Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

val74700

Membres
  • Posts

    2,744
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    32
  • Country

    Italy

Posts posted by val74700

  1. J'ai une étanche, avec les gants eux aussi étanches. Purger par les poignets...ça va être rigolo, remontée mains en l'air façon "mickey mouse" :froglol::froglol:.

     

    A la limite par le cou...et effectivement dans le Léman c'est moyen :eek:

     

    Sinon merci pour vos éclaircissements, et j'essaierai à l'occasion, voir ce que ça donne.

    L'idée c'était d'avoir une régulation du volume de la stab' de l'assisté "statique" et du coup de gérer la vitesse de remontée uniquement avec ma wing.

     

    En parlant d'étanche, certains ici on déjà expérimenté la remontée juste à l'étanche ?

     

     

  2. C'est en effet une technique de remontée à purge constante qui est enseignée, et qui parait simple. Pour que ça fonctionne il faut que tu positionne le direct system à la hauteur ou l'air commence à sortir, pas forcement au niveau de l'entrée (puisque tu as quand même besoin d'air dans ta stab). En le maintenant ouvert dans cette position, en remontant l’augmentation du volume d'air de la stab s'échappera naturellement par le DS, donc en théorie du garde un poids apparent constant et équilibré.

     

    Mais comme tu le sais, plus tu es proche de la surface moins tu as besoin d'air dans ta stab pour être équilibré, en grande partie parce-que le volume de ta combi varie avec la profondeur. Donc dans les faits il faudrait que tu lève le bras de plus en plus haut au fil de la remontée.

     

    Yes, c'est exactement à ça que je pensais.

     

    Mon erreur, c'est d'avoir "oublié" que la stab n'est pas d'un volume constant, et encore moins souvent gonflée "à toc", du coup effectivement ça marche moins bien.

     

    L'idée c'était effectivement de gérer le gilet de l'assisté ainsi, purge constamment ouverte, de manière à n'avoir plus qu'à gérer une seule stab' pour la vitesse de remontée.

     

     

  3. Bonjour,

     

    Attaquant mon N3, je me pose une question concernant les remontées assistées, et plus précisément la gestion des volumes.

    J'ai eu cette discussion hier soir avec un MF1 et un autre plongeur, et ils n'étaient pas de mon avis. Je ne pense pas avoir l'occasion de tester sous l'eau ma "théorie" avant un moment.

     

    Donc...

     

    Il me semble que ce qui fait que l'on soit équilibré sous l'eau, quelque soit son lestage, c'est le volume de la stab', et ce, quelque soit la pression ambiante, donc la profondeur (merci m'sieur Archimède).

     

    Il me semble donc que :

     

    - si à une profondeur donnée, en étant stabilisé verticalement, donc avec la sortie du direct system "en haut" de la bouée, que si l'on ouvre le direct system en appuyant sur la purge lente, le tuyau faisant un coude vers le bas, et en ayant la sortie du tuyau sous le niveau du haut de la stab', alors normalement il n'y a pas d'air qui sort.

     

    - si l'on se met à remonter, aidé par un assistant qui gonfle son propre gilet, et que l'on laisse le doigt appuyé sur la purge, donc le tuyau ouvert, alors progressivement l'air va s'échapper de notre gilet en gardant l'équipression avec le milieu (à condition il me semble que l'on fasse un coude vers le bas avec le tuyau, et que la sortie du tuyau soit au niveau de l'entrée), et donc que s'il nous lâche à un moment, l'on se retrouve stabilisé à la nouvelle profondeur.

     

    Ai-je juste ?

     

  4. Quel âge as-tu et dans quoi plonges-tu ?

    Je dis ça parce que j'ai un mantis 1.0 (le même sans la gestion de gaz et le compa') et pas encore mis de verre correcteur pour la presbytie dans mon masque (encore 10 jours à attendre), et pour moi il est juste impossible à lire en lac dans le noir.

    Note que jusqu'à l'année dernière il était très bien cet ordi :froglol:.

    Autre chose, la ceinture cardio' oublie..ça marche quand ça veut ce truc (ou alors c'est moi qui suis débile...)

     

  5. Bonjour,

     

    Pour ma part tout jeune plongeur juste N2 aussi, malgré mes presque 50 piges, j'ai fait un stage "intro to tek" dès ma 25eme plongée, suivant la même démarche que toi, c'est à dire autant faire les choses bien de suite plutôt que de corriger plus tard tout un tas de défauts acquis au fil du temps.

     

    Plongeant en lac, j'ai même poussé le bouchon jusqu'à acheter de suite une combinaison étanche. J'ai rencontré pas mal de difficultés au départ pour gérer tout ça, mais à force ça vient, et je me dis qu'il vaut mieux apprendre en étant encadré et sur des plongées non engagée, prendre les bons réflexes maintenant pour que ce soit acquis. Ainsi j'imagine que le jour où "j'engagerai" un peu plus, je n'aurais pas ça a gérer, ce sera devenu automatique, et je pourrais me concentrer sur les vraies difficultés.

     

    D'ailleurs hier soir on a fait une plongée à 40 m en lac, dans le noir donc, et sur un fond bien vaseux où la moindre "erreur" de flota' se voit de suite. De temps en temps je me retournai pour voir si je ne soulevais pas de nuage de vase, et ce fût satisfaisant de voir que non...tandis que nous en traversions régulièrement produits par d'autres palanquées.

  6. Comme je plonge en eau froide j'ai opté pour un pack Aqualung Legend LX Supreme, 2 1ER étages + détendeur et octopus + Manomètre et DS, certes c'était un peu cher à l'achat mais comme j'espère pouvoir plonger pendant longtemps c'est un investissement pour le présent et surtout pour l'avenir !

     

    J'ai réussi à toucher ça (ton "pack") pour 460 € au vieux campeur au moment du salon de la plongée, donc...peut-être prendre le temps de tomber sur le bon coup ;-)

     

  7. Effectivement réponse plus que tardive :bravo:

    Merci quand même, et pour le dynamique tu fais comment ?

    Lors de la compètition les "bons" sont parti "à froid", en tout cas sans échauffement dans l'eau. Du coup j'en ai fait autant...pour un résultat similaire à ce que je fais d'habitude. Je n'ai pas forcé, c'était juste pour le fun.

  8. Bon et sinon...la réponse à mes questions ? Comme d'hab', ni oui ni non :tromaran:

    Je viens de m'en taper 3 pages....et j'en ai toujours pas tiré la quintessence ! Certains sont pour tout sur la plaque, d'autre non....un sondage peut-être :froglol: ?

     

    Je pensais à une piste, comme je fais aussi de l'apnée : peut-être suffisamment de poids pour être neutre à une certaine profondeur avec juste la combi (en apnée c'est grosso modo les 2/3 de la profondeur maxi'). Est-ce idiot comme idée ?

     

    Et la remontée assistée du coup pour les TEK....horizontale, verticale ?

     

     

    Je tiens à signaler que ce n'est pas un troll hein...je me pose juste des questions pour mettre le plus de jetons "sécurité" dans mon escarcelle :tromaran:

     

    Je viens de re-potasser le livre Plongée Tek ... à priori (vue sur une photo, mais en sout' donc ???) l'assistance horizontale se ferait avec l'assistant au dessus de l'assisté (les deux horizontaux évidemment) ...juste ?

     

  9. En parlant de ça, la plaque avec wing c'est vachement bien. Avec le STA pour le mono ça fait 4 kgs...toujours ça de moins à mettre sur une ceinture ! Ca me change des 8 kgs que je mettais sur ceinture quand je portais une 5 mm + shorty 5 mm + t-shirt néoprène (souri) de 2 mm avec une stab' ! Là j'ai 7 kgs avec juste un ensemble tout fin sous l'étanche, dont à peine 3 kgs en ceinture (bon, en eau douce...donc encore 2/3 kgs à rajouter en mer :vexe:).

     

    J'ai vu aussi une vidéo sympa sur comment trouver le bon trim, en baladant une partie de son lestage dans les mains et en le faisant naviguer sous le corps jusqu'à trouver la position horizontale.

     

    Et je me posais une autre question. Quid de la répartition du lest entre le gilet et le bonhomme sur ceinture ?

  10. Tiens, j'ai une question qui me trotte dans la tête : J'ai parcouru le forum est il est beaucoup question de trim, position bien horizontale, tout ça. Lors de ma formation N2 on m'a fait faire les remontées assistées en position verticale.

    Les ceux-ce qui plonge tech, DIR ou autre, il la font comment la remontée assistée...horizontale ?

    Je pose cette question à la base concernant l'étanche... savoir s'il vaut mieux la faire en position horizontale (jamais fait, je n'sais même pas si c'est possible :vexe: ?) ou verticale ?

  11. J'avais bien compris que ça ne protégeait pas du froid, pas de souci, je ne relayai que ça remarque insistante ;-)

    J'ai bien lu qu'il fallait des sous-vêtements chauds aussi, d'ailleurs j'y suis allé avec ce que je pensai mettre, pour avoir leur avis, à savoir un "odlo", plus un power-strech 100 + une veste en thinsulate de montagne....et comme pour ici avec vos commentaires, ils m'ont confirmé que ça ne suffirait pas.

    Je plonge à 12 °C avec une 5 mm + un shorty 5 mm pendant 50 minutes sans souci, je pensais donc que ça pourrait suffire ce que j'envisageai, mais non.

    Le truc c'est que là j'ai pas 400 balles à mettre dans un sous-vêtement, j'ai déjà fait sauté le compte en banque pour le reste :baston:

  12. Test de l'étanche hier soir en piscine, avec toute l'équipe du club pas avare de conseil, dont un (merci Patrice) qui a pris le temps de rester avec moi toute la session pour me former. A priori d'après les discussions il va falloir que j'investisse dans des sous-vêtements. Un gars a exactement la même que moi (typhoon) et m'a dit qu'elle n'a absolument aucun pouvoir thermique, donc gros sous-vêtements impératifs dessous.

    Y'a pas à chi.., les fora c'est bien, les vrais gens qui peuvent te corriger en live, te conseiller, te montrer, c'est mieux :froglol:

  13.  

    Ben ça dépend de ce que tu as comme étanche : toile ou néoprène ? Et si tu es frileux ou pas. Ainsi que de la durée des plongées : il y a une différence entre 20 minutes et 1 heure de plongée... Bref, difficile de te conseiller sans avoir plus de renseignements.

    Mais tu vas voir : l'étanche, c'est le bonheur... :-)

     

    C'est une trilaminé, je vais plonger dans le lac léman. Niveau 2, donc à priori entre 20 et30-35, donc dans l'eau froide (4-5 °C) et pour un temps j'imagine maxi d'une quarantaine, cinquantaine de minutes...

     

  14. Bonjour, je me suis moi aussi fendu d'une étanche que je n'ai pas pu encore essayer. Je plongerai en lac froid, et n 'ayant pas encore de sous-vêtement technique, je me demande ce que je dois mettre en dessous pour ne pas avoir froid ?

    Est-ce qu'un ensemble de sous-vêtement fin type damar/odlo et au-dessus un powerstrech 100 peuvent suffire ? ou est-ce que je dois prévoir plus ?

  15. Bonjour, je me permets de m'incruster, histoire de ne pas rajouter un fil de discussion, enfin, si l'initiateur de ce thread le permet bien sûr ?

     

    Voilà j'expose mon "problème" :

     

    Tout frais N2 avec un peu moins de 40 plouf depuis mes débuts, je parcours les différents fora, les vidéos youtube etc à la recherche de renseignement pour m'instruire et ne pas plonger "bête" (ce n'est pas un jugement ou péjoratif, juste que je suis comme ça pour tout, j'aime bien savoir, comprendre...)

     

    J'étais jusqu'alors équipé simplement d'une combi' humide 5 mm et PMT plus deux trois bricoles.

     

    Habitant Sallanches, coincé, si je puis dire, entre les lacs d'Annecy et Léman (et Bourget pas très loin) il m'a fallut acheter du matériel et forcément vu la température de l'eau dans les lacs, une étanche. Profitant du salon de la plongée et d'une remise exceptionnelle au vieux campeur à Thonon, je me suis donc fendu d'une trilaminé et d'un pack détendeurs pour eau froide. Et dans la foulée, suite à mes nombreuses lectures, d'une wing + plaque/harnais. En gros ne me manque que le bloc.

     

    Maintenant me reste le problème de la formation à l'utilisation de ce matériel, et surtout l'envie (en regardant les vidéos) d'avoir un bon trim, de faire des exo' qui me permettront d'être plus à l'aise, d'apprendre le frog kick, etc.

     

    Je sais d'expérience que les fora, les vidéos, c'est bien, mais rien ne remplace la formation par un humain.

     

    Aussi ma question est : y a-t-il dans le coin une âme charitable qui pourrait lors de quelques ploufs m'enseigner les bases, ou alors me donner des adresses dans le coin pour trouver quelqu'un qui m'y forme ?

     

    Je précise, je suis dans un club de plongée, mais les plongées en lac ne reprennent que dans un mois, et étant aussi tout "jeune" dans ce club, je ne sais pas s'il y a des gens qui puissent m'apprendre le frog kick, le trim, etc..(pour l'étanche normalement pas de souci, c'est prévu.)

  16. Bonjour, et meilleurs voeux à tous.

     

    Je suis dans un club d'apnée depuis fin septembre et je participe fin janvier à une compétition : L'eau libre contest d'Annecy.

     

    C'est tout près de chez moi et j'y vais surtout pour voir l'ambiance, valider l'entraînement depuis le début de l'année et "pousser un peu", sachant que pour l'instant nous ne l'avons jamais fait lors des entraînements.

     

    J'ai annoncé des perf' vraiment "rigolotes" : 2'30" en statique, 25 mètre en DNF et 50 en DYN. Je n'y vais donc pas pour "péter la baraque" :).

     

    Quoi qu'il en soit j'aimerai quand même ne pas me rater et pourquoi pas "exploser" mes records :tromaran:.

     

    On a fait qu'une fois du statique lors des entraînements et j'ai fait environ 2'40", et en statique "à sec" je fais régulièrement plus de 3'30/3'40, avec assez souvent des 4 minutes...seulement pour arriver à ça je me fais des échauffement super long, à base de série hypercapnie puis montée progressive en hypoxie...et à mon avis c'est ingérable en compétition.

     

    Donc j'aimerai avoir des avis sur comment "optimiser" mes échauffements ?

     

    A vot' bon coeur m'sieur dames :biere:

  17. J'avais le même problème. J'ai fait un stage axé là-dessus, et durant le stage impossible de descendre tête en bas à plus de 7-8 mètres, alors que je suis descendu en me déhalant à 20 mètres !

     

    Par contre en rentrant chez moi je me suis fait un pendeur et tous les jours dans le lac pas loin de chez moi je me suis entraîné. D'abord tout doucement en immersion libre, à pas plus de 7 mètres, mais en enchaînant les aller-retour, et en me concentrant uniquement sur les sensations ressentis, en essayant de comprendre, de me détendre, sans chercher de temps d'apnée, de profondeur...juste centré sur la compensation.

     

    En stage on nous a appris Frentzel et aussi vu le BTV. Je me suis donc (et je continue) entraîné à sec tous les jours, à acquérir ces "gestes".

     

    Et un jour....je suis descendu à 7 mètres sans souci, et là, la joie :-). Il m'a juste fallu comprendre comment JE fonctionnais, à quel rythme j'avais besoin de compenser, comment, etc...

     

    Suite a ça j'ai commencé à essayer, toujours sur 7 mètres, à descendre en canard, toujours en ne me centrant que sur la compensation...et c'est venu très vite...

     

    Maintenant je descends régulièrement jusqu'à 13 mètres sans aucun souci, même souvent en BTV !

     

    Un truc aussi à ne pas négliger, c'est la compensation du masque ! J'avais l'impression parfois que les oreilles ne passaient pas, mais en fait c'était la dépression dans le masque qui me gênait.

     

    Tous les conseils sont bons, mais après, nous ne sommes pas tous égaux donc...à toi de trouver ce qui te convient.

    Voilà ma petite contribution d'un "jeune" apnéiste qui a 'souffert" des mêmes soucis ;-)

     

    En espérant que ça puisse aider...

  18. Bonjour,

     

    J'ai pour ma part fait mon baptême de plongée au Cap Vert, à Tarraffal sur l'île de San Antao en juin 2016.

     

    Déjà y aller est épique....deux ou trois heures de 4x4 sur une piste, passage d'un col, pour arriver sur une plage perdue au bout du monde, avec un tout petit village.

     

    Pour la plongée en elle même, je n'ai pas été décu !

     

    Embarquement de la plage sur un petit gonflable pour atteindre une barque de pêcheur. Un côté "aventure" qui m'a bien plu. Bon c'est clair que ce n'est pas le plus comfortable, mais pour moi, ça faisait parti du "truc".

     

    En 15 minutes et à moins de 6 mètres, et à peine à une vingtaine de mètres du bord j'ai eu l'occasion de voir plusieurs espèces de murènes (désolé pour les nom, je ne saurais dire, mais de mémoire il devait y avoir murènes léopard, brune et ?), une foule de poissons chirurgiens, trompettes, un tétraodon de belle taille (au début je pensais à une roussette, il était caché sous un gros rocher), un paquet de mérous à rouges à points bleu...bref, une explosion de vie et de couleurs à quelques mètres du bord !

     

    Quand au DM, David, vraiment pro', sécu' et pédagogique...et le côté "zen" du Cap Vert...pas de pression, tranquille...vraiment cool.

     

    Bon après c'était un baptême, avec tous les "papillons dans les yeux" qui font que mon C.R. n'est pas forcément très objectif...et puis quid d'une plongée "normale" d'une heure..ça, je ne saurais dire.

     

  19. Bonjour, Il y a aussi l'ordinateur/montre Scubapro mantis 1.0 avec ceinture polar spécifique. Il donne le rythme cardiaque et en plus la température à la surface du corps....en plus d'être un ordi' de plongée tri-gaz. Il enregistre les sessions d'apnée avec profondeur, temps etc... et le tout pour environ 400 € avec la ceinture.

     

    J'ai ça et j'en suis plutôt content pour l'instant.

     

  20. Bonjour, j'ai une Mantis 1.0. J'ai un souci, peut-être pourriez-vous m'aider ? Je n'arrive pas à charger avec logTrak mes apnées...

    Sinon pour l'instant j'en suis satisfait (bon ok, je suis tout jeune N2 avec à peine une trentaine de plongées donc...)

  21. Bonjour à tous.

    Je passe donc par la case présentation. Je me suis mis à la plongée il y a un an et dem (à 46 ans)i, lors d'un baptême au cap vert, à tarrafal (un p'tit bonjour à David d'ailleurs s'il traîne par là).

     

    Suite à ce baptême j'ai eu la chance d'aller l'été suivant passer une semaine en corse à palombaggia et faire 4 plongées sur épave entre 12 et 20 mètre accompagné d'un ami avec une grosse expérience qui a "commencé" ma formation N1, autant théorique que pratique. Suite à ça je me suis inscrit en club et ai validé rapidement mon N1 en faisant encore 3 plongées en lac, donc une de nuit :-).

     

    Au printemps suivant j'ai fait un stage sur Palavas dans une structure vraiment sympa (un p'tit coucou aussi, salut Gilem) où en 11 plongées dans une eau bien froide et trouble (14 °C en mai, j'aurais pas pensé dans le sud !) j'ai passé le N2.

     

    J'y suis retourné en juillet un week-end (et l'eau toujours à 14 ..décidément).

     

    Bref, pour l'instant j'ai une petite quarantaine de plongée, rien sous les 26 m, les conditions, à chaque fois, n'y étant pas pour aller voir plus bas si j'y suis !

     

    Dans la foulée en mai de cette année je me suis mis à l'apnée (seul...chuuutttt) dans le lac tout près de chez moi, en y allant tranquille.

    En août j'ai fait un stage chez Blue Addiction (et un coucou à Jos' ;-)) de quatre jours pour tenter d'améliorer ma compensation. Stage fort sympa et instructif, et descente à 20 mètres au pendeur.

     

    Depuis septembre je suis au club de plongée de Cluses, surtout en apnée, et je profiterai aussi du club pour plonger dans le Léman régulièrement en bouteille.

     

    Je me considère "bizut" et vais profiter des quelques années à venir pour m'améliorer, apprendre et progresser (envie de passer le PN-20 et PN-C, puis le N3, après avoir améliorer mon autonomie, mon orientation, etc...)

     

    Voili voilou...

×
×
  • Create New...

Bonjour,

 

logo.png.c7536bd9e68359a8804d246d311256bd.png

 

L'ensemble des services de Plongeur.com sont gratuits et c'est grâce à la publicité que vous pouvez en profiter. Or il semble que vous utilisiez un bloqueur de publicité.

Si vous aimez le site et que vous voulez pouvoir en profiter longtemps, merci de désactiver votre bloqueur de publicités lorsque vous naviguer sur Plongeur.com.