Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Harold_S

Membres
  • Compteur de contenus

    200
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    2
  • Pays

    France

Tout ce qui a été posté par Harold_S

  1. Pas de No Fly sur les ordis techniques, qui est une donnée totalement théorique. On considère qu'il doit y avoir au moins 24h de délai avant de prendre l'avion en toute sécurité. La DAN avait organisé en 2013 une étude sur la recherche de bulles pendant un vol 24h après la dernière plongée, et devinez, à la dépressurisation progressive (montée en altitude) parfois il y en avait!!! https://alertdiver.eu/fr_FR/articles/l-avion-apres-la-plongee-enfin-les-faits-et-non-uniquement-la-theorie Shearwater responsabilise ses utilisateurs: alarme de remontée peu intrusive, pas de blocage en mode SOS, pas de no fly... Vous êtes le maitre de vos actes!!
  2. Ça m’a l’air pas mal comme ordi loisir!!! Le seul bémol , c’est vraiment le manque de gestion d’air... C'est de plus en plus demandé. On ne va pas revenir sur le débat de l’utilité de ce genre de chose en plongée, là c’est purement commercial. Ils sortiront probablement un Peregrine AI dans quelques mois...
  3. Si, un robinet 230b doit bien tenir à 300b, par contre, s'il y a plus de filetage sur les détendeurs DIN 300b c'est qu'il y a une raison!!
  4. @nics, mais du coup, gonflé à 300b, tu perdais un robinet (celui de 230b inutilisable)... Pas cool pour la redondance... Ça n'existe pas des adaptateurs DIN mâle 300b / femelle 230b? Comme ça tu peux gonfler à 230b et ne pas être embêté pour les robinets et détendeurs qui restent à 300b.
  5. Et bien il considère en effet que tu as plongé à l'air sur la première partie avant le switch. Je crois qu'il y a qui pro quo depuis le début Les Shearwaters permettent aussi d'éditer un gaz sous l'eau, donc de modifier la déco en fonction. Au pire si tu ne peux pas en créer un, tu peux en modifier un pour qu'il corresponde au gaz que tu respirerais de ton Buddy. Je vérifierai lors de ma prochaine plongée la possibilité de créer un gaz de Novo sur un des 5 slots gaz dispos.
  6. Bah encore une fois je ne vois pas où est le problème. Même à 4 mélanges, tu peux éditer le 5e sous l'eau (ou n'importe quel autre). Et ça fonctionne. J'ai plongé au nitrox lors de ma dernière fosse d'encadrement (formation de PN2, avec des IPD). Comme un naze, j'ai oublié de régler mon Teric sur le nitrox en question (36% dans mes souvenirs), qu'à cela ne tienne, j'ai édité en immersion un gaz nitrox (32%, monté en 36%), activé et switché de l'air au nitrox.
  7. D'acc @christophe 38 Je testerai la création d'un gaz sous l'eau la prochaine fois avec mon Teric Mais en effet, limité à 5 gaz chez Shearwater. Après qui plonge avec plus de 5 gaz en même temps en CO? (le CCR n'est pas une bonne réponse car en mode CC+BO c'est 5+5 gaz)
  8. Mais tu peux aussi les éditer en immersion (oubli de rentrer le mélange dans l'ordi ou pire situation, utilisation d'un autre mélange d'un Buddy suite à perte de gaz embarqué) OK, après c'est qu'une question d'organisation, et de vérification des paramètres et gaz avant la plongée, ce que je fais toujours.
  9. @christophe 38, bah pourquoi tu dis que sur les Shearwaters (perdrix/petrel/teric) le fait d'oublier de désactiver un gaz pose des problème sous l'eau pour le mode prédictif? C'est possible d'éditer, activer/modifier n'importe quel gaz sous l'eau. Par contre il me semble en effet que sur les le mode prédictif n'est pas désactivable. La modification dynamique des GF pour un scénario de réchappe non plus il me semble... Cependant les GFsurf et GF99 permettent d'écourter la procédure de désat en cas de problème avec le plus de sécurité.
  10. Harold_S

    Narcose sévère

    Un Perdrix AI ou un Teric aurait fait l'affaire pour la sonde ou alors un OSTC 2 TR Blague à part, merci pour ton retour. Même si cet incident s'est au final bien passé (absence de suraccident), ça fait quand même froid dans le dos. Personne n'est à l'abri de faire une narcose, et comme cette expérience l'a prouvée, elle ne se lève pas immédiatement en remontant de quelques mètres. Au delà de 45m, le trimix est à mon avis plus qu'utile. On profite plus de sa plongée tout en augmentant sa sécurité. Alors on pourrait dire que ça a un coût en circuit ouvert, certes, mais dès qu'on passe au recycleur fermé, cela devient très limité (2-3€ par plongée pour un petit héliair 15/30)
  11. Harold_S

    Narcose sévère

    La sonde est une solution onéreuse (que j'aime bien aussi en OC ). Sinon il suffit juste d'un petit mousqueton double (si anse sur mano) ou simple avec un serflex attaché au mano et l'accrocher à un anneau de la stab, ou mieux, un mano avec mousqueton intégré. Et enfin la solution du pauvre, un bout de sandow sur un anneau de stab formant une boucle courte pour y glisser la tête du mano. La meilleure position que j'ai trouvé c'est sur la boucle d'attache droite de la ventrale
  12. Oui, j'avais dit 85/85, mais on va pas chipoter pour quelques % d'écart
  13. Pas de GF sur les Suunto. Ce n’est pas le même algorithme: Bühlmann ZHL-16c+GF pour la garmin RGBM pour Suunto L'avantage du Bühlmann c’est que c’est un algorithme ouvert (libre), on sait a peu près ce qu’on fait en réglant les GF. Un RGBM est fermé, soumis au secret industriel. On ne sait pas trop ce qu’il y a dedans et le pourquoi du comment du durcissement si besoin.
  14. Tu as la réponse dans tes paramètres: GF 40/85... le GF bas est beaucoup trop bas pour une plongée à l’air. Pour une trimix ça se conçoit, mais là... Je te conseille de plonger (à l’air) avec des GF à 85/85. Ça équivaut au niveau de conservatisme de la plupart des ordis du commerce.
  15. Pour revenir au sujet principal, vu comment ça a dévié sur la plongée tek... Très bon choix de stab et de détendeur. Concernant les ordis, je vois que tu pars globalement dans le haut de gamme entre le Genius et le Galileo, un peu moins pour le Quad: - Le Genius serait clairement à éviter vu les mauvais retours actuels. - Le Galileo 2 est dans l'ensemble un bon ordi, mais je le vois vouloir en faire trop, y compris le café, alors qu'il devrait rester là où était le Galileo premier du nom: un bon ordi multi-gaz, bien lisible avec la couleur en plus, mais l'ajout du trimix et du mode recycleur fermé est de trop car n'est pas dans les standards actuels de la plongée technique (algo fermé+++). Peu de personnes qui l'achètent vont l'utiliser, c'est de l'énergie en développement perdu pour UWATEC/Seabear. Après, s'il te plait et que tu as le budget, c'est très bien - Les Perdrix/Petrel2: très bons ordis techniques mais vraiment pas adapté pour un plongeur de ton niveau, à part si tu as le budget et envie de te faire plaisir. - Le Quad Air? Meilleur rapport qualité prix pour tout plongeur du N1 au MF2, de la plongée à l'air au nitrox confirmé. Il te permettra d'évoluer sereinement dans la plongée. Il est très fiable, que des bons retours, et franchement très cohérent en terme de désaturation sur les plongées saturantes (avec paliers, en d'autres termes). Et vu que tu l'as pas payé cher, tu auras le temps d'économiser pour t'acheter le dernier çherwater sorti quand tu passera à la plongée tek C'est celui que je conseille à mes PN2. Voilà mon avis n'est que perso, mais j'espère qu'il t'aidera à choisir au mieux.
  16. Harold_S

    Une nouvelle future plongeuse

    Félicitations
  17. Non, j'ai déjà un Shearwater Teric en backup de mon Vision 2020 Mais c'est un coup dur pour Mares avec son dernier ordinateur, une mauvaise fiabilité peut faire perdre confiance en la marque pour sa gamme d'instruments...
  18. Ça commence à être inquiétant tous ces retours négatifs du Genius...
  19. À 10 martinis, je serais en PLS Après tout dépend de la taille du verre
  20. Harold_S

    Perdrix et altitude

    Alors, j'avais raison depuis le début
  21. Harold_S

    Perdrix et altitude

    Bon au moins on va couper court, il suffit de regarder dans le mode d'emploi, une ppO2<0,19 (à pression ambiante) fait flasher en rouge (valeur par défaut), voilààà!!!
  22. Harold_S

    Perdrix et altitude

    4000m c'est d'ailleurs la limite autorisée de saut en parachute loisir, sans oxygène. Au delà (et jusqu'à 6000m) il faut respirer de l'oxygène avant le saut.
  23. Harold_S

    Perdrix et altitude

    Non, lis bien, je parlais de la ppO2 et non de la pression absolue. Merci pour tes éclaircissements, je ne m'étais pas embêté à donner les valeurs de pression atmosphérique pour étayer mes dires. En effet, la limite de normoxie est de 0,18bar sur les Shearwater, si c'est rouge c'est que la ppO2 est inférieure. Imaginez donc à 3000m d'altitude (au ski par exemple), une ppO2 à 0,147bar!! On est en dessous de la norme française de la normoxie (>0,16bar). Là le Perdrix doit exploser!
×
×
  • Créer...