Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

stoneriver

Membres
  • Compteur de contenus

    40
  • Inscription

  • Dernière visite

link1
link2
link3

Réputation sur la communauté

93 Excellent

À propos de stoneriver

  • Rang
    stoneriver
  • Date de naissance 01/01/1987

Informations personnelles

  • Localisation
    dans une grotte
  • Profession
    amateur

La Plongée

  • Professionnel de la plongée
    Non
  1. Non, la plongée est toujours interdite. Il s' agit d une autorisation exceptionnelle et provisoire en mon nom pour en effet conduire une étude et documenter le site. Après, pour l avenir.... Je ne sais pas, mais rêvons et travaillons à un avenir meilleur...!
  2. Un petit article en Anglais sur la Fosse Dionne : ici Dive in to a place of legend • Mares - Scuba Diving Blog
  3. Salut une dernière moisson d'images réalisée à la Fosse Dionne. L'endroit est vraiment magique et le photographe inspiré...! cavedivingpictures | Fosse Dionne - 04/2019
  4. Toujours aussi surprenant. Touchant, émouvant, intimidant. Mais je crois oui que c'est ça, émouvant ce témoignage sincère d'admiration, de reconnaissance. Dans l'histoire, c'est le truc le plus sympa. La majorité des habitants sont contents et reconnaissant qu'on reprenne l'étude et qu'on s'intéresse à leur patrimoine. D'autant plus que maintenant avec le Net, ils en profitent rapidement. Bon faudrait pas que ça soit à chaque fois, je finirais par attraper le melon... Déjà que...!
  5. Et quelques images de la galerie prises par l'ami Alex aka Brag....!
  6. La seconde partie de la Fosse Dionne.
  7. Salut oui, plonger seul c'est mal. Mais surtout en France. Quoi, ici c'est encore plus faux cul, beaucoup de moniteurs (et de plongeurs) le font mais ils disent qu'il ne faut pas le faire. Ailleurs, c'est même une pratique enseignée, avec des certifications. Comme quoi, très souvent, la VERITE est toujours à géométrie variable. Ensuite, de nombreux enseignants n'acceptent pas le fait que parfois ils ne servent à rien et que « l’élève » arrive très bien à apprendre sans eux. Et ceci n'est en aucun cas lié, à la pédagogie, ni à la qualité de l'enseignant ou au contenu de ses cours. Parfois, dans un contexte bien particulier, les élèves parviennent à un niveau suffisant, voir excellent sans l'aide d'un professeur. Ça n'est pas la majorité et ça ne le sera sans doute jamais, mais ça existe. A titre personnel, je pourrais citer plusieurs exemples. Des élèves qui réussissent tout du premier coup et qui malgré les difficultés que tu tentes d'apporter pour leur compliquer la tâche, maîtrisent le sujet « naturellement ».. ! Et pour avoir échangé à ce sujet avec de nombreux enseignants dans différentes disciplines, ils ont tous connu, un jour où l'autre, ce genre de situation. Voilà, bonnes plongées à toi. pe
  8. Tu as raison, le sidemount n est plus l exclusivité de la plongée souterraine. Et dans le cas d un usage eaux libres uniquement, la maîtrise de la plongée souterraine n est pas un pré requis. Mon "obsession cavernicole" tend à me faire voir tout par ce prisme.
  9. Salut Stéphane Pour remettre dans le contexte, je parle de l'autoformation sidemount d'un plongeur expérimenté en plongée souterraine mais avec une autre configuration. Ce qui implique donc pour moi, en prérequis, une expérience confortable en plongée souterraine et donc ensuite le choix de passer à la configuration latérale. Si tu relis mon texte, je dis bien qu'aujourd'hui avec les informations, les vidéos et le matériel à disposition, c'est tout de même beaucoup plus facile qu'avant. Ce qui induit que je pense aux partages d'informations diffusés par les spécialistes, aux vidéos de Bogaerts par exemple et au matériel de qualité (Razor, ExDeep, etc..) Donc à aucun moment, je n'évoque le bricolage, à aucun moment je dis qu'un débutant en sout doit s'autoformer et qu'en plus il doit bricoler lui même son matos. Maintenant pour les relations aigres douces entre les deux fédérations, ça ne me concerne pas tellement, pas du tout même. Je pense que dans les deux fédérations, il y a des bonnes choses et des moins bonnes. Et que l'une ne vaut pas mieux ou n'est pas pire que l'autre. Et que surtout la FFESSM que tu représentes n'est pas forcément bien placée pour donner des leçons de morale aux autres, au regard de certaines de ses pratiques, des difficultés d'adaptation au monde moderne, etc.. Mais c'est un autre et vaste sujet. Ensuite, pour les cas que tu sites, oui et alors ? C'est le verre à demi plein ou à demi vide. C'est une vue de l'esprit. On peut toujours avancer des bons ou des mauvais exemples. Je pourrais te citer quelques exemples de plongeurs FFS très bien équipés, avec du matos moderne et des configurations très propres. Ca existe aussi chez vous d'ailleurs. Et à l'inverse, certains qui plongent encore avec des stabs et des sangles à cliquets..! Pour mes références au "wing agricoles". C'est juste pour montrer qu'on peut faire de grandes choses, autrement qu'avec la tendance New Age actuelle. C'est juste pour montrer qu'il faut respecter la diversité, parce que je suis farouchement opposé au discours unique, quel qu'il soit. Un bon pédagogue n'est pas forcément un pointeur et un pointeur n'est pas forcément un bon pédagogue. Il est indispensable de posséder une solide expérience en tant que pratiquant pour ensuite enseigner, mais pas forcément d'être un explorateur. Après, en toute logique, le discours de l'autoformation et des bricolages ne devraient pas être d'actualité dans les formations. Il ne l'ai pas (en principe) dans les cursus "made in USA", il l'est toujours un peu dans les formations fédérales. Mais ne tient qu'aux fédérations d'évoluer, si elles en éprouvent le besoin et l'utilité, ce qui n'est pas certain. Enfin, merci pour la Fosse Dionne. Un projet très excitant et très énergisant...! A+ pe
  10. Après des "bricolos"qui font des plongées de 10 kilomètres et de 200 m de profondeur, je ne sais pas si on peut encore les appeler bricolos. Si on peut, on peut tout dans la vie...! Mais ..?
  11. Cette configuration, ils l utilisent partout et depuis des années et dernièrement en Thaïlande pour le secours. Quand tu plonges sous terre, en effet la configuration peut varier selon les cavités. Mais, pas forcément d une manière significative, c est aussi une question de choix personnel, de culture. Avec leur CV respectif, Impressionnant, il est possible et souhaitable de s interroger sur le choix d une telle configuration....?
  12. Salut Pour en revenir au sujet de base, je vais aller un peu à contre courant de la tendance locale. Oui, les formations, c'est bien, indiscutablement. La liste des bénéfices, on la connait, ça fait des années qu'elle est déroulée ici et ailleurs. En long, en large et en travers. Donc nous avons tous compris pourquoi et comment il faut bien plonger en sidemount. Après, y arrive qui veut ou qui peut. Et d'ailleurs, en France, au niveau formation, je pense que dans tous les domaines, nous n'en faisons pas assez et que dans le domaine de la plongé technique et souterraine, nous ne sommes pas toujours assez exigent. (Et je m'inclue dans ce constat...!) MAIS...! Quelqu'un (donc pas tout le monde) qui sait regarder, réfléchir, choisir, discerner, peut commencer le sidemount seul et réussir et devenir bon. Les kilomètres d'explication, le bon matériel, les excellentes vidéos, sont des bases exceptionnelles pour se documenter. S'appuyer sur l'excellent travail réalisé par certains grands plongeurs est un plaisir et un bonheur. Après, avec une pratique régulière, intensive, exigeante, on peut arriver à de très bon résultats. Allez, sans doute jamais aussi bon qu'avec une formation, jamais aussi vite, jamais aussi bien. Et alors ? C'est grave docteur ? NON. Après la perfection et sa recherche absolue n'est que le reflet de la vanité humaine. L'homme n'est et ne sera jamais la perfection, il est même tout le contraire. Alors plonger parfaitement et tout le temps, c'est bien mais la vérité n'est pas forcément celle qu'on nous montre. C'est bien connue, même James Bond pue de la gueule le matin au réveil. C'est pareil en plongée, même les bons ont leurs petits moments d'imprécision. Mais ça, y en a pas beaucoup qui le montre où qui s'en vante. Enfin je défends fermement le droit à la différence, à la diversité et quand bien même celle là serait bancale, branlante, hors des standards actuels. Pour illustrer mes propos, deux photos de ces plongeurs britanniques. Ils ne seraient pas qui ils sont, ils se feraientlyncher ici ou ailleurs. Et pourtant, avec leurs flexibles qui passent devant, avec leur bouée chambre à air, avec leurs bottes de bouseux, avec leurs "looks" improbables, ils se font plaisir et ça c'est le plus important. Et en plus ils réalisent parfois quelques plongées intéressantes. Parfois. Et pourtant, ils sont à des années lumières de la tendance actuelle. Comme quoi on peut être efficace en marchant à contre courant. Je ne cherche à convaincre personne et je n'ai pas besoin d'être convaincu de la pertinence du "New Sidemount". Je le suis déjà. Je cherche juste à dire qu'il n'y a pas et qu'il ne doit pas y avoir qu'une seule et unique manière de faire les choses, ni de penser, dans quoique ce soit. A+ pe
  13. Il est évident qu'avant de courir, il est préférable de savoir marcher. On est tous d'accord. T'aurais pas des photos de ta configuration en Libery, SF2 et Sidekick ? C'est intéressant de voir comment on adapte le ccr latéral au sidemount. Surtout pour les cas où O2 et diluant ne sont pas intégrés au recycleur. (routage des flexibles, position des blocs, etc...) Par avance merci. pe
×
×
  • Créer...