Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

PlongeurSDF

Membres
  • Compteur de contenus

    1 373
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    13
  • Country

    France
link1
link2
link3

PlongeurSDF a gagné pour la dernière fois le 14 avril

PlongeurSDF a eu le contenu le plus aimé !

Réputation sur la communauté

911 Excellent

À propos de PlongeurSDF

  • Rang
    Sans Détendeur Fixe
  • Date de naissance 30/05/1962

Informations personnelles

  • Localisation
    Arc méditerranéen, Martinique
  • Passions
    Plongée, Bateau et Bio
  • Profession
    Je laisse cela aux autres

La Plongée

  • Féderation(s)
    FFESSM / PADI
  • Niveau en plongée
    Plongeur
  • Professionnel de la plongée
    Non

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

  1. Tu as tellement raison que je reprends l’avion ce soir. Direction les eaux chaudes du sud-est de la métropole. De toute façon ma 3mm n’en peut plus. On voit au travers au niveau des épaules. Au moins je pourrais manger des huîtres avec un bon Picpoul.
  2. Cela fait 2 fois que tu présumes négativement et publiquement de mes éventuelles compétences, ce n'est ni sport, ni très correcte. Imagine si l'on en faisait autant en ce qui te concerne. Nous avons tous rencontré un jour un plongeur, un encadrant qui nous a surpris par son discours, sa pratique. Qu'il soit PADI 5* (J'ai des noms), MF2 2F (J'en ai aussi). Ce n'est pas pour autant que je vais déverser mes aprioris au nom de son statut. Je suis DM PADI depuis 2014, sans aucune interruption dans mes cotisations. Fin février, j'ai envoyé un mail à PADI, toujours aucune
  3. Dans mon cas 350€en tout, mon collègue 450. En fait au début j’avais demandé pour mon tuteur de stage BE MF2 (100 pour lui et 200 pour moi) mais il a fini par se désister et l’autre MF1 du club qui entendait notre conversation à décider de prendre sa place. Nous étions tout deux MF1 et DM PADI, la différence entre nous, c’est que moi jeu suis DM actif. Le Trainer, m’a donc fait bénéficier du tarif le moins élevé qu’il avait prévu pour le BE.
  4. J’ai également possédé un G2 avec sonde. Je l’ai revendu mais sûrement pas à cause de la sonde et sa fiabilité. Jamais eu le moindre souci avec sa connexion ou les informations affichées. Je ne me suis jamais habitué à la l’affichage de la VR en pourcentage et l’absence en m/minute, y compris en important les courbes dans leur application.
  5. Désolé il y a un A en trop c’est bien OWSI
  6. Visiblement rien que le MF1 permet déjà de trouver preneur à l’étranger. Donc la double qualification est un plus indéniable, triple encore mieux. Maintenant me voilà DM PADI / MF1 FFESSM / OWSI SDI et Technicien CRESSI. Selon les échos que j’ai, c’est très employable ailleurs. Au pire si je devais valider un autre organisme AOWSI PADI ou SSI, par échange de service (internship), ce serait toujours possible sans avoir à dépenser. Enfin si l’ouverture du marché français se fait aux MF1, on ne sait jamais sur un malentendu, pourquoi pas les Antilles. Dans ce c
  7. Pour commencer, il se trouve que lorsque je me suis lancé, j’ai contacté SDI France, géré par un français (depuis le Colorado). Il m’a renvoyé sur un Instructeur trainer localisé en Martinique. Le hasard fait qu’il faisait partie des formateurs et jury de mon stage MF1. Malgré sont look Bad-boy, mais ayant pu remarquer au stage le sérieux du garçon, cela m’a rassuré sur l’organisme et l’intervenant. L’un des 4 est également est également médecin fédéral et avec qui j’ai eu bcp d’échanges. J’ai appris ensuite, que finalement, qu’à ce stage, j’étais dans un nid de cadre S
  8. C’est au moins de m’en donner la possibilité (Thaïlande, Égypte, etc.). J’ai un copain qui est déjà Instructeur PADI et SSI, qui me m’assure de la facilité de travailler ou d’échanger des services à l’Étranger. Si l’investissement d’aujourd’hui me permet d’économiser les dépenses de demain, cela me va aussi. Car à la retraite, je ne pourrais plus me permettre de lâcher un tel budget pour formation comme celle-ci.
  9. Par curiosité intellectuelle, et opposition au sacro-saint, "l'autre ces mal !!!!", j'avais souhaité découvrir le monde de PADI. Mais je n'ai quasiment jamais eu l'occasion de profiter de ces nouvelles prérogatives. Le coût interne de PADI étant une élevé (PIC, kit de formation obligatoire, etc.), cela m'as pas mal freiné. 1/ Aujourd'hui, je saisis l'opportunité de pouvoir faire cette démarche (dans la foulée du MF1), 2/ D'ici 3 ans, enfin à la retraite, j'espère pouvoir échanger une activité de complément contre quelques bulles pas chères ou gratuites.
  10. Chez SSI Oui, SDI Non Pour info, ancien Moniteur National de Secourisme, recyclé Moniteur PSC, Formateur RIFAP (ANTEOR) et Instructeur EFR, avec plus de 10 ans de pratique sur le terrain. J’aime bien ta conclusion... Pour le manuel, nous l’avions reçu 2 jours avant, afin de nous en imprégner, de préparer nos questions. Allez c’est pas grave
  11. Un petit up Retour d’expérience post-formation Mon collègue et moi, tout deux titulaires du MF1 FFESSM et DM PADI avons suivi la formation avec l’Instructeur Trainer SDI. Intervention prévue 4h en Zoom, réalisée 4h vraiment bien remplies. Nous avons donc assisté à : Lecture commentée du manuel Instructeur SDI, 4 parties distinctes : Généralités, Formations plongeur, Les Spécialités, Formations encadrants, On a particulièrement incité sur l’Open Water, qui est le socle très complet de SDI, Présentation du Back-Office SDI (formations plo
  12. Effectivement si tu as la chance de trouver, profite des deux filières qui se complètent utilement. C’est en plus la marque d’une ouverture d’esprit pas si fréquente.
  13. Il faut pratiquer et encore pratiquer.
  14. PlongeurSDF

    Association

    Si je devais compter ce que j’ai dépensé pour pratiquer bénévolement (formation, cotisation PADI, matériel de plongée, pédagogique, de secours, véhicule adapté), pas sûr d’avoir rentabilisé quoi que ce soit.
×
×
  • Créer...