Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Olivier_V

Membres
  • Posts

    907
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    1
  • Country

    France
link1
link2
link3

Olivier_V last won the day on August 13 2023

Olivier_V had the most liked content!

About Olivier_V

  • Birthday 07/24/1978

Personal Information

  • Localisation
    Près de Metz (Moselle)
  • Passions
    Apiclture
  • Profession
    Enseignant

La plongée

  • Féderation(s)
    ANMP + SSI + TDI
  • Niveau en plongée
    CCR : TDI Helitrox Revo ; OC : N3 + MD + TDI Extended range
  • Professionnel de la plongée
    No

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

Olivier_V's Achievements

Mentor

Mentor (12/14)

  • Very Popular Rare
  • Posting Machine Rare
  • Dedicated Rare
  • Conversation Starter
  • First Post

Recent Badges

268

Reputation

  1. Comme @McLean je pense que ça peut fonctionner pas trop mal... Deux intégrations et un correctif (linéaire) pour ajuster les points de sorties réel et théorique. Pour un plongeur qui n'agite pas les bras tout le temps et un courant homogène ça ne peut que fonctionner. L'intérêt est une autre discussion mais je me suis quand même parfois demandé où j'étais passé exactement, par simple curiosité... @la philoche curieux de voir ce que ça donne en vrai même si je resterai sur mon shearwater du mauvais groupe.
  2. On ressort la vidéo "FFESSM : la chute" ? On en est pas loin là à nouveau avec ces histoires d'équivalences pour em...... le monde pour des bricoles...
  3. En données on a donc : - le point GPS d'entrée, - le point GPS de sortie, - le trajet sous marin avec le compas intégré et le profondimètre (comme les scooters) À partir de la là je suppose qu'une fois relié au logiciel celui-ci calcule une trajectoire en estimant le courant avec la différence entre le point de sorti calculé et le réel. Logiquement ça doit fonctionner pas trop mal avec un courant uniforme. Mais à tester sur une épave avec sortie en dérive... En tout cas je suis curieux de voir les premiers retours là dessus qui risquent d'être plus positifs que les a priori... car Suunto n'est quand même pas une boîte de charlots...
  4. Quand, comme moi on vous lit et qu'on y connaît rien voilà à quoi ça me fait penser
  5. En plongeant il y a quelques mois à Los Gigantes (île de Tenerife) de propriétaire du centre m'a dit qu'un petit requin marteau avait régulièrement ses quartiers sur un des sites de plongée. Malheureusement pas ce jour là... Par ailleurs il paraît (là c'est du "on dit") qu'il y en aurait sous les parcs à Dorade de Palm Mar (Tenerife) Mais comme il est interdit d'y plonger... Bref rien d'anormal à ce qu'il y ait des requins marteaux dans cette région du globe...
  6. Disparu dans le secteur du Donator et retrouvé vers Malte !!!
  7. Petit déterrage de post suite à la lecture de ce fil sur lequel je suis tombé... @bardass Pour le calcul de la conso bailout fond à 40 L/min (ce qui correspond en gros au standard TDI) tu ajoutes aussi 50 b de réserve pour ou pas ? Idem pour le surface 20 L/min + reserve ou pas ? N.B. : pas encore normo... mais je m'y intéresse...
  8. Bonjour, Pas d'évolution. Aucune bouée "officielle" sur ces épaves. Au mieux un bidon mis par un club de plongée, quand il n'est pas enlevé au gré des querelles pêcheurs, apnéistes, plongeurs... Plus de chance qu'il y en ait un en haute saison qu'en hiver? Parfois un un boute avec un bidon jusqu'à quelques mètres sous la surface, parfois un supplément de boute jusqu'à la surface, parfois rien (comme en avril). Bref c'est la surprise du jours. La mise à l'eau se fait sans s'accrocher. Donc par respect pour l'ensemble des "utilisateurs" en aucun cas s'y amarrer, ce n'est pas fait pour.
  9. Je descendrai probablement dans le Var dans une dizaine de jours. L'étanche, pour quelqu'un de très frileux comme moi, semble encore très supportable cette année
  10. Cela n'enlève rien à ses qualités ou défauts (que je ne connais pas) mais à ma connaissance cette marque est espagnole et la combinaison est produite en espagne. Donc à moins d'un homonyme le mot "France" est juste dans le nom de l'importateur...
  11. Bonjour, Ce qui gêne surtout les pros (sérieux) ce sont surtout les bateaux individuels qui sont laissés sans personne à bord, tous les plongeurs étant sous l'eau. Car alors l'amarrage peut-être compliqué, et aussi au niveau responsabilité. Mais il y a des pros (1 structure située sur une des îles) qui le fait aussi. Étiez vous dans ce cas ? Et comment reprocher au pro de larguer ses plongeurs là où il l'avait prévu ? Le règlement ne l'interdit pas non plus... (en tout cas pas encore, beaucoup de réserves n'autorisant souvent plus qu'un bateau par mouillage). Avec la structure avec laquelle je plonge tout se passe toujours très bien du moment que le bateau amarré peut coopérer et donc qu'il y a quelqu'un a bord.
  12. En cas d'hésitation entre deux modèles ça peut faire pencher la balance... Quand j'ai démarré la plongée (sur le tard en 2016) personne ne m'avais parlé de cette histoire. J'ai regretté il y a peu de ne pas avoir pris un matériel évolutif (mais pas trop longtemps car je suis vite passé en CCR et pas resté en bi )
×
×
  • Create New...

Bonjour,

 

logo.png.c7536bd9e68359a8804d246d311256bd.png

 

L'ensemble des services de Plongeur.com sont gratuits et c'est grâce à la publicité que vous pouvez en profiter. Or il semble que vous utilisiez un bloqueur de publicité.

Si vous aimez le site et que vous voulez pouvoir en profiter longtemps, merci de désactiver votre bloqueur de publicités lorsque vous naviguer sur Plongeur.com.