Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

PlongeurSDF

Membres
  • Posts

    1,981
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    17
  • Country

    France

Everything posted by PlongeurSDF

  1. Club ou pas club : - Inspection périodique (celle que l'on appelle visuelle en club) obligatoire au moins tous les ans cf. Section 1 : Inspections périodiques (Articles 15 à 17) - Requalification tous les 2 ans (sauf dérogation) cf. Section 2 : Requalifications périodiques (Articles 18 à 25) Et la Requalification comporte : "- une vérification de l'existence et de l'exactitude des documents prévus à l'article 6 ; - une inspection ; - une épreuve hydraulique ; - la vérification des accessoires et dispositifs mentionnés au I du présent article." Donc tu as bien une inspection tous les ans car 1 année sans requalification et 1 année avec. https://www.legifrance.gouv.fr/jorf/id/JORFTEXT000036128632
  2. Je déconseille tout ce qui est rigide car cela casse très vite. Une fois cassé, un angle par exemple, cela prend l’eau, la poussière etc. Important le choix de la couleur, traditionnellement les sacs de secours sont rouges, blancs ou maintenant verts (comme les défibrillateurs maintenant). Le système bandoulière n’est pas toujours ce qu’il y a de plus facile à transporter. Sac à dos super. Attention tout de même au poids. Une B5 seule c’est déjà 8kg. Équipée avec la trousse et le matériel de secours, on est rapidement proche des 15kg voir plus. Un conseille sépare la bobologie (pansements, doliprane, arnica et autre truc de genre) de la vraie trousse de secours, sinon elle sera retournée, pillée ou polluée par des ajouts et tu ne sauras jamais si elle est complète. Si tu savais le nombre de tubes de vaseline que j’ai retrouvé une fois dans une ambulance croix-rouge, j’ai mieux compris quand j’ai remarqué que les deux brancards étaient cassés. Les responsables de cette section n’ont pas aimé lorsque sur mon cr de prise de service je demandais si cela avait un lien de cause à effet.
  3. Bonjour, Comme disent les collèges, il va te falloir : - Vérifier la conformité de ta bouteille vis à vis des obligations découlant de l'arrêté concernant les équipement sous-pression, arrêté du 20 Nov 2017 : - - Inspection visuelle au moins 1 fois par an par un technicien habilité, - - Requalification au moins tous les 2 ans (si seulement si respect du calendrier des inspections visuelles). Dons si pas IV dans l'année écoulé =Requalification !!! et Requalification = Inspection documentaire, Inspection visuelle + Test épreuve hydraulique - Trouver un compresseur haute-pression, - Après tout cela, tu recherches sur ton moteur de recherche préféré "adaptateur bouteille de plongée paintball ou adaptateur bouteille de plongée pcp" : Mais ici on fait de la plongée, peut-être que des forum plus spécialisés pourrait te répondre
  4. Attention à cette affirmation que l'on entend un peu trop souvent et parfois à tord. Il existe des cas, où seule l'obligation de moyen est retenue et lorsque cette dernière a été respectée, le moniteur de plongée par exemple n'est pas sanctionné malgré le décès d'un adolescent. Cr d'Appel de Pau, 13 jan 1999, Noyade d’un JH connu pour ses difficulté dans l’exercice sportif ou dans l’eau ; moniteurs de plongée non prévenu ; Respect des consignes d’organisation et de sécurité ; plongée nocturne de fin de stage.
  5. Bienvenue au club, Depuis 1 an environ, mon Aqualung Micron a le même défaut. Une vérification supplémentaire avant de la visser.
  6. Sac étanche, c’est le plus économique. c’est ce que j’ai depuis 5 ans.
  7. Je le fait depuis 2 ans environ, DS ou soufflette sans aucune difficulté particulière. Aucun risque d'accrochage du flexible. Il est très facile de gérer le volume d'air.
  8. Un accident dramatique durant un entraînement de nage en eau libre https://fr.news.yahoo.com/homme-dévoré-requin-blanc-à-114717942.html
  9. De ce côté, déjà vu le contraire à Sète. Tu sors le para et tout d'un coup tu entends les jetskis qui tournent autour de la bouée. Quand tu sors la tête, les gars te disent avoir fondu sur la bouée car s'était le seul point de repère pour jouer autour. ComKiDirait que cela te donnerait presque envie de sortir le couteau à la main pour crever les coques ou les mollets.
  10. Merci @christophe 38 En revanche, un autre accessoire que tu n’utilises que quelques secondes, comme le DS. Question à vous 2 SVP, @caolila et @christophe 38 qu’elles sont les manipulations pour utiliser cette bouteille ? Fixée sur le parachute ? Ou rangée dans la poche ? Trouvé Ouverture de la bouteille avec 1 ou 2 mains ? Merci d’avance pour votre retour. edit https://www.innodive.com/store/bouees-et-parachutes-95/parachute-de-palier-avec-bouteille-orange-356.html Parachute lâché bouteille refermée ou pas ?
  11. Et qu’il existe même des plongeurs avec plusieurs licences qui plongent aussi en SCA. J’adore la question sur le prix que l’on serait prêt à payer sans évoquer la moindre prestation.
  12. L’inconvénient que je vois avec la petite bouteille pour les voyages en avion, c’est que normalement tu dois démonter le robinet et donc changer le joint à l’arrivée. Il est interdit de transporter une bouteille de gaz en avion. Il te faut également emmener le kit de remplissage de la bouteille (transfert du bloc vers la petite bouteille). Pour moi, le gonflage du para, c’est stabilisé et gilet vide. A ce propos, j’avais déjà essayé une autre technique, israélienne je crois. En faisant un transfert de l’air du gilet vers le parachute avec la purge lente qu’il fallait rentrer dans le bec de canard. Donc un transfert de flottabilité. Bien que le concept semblait séduisant, il impliquait d’avoir de l’air dans ton gilet, hors je le dégonfle régulièrement pendant la remontée. Donc depuis 2 ans environ, je suis passé à la soufflette esm. En revanche j’ai abandonné celle en inox avec le bouton, trop d’entretien.
  13. De mon côté, j'ai 2 parachutes : - 1 classique avec bout de 7m qui sert essentiellement à l'enseignement, - 1 second de marque SUBEA a soupape et pipe de gonflage sur le DS sur spool, https://www.decathlon.fr/p/parachute-de-plongee-a-soupape-scd-orange/_/R-p-301502?mc=8501538 Pour gonfler les 2, j'utilise un flexible long de DS auquel est branché sur une soufflette ESM qui est détachable https://www.palanquee.com/soufflette-pour-tube-ds-mp-esm La soufflette sert pour le 1er parachute, bcp plus pratique que l'octopus mais également pour le nettoyage et ou le séchage du matériel (plongée du bord notamment). Pour le second parachute, je retire la soufflette et je connecte le flexible à la valve de gonflage qui est lisse, donc elle ne peut rester accrochée. Selon l'avancement des élèves, ils peuvent avoir l'occasion de s'exercer sur l'un ou l'autre des parachute, ou encore les 2 (donc sans ou avec spool).
  14. Tu reviens toujours sur ton expérience. Que penses-tu des recommandations de la revue médicale suisse, puisque ce que nous français disons ne te convient pas ?
  15. @Lioson une discussion ou un échange est constructive si elle est argumentée, sourcée. La seule valeur de l’expérience sans fut-elle prétexté sans incident est insuffisant. Malheureusement, nous avons tous déjà des exemples d’incidents y compris en croisière. Extrait de la Revue médicale suisse https://www.revmed.ch/revue-medicale-suisse/2009/revue-medicale-suisse-213/plongee-sous-marine-et-medecine-hyperbare @berny la très grande majorité des interlocuteurs ici ont répondu sous l’angle de la plongée loisir pour les pratiquants et non les professionnels. Pour ces derniers, c’est effectivement un autre débat et notamment quels moyens de décompression doit-on utiliser selon qu’ils pratiquent des plongées loisirs (les moniteurs pro), des plongées scientifiques, techniques, etc. (les scaphandriers), sous réserve que cette répartition soit acceptable. N’étant formé dans aucune de ces situations, je ne me risquerais pas de donner un avis. Mais si tu as l’info avec les justifications, je t’en remercie par avance car je suis preneur.
  16. Pour notre ami @Lioson qui est en Suunto, je t'invite à relire ton manuel qui doit préciser : "Bien que l'ordinateur de plongée exploite les technologies et les recherches les plus récentes sur la décompression, l'utilisateur doit comprendre que ce n'est jamais qu'un calculateur, incapable de contrôler les fonctions physiologiques réelles d'un plongeur en particulier. Toutes les procédures de décompression connues, y compris les tables de l'U.S. Navy, sont basées sur des modèles mathématiques théoriques utilisés comme guide pour réduire le risque d'accident de décompression." Cela implique vraisemblablement 2 ploufs par jour. A ma connaissance, seule la LIFRAS prévoit 3x jour et encore avec les limites suivantes : - 3/24h max - Max30met! - Non-paliers - Palier de sécurité - Intervalle > 2h - Max 2/5jours+repos r Planification+respect r Profil - Plongée loisir - Avion=24h - Incident=24h/stop Pour certains, il est également mentionné : "UTILISATION INTERDITE EN PLONGEE PROFESSIONNELLE. Les ordinateurs de plongée SUUNTO sont conçus exclusivement pour la plongée loisir. Les impératifs de la plongée professionnelle soumettent les plongeurs à des profondeurs et à des temps d'immersion susceptibles d'augmenter le risque d'accident de décompression. Par conséquent, SUUNTO recommande expressément de ne pas utiliser l'instrument lors de plongées de type professionnel ou demandant des efforts physiques importants." Comme on dit, ce n'est parce que l'ordinateur calcule quelque chose que cela est cohérent. Et enfin en cas de plongées multiple sur une même plongée, il est mentionné : "POUR EFFECTUER DES PLONGEES A L'AIR ET AU NITROX DANS LA MEME JOURNEE, METTRE L'INSTRUMENT EN UTILISATION ORDINATEUR NITROX ET REGLER LE POURCENTAGE D’OXYGENE EN CONSEQUENCE."
  17. Certains disent qu'une plongée sans ADD est un miracle, alors 2 de suite ? Comme on a put l'écrire plus haut, le nitrox est ton ami. Mais il ne faut pas compter sur son indéniable présence car ton corps est bien plus complexe que cela. La véritable équation tien compte aussi de : - ton état de forme physique (entrainement, fatigue, c), - ton hydratation, - ton état physique (obésité, âge, expérience), - du / des profils de bombes de plongée sur 24h, - ton exposition au bulles circulantes, etc. Donc globalement, il y a pas de réponse toute faite allant à tou le monde. C'est pour cela que ton cerveau est ton seul ami.
  18. @Doliprane C'est effectivement la crainte à avoir. Maintenant en discutant par avance avec les clubs, pourquoi pas ? Attention pour certains clubs, Le Diamant est une plongée à option à cause de la navigation. Tu as aussi 2 Clubs au Diamant qui partent directement de la ville du Diamant : - Diamant Sub Club Martinique, - Antilles Sub Diamond Rock. Mais je ne connais aucun d'entre-eux.
  19. Les 2 dernières fois où nous y sommes allés, comme à son habitude le DP ne fait pas de briefing. J'avais donc anticipé en emmenant sur le bateau ce dessin que j'ai affiché et qui du coup a circulé. Se doutant que c'est moi qui l'avais amené, certains m'ont posés des questions et m'ont remercié. Très important le briefing.
  20. Je pense que tu n'as pas eu de chance effectivement. J'ai eu l'occasion d'y retourner 2 fois en 10 jours. Plongeurs N1 à N2, si vous avez l'occasion, faites le circuit classique en rouge. En revanche, demandés, non exigés si possible de repasser par la faille au retour. Et là vous vous aurez la plus belle vue de la faille : Photo https://lespatandre.fr/lhistoire-du-rocher-du-diamant/ Plongeurs N3, si vous pouvez, essayez de descendre à la Grotte, en fait il y en a 2. Un première assez large à 48 m. On y rentre facilement, attention aux espèces urticante, le dos de main s'en est souvenue pendant 24h. Il y fait très sombre. Puis il y en a une seconde à 52 m. Beaucoup plus petite. Retour par la faille avec la vue ci-dessus. Prévoir 12 minutes de DTR. Ce jour là 1 jeune N3 encadré par E4 et 2E3. Attention à la conso tout de même, 56 m 48 min ; je suis sorti avec 90 b mais je consomme peu en général. La première fois que j'y descendais, ma binôme qui étais sensée connaitre le site nous a perdu à 50m et grenaillait en cherchant. J'ai dû déclencher la remontée. Donc assurez-vous d'y descendre avec quelqu'un qui connait vraiment. Le_Diamant.pdf
  21. Tu as essayé avec de la bande détanchéité pour filetage PTFE ?
  22. comme vous, j’ai déjà passé des journées plongées avec des profils très en dehors des recommandations. maintenant je fais la différence entre ce que j’accepte pour moi et les limites acceptables depuis que je n’ai plus simple rôle de plongeur. de plus à bientôt 60 ans, et quelques facteurs favorisants il peut être temps de se ménager un peu.
×
×
  • Create New...