Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

PlongeurSDF

Membres
  • Posts

    2,271
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    21
  • Country

    France
link1
link2
link3

PlongeurSDF last won the day on December 29 2022

PlongeurSDF had the most liked content!

About PlongeurSDF

  • Birthday 05/30/1962

Personal Information

  • Localisation
    Arc méditerranéen & Martinique
  • Passions
    Plongée, Bateau et Bio
  • Profession
    Je laisse cela aux autres

La plongée

  • Féderation(s)
    FFESSM / SDI / FRTI / PADI
  • Niveau en plongée
    Plongeur
  • Professionnel de la plongée
    No

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

PlongeurSDF's Achievements

Grand Master

Grand Master (14/14)

  • Dedicated Rare
  • First Post
  • Collaborator
  • Posting Machine Rare
  • Conversation Starter

Recent Badges

1.6k

Reputation

  1. Pour clôturer le sujet, Alert Diver DAN vient tout juste de m'envoyer l'article publié en novembre 2022. Je n'y changerais pas une ligne : https://alertdiver.eu/fr_FR/articles/detendeurs-marquage-ce-et-garantie
  2. Je plongeais et discutais encore hier avec un gendarme. Au passage, l'un des interlocuteur ici présent sur ce fil l'était également sauf erreur de ma part. En cas d'accident grave, en France, le matériel de plongée est normalement saisi par les FDO (Gendarmes ou Policiers). Il est ensuite expertisé en interne ou avec le concours d'experts judiciaires. Un rapport est ensuite transmis aux enquêteurs et/ou la justice. Les assurances "parties civiles" ou "défenses" via leurs avocats n'ont éventuellement accès qu'au rapport qui versé au dossier. Éventuellement, elles peuvent solliciter des contre-expertises. 2 cas se présentent : - parties civiles, elles appuient sur les failles pour faire augmenter les indemnisations de leurs clients victimes, - en défense, une fois condamnées en indemnisation, elles se retournent vers leurs adhérents condamnés pour les virer, voir leur faire rembourser les sommes qu'elles ont dues payer etc. Choisir un matériel compatible avec la configuration désirée (cela existe). Chez : - APEKS par exemple TEK 3 REGuLATOR SET ou MTX-RC SINGLE CYLINDER LONG HOSE SET, - TECLINE. Il en existe également dans d'autres marques. S'il en existe aussi peu, c'est que la procédure de normalisation coûte environ 50 000 € pour 1 seule configuration. Il faut en vendre du détendeur pour le retour sur investissement.
  3. Cette notion ne serait s'apprécier qu'en fonction des préconisations du manuel d'utilisation rédigé par le constructeur.
  4. Du business, pas forcément, c'est même anti-business de l'entretien. Aujourd'hui tu trouves déjà des techniciens qui demandent jusqu'à 100€ pour l'entretien d'un détendeur qui prix de revient est à 150 €. Lors du même stage technique, un responsable de club polynésien disait ne plus faire d'entretien, mais de systématiquement revendre en fin saison son stocke. Celui lui coûte moins cher de changer que de faire l'entretien (entretien + transport).
  5. Non pas vraiment, mais créer plus des experts type APAVE, et autre organismes de certification, avec banc de mesure électronique (Donc exit les clubs de plongée qui font de la maintenance ou les petits magasins).
  6. Pas testé dans cette configuration, donc pas normé CE, ni dans le respect des consignes constructeur En plongée hors structure aucun souci. En revanche, en structure en France, je renvoie au code du sport : Article A322-73 La pratique de la plongée est placée sous la responsabilité d'un directeur de plongée présent sur le site qui fixe les caractéristiques de la plongée et organise l'activité. Il s'assure de l'application des règles définies par la présente sous-section. Article A322-81 Les matériels subaquatiques et équipements nautiques utilisés par les plongeurs sont régulièrement vérifiés et correctement entretenus. Que se passera-t-il selon vous en cas d'utilisation par un plongeur d'un matériel, non normé, non entretenu et dont par évidence cela ne devrait échapper au DP ? Encore pire pour un encadrant. Je vois de plus en plus de détendeurs équipés de flexibles type MIFLEX, coudes de renvoi (Dive rite flow adapter) et autres accessoires montés en série sur des organes de sécurité. Ce fut l'occasion d'un échange très vif, en stage technique, entre un prestataire martiniquais et moi-même qui confondait les règles applicables aux EPI et le CDS. Sur le fond, il avait raison, car le sujet évoqué était bien celui ci-dessus (LH vs configuration standard d'origine) pour les plongeurs loisirs (non professionnels). Donc les règles EPI ne s'y appliquent pas, mais le Code du Sport OUI. Ils détrompaient simplement de références. Pour info, il est en discussion actuellement de durcir les conditions d'entretien des matériels de plongée. Ce n'est peut-être malheureusement pas un hasard.
  7. L'oxymore est une figure de style rarement payante en terme de sécurité. En clair, plonger avec une pioche déjà identifiée et ergoter en même temps sur un choix accessoire démontre bien que le côté "consciencieux" que tu affirme être est plus virtuel et manque de discernement. Un manque de pratique ? Forum / Youtube, DIR, GUE, etc. Attention à la fausse connaissance qui amène à la suffisance. Va faire un stage avec un instructeur in situ, plonge et replonge avec de vrais gens. Certains des interlocuteurs qui t'ont ici répondus ont essayer de t'apporter de vraies pistes de réflexion. Un dernier exemple, je suis déjà intervenu à plusieurs reprises sur le forum à propos du long-hose (LH). Je t'invite à vérifier auprès de ton constructeur la compatibilité de cette configuration avec un tel choix. Si cela te parle, vérifie les conditions de test ANSI pour la validation de la norme CE. Il ne me semble pas qu'Apeks cite le DST/XTX40 à cette fin : A toutes fins utiles https://easywatersports.com/brochures/Apeks_Catalogue_Thailand.pdf
  8. Bonjour, Un détendeur bien réglé ne fuse pas. Je ne sais quel est ton modèle (je n'ai pas remonté tout le fil), mais vérifie la moyenne pression. Connecte un mano MP : https://bigata.fr/outils-de-controle/778-manometre-de-controle-moyenne-pression.html https://www.sub-odyssee.com/manometres/2227-esm-manometre-mp-sur-flexible-ds-pas-cher-sub-odyssee-lyon.html Normalement, lors de la révision, avec un kit de pièces neuves, on évite de régler à la pression maxi. Car celle-ci va augmenter avec l'utilisation et le marquage des pièces. Enfin s'il fuse en piscine, aucune raison qu'il ne le fasse pas en mer.
  9. J'avais cité le manuel utilisateur pour la graisse. Pour info, je sors de stage CRESSI (14/01), ils viennent de faire un revirement à 180°. Suite à plusieurs retours en SAV, ils demandent maintenant aux techniciens de changer le kit pile+joint+capot. Il faut compter environ 10 € au tarif public. Même leur dernier brevet à l'oeuvre sur le DIGI2 qui contrôle l'étanchéité lorsque tu refermes le capot, n'a pas été implanté sur le dernier ordi de la marque, le RAFELLO qui doit sortir en 2023. On peut s'attendre à une modification des manuels des ordinateurs. Par exemple comme Aqualung i300 "Lubrifiez légèrement le nouveau joint torique à la graisse silicone" Suunto "Contactez un centre de service après-vente agréé Suunto pour tout remplacement de la pile." Après est libre de jouer avec sa sécurité.
  10. Là c'est différent, comme les phares, scooter et autres caisson d'appareil photo. En revanche pour les ordinateurs de plongée, comme le cas cité pour ce fil, ou les joints de détendeurs, pas question de réemploi si le manuel d'utilisation ou technique dit remplacement. Mais comme ton commentaire semblait de portée générale, il me semblait utile de préciser que dans le cas présents, il me semblait inapproprié. Il n'ya pas si longtemps, on me racontait, pour assurer l'étanchéité d'un robinet M25x2 sur un bloc 3/4 gaz, d'un joint au teflon. Étonnamment cela ne l'a pas fait au gonflage. Pas cool cette fameuse HP (Hautement en Pétard). Il ne semble donc pas inutile de faire très attention dans les recommandations que nous pourrions laisser ici ou là, certains ne les prenant qu'au 1er degré.
  11. Vu le prix des joints et l'importance du rôle qu'ils jouent, le réemploi, il faut oublier. C'est bien pour cela qu'en général, pour éviter toute mauvaise utilisation des joints usagés, on conseille de les sectionner lors de leur démontage.
  12. Déjà commandé pour passer à des élèves en formation. Je les ai toujours récupéré, souvent à l'ouest ... mais était-ce dû au COM...pas ? Plus sérieusement, jamais eu de souci avec le modèle https://fr.aliexpress.com/item/1005001468167423.html?spm=a2g0o.order_list.order_list_main.146.dc625e5bca2RGT&gatewayAdapt=glo2fra La dernière fois, payé 18,85€
  13. Un extrait du manuel Cressi pour ses ordinateurs "Avant de refermer le couvercle, contrôler qu’il n’y ait aucune impureté à l’intérieur et passer une fine couche de graisse à base de silicone sur son joint d’étanchéité."
  14. Graisse silicone plongée 60 gr chez Diveavenue.com par exemple. Ne pas mettre la graisse avec le doigt. Mettre un peu graisse dans un sachet plastique, y insérer le joint pour le frotter avec le plastique. C'est ce qui permet un graissage homogène (sans excès) ni y coller des cheveux ou grains de poussière ou sable.
  15. Sortant d'un stage de technicien matériel, d'une autre marque, il a été évoqué par les formateurs l'absolue nécessité d'utiliser des pièces détachées d'origine. Il y a eu des retours en SAV où des pièces "compatibles" ont entrainées des anomalies d'utilisation, voir pire. Sur le marché allemand, la vente des pièces détachées d'origine, aux particuliers, est une obligation. Tu devrais donc pouvoir trouver cette pièce de ce côté de la frontière.
×
×
  • Create New...

Bonjour,

 

logo.png.c7536bd9e68359a8804d246d311256bd.png

 

L'ensemble des services de Plongeur.com sont gratuits et c'est grâce à la publicité que vous pouvez en profiter. Or il semble que vous utilisiez un bloqueur de publicité.

Si vous aimez le site et que vous voulez pouvoir en profiter longtemps, merci de désactiver votre bloqueur de publicités lorsque vous naviguer sur Plongeur.com.