Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Typhon

Membres
  • Posts

    951
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    25
  • Country

    France
link1
link2
link3

Typhon last won the day on March 19

Typhon had the most liked content!

Personal Information

  • Localisation
    France
  • Profession
    Scientifique

La plongée

  • Professionnel de la plongée
    No

Recent Profile Visitors

2,239 profile views

Typhon's Achievements

Mentor

Mentor (12/14)

  • Dedicated Rare
  • First Post
  • Collaborator
  • Posting Machine Rare
  • Conversation Starter

Recent Badges

1.2k

Reputation

  1. Il me semble que c'est exactement le principe des Beuchat Mundial One 50. Je n'ai pas essayé pour vérifier et, comme mes voisins du dessus, je suis un peu dubitatif, mais de ce que j'en ai compris et vu je crois que c'est la réponse à ta question.
  2. Tu as l'air à la fois de plonger avec plein de gilets différents et de ne pas savoir comment choisir le tien. Pourquoi ne continuerais-tu pas à plonger comme aujourd'hui en prenant le temps de noter, pour chaque plongée, ce que tu aimes et ce que tu aimes moins ? Par ailleurs, si tu as l'occasion de te faire prêter des gilets à flottabilité dorsale et/ou des wings, peut-être que ça vaudrait le coup. Tu aimeras ou pas, mais les sensations seront sensiblement différentes (alors qu'entre les deux modèles que tu as cités, je serais bien incapable de les comparer).
  3. On peut obtenir le gradient qu'on veut : de ce que j'en comprends, le procédé consiste à mettre la montre dans l'air dans un caisson à moitié rempli d'eau, puis pressuriser le caisson (donc la montre si elle n'est pas étanche) à par exemple 10 bars. Ensuite on immerge la montre et on rediminue la pression du caisson, mettons à 1 bar. Si la montre n'est pas étanche, elle contient 10 bars d'air dans une eau à 1 bar et des bulles en sortent. On la ressort alors de l'eau avant de l'inonder (et sans remettre en pression), j'imagine avec un système mécanique quelconque. En revanche j'imagine en effet qu'une montre étanche uniquement dans le mauvais sens (ou de façon "trop" déséquilibrée) stockera de l'air lors de la mise en pression mais ne fera pas de bulle. Je ne sais pas si c'est la procédure utilisée pour les ordinateurs de plongée et/ou si c'est un problème qui existe dans la pratique des tests.
  4. Les tests d'étanchéité classiques pour les montres ne font (quasiment) pas rentrer d'eau. Soit c'est à l'air sec (et on vérifie les déformations ou peut-être des erreurs de pression), soit c'est en dépression (des bulles s'échappent de la montre mais rien ne rentre, ce qui est peut être limité pour un ordinateur de plongée qui travaille dans l'autre sens). Je ne sais pas comment font les ateliers "plongée" pour les ordinateurs en revanche. J'aurais tendance à dire que si je te laisse mes joints à changer, que je paye pour un test et que tu le noies, au moins je suis remboursé... Une sorte d'assurance en n fait.
  5. C'est bien mon point. Il est obligatoire, personne n'en voit l'intérêt, c'est de la faute de personne : s'il fallait changer quelque chose il faudrait supprimer cette obligation plutôt que la doubler.
  6. Je lis "ça peut permettre", "s'entraîner à" : des bonnes raisons pour emporter un ou plusieurs parachutes le cas échéant, mais pas très convaincantes pour en faire une obligation légale s'imposant à tout plongeur dans une fosse de 6 m. Quant à unifier le principe, en poussant ce raisonnement il faudrait emporter un parachute pour les premières séances de vidage de masque en piscine ? Je suis peut-être naïf, mais je pense qu'on peut quand même compter un minimum sur l'intelligence des plongeurs et qu'ils sont tous capables de comprendre qu'on ne plonge pas de la même façon en mer que dans un bac d'eau cristalline.
  7. Les gens viendront alors nous expliquer qu'en France on n'a pas le droit d'emporter un deuxième parachute jaune. Sans parler des enquiquinements en fosse.
  8. Il faudrait donc supprimer cette obligation légale. Elle n'est pas insuffisante, elle est en trop.
  9. Ce minimum légal est à zéro parachute par palanquée ailleurs qu'en France. Ça ne pose de problème à personne. Pourquoi diable un minimum de un en France serait-il alors insuffisant ? Des idiots il y en a partout. Ceux de chez nous n'ont rien à envier à ceux d'en face.
  10. Le "un parachute par palanquée" est une obligation légale du code du sport, autrement dit un minimum sans lequel on est hors-la-loi. Dans la plupart (ou la totalité ?) des autres pays, cette obligation n'existe même pas : qui trouve ça gênant ? Une des conséquences est qu'il est (légalement !) obligatoire de disposer d'un parachute par palanquée... dans une fosse de 6 m. S'il fallait changer ça, il serait préférable de supprimer tout bonnement cette obligation. Au moins les gens arrêteraient de croire que cet article interdit d'être intelligent et d'avoir un parachute par plongeur.
  11. Pour que l'utilisation d'un parachute jaune pour signaler un problème se standardise, il faut que chaque palanquée, idéalement chaque plongeur, emporte systématique un parachute de chaque couleur. On en est très loin, et ce n'est pas spécifique à la France. C'est donc une procédure qui existe, y compris en France, mais en général dans des contextes un peu spécifiques, typiquement de plongées techniques. L'important c'est surtout de se mettre d'accord avant la plongée. Un parachute jaune, deux parachutes sur le même fil, un parachute qui fait des secousses, on peut tout envisager (même si certaines pratiques fonctionnent mieux que d'autres), tant que la sécu surface et les palanquées sous l'eau connaissent tous les deux le code. Il existe par exemple des plongeurs qui, par coquetterie ou par circonstance, utilisent un parachute jaune en situation normale. Heureusement qu'on n'alerte pas le CROSS à chacune de leurs remontées !
  12. Avec par exemple 80/70, tu ne remontes pas "à fond rapidement", tu remontes comme si tu étais en 80/80 (ce que tu proposes par ailleurs comme acceptable). Puis tu prolonges les paliers proches de la surface par rapport au 80/80 : toutes choses égales par ailleurs, ça ne peut en tout cas pas faire de mal. Finalement, rien qui n'ait pas de sens.
  13. Ça permet d'éviter que le gilet n'explose mais sûrement pas de freiner une remontée, précisément parce qu'elle ne se déclenche que sur un gilet plein.
×
×
  • Create New...

Bonjour,

 

logo.png.c7536bd9e68359a8804d246d311256bd.png

 

L'ensemble des services de Plongeur.com sont gratuits et c'est grâce à la publicité que vous pouvez en profiter. Or il semble que vous utilisiez un bloqueur de publicité.

Si vous aimez le site et que vous voulez pouvoir en profiter longtemps, merci de désactiver votre bloqueur de publicités lorsque vous naviguer sur Plongeur.com.