Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

PlongeurSDF

Membres
  • Posts

    2,780
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    26
  • Country

    France

Everything posted by PlongeurSDF

  1. Ce qui me gêne dans la réponse c'est justement le fait que tu sembles dissocier le temps prévu sous l'eau et la conso, et donc la réserve d'air. Alors que la méthode DTR (un grand merci à Laurent @bardass qui en est le père spirituel) est justement prévue pour : "Disposer d’une quantité suffisante de gaz pour réaliser en sécurité la plongée nécessite de planifier sa plongée et donc : - d’estimer quelle sera la quantité et éventuellement la nature des gaz nécessaires à la réalisation de la plongée en fonction des paramètres retenus (profondeur, temps de plongée, durée totale de remontée …) - de définir le ou les critères qui doivent mettre fin à la plongée et débuter la remontée tout en disposant de suffisamment de gaz - de déterminer quels sont les facteurs du jour pouvant affecter la consommation (condition physique, température de l’eau, courant …) - de déterminer une réserve de gaz permettant de pallier à un événement inattendu (fuite, surconsommation, non-respect de la planification, erreur de navigation …) - de partager ces informations au sein de la palanquée." https://www.ffessm-sud.fr/images/Plongée_bouteille/Analyse_CRFI_2017-003_Planifier_sa_plongée.pdf Donc soit tu planifies un palier de sécu et dans ce cas, il est normal de l'avoir dans la DTR. Soit tu te l'interdits et auquel cas, il est normal qu'il ne soit pas compris. Donc demander à avoir le rappel d'une information que tu ne suivras, que dire ... ? As-tu discuté de cette stratégie avec tes binômes ? Qu'en ont-ils déduit ? Pour info, je suis équipé d'un Peregrine et j'ai supprimé le palier de sécu. Mais si mes binômes veulent le faire, alors Ok. Lorsque j'ai une DTR, je déclenche toujours la remontée en général 2 minutes avant le maxi prévu, car de toute façon elle va augmenter durant la remontée. Je ne faits jamais de palier profond.
  2. Bonjour, Je ne comprends pas l'intérêt de la demande initiale. Pour moi, j'ai peut-être tort, mais la planification de la déco va de paire avec la consommation (réserve d'air dispo). Donc is tu as prévu un palier de sécu, tu dois l'intégrer dans ta DTR pour pouvoir calculer la pression de décollage. Si tu ne veux pas faire de palier de sécu (avec ou sans déco obligatoire), tu te mets d'accord avec la palanquée et adapte les paramètres de ton ordi. De la même façon pour les paliers profonds, la pénalisation, etc. Comme cela tu restes cohérent. En revanche, en fonction des condition, une fois la déco obligatoire évacuée, rien n'empêche d'annuler le palier de sécu. Effectivement, le respect de la DTR (choisie ou imposée) est piloté par le plus pénalisant. La palanquée reste ainsi homogène de l'immersion à l'émersion.
  3. @Km23 On peut s'étonner du récit et des réactions des différents protagonistes. Maintenant, il manque également les éléments contextuels de cette plongée : - Nombre de plongée avant cette formation ? - Avait-il déjà effectué une ou plusieurs séance de remontée assistée ? - Décollage uniquement, phase de transition, puis de stabilisation ? - Ètat physique de la victime, présence de facteurs favorisant ou pas, ... - Localisation de la formation (club pro, asso), sous forme de stage cours ou pas, en France, etc. Le principal, c'est qu'il aille mieux. Il y a clairement un manque de contrôle des vitesses de remontée avec une réitération des erreurs précédentes.
  4. @christophe 38 Depuis 3 ans environ, j'ai toujours 2 parachutes oranges. Le premier sur un fil à plomb, le second sur un spot. Cela me permet au moins d'enseigner les 2 techniques. À Porquerolles dernièrement, j'avais 3 parachutes. J'avais rajouté un jaune dans une poche avec le masque de secours. Plongeant en autonomie avec 2 E2, aucun n'avait de parachute. L'une a accepté que je lui prête un para, l'autre a refusé. Mais cela fait 40 ans qu'il plonge selon ses dires... Effectivement, pour signaler un incident, tout est une affaire de consigne du DP.
  5. Je rajouterais également 1 para orange sur lequel on va tirer plusieurs fois rapidement pour attirer la sécu surface ou le DP (comme le signale d'urgence en surface)
  6. Comme à chaque fois, pas assez d'information si ce n'est que personne parle de malaise mais seulement des paliers de sécu schuntés.
  7. Effectivement, il ne faut pas confondre les limites d'enseignement (profondeur maxi) avec les contenus que ces mêmes prorogatives t'accordent (public concerné). Par exemple, j'ai connu un jeune MF1, 25 ans environ, 100 plongées qui s'inquiétait à raison de ses capacités à transmettre ... Si tu retires les plongées de formation, il ne doit rester que 30 à 40 plongées d'expérience au grand maximum pour tous les niveaux confondus. Même si tu as 300 plongées guidées, tu n'as certainement pas eu à planifier, à contrôler, à surveiller, à intervenir, etc.
  8. Progresser à son rythme et son envie, mais cela peut avoir un revers. On oublie souvent l'acquisition d'expérience indispensable pour réinvestir les nouveaux acquis. Ensuite, pour pouvoir transmettre, il faut avoir vécu. Pour les futurs N1, pas de souci tu as déjà l'expérience. Il serait peut être bon d'être certain d'avoir chassé les mauvais réflexes pour n'enseigner que les bons.
  9. Maintenant c'est limité dans le temps. En général 2 ans maxi pour les détendeurs.
  10. Déjà un premier indice le CDS : Article A322-81 Les matériels subaquatiques et équipements nautiques utilisés par les plongeurs sont régulièrement vérifiés et correctement entretenus. ... Et là se pose la question qui peut valablement définir le programme d'entretien ... les constructeurs cf. Manuel du propriétaire (Owner manual). Exemple Aqualung : Charge au club de s'assurer des conditions de réalisation (périodicité, personnel formé et/ou service externalisé). Chez nous, j'ai l'avantage d'avoir été formé par une marque. Nous n'achetons que cette marque (que ce soit en neuf ou occasion).
  11. Attention ces modèles ont une fâcheuse tendance à casser sans prévenir. Je remplace donc le crochet par un modèle inox et surtout, je double le "ressort" par un bout qui est repris sur les sangles :
  12. Avant d'affirmer cela, comme on le sait tous, le récit d'un article journalistique est trop rarement la description fidèle de la réalité. Il revient tout d'abord d'être prudent sur les circonstances exactes et donc les différentes hypothèses possibles : - Malaise en surface, voir sur le bateau et donc sans lien de causalité avec la plongée, si ce n'est un état de stress, - Malaise en immersion avec scaphandre mais sans autres origine externe, - Malaise en immersion sans ou avec un non respect des règles normales t'évoluent aux baptêmes.
  13. https://la1ere.francetvinfo.fr/martinique/une-sexagenaire-perd-la-vie-sur-une-plage-des-anses-d-arlet-en-martinique-1477577.html à priori à l'occasion d'un baptême Dans le secteur, au vue du nombre de retraités présents sur le secteur, nous ne pouvons que déplorer au moins 4 morts (baignade, apnée ou baptême en bouteille).
  14. Bonjour, Pour connaitre assez bien le fonctionnement de ce type de transaction, je ne crois pas du tout à cette théorie. Si Aqualung avait été "si malade", les acheteurs auraient eu le temps de le savoir. Avant la concrétisation d'une telle opération (Le closing), il y a une période de "Due diligence". Période durant laquelle, les négociateurs, les avocats d'affaires analysent la situation de l'entreprise reprise (c'est le moment où l'on soulève les jupes et ouvre les tiroirs). Il n'y alors aucune surprise pour les repreneurs. En revanche, la stratégie du fonds de pension, déroulée comme ils le font d'habitude sans discernement à largement dégradé la situation d'Aqualung. Dans le même temps, on a tous pu remarquer l'absence d'innovation de la marque. Sans oublier l'affaire du Crabe qui est revenu sur le devant de la scène avec un quasi arrêt à l'export du fait du traitement judiciaire de cette affaire : https://www.mediapart.fr/journal/france/270423/derriere-la-mort-d-un-plongeur-d-elite-un-scandale-menace-des-chefs-de-la-marine-nationale https://www.nicematin.com/marine/des-hauts-grades-de-la-marine-mis-en-examen-apres-la-mort-dun-plongeur-demineur-en-2017-844217
  15. Prend Subsurface, gratuit, disponible et fonctionne bien mieux https://subsurface-divelog.org
  16. L'ancienneté des arrêts de cour d'appel ou de cassation, sans retournement de jurisprudence, n'entache pas pour autant la validité de leur décision. En d'autres termes, elles seront toujours utilisées en cas de besoin. Attention, TGI de Dax ... suivi de la Cour d'Appel de Pau.
  17. Il existe bien des décisions (très peu heureusement) concernant la plongée hors structure. La responsabilité d'un plongeur peut être engagée eu égard à sa formation, son niveau (encadrant ou non) mais également en fonction du niveau des prétendues victimes. Condamnation : - TGI de Dinan puis Cours d'Appel de Rennes, cf. Subaqua n°175 Cas d'un N2 qui fait fonction de guide de palanquée constituée de 2 N2 et d'un débutant. Le second N2 décède. La cour considérant qu'il existe bien une hiérarchie de fait basée en l'espèce sur le niveau fédéral. - TGI de Mulhouse 2010/12/18, Condamnation d'un moniteur E3 qui encadrait 2 N2 en Suisse mais à 60 m. - TGI de Dax 2000, Cour d'appel de Pau 2001/02/13, affaire LASSARTESSE vs COMBES Sous couvert d'une association, baptême de plongée sans titre Classement sans suite : - TGI cf. Subaqua n°176, classement sans suite, N3 et N4 plongeant ensemble ---- Comme l'indique justement Laurent @bardass, les tribunaux "peuvent" sanctionner un plongeur de niveau supérieur à celui de la victime, d'autant plus s'il est l'organisateur de la plongée et/ou qu'il a fournit du matériel. En revanche à niveaux identiques, la relaxe ou classement sans suite est tout à fait possible. Ce n'est donc pas automatique.
  18. Le 16/03/2024 à 10:16, Girodreamer a dit : On est bien d'accord que suivant le titre du fil, c'est pas tellement un risque à prendre en considération ? Je pense plutôt que @nics réagissait plus à la notion de température de l'eau en Asie
  19. Malheureusement, au moins un cas de baigneur de 13 ans (âge critique pour les requins ?) à la réunion https://www.lejdd.fr/Societe/Un-adolescent-de-13-ans-tue-par-un-requin-a-La-Reunion-727632
  20. 1/ C'est que tu ne connais pas la France avec son Code du Sport : Le plongeur justifie, auprès du directeur de plongée, des aptitudes mentionnées aux annexes III-14a, III-17a ou III-18a, notamment par la présentation d'un brevet ou diplôme et, le cas échéant, d'un carnet de plongée permettant d’évaluer son expérience. En l'absence de cette justification, le directeur de plongée organise l’évaluation des aptitudes de l'intéressé à l'issue d'une ou plusieurs plongées. Dans les annexes, pour chaque aptitudes (PE / PA) en fonction du niveau de profondeur correspondant, on définit "aptitudes suivantes auprès du directeur de plongée". 2/ Par ailleurs, dans le Manuel de Formation Technique FFESSM, il existe toujours un guide des passerelles PADI et SSI vers FFESSM. blob:https://mft.ffessm.fr/fc03e129-71b2-42e3-b03f-282976f4c19f 3/ La FSGT a signé un accords de partenariat avec TDISDI : https://plongee-fsgt.org/le-partenariat-fsgt-tdisdi/ 4/ Le principal syndicat de moniteurs de plongée professionnels a signé également des accords avec PADI ou SSI : https://www.anmp-plongee.com/reconnaissances-de-niveaux.html Je pense que l'on fait difficilement plus ouvert car quasiment tous les organismes associatifs ou professionnels français ont des accords avec PADI, SSI, TDISDI en plus de la reconnaissance CMAS qui va dans tous les sens (Français vers le monde et le contraire). Nous recevons des plongeurs validés à l'étranger sans aucun permis spécial. Il suffit de disposer au choix d'une carte, d'un niveau ou d'un carnet de plongée voir d'une évaluation pour être intégré dans une palanquée en exploration ou un cursus de formation sans même à devoir tout repasser.
  21. Cela c'est drôlement élargie l'Europe : https://www.cmas.org/family/organisations/cmas-zone-organisations.html America, Europe, Africa, West &n East Asia, Oceania, Mediterranean, Arab zone En son temps, j'en connais un qui dénonçait les mesures protectionnistes franco-françaises pour la plongée. Celle-ci pour le Québec n'en serait-elle pas une encore plus importante ? https://www.legisquebec.gouv.qc.ca/fr/document/rc/S-3.1, r. 8 Voir notamment le point 16 qui mentionne le coût minimum à payer !!! pour passer l'examen et obtenir sa qualification. Mais on peut aussi passer par les équivalences, cf. les annexes 8 et suivantes qui mentionnent clairement pour les plongeurs les qualifications CMAS 1 étoile, 2 étoiles (qui correspond au Niveau 2 FFESSM), etc.
  22. Cela fait plusieurs années que j'ai des plombs à ramener de Martinique. Je ne sais pas pourquoi mais à chaque fois que j'y pense, je préfère ramener du Rhum. Les 5 kg de plombs sont toujours là.
  23. C'est le but de ma démarche en racontant l'incident pour que chacun réfléchisse à une solution pour éviter ce genre d'incident.
  24. Consigne prévue, retour au bateau. Il y avait déjà 1 palanquée en surface, juste à côté du bateau qui y est restée (dont un jeune plongeur). Une seconde avec son encadrant immergée à proximité. Et donc nous au mouillage. Il manquait une palanquée de recycleux, encadrés et une d'autonomes, les 2 à la dérive. Sur le bateau, il y avait 2 moniteurs (pro), je pense qu'au vue des ressources à bord et des effectifs à l'eau, sans aucune urgence. Il fallait revoir les priorités et effectivement récupérer tous ceux qui étaient déjà là retrouver les "grands" qui étaient perdus après. ---xxx--- Une digression, le lendemain, l'un de ces 2 encadrants présent est interpellé par un plongeur expérimenté qui possède un parachute avec un spool. Ce plongeur, n'ayant pas compris la méthode SANTI pour attacher sont double pompe (attaché dans un trou du spool) lui demande comment faire. Celui-ci ne manque pas de lui dire que ce n'est pas bon, mais dès son explication, je comprends qu'il ne sait pas mieux. Il commençait à tout défaire alors qu'il ne manquait juste une boucle à faire passer dans le dévidoir et sur laquelle le mousqueton venait s'attacher en bloquant la pompe. J'ai félicité ce plongeur pour avoir poser la question.
×
×
  • Create New...

Bonjour,

 

logo.png.c7536bd9e68359a8804d246d311256bd.png

 

L'ensemble des services de Plongeur.com sont gratuits et c'est grâce à la publicité que vous pouvez en profiter. Or il semble que vous utilisiez un bloqueur de publicité.

Si vous aimez le site et que vous voulez pouvoir en profiter longtemps, merci de désactiver votre bloqueur de publicités lorsque vous naviguer sur Plongeur.com.