Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

hayabusa83

Membres
  • Posts

    11
  • Joined

  • Last visited

link1
link2
link3

About hayabusa83

  • Birthday 11/13/1985

Personal Information

  • Localisation
    roquebilliere
  • Passions
    sport de combat
  • Profession
    electricien

La plongée

  • Niveau en plongée
    2
  • Professionnel de la plongée
    No

hayabusa83's Achievements

Rookie

Rookie (2/14)

  • Week One Done
  • One Month Later
  • One Year In
  • First Post
  • Collaborator

Recent Badges

10

Reputation

  1. Pour le recyclage tu peux voir avec la SNSM et le prix pour te retrouver c est 35e sur certains sites. Bon c est un prix mais bon. Le stylo pistolet semble pas mal mais je prefere un seul signal bien voyant et long et facile a envoyé.
  2. je me rends compte que même acheter une fusée semble difficile....
  3. Ce boitier fait 18 cm alors que la fusée parachute fait environ 26cm sur 4.5. http://www.auvieuxcampeur.fr/eau/nautisme/securite-de-la-personne/fusee-parachute-rouge-solas-c-destruction.html . Il sera donc trop petit pour ce boitier. Sans compter qu'il est étanche à 30m, j'espere atteindre les 40m avant la fin de l'année ou ne pas avoir à le rechanger d'ici 2 ou 3 mois.
  4. je pense faire de même. Tiens moi au courant si tu y arrives et si tu le test avant moi stp. Je pensais deja essayer de fabriquer le tube étanche et plonger avec sans y mettre de fusée mais juste du coton pour vérifier l'étanchéité.
  5. merci des conseils, vous m'avez convaincu pour le miroir, vu le prix relativement dérisoire si c'est pour la survie je ne me ferai pas prier... Et entièrement d'accord pour un parachute à soupape. Pour le lieu c'etait vers le Cap d'antibes, dans le 06.
  6. Merci pour les précisions et les conseils. Je pense effectivement me trouver une lampe à éclat ou quelque chose à installer au dessus du parachute. Et concernant la fusée, je pense qu'il n'y a pas de niveau ou d'année d'expérience pour pouvoir l'utiliser. La preuve, mon partenaire plongeait sous la glace et en mer depuis plus de 17 ans et moi en 2 mois de plongée cela m'arrive. Je pense que les organes de sécurités ne doivent pas être pris à la légère quand on commence la plongée parce que l'on ne plonge pas à plus de 20 m que par un N3 ou n4 qui plonge à 60M. On était 2 dans cette galère et il est certain qu'une fusée nous aurait supprimé quelques heures dans l'eau. Quand au PVC je pense que je vais le faire vraiment avec une fusée parachute. J'ai vu avec la SNSM, il en on un gros stock de périmé dont il s'occupe, il y a donc moyen de les leurs donner. Quand au mirroir, comment cela marche t'il? il faut que quelqu'un t'éclaire pour que cela reflete?
  7. Pour le coup je n ai pas été plus stressé que ca. Voir même moins que lui qui ne cessé de raler et qui a eu des crampes quand on a nagé. J ai l habitude d être soumis a de grandes pressions aussi celle ci ne m a pas plus effrayé que cela. De toute façon tu es tributaire d un sauvetage. A ce moment tu dois rester lucide et te dire que seul un bateau ou un helico seront tes sorties de secours. Stresser, se debattre ne serviront a rien sauf a t épuiser et stresser ton partenaire. Je pense que l on en avait conscience tout les 2. Il etait en combi etanche donc ne ressentais pas du tout le froid ce qui n etait pas mon cas donc de temps en temps on nageait afin que je me rechauffe.
  8. je vais essayer de répondre à tous. Le premier voilier nous à belle et bien vu, fait un signe de la main comme s'il nous disait bonjour, mais un gentil couple à la retraite qui été pressée de ne pas s’arrêter. Pour les 30 bars, j'avoue très sincèrement que sur le coup j'avais zapper que la stab ce gonflait à la main (à la bouche), ensuite je possède une vieille stab qui à la facheuse habitude de se remplir un peu d'eau et de se dégonfler un peu avec le temps. Pas énorme mais les vagues suffisait à nous coucher tout les deux dans l'eaux. Mon guide etait belle et bien un niveau 4 néanmoins nous n'avons pas eu à utiliser de technique de secours spécifique, enfin je ne pense pas. Le parachute à soupape je viens d'en entendre parler et je pense en faire mon prochain achat, j'ai également vu un avertisseur sonore qui s'installe sur le direct systeme de la stab. Pour les fusée également je pensais soit la mettre dans un boitier étanche soit l'installer dans un caisson de lampe au sein du quel j'aurai simplement vidé l'intérieur. car je pense qu'a une telle distance l'avertisseur sonore ne serait pas assez puissant, le fusée donnerait un secteur, au large, prés des cotés, derriere le rocher, etc... l'avertisseur sonore permettrait une fois le rapprochement de secteuriser l'approche et le parachute (s'il est visible) completerait l'approche finale. Pour le PVC je ne sais pas s'il pourrait supporter la pression de l'eau et si oui jusqu'a quel profondeur?
  9. Bonjour, je me presente promptement. J'ai suis niveau 1 et je prépare le PE 40. Je plonge toute les semaines voir 2 fois par semaines, de nuit comme de jours depuis 2 mois (quand je le peux). Je ne pense pas être trop mauvais, j'ai fais de la chasse sous marine pendant des années et je suis assez sportif (2 à 3 entrainement de sport de combat par semaines). Mais voila, cette semaine nous sommes partis plonger avec mon club. Mon Guide de Palanquée et moi avons été pris dans des courants circulaires et avons dérivés très rapidement. nous avons tentés de nous attrapés au rocher sous l'eau mais cela etait bien vain car nous bougions dans tous les sens, en 15 min de temps nous étions à mi-pression. Nous avons décidés d'une fin de plongée rapidement et avons quand même effectués le palier de sécurité à 3 Mètres accroché au parachute. Pendant ce temps de suspend nous avons encore plus étés éloignés. Lors de notre remontés total le bateau était loin de nous et le vent défavorable à notre retour. Nous avons rapidement vu un voilier passé à coté de nous à qui nous avons demandé de l'aide mais qui ne c'est pas arrêté...., environ 2h45 après, un autre violier d’une école de voile c'est trouvé sur notre route, grâce à nos sifflet ils ont réussi à nous entendre et à nous secourir, ensuite la SNSM nous à repris sur le voilier car le centre de plongé avait signaler Crossmed de notre perte. Nous avons été récupérer à environ 2 miles des côtes, soit environ 3 km. Je pense que le fait que nous ayons gardé notre calme tout le long nous a bien aidé. La ou j'ai besoin de vos conseil c'est à ce moment. Le vent etait trop fort et couché le parachute qui, je l'avoue ne nous à pas était fort utile pour le coup; car entre gonfler sans cesse le parachute ou garde les 30 bars pour la stab.. je n'ai pas réfléchi longtemps. Donc ici "parachute" pas trés utile pour ce signalé à un bateau ou autres. Le sifflet.. il faut être proche pour l'entendre. Je pensais donc à une fusée parachute, mais sont elles étanche, si oui, à quels profondeurs; si non, est il possible de la mettre dans un caisson étanche ( style les caissons de clefs) ou tout autres caissons. En faites existe t'il un moyen à un plongeur de signalé sa position, plus ou moins, à longue distance? Merci cordialement. Je ne souhaite pas de juge ni de commentaire désobligeant, pourquoi plonger quand il y a du vent, pourquoi aller la bas, pourquoi ci, pourquoi ca....; Le vent etait présent mais calme; il a tourné c'est ainsi. Je suis preneur de conseils notamment dans les organes de sécurités possibles et surtout UTILES.
×
×
  • Create New...

Bonjour,

 

logo.png.c7536bd9e68359a8804d246d311256bd.png

 

L'ensemble des services de Plongeur.com sont gratuits et c'est grâce à la publicité que vous pouvez en profiter. Or il semble que vous utilisiez un bloqueur de publicité.

Si vous aimez le site et que vous voulez pouvoir en profiter longtemps, merci de désactiver votre bloqueur de publicités lorsque vous naviguer sur Plongeur.com.