Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

val74700

Membres
  • Posts

    2,163
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    22
  • Country

    Italy

Everything posted by val74700

  1. Un N2 est PA20-PE40. Concrètement, en autonomie, il ne pourra pas plonger à plus de vingt mètres, donc tout peut se faire entre 0 et 20 mètres. Si un N2 descend sous les 20 mètres, même en explo', il est de toute façon encadré, donc...
  2. J'ai des kalweit avec des gants latex (entrepôt du bricolage, bricomachin...4-5 € la paire), que je mets avec une paire de gants en soie (en hiver) et dessus une paire en polaire fine. Je plonge en side' et back, avec en plus souvent deux blocs de déco' (profonde, Tx)...pas de soucis particuliers pour moi. En hiver ça devient "coton" vers les un heure de plongée dans une eau à 6°C sans thermocline. En été, avec la thermocline (et toujours 6°C dessous), ça va nickel.
  3. Franchement j'n'en sais rien. J'ai fait 4 plongées ce week-end là. Les seules en tant que N1. Les trois autres se sont très bien passées. Je n'en dirais pas plus : C'était il y a six ans et je n'avais aucune expérience, donc totalement naïf de ce qu'il m'est arrivé. Et avec mon grand âge, la mémoire défaille . J'ai plongé à l'automne à Marseille, le week-end du premier novembre. Un temps dégueu, vent, houle...les plaques d'égouts "sautaient" à pointe rouge. Nous n'avons pas fait 50 sites, mais à chaque fois des sites "sécures" qui n'auraient pas mis dans l'inconfort des N1 (calanque de l'oeil, tiboulen du frioul, calanque de pouars). Donc p'têt pas faire des généralités non plus. Après, ce jour là, p'têt que c'était une sortie "Liban", et qu'on a fait de moi "c'qu'on a pu" (c'qui au demeurant n'est pas top top, j'en conviens) ?
  4. J'ai eu la même expérience, la même plongée !!! Jeune N1, avec à peine les plongées de formations, on part avec un pote N4 et un N3 à Marseille en décembre. En tant que N1, à posteriori, j'comprends toujours pas ce que j'ai été foutre là ???!!! Le DP ? Pourquoi m'a-t-il laissé descendre ? Mes potes ? Pourquoi ils ne m 'ont pas dit : "désolé, mais là tu restes sur le bateau et on y va sans toi ?". La plongée : Mise à l'eau Galère pour rejoindre la bouée (les vagues, le courant). Immersion Regarder vaguement et rapidement passer en dessous l'épave (visi' pas terrible et joli jus) Se retrouver au bout de quelques minutes au milieu de nulle part à 20 mètres de profondeur...me demander ce que je fous là ??? Pas rassuré ! Décider de mettre fin à la plonger (pas moi, et heureusement que la décision à été prise) Sortir loiiiin du bateau (sans parachute de mémoire) et galérer pour y retourner, au bord de l'essoufflement, heureusement en surface. Bref...il semblerait que ce soit "courant" de balancer des N1 au-dessus du Liban quand il y a du jus ...
  5. On a ça sur le Léman : Plusieurs équipe qui scannent et font des maquettes qui des épaves, qui des tombants...
  6. Pas que Fait, et effectivement, plutôt mieux que d'habitude comme formulaire.
  7. Clairement, faire les fondamentaux (fundies chez GUE, essential IANTD, intro to tek TDI...ayant fait le premier et le dernier, une nette préférence pour le premier...plus exigeant), devrait être, ben, connement, la base de toutes formations. Sidemount ou pas. Malheureusement en plongée loisir ce n'est apparemment pas une priorité, d'où une certaine impression pour certain de repartir de zéro quand ils passent à des formations plus pointues. Alors que quand ces bases sont acquises, passer au reste est nettement plus simple, moins laborieux. Il n'y a plus qu'à ce concentrer sur la spécificité de la formation en cours (qui le side', qui le trimix, qui la sout'...). Et c'est tellement agréable de plonger ainsi, même quand c'est pour voir des p'tits poissons dans 5 mètres d'eau tropicale. Juste mon avis et mon expérience de "jeune" plongeur.
  8. Demande à @jppsonia, c'est le roi de la carto' . A Hermance ils ont même fait de la visée laser pour choper le bon cap pour une épave lointaine .
  9. ..sans tout péter à l'intérieur des sacs... Perso' c'est une seule caisse, ça suffit bien. Hors la combi' étanche dans son sac et les palmes et blocs à côté. Sur un diable, j'arrive à transporter le bi, la caisse devant, la/les déco' sur la caisse, la combi' et sous-combi' (quand j'ai pas sur moi) sur les déco' et les palmes coincées entre le diable et le bi. Bref, tout le bordel en un seul voyage.
  10. Viens visiter Locum, voir, si qui va bien est là, Fenalet-Bikini
  11. J'ai plongé avec @js55 début mars à Rivaz, en trimix, 72 mètres, une heure dans une eau à 6°C. En hors structure bien sûr. De ce que j'en ai vu, y'a pas trop de soucis à se faire .
  12. Le con en ouvert...c'était mouaaaa.
  13. ...à Rivaz, avec un gars en JJ et un gars en ouvert, à tout hasard ?
  14. Pas sûr que tu trouves, à Maurice où ailleurs, un club associatif ou non, qui te prête ainsi du matos à titre privé...
  15. C'que j'adore sur le forum, c'est qu'on part d'une question sur un pince-nez et on finit avec les conséquences de l'alcoolisme On va loin quand même
  16. https://fr.aliexpress.com/item/4000115122740.html J'ai ça, montée sur une goodman. Faisceau 5.5°, 2x18650, facile 3 heures d'autonomie. Baladée régulièrement sous les 50 mètres, jusqu'à un poil plus que 70 'donnée pour 100 mètres)...ça fait clairement le job pour 100 €. Je l'ai depuis environ 200 plongées, ça ne bronche pas, et pourtant je ne suis pas tendre. Un vrai laser
  17. Je connais 'Tof' . Sur des séances à 30 mètres, je prends 6-7 minutes d'intervalle de surface entre chaque apnée, et je n'en fais pas 50. Sur le subsurface au-dessus, j'ai 4 apnées à 30 mètres et 4 à 27. La séance totale était de 2h00 de mémoire. Je suis largement "dans les clous" par rapport au tableau du Dr Heran.
  18. A la demande générale d'une personne Après, cumulé séance d'apnée et de plongée dans la même journée, je ne le fais pas tous les jours non plus hein, on va pas s'mentir. Je crois que j'ai du faire ça deux ou trois fois en tout. Et sur la plongée, c'était systématiquement déco' à l'oxy' pur, avec des GF80/80, pour des plongées entre 30 et 40 mètres. Mais je trouvais le problème intéressant...et au moins celui-là, il n'est pas irréaliste Je rajoute : sur une séance comme ça, j'ai des temps d'apnée entre 1'30 et 2'30, pour des intervalles entre apnées de 6-7 minutes...qui constituent en soit un moment de désaturation, non ?
  19. Je suis d'accord avec toi. Le doigt mouillé c'est pas top top. Je pense juste qu'il faut relativiser. J'ai sur l'ordi' à la maison, sur subsurface, la saturation des compartiments. Je regarde ça ce soir. Indépendamment de ma prétendue envie de suicide, j'ose imaginer que ce n'est pas inintéressant comme question. A comparer à deux plongées scaphandre successives avec le même intervalle de surface, qui "gagne" ? session apnee
  20. Je te rassure, j'suis pas encore mort. Sur une session comme celle-là, je passe 28 minutes sous l'eau sur 17 descentes. Combien de temps ça fait sous 20 mètres ? Je dirais à peine 3-4 minutes. Ca se voit avec la profondeur moyenne, à 2.7 m. Y'a t-il vraiment de quoi se suicider ???
  21. P.S. : Aujourd'hui il y a des logiciels sur ordi' où l'on suit très bien l'évolution de la saturation (théorique/calculée) de la désaturation (j'imagine, @McLean, que je ne t'apprends rien là ) Plutôt que de faire des trucs qui n'servent à rien, pourquoi ne pas montrer/apprendre sur ce genre de logiciels ? Tiens, un p'tit problème réaliste (et réalisé) : Je fais une session d'apnée le matin : un échauffement de 5-6 plongées entre 15 et 20 mètres, puis 5 descentes à 30 mètres. L'après-midi (3h00 après) je fais une plongée scaphandre carrée de 20' à 40 mètres. Comment j'intègre la saturation de la session d'apnée dans la désaturation de la plongée de l'après-midi, sachant que je n'utilise pas le même ordi' pour les deux activités ?
  22. Sans commentaire... Oh..et pi'...si : A quoi ça sert d'apprendre des trucs irréalistes ?
×
×
  • Create New...