du briefing. Personnellement, je trouve qu'une procédure qui varie selon le modèle de désaturation de l'ordinateur un peu trop compliqué. Merci, dans le 1er cas, tu ne cites pas la présence du binôme. J'apprécie particulièrement la mise sous O2 de 30 minutes systématique
  11. Peux-tu expliquer STP ces procédures ? Personnellement, je ne trouve pas que les nouvelles recommandées soient users friendly
  12. Bonjour à tous, J'ai retrouvé l'avis de la CTN dont je parlais ci-dessus. Il date de Juin 2019, sorti dans subaquatique de mai-juin 2019 n°284 Les 2 procédures de réchappe préconisées seraient : Interruption de Palier : Si réserve d'air suffisante et accompagnement du plongeur "Selon le comportement de l'ordinateur : - Si fonctionnement normal ; redescendre et respecter les indications données par la machine. - Si "Mode échec" ou dysfonctionnement : respecter les paliers tels qu'indiqueraient"s avant le problème." Remontée rapide : "Plongée avec paliers imposés : suivre la procédure "Interruption de paliers". "Plongée NO DECO : - Si algorithme "microbulles" ; suivre les indications de l'ordinateur. - Si algorithme "gaz dissous" uniquement : pas de réimmersion ni de redescende à une profondeur supérieur, dans le cas où la vitesse a été maîtrisée avant la surface. CTN_INFOS_06_2019.pdf
  13. Cela s'appelle l'ouverture du marché. Cela c'est déjà produit par le passé avec fin de la formation des herboristes (les derniers ont été intégrés chez les pharmaciens), l'intégration des juristes dans le corps des avocats, les passerelles des pilotes privés pour devenir pilote de ligne, l'élévation des architectes d'intérieur au rang d'architecte, etc. Quand le besoin criant de professionnels se fait sentir, en général la profession s'adapte et s'ouvre ou alors les difficultés augmentent et le secteur d'activité s'appauvrit, à minima, il ne se développe plus.
  14. Un accident extrêmement rare, heureusement. On ne peut que regretter son issue fatale.
×
×
  • Créer...