Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

val74700

Membres
  • Posts

    2,765
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    32
  • Country

    Italy

Posts posted by val74700

  1.  

    Ben t'en profites pour apprendre, pas forcément bien compliqué.

     

    C'est pas le problème, c'est plus un problème de temps disponible de la part du gonfleur qui est aussi accessoirement le formateur N3....je peux comprendre qu'à un moment il est envie de faire autre chose de ses soirées que du bénévolat au club.

     

    Remarque...je peux toujours lui en parler, mais après voir niveau responsabilités, tout ça...

  2. Je commence la pratique du N3 fin mars, j'ai le nitrox conf et j'envisageai aussi de faire les yoyo avec un Nox28. J'ai 50 balais et je ne trouve pas ça absurde de limiter ma charge d'azote sur des profils risqués...

     

    J''ai commençé à en discuter avec mes formateurs qui n'y sont à priori (pour l'instant) pas fermés. Le seul hic ça va être les gonflages. Il se trouve que le formateur principal N3 est aussi le responsable des gonflages...et j'ai le sentiment que ça le gonfle :D de devoir me faire mon bloc toutes les semaines. Ca au moins c'est une raison valable :froglol::froglol:....et je peux comprendre...bénévole c'est pas "corvéable à merci" :non:.

  3. Salut,

     

    J'ai une mantis 1.0, qui succède à la chromis je crois.

     

    Elle gère trois gaz (donc jusqu'à 3 nitrox), fait bien le taf'.

     

    Par contre je confirme que pour la plongée ce n'est pas top niveau visibilité (pour moi son seul défaut actuellement)..trop petit, surtout à 50 balais et en lac. Vivement que j'ai le brouzouf' pour me prendre un perdrix.

     

    En apnée par contre c'est chouette : petit format qui là prend tout son sens (rien à regarder sur la montre pendant la plongée ), diverses alarmes (vitesses, 2 profondeurs, temps surface, temps "fond") et logbook par session.

     

    Comme toi j'étais niveau 1 quand je l'ai acheté, et faisait aussi de l'apnée. J'ai voulu un truc polyvalent, en définitive il va quand même falloir racheter un ordi' de plongée.

  4. Et pour ce qui est de faire une apnée max?

     

    Tu débutes ? A quoi bon...progresse avant, prends des sensations....faire un max' ça n'a aucun sens, surtout "à sec". Tu crois que les Néry, Modolo et consort s'envoient des max' tous les jours ?

    Tu fait une table hypercapnique ...elle passe bien...t'ajoute 15" la fois d'après. Elle ne passe pas bien...ben tu la refais identique la fois d'après.

    Ainsi tu progressera bien mieux que d'aller au carton sur une perf'

  5. Faire une syncope sur des tables "'y faut quand même y aller"...et être au-dessus de ses pompes !

    Les tables c'est pour s'entraîner, par pour "péter une perf'", donc à priori aucun risque de syncope.

    En général tu es à 50/60% de ton maxi' et tu n'augmentes que quand tu es bien sur une table.

  6.  

    Astuce connue en effet, mais est-elle valable (fiscalement parlant) pour autant? Une adhésion à une association peut-elle n'être valable qu'une journée? Sans compter que normalement cet adhérent (ou pseudo-adhérent) doit avoir les mêmes droits qu'un autre adhérent (un qui reste toute l'année) et paie lui aussi une cotisation (plus chère souvent). Autrement dit, ils doivent tous deux être convoqués aux AG, être informés des actions du comité directeur, et potentiellement participer à la vie de l'association (se porter candidat au comité directeur par exemple)...

    Et dans ce cas précis, ne nous approchons-nous pas de cette fameuse concurrence déloyale?...

     

     

    Sans être totalement affirmatif (c'est donc plutôt une question), il me semble que dans le cas de la pêche, il est possible de prendre des cartes à la journée, à la semaine...pour les touristes dans certains coin.

    Par contre je ne sais pas si les AAPP sont des associations loi 1901 comme les associations de la fédé ?

     

    Ne serait-on pas dans le même cadre pour des adhésions à la journée ?

  7. J'ai pas vraiment de comparaison avec d'autres palmes de ce type. Je peux juste dire qu'elle sont largement positive dans l'eau, et c'est bien utile en étanche. Elles pèsent 3.8 kg la paire en XL.

    Pour le palmage technique c'est top je trouve (largeur de tranche 75 mm), plutôt rigides.

    Palmage fédéral je ne fais quasi pas avec, sauf en surface sur le dos si j'émerge loin du bord et ça le fait bien.

    Le chausson fait 26 cm de profondeur (en dessous, côté semelle) pour 11.5 de large.

     

    Je ne les ai pas vraiment choisi, c'était la dernière paire qui traînait, en solde (100€), le jour où j'ai acheté mon étanche. Et comme il me fallait des réglables....

  8. Bon ben après une jolie plongée au Bouveret avec une visi de ouf' (on voyait dans le faisceau de la lampe le bas de la falaise à 35 mètres quand on étais en haut, vers 10/15 mètres :love:), je confirme que le bi est plus lourd que le 15 litres. Je cumulais nouveau bloc et prêt d'une étanche néo 7 mm (la mienne, trilam, est en répa'). J'avais mis 4 kgs au lieu de 3 d'habitude et finalement j'aurais pu allègrement en enlever deux je pense. A voir à la prochaine...

     

     

  9.  

     

     

    Du coup je drais que le 15L est quasi neutre à vide en effet (ça m’étonne, il faudrait vérifier).

    Et le BI aurait un poids de 32kg pour 28L de volume total, donc grosso modo 4kg de poids apparent.

     

    La grosse inconnue sur le poids du 15l me semble problématique, on a des écarts jusqu'a 2 ou 3 kg entre deux blocs sur les endroits que je connais.

     

    Là tu compares le poids apparent du fût de 15 litres sans la robinetterie avec le bi gréé de ses deux robinets plus manifold plus cerclage....

    Si quelqu'un à une idée du poids approximatif d'un robinet double....:top: ?

     

     

  10. sauf erreur de ma part, ton 15l aura un poids apparent de 2.4kg pour 17.4 kg à l'air et le bi de 24l, pour 32kg à l'air aura un poids apparent de 8kg le tout à vide auxquels il faudra ajouter les 500g d'air à 50 bars soit une différence dans l'eau de 8+0.5-2.4=6.1kg en fin de plongée

     

    Ton poids apparent de 2.4 kgs pour le 15 litres c'est avec la robineterie ?

    Donc d'après toi un bi12 impose 6 kgs de lest de moins qu'un 15 litres ! Ca me paraît énorme comme différence :eek:

  11. Bonjour,

     

    Je dois plonger samedi avec un collègue et avec un nouveau bloc. Histoire de ne pas pourrir la plongée et ne pas passer une heure à faire des tests de lestage avant d'y aller, j'aurais besoin de vos lumières.

     

    Jusqu'à maintenant je plongeais avec un 15 litre du club, lesté pile poil.

    Là je vais plonger avec un bi12.

     

    J'ai fait mes petits calculs en partant de 17.4 kgs pour le 15 l (mais ça j'n'en suis pas sûr) et 28.8 kgs pour le bi (juste les fûts)

    Avec une masse volumique de l'acier à la louche autour de 7.8 kg/litre j'obtiens un 15 litre quasi neutre ( +0.2 kgs de poids apparent) et un bi positif de +1.1 kg, ceci à vide.

    A 50 bars il faut rajouter 1.56 kg d'air dans le bi et 0.975 kg dans le 15 litres, donc un bi plus lourd de 0.585 kg.

     

    J'ai pas pris en compte la différence de poids de la robinetterie (le bi complet avec cerclage et robinet pèse 32 kgs, aucune idée du poids de celui du 15 litre ?)

     

    Donc là si je ne me trompe pas, je vais être plus lourd avec le bi d'environ 1.5 kgs si le 15 litre est bien à 17.4 kgs et pareil si il est à 18.6 kgs, c'est ça ?

  12. Juste pour info concernant la densité de l'eau en fonction de la T°

    http://www.atomer.fr/1/1-densite-eau.html

     

    Certain peuvent peut etre apprendre quelque chose ;) (je sais bien c'est pas un gaz…. )

    [h=2]Anomalies[/h]

    Le cas le plus généralement connu d’anomalie dilatométrique est celui de l'eau, qui présente un comportement particulier dans sa phase liquide entre 0 °C et + 4 °C : lorsque la température augmente dans cet intervalle l'eau se contracte, son volume massique diminue, ce qui correspond à un coefficient de dilatation thermique négatif. Ce phénomène est couramment appelé le « paradoxe de l'eau ».

     

    Cependant, d'autres matériaux possèdent un coefficient de dilatation thermique négatif :

    • le tungstate de zirconium, α-ZrW2O8, se contracte lorsque la température augmente entre - 272,85 °C et 777 °C, température à laquelle le matériau se décompose. Ce phénomène a aussi été observé pour d'autres membres de la famille AM2O8 (A = Zr ou Hf et M = Mo ou W)6 ;
    • le germanate de cuivre et fer Cu2Fe2Ge4O13, monoclinique et constitué de chaînes d'octaèdres FeO6 en zig-zag le long de la direction b qui sont séparées dans la direction a par des dimères de carrés plans CuO4, a un coefficient de dilatation thermique négatif le long de a entre −233,15 °C et −73,15 °C, alors que dans les autres directions le coefficient de dilatation thermique est positif. Cette contraction thermique à basse température est supposée être due à la répulsion magnétique entre les ions Cu2+ à l'intérieur des dimères7 ;
    • le borate de strontium et de cuivre SrCu2(BO3)2, quadratique et constitué de couches ondulées Cu2(BO3)2 dans le plan (a, b) séparées le long de c par des atomes de strontium, possède un coefficient de dilatation thermique négatif dans la direction c entre 76,85 °C et 121,85 °C. Ce matériau subit une transition de phase structurelle du second ordre à 121,85 °C : au-dessus de cette température les couches Cu2(BO3)2 deviennent planes, nécessitant moins de place dans la direction perpendiculaire c, ce qui explique le coefficient de dilatation thermique négatif8 ;
    • la libéthénite Cu2PO4(OH) se contracte dans la direction c lorsque la température augmente à partir de 500 °C, signe précurseur de la déshydratation du matériau qui est complète à 580 °C9.

    Tiens, pour compléter :D

  13. LEE, le fait d'évoquer des lois physiques c'est un exutoire à tout et n'importe quoi ?

     

    Va expliquer au mécano' de formule 1 ou de motoGP que faire le plein de leur bolide "au kilo" c'est n'importe quoi !

    C'est même dans leurs règlements, tant de kilogrammes de carburant autorisé (105 kgs pour les formule1).

     

    Quand à ne pas refroidir les blocs sous prétexte de contrainte, j'avoue que j'ai du mal à saisir !

     

    Le moteur de nos voitures qui chauffe, on le refroidi bien (à l'eau et à l'huile) pour éviter justement qu'il ne casse non ?

  14. Quand a l'eau j'aurais du effectivement pour être plus précis exposer le fait qu'elle jouis d'une anomalie de dilatation. Un des rare élément à ne pas se comporter "normalement" avec une dilatation croissante en fonction de la température (avec quelques autes éléments "exotiques" qu'on est pas près de croiser en plongée).

    Evidemment je sais que l'eau est la plus dense à 4°C !

     

    Et puis sinon il aurait aussi fallu prendre en compte le taux d'humidité de l'air qui influe sur cela, et sans doute bien d'autres choses...mais là on touche à la précision du calcul, et pas sûr que l'on s'amuse à gonfler son bloc au dixième de gramme, donc on peut rester dans une certaine approximation. D'ailleurs dans mon "tableau", j'ai mis les densité avec une précision de 10 grammes.

     

    Mais bon, à la base on parlait d'air....nan parc'que sinon on peut aussi évoquer la variation de volume des blocs de plongée en fonction de la température (ben oui, l'acier aussi se dilate) :fou::diver::froglol:

  15.  

    Non, la différence c'est que t'es le seul qui gonfle son bloc dans l'eau dans laquelle il plonge...

     

    J'ai jamais écrit ça, j'ai écrit que je gonflais (enfin, que je parler de...pareil, jamais dit que je le faisais, juste que c'était pas con de gonfler "àu poids" (à la masse pour être exact, sinon on va encore me rétorquer que le poids dépend de l'altitude :tromaran:) en fonction de la température de l'eau dans laquelle j'allais plonger.

     

    C'est quand même pas tout à fait pareil !

     

  16. Envoyé par NTD Voir le message

    Deuxième point, que ce soit à 20°C ou à 40°C, 1kg d'air c'est 1kg d'air.

    De même, 1kg de plumes fait exactement la même masse qu'1kg de plomb, en l’occurrence 1kg....

     

    J'ai mal pour les mouches :froglol:

     

    Amicalement,

     

    Effectivement un kilogramme d'air à la même masse à 20°C et à 40°C. Le kilogramme d'air n'aura juste pas le même volume ...comme le plomb et la plume :froglol::froglol::froglol:.

     

    Ce que tu écris est juste vrai en milieu confiné, genre dans un bloc. Mais dans ce cas, c'est la pression qui augmente :tromaran:.

     

    La fameuse loi des gaz parfaits : PV = nRT :D

  17. Tu ne vois pas le problème, là ?

    Envoyé par val74700 Voir le message

    Aller, je les enc' pour vous :froglol:

     

    T° : 4°C : 6°C : 10°C : 12°C : 14°C : 16°C : 18°C : 20°C : 23°C : 25°C

    kg/m3 : 1.27 : 1.26 : 1.25 : 1.24 : 1.23 : 1.22 : 1.21 : 1.20 : 1.19 : 1.18

     

    Pour un bi12 à 230 bars ça fait quand même un demi kilo de gaz en moins entre 25 et 4°C !

     

     

     

     

    Franchement non. Si il n'y avait pas de différence de masse de l'air en fonction de la température, y'aurait pas un pêt de vent sur terre. C'est parce que l'air chauffe qu'il monte, et parce qu'il se refroidi qu'il redescend, formant les vents.

     

    Tout ce qui chauffe se dilate, et la dilatation c'est une augmentation du volume pour une même masse, donc une baisse de la masse volumique....comme dans mon tableau.

  18.  

    il ne reste plus qu'à trouver le moyen de mettre une sonde de température qui indique combien il fait DANS la bouteille et le tour est joué...

    quand je pense que certains dinosaures voudrait gonfler et s'assurer du résultat au manomètre...

     

    Ben non, là je parle de la température de l'eau dans laquelle tu plonges ! Au gonflage la température peu monter à 1000°C (là j'déconne hein...pas prendre au premier degré)on s'en fout du moment que tu ai la masse d'air recherchée pour une eau à une température donnée.

     

    Genre, si tu plonges au Léman dans une eau à 6°C, que t'as un un bi 10 et que tu veux avoir 230 bar dans cette eau, il te faut donc (230x20)/1000 x 1.26 (masse de l'air à 6°C), soit 5.8 kgs (précision au 100 grammes).

     

    Après tu mets ton bloc à gonfler sur une balance, tu le chauffes au chalumeau si ça t'enchante, du moment qu'au final ta masse augmente de 5.8 kgs, t'aura tes 230 bars à 6°C.

×
×
  • Create New...

Bonjour,

 

logo.png.c7536bd9e68359a8804d246d311256bd.png

 

L'ensemble des services de Plongeur.com sont gratuits et c'est grâce à la publicité que vous pouvez en profiter. Or il semble que vous utilisiez un bloqueur de publicité.

Si vous aimez le site et que vous voulez pouvoir en profiter longtemps, merci de désactiver votre bloqueur de publicités lorsque vous naviguer sur Plongeur.com.