Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Typhon

Membres
  • Compteur de contenus

    447
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    16
  • Pays

    France
link1
link2
link3

Typhon a gagné pour la dernière fois le 24 janvier

Typhon a eu le contenu le plus aimé !

Réputation sur la communauté

688 Excellent

À propos de Typhon

  • Rang
    Respire sous l'eau

Informations personnelles

  • Localisation
    France
  • Profession
    Scientifique

La Plongée

  • Professionnel de la plongée
    Non

Visiteurs récents du profil

261 visualisations du profil
  1. Typhon

    Masque à faible volume

    Bof, je n'irai pas jusqu'à dire "aucun intérêt". Notamment, les plongeurs "tek" qui ont souvent une opinion tranchée sur le matériel aiment bien en général les masques à faible volume pour trois raisons : 1. Ils se vident plus rapidement (il faut souffler moins d'air) 2. Ils ont souvent un meilleur angle de vue 3. Ils sont plus petits et moins encombrants dans une poche Le premier point est vrai pour tout le monde, c'est une différence qui se ressent nettement quand tu vides, mais c'est sûr que ça va pas non plus revolutionner tes plongées (contrairement à l'apnée où, si tu descends, ça jouera pas mal et à chaque fois). Le deuxième point est vrai pour les masques orientés plongée, comme le xdeep posté plus haut ou les masques styles beuchat maxlux ou Hollis m1. Souvent "frameless" (la jupe est moulée directement sur la vitre), la vitre est plus près des yeux. Je ne sais pas si ça reste vrai pour les masques d'apnée ou de chasse, aux volumes très faibles mais où tout est réduit. Le troisième point peut être pertinent si tu embarques un masque de secours, sinon peu importe. Pas "aucun intérêt" donc, mais absolument pas indispensable. Pas vraiment d'inconvénient non plus...
  2. En même temps il vaut toujours mieux respirer 10% d'oxygène plutôt que 100% d'eau.
  3. Typhon

    Combi étanche, Santi

    Avec Santi, directement sur le corps, et c'est eux qui adaptent ensuite (par défaut, en prévoyant les trucs bien épais, j'imagine qu'on peut leur demander de faire un peu plus serré mais est-ce que ça a vraiment du sens sur une toile de toute façon ?)
  4. En avoir conscience, c'est incontestablement positif, parce qu'on a déjà écarté le risque d'un effet invisible bien que présent. Au moins tu penses à compenser. L'effet pervers, c'est d'attendre d'en avoir conscience pour compenser -- parce qu'on pourrait dire que c'est "ne pas en avoir conscience" qui est un signe négatif, en fait. En dehors de la narcose, il y a quand même deux leçons à tirer de ça : d'une part, le signe "fin d'exercice" qui est le même que "fin de plongée", c'était pas une super idée pour la clarté de la communication (mais maintenant bon courage pour changer ça), d'autre part, l'examen N4 est vraiment mal foutu puisqu'il pénalise la seule réaction raisonnable dans une plongée réelle sous prétexte que l'examinateur, ce jour-là, aurait voulu rester encore un peu sous l'eau...
  5. Pour certains, "gérer", ça veut simplement dire "mettre de l'hélium en dessous de 30 m" -- autrement dit, dès la profondeur où on sait qu'on n'y coupera pas. Je ne crois personnellement pas que ce soit le seul choix raisonnable, mais c'en est un, et probablement le moins risqué. Après c'est à chacun de choisir où il met la barre, en fonction du risque accepté (qui ne doit pas être faussé par une minimisation de ce risque à la "j'attends que les effets se manifestent"), de la logistique et des coûts, et des autres paramètres de la plongée (typiquement, sous plafond, on veut encore moins être affecté, même/surtout sans s'en rendre compte). Ensuite, "savoir quand tu n'es plus dans tes clous", je pense que c'est se voiler la face, justement parce que pour s'en rendre compte il faut les avoir dépassés depuis longtemps.
  6. Comme dirait l'autre, la plus grande ruse de la narcose, c'est de faire croire qu'elle n'existe pas. Quand tu commences à en ressentir les effets, c'est qu'elle t'affecte depuis déjà bien longtemps. Autrement dit, attendre d'en "ressentir" les premiers effet pour évoluer vers un profil moins risqué, en plus d'être souvent un peu hypocrite (soyons sérieux, est-ce que vraiment tu vas interrompre ta plongée sur le Donator parce que tu as regardé ton mano deux fois ou est-ce que tu vas juste "faire attention" ?), c'est justement "fermer les yeux" : tant que je ne vois rien, il ne se passe rien... La narcose est perverse avant tout parce qu'elle est discrète. Une fois qu'elle se manifeste de façon claire (par l'effet tunnel, en regardant deux fois son mano, ...), elle devient beaucoup plus facile à gérer (pourvu qu'on ait la volonté de le faire et pas de l'ignorer) : il suffit de remonter. En ce sens, l'apport de l'expérience, ce n'est pas de "s'accoutumer" à la narcose ou "d'arriver à la gérer" (celui qui le prétend ment à sa palanquée et à lui-même), mais au contraire de s'en rendre compte beaucoup plus tôt (à 35 m à l'air, quelqu'un "d'expérimenté en narcose" doit être capable de se rendre compte qu'il réagit différemment).
  7. La gopro ça fait des super vidéos, mais en photo c'est vraiment pas top. L'ouverture longue adaptée à la vidéo fait des photos floues dès qu'on bouge un tout petit peu, et impossible aussi de photographier de près sans lentille dédiée (même sans aller jusqu'à de la vraie macro, en dessous de quelques dizaines de centimètres de distance c'est flou). Un Nikon Coolpix W300 coûte 400€, a un flash, et est étanche à 30 m sans caisson. Pour quelqu'un qui n'a aucun matériel, c'est sans doute la meilleure solution bon marché pour commencer à prendre des belles photos sous l'eau. En point négatif, il n'est pas très évolutif : pas spécialement prévu pour rajouter des accessoires, et comme il n'y a pas de modèle de caisson, impossible de descendre sous les 30 m avec. Quand on a déjà un appareil, il n'y a plus que le caisson à trouver, mais si tu n'as pas moyen d'en avoir un où tu peux utiliser ton flash tu peux laisser tomber. L'appareil, c'est 10% de l'apport matériel à la qualité d'une photo, les 90% restants c'est l'éclairage. De près, le flash de l'appareil peut faire déjà de très belles choses (j'ai vu des très belles photos avec le coolpix que j'ai cité plus haut), mais sans aucun éclairage ça ne donnera rien de bon.
  8. Il faut un DE pour faire la sécurité surface ?
  9. Typhon

    1er combinaison

    Injouable, d'une part non, et d'autre part ça ne voudrait pas dire grand chose : au pire il se passe quoi, tu ne valides pas l'intro to tek ? La belle affaire, tu auras quand même appris des choses et personne ne te demandera jamais la carte. Et le nitrox avancé + procédures de déco ça n'a rien à voir avec le trim ou le palmage, tu pourrais bien faire toute la plongée en hippocampe si tu voulais. Il va quand même falloir se stabiliser un peu, mais ça tu devrais quand même y arriver d'ici là... Pour l'étanche, la gérer à profondeur fixe tu devrais y arriver très vite si tu te formes un minimum correctement. C'est quand la profondeur change, et avec elles les volumes d'air, que ça devient un peu plus délicat. En piscine tu auras du mal à travailler ça, en fosse tu peux essayer de faire un peu de yoyo entre les marches pour prendre l'habitude d'anticiper la purge. Ça n'est pas bien sorcier, mais quand tu devras faire ça à l'horizontale, dans une mer qui bouge un peu, avec un binôme à surveiller, deux blocs qui se baladent sur le côté, des manos à vérifier, un changement de détendeur à faire, et un ordinateur à consulter pour voir si tu arrives à la profondeur de ton bloc de déco, il vaudra mieux t'être entraîné un peu avant. Aucune de ces compétences n'est fondamentalement difficile, c'est de devoir tout faire en même temps qui va te compliquer les choses.
  10. Typhon

    1er combinaison

    Donc si je récapitule : Dans 3 mois tu pars dix jours à Malte faire un Intro to tek + Nitrox avancé et Deco procedure Tu as déjà dépassé ton budget, mais il te faut encore : - Une combinaison étanche - Un ordinateur multi-gaz Tu n'as jamais utilisé de combinaison étanche et tu n'as pour l'instant pas de structure pour pratiquer ni de guide pour t'apprendre ... et du coup ton critère de choix va juste être "le plus près du corps possible" et tu vas essayer de pratiquer en piscine (avec qui ?) et en fosse une fois par mois (donc 3 fois en tout max) d'ici là Ça m'a l'air bien engagé ton histoire
  11. Mais en vrai, et ça reste entre nous, vous y croyez ou vous faites aussi semblant ?
  12. Si le premier étage est surcompensé et que le deuxième étage n'est pas compensé, un débit continu en profondeur (ou un détendeur super dur vers la surface). Le XL4 est compensé, donc techniquement il n'y a pas ce risque. Légalement, si c'est pour un détendeur perso ça ira. Le risque le plus important c'est qu'on te regarde de travers. Ça ira aussi. Note que chez Apeks, tous les premiers étage XTX-quelquechose sont exactement identiques à décoration près (et une molette en moins sur le 40), donc tu peux intervertir ceux là sans aucun scrupule (et par corollaire, les DST/FST/FSR/DS4 etc.). Le XL4 est conçu avec son premier étage (DB4 je crois) qui lui est propre, mais encore une fois tu ne risques pas grand chose à le changer. La vraie question, c'est pas tellement le risque, c'est plutôt pourquoi tu voudrais faire ça (surtout si c'est pour acheter du scubapro qui a pas tellement la réputation d'être bon marché). Bien sûr que ça ne fait pas tout, sinon on aurait tous le détendeur le moins cher pourvu qu'il ait ses 10 bars en moyenne pression. Le modèle du détendeur fait évidemment beaucoup (notamment le deuxième étage), ainsi que son réglage : est-ce que tu as aussi essayé un premier étage de Core avec le XTX 40 et ton deuxième étage Core pour comparer ? Ce n'est pas une surprise : aucun fabricant n'a envie d'assumer la responsabilité du fonctionnement du matériel d'un concurrent. C'est moins une question de technique qu'une précaution légalo-administrative pour s'éviter de potentiels ennuis (et pour inciter à acheter dans la même marque).
  13. Ça veut dire quoi "prévu pour cela" ?
  14. Typhon

    1er combinaison

    Si c'est en ouvert, pour 120 min à 12 °C le choix est vite fait. Si c'est en recycleur, je ne sais pas à quel point ça réchauffe, mais en ayant les deux je n'hésiterais pas non plus (et vu le prix de la machine, l'étanche ça coûte trois cacahuètes).
×
×
  • Créer...