Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

sdupray

Membres
  • Posts

    35
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    Canada

Everything posted by sdupray

  1. Pourquoi pas, mais personnellement j'étais bien content de faire mon Open et Advanced sans me préoccuper des petites contraintes du drysuit. Par contre, cela ne m'a pas empêché après 15 plongées de faire ma spécialité drysuit pour prolonger la saison et de plonger de nouveaux spots avec thermocline. Comme mentionné plus haut, aucun intérêt et aucun plaisir à se geler pendant une formation. L'eau au Québec varie entre 0° et 27° (oui le St-Laurent au Sud du Québec a atteint cette température cet été), on n'a pas le choix d'avoir au moins 2 combinaisons pour en profiter toute l'année.
  2. Ne sois pas désolé, tu as tout à fait raison et je suis dans l'erreur, comme tu l'as mentionné, cette définition s'applique uniquement à la reconnaissance des plongées de l'OW et n'est en aucun cas une norme pour la suite des choses et pour une consignation dans le logbook. Bon bah, je vais continuer de suivre ma propre norme Merci à tous.
  3. Bien d'accord avec toi, on ne se cachera pas que PADI n'est pas une association caritative et que cette définition de plongée et la nécessité d'avoir un nombre de plongées requis pour passer certains niveaux est un garde fou contre les "ploufeurs" qui chercheraient à être rescue après avoir sauvé leur Playmobil dans leur bain une bonne trentaine de fois. Pour un centre dont c'est le gagne pain, c'est plus simple de refuser un accès à une formation car le logbook ne répond pas aux critères plutôt que d'avoir à dire qu'après une plongée d'évaluation on ne sent pas la personne prête pour le prochain niveau. Sans ce standard, j'imagine qu'un centre moins regardant sur la capacité des plongeurs et plus sur le $ ramasserait tous les plongeurs. J'imagine aussi les commentaires sur les réseaux sociaux et toutes les dérives : "Ce centre ne veut pas me former pour....allez plutôt chez... qui eux acceptent tout le monde". Le tissu associatif en France et les structures FFESSM doivent en effet diminuer l'aspect commercial et concurrentiel. Bref, ce système de recensement des plongées chez Padi semble faire partie de la standardisation chère à cette association de formation.
  4. Il y a l'histoire du temps mais aussi la consommation d'air, si tu rencontres l'un des deux critères cela semble correct.
  5. Merci, plongeant entre les deux systèmes (n3 et divemaster), je voulais m'imposer une rigueur dans mon logbook qui satisfasse l'ensemble des structures. Après, mon plus beau logbook est celui qui est dans ma tête et une plongée d'"assiste" d'Open Water est parfois plus marquante qu'un 45min sur un fond sableux. Est-ce que c'est pareil pour FSGT/ANMP/SNMP/UCPA ?
  6. Dans le système padi, tu as un mimimum (discutable) de plongées à avoir pour évoluer vers certains niveaux. Après le logable ou pas logable est juste une exigence que je m'impose personnellement.
  7. Je suis bien d'accord, j'aurais préféré à une réponse comme la tienne : "la ffessm ne définit pas la notion de plongée, mais il est convenu par la communauté que toute plongée ayant apporté une amélioration, une exploration...se doit en général d'être consignée".
  8. Oui mais je ne demandais pas un avis, je cherchais une information. le "Mais qu'est qu'on s'en fiche !", apparemment ne s'approprie pas à moi, puisque je cherche à savoir. Ce qui n'a pas d'intérêt pour certains peut en avoir pour d'autres.
  9. Je te demande pas ce que tu penses de Padi, même si j'ai compris que tu t'en fichais. Je demande si la FFessm et autres structures françaises avaient défini ce qu'était une plongée. Si j'ai envie de loguer mes plongées à la mode Padi, ça ne regarde que moi. Et si je me restreins à la définition la plus contraignante des deux, cela m'évitera de devoir justifier chaque plongée loguée.
  10. Bonjour, Je suis actuellement Divemaster et afin de bien faire les choses, je veux continuer d'enregistrer mes plongées. Entendons-nous que les plongées de formation ne sont pas vraiment celles qu'on a l'habitude de faire en dehors d'un but pédagogique. Padi définit une plongée (logable) comme une plongée à au moins 5m de profondeur où l'on doit respirer au minimjm 1400 l(50p³) ou y rester 20min. Je voudrais savoir si le système français a une telle définition. Merci
  11. pays oui, province du Québec non, en tout cas pas depuis que la CAQ est au pouvoir. (restriction pour les étudiants, dossiers perdus,...)
  12. Super merci, beaucoup, je regarde ça au plus vite. Confronté déjà à un problème de reconnaissance padi sur le territoire, j'avais anticipé en passant le N3. Ce n'était pas avec la ffessm(lire autre organisme de certification) et on m'a fait faire quelques exercices de sauvetage pour valider mes acquis de l'efr sans avoir à passer le rifap. J'ai l'impression que je n'y echapperai pas si je me lance dans le n4. J'ai tout l'hiver pour faire mes lectures et éviter de trop grossir tout en essayant d'être bcp plus en forme que là. Si je peux remettre les pieds en France, l'été prochain, j'aimerais tenter le coup. Y a t il des contraintes à passer le n4 avec snmp/anmp/fsgt plutôt qu'avec ffessm? (suite des formations, initiateur, gp,...) merci. J'ai regardé avec cmas Québec, mais en effet à partir du n4/plongeur 3* les accords semblent existés mais pas avec une reconnaissance complète surtout en ce qui concerne le GP, il me semble. Autant que naviguer entre padi/ffessm ça me dérange pas plus que ça, mais si je rajoute cmas là dedans et que ça m'apporte pas plus à part 3 diplômes presque équivalents bof bof. Merci pour vos réponses cmassiennes.
  13. Dans le sud, j'ai un kilo de plomb avec ma configuration et au Québec je plonge avec 12 kg pour compenser la combinaison étanche, la sous-combinaison (Mk2) et parfois une autre couche en dessous. Cela ne fait pas longtemps que je plonge en étanche, mais j'ai pas l'impression de jouer beaucoup avec le gonflage de ma stab et de mon drysuit. Peut-être un peu plus stressé et surtout plus froid (entre 3 et 7°). Quand je plonge, on ne ressort pas parce que je suis en manque d'air. Mais bon si je peux m'améliorer... Pourquoi pas faire des efforts. Merci
  14. Bonjour, je cherche des personnes ayant eu leur divemaster PADI et ont décidé de se lancer dans l'obtention du N4 par la suite. Y'a t-il une marche importante au niveau physique, théorique, etc? À part les vidéos sur Youtube et le livre Plongée plaisir, auriez-vous un plan de préparation. Je ne vis pas en France actuellement donc mon objectif est de me préparer au mieux de l'étranger et tenter mon N4, lors d'un prochain séjour sur un territoire français. Je ne peux donc compter sur l'appui d'aucun club. Sur combien de jours s'étalent les examens de ce niveau? Merci à tous pour vos réponses. PS : Si vous vous posez la question pourquoi je veux passer mon N4 et bien c'est juste un défi personnel et je ne sais pas de quoi sera fait l'avenir (possible retour dans l'hexagone).
  15. Salut, C'est quoi pour vous une consommation "normale". Je pompe environ 22 litres/min en étanche et 13l/min quand je plonge dans les Caraïbes (shorty). Je précise que je suis plus près du pilier de rugby que de la gymnaste (1m89 pour 115kg). Si vous pouviez me donner quelques repères pour savoir si je suis dans les standards. Merci
  16. Ouais, j'avais pensé proposer à mon buddy de me filmer, pour mieux voir mes défauts. Plonger comme un Français, ça je ne sais pas (25 ans en France, 18 au Québec), je ne sais plus trop ce que je suis Pour la plongée, j'ai adopté mon propre système : PSI, mètre, celsius, pieds³, une chance que ma schizophrénie m'aide (si mes binômes sont ici et me lisent, c'est une blague évidemment). Je pense bien que je vais essayer de me trouver un DM pour pratiquer tous les ajustements de lestage également. Pour la petite histoire, Nicolas, tu ne m'en voudras de spolier ton patronyme de temps en temps. Des DuprAY, ça ne court pas les rues donc on me rebaptise souvent Duguay.
  17. Merci à tous pour vos précieux conseils, je vais essayer de mettre ça en application dès le week-end prochain. "Merci" également à ceux qui ont juste noté les unités impériales dans mon message initial sans prêter attention au reste et n'apportant aucune solution. L'expression québécoise "chialer pour chialer" y prend tout son sens. J'en prends note pour la prochaine fois. Bonnes plongées à toutes et à tous. PS : Pour PADI, c'était juste pour en rajouter une couche. Je suis pleinement satisfait de PADI, mais je pense que CMAS peut apporter qq chose de nouveau/supplémentaire. Merci encore.
  18. J'y pense de plus en plus à la wing, mais avec 50 plongées, je trouve ça (mon banquier également) un peu précoce. Je confirme qu'avec les fortes variations de température (du 3mm au drysuit combinaison étanche car l'eau varie entre -1 et 26°C, j'aurais pu vous le dire en F°) les différentes bouteilles selon les sorties plus ou moins profondes, sans parler de mes variations de poids, je dois tenir un fichier et mon logbook afin de savoir comment me plomber à chaque fois. Merci Imagine si en plus j'avais précisé que j'ai une formation PADI. Nulle inquiétude, je compte quitter le côté obscur de la force temporairement et voir ce qui se fait chez CMAS.
  19. Oui en effet en aluminium, je repartis moitié largage rapide et moitié poches sur la sangle de la bouteille (ce que j'appelais poches de la veste, j'aurais pu être plus clair, j'avoue) . En acier, je n'en mets que dans le largage rapide pour une question de sécurité. Si je comprends bien tu me conseilles de mettre uniquement dans les poches près de la bouteille. Merci beaucoup pour ta réponse.
  20. Merci Matt, Mais en effet, je vais me tourner vers des forums locaux ou anglophones. Ça sera bien plus simple et moins polémique.
  21. Bon alors en effet même si le Canada est officiellement passer au système international dans les années 60, il y a quelques restes du système impérial. (Je suis natif de France, élevé dans le système métrique, mais ayant suivi ma formation de plongeur au Québec, avec des pieds, °F et psi. J'ai vu le problème l'hiver dernier en plongeant en Martinique donc j'ai acheté un mano en bar. Je ne suis pas si fermé d'esprit). C'est une torture d'esprit continuelle entre la volonté d'imposer un système international et s'intégrer).Et je vais vous démontrer ma bonne volonté. Pour mon lestage j'ai 2 x 1,81437kg dans les poches de ma veste de flottaison près du cylindre et 1,81437kg dans chaque poche de largage, c'est quand je plonge en avec une bouteille de type S80 aluminium, quand je plonge en acierde 16,33745l, j'ai 1,81437kg dans chaque poche de largage. Je pèse 120kg pour 1m89. En passant j'ai rajouté le "" pour faire ressortir le côté humoristique, mais il semble que je dois arrêter l'humour pas drôle. Puisque ma publication a fortement heurté les esprits, inutile de continuer d'y répondre. Allez merci quand même!
  22. veste de flottaison axiom aqualung i3 en général combinaison de 5mm, chaussons 6,5mm, gants, cylindres 80pi³ alu ou 133pi³ acier amusez-vous pour le savoir en litres. merci
  23. Bonjour à toutes et à tous, après 50 plongées dans les profondeur verdâtre du Québec, je cherche à perfectionner des techniques que je retrouve chez certains plongeurs mais que je ne maîtrise pas encore (j'espère que cela changera avec vos conseils). 1. Lorsque je suis dynamique, je n'ai pas trop de difficultés avec ma flottabilité, gestion avec le poumon ballast, pas de lourdage au fond des sédiments... Mais quand vient le temps d'être statique, de regarder les consignes du guide de palanquée, j'ai l'impression de faire des minis ludions. Le but ultime étant d'être comme dans certaines vidéos, les mains sur les avant-bras et où on dirait que les plongeurs sont à plat ventre sur un tapis invisible (j'espère être à peu près clair). 2. Enfin toujours dans la même situation et possiblement en dynamique également, j'ai l'impression d'avoir les pieds qui traînent (palmes aqualung xshot, qui n'ont pas l'air d'être excessivement en flottabilité négative), j'imagine qu'il doit y avoir une histoire de positionnement du lestage. Merci pour vos réponses. PS : Je me serais bien filmé pour être un peu plus explicite, mais je suis timide ;-)
  24. je suis actuellement en contact avec deep turtle plongée, j'aimerais si possible faire environ 6 plongées entre le 22 décembre et le 2 janvier. Mon pedigree, c'est 25 plongées (niveau advanced) dans les conditions du Québec, eau entre 15 et 22°, peu de visibilité, courant de 1 à 2 noeuds. merci
  25. Bon pour faire simple, je suis en contact avec une structure et je vvai leur scanner ca prochainement pour être certain que tout est ok, sinon ca sera direction medecin.
×
×
  • Create New...