Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

val74700

Membres
  • Posts

    2,773
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    32
  • Country

    Italy

Everything posted by val74700

  1. Sans en être certain... Ben si t'es en structure, tu obtempères, parce que sinon tu risques de ne plus pouvoir plonger dans la dite structure....le DP étant roi. Sans ça... 1 et 2
  2. Juste par curiosité, ils se montent à combien ces frais annuels pour un Dive Master ? Et le montant des fameux produit Padi dont parle Matt ? C'est hors sujet, mais je te rejoins. Pour moi, rien de plus "inconfortable" que d'enseigner à ses proches.
  3. Effectivement ..'faut croire que non... C'est quand même dingue ! Je maintiens mon opinion....on marche sur la tête
  4. Dans l'absolu tes arguments se tiennent. Effectivement si, et si, et si... Je ne remets pas ça en question, c'est d'ailleurs un mantra de la plongée tek, les "what if". Si je fais par exemple un exercice de vidage de masque, je n'enlève pas mon masque sans raison. On a planifié ça lors du brief', on s'arrête et on communique entre binôme...et on fais seulement si on est ok. Et idem pour les autres exo' ...s'agit pas de faire ça à l'arrache non plus. Donc dans ce cas, s'il y a un "si", il n'y a pas d'exo'. Je t'invite a regarder quelques vidéo sur youtube de S-drill, basic 5 et V-drill d'agences de type TDI et GUE. Quand ils font leurs exo', il y a communication, et ça se passe très bien, même sans moniteurs. Là où j'ai un problème c'est de considérer que des gars qui sont N3, autonomes, responsables et tout et tout, des gars qui sont soit-disant habilités à descendre à 60 mètres, et à se farcir la déco' qui va avec (surtout s'ils n'utilisent pas de bloc de déco' surox'), ces gars là sont donc apparemment incapable de gérer leur flottabilité ?! Ces gars là vont paniquer si ça part un peu vite dans un sens où dans l'autre ?! Considérer cela, n'est-ce pas considérer qu'ils sont mal formés finalement ? Dans ce cas....par qui ?! Et dans ce cas, peut-être qu'un peu d'entraînement ne nuirait pas....Si ?
  5. A qui le dis-tu Je plonge presque plus en "hors saison" qu'en été. T'façon la visi' est meilleure au Léman en hiver
  6. Une question conne : Qu'est-ce qui ferait que deux autonomes en exercice de remontée assistée parte en cacahuète ? Y'a personne en péril à la base. Ca part trop vite vers le haut : Tu peux très bien te désolidariser et reprendre le contrôle de ta flotta' à toi perso' qu'est la tienne, non ? Et ton binôme en faire autant. Maintenant si en tant qu'autonome tu (au sens large, ce n'est pas un tu "personnel") n'est pas capable de gérer ta propre flotta', alors effectivement 'vaut mieux éviter ce genre d'exo' Pareil pour la panne d'air : Personne ne manque de gaz. Cet exo', c'est juste pour être sûr que tu es vigilant à ton binôme, que tu déploies correctement ton octopus et que tu restes stable pendant toute la manip'. Si ça part en vrille, chacun a son gaz, et seul, peut (j'espère) aisément retrouver sa stabilité et son calme.
  7. Le mieux pour s'entraîner finalement, c'est de plonger hors structure et de faire sa vie....
  8. Et un E2, s'il veut s'entraîner...il lui faut un E3 ? Et un E3...un E4 ? Et le E4...il s'entraîne comment (ça existe les E5 ?!) ?!
  9. Je ne contredirai pas ta démonstration, n'étant pas suffisament calé en droit. Toutefois je donne mon avis (et c'est comme les trous du cul, tout le monde en a un), je trouve ça particulièrement stupide. On nous enseigne quelque chose d'assez vital et on nous empêche après de nous y entraîner....alors quel intérêt de nous l'enseigner ? C'est la répétition du geste qui rend la chose efficace, et donc utile, non ? Ce que je ne pige pas (aussi) : Tu es entre autonomes, tu sors d'une plongée, tu tires ton para' pour te signaler : tout va bien. Tu es entre autonomes, tu dis au DP que tu vas t'entraîner à tirer ton para' : "Achtung ! Ferbotten !" Tu es en explo', tu te fais virer ton masque par accident, tu le remets. Tu pars en explo', juste avant tu dis au DP : "je vais faire des vidages de masques" ..."Achtung" (bis) Tu es en explo', ton binôme est en panne d'air...tu lui en donnes. Tu pars en explo', juste avant tu dis au DP : "on va faire des pannes d'air" ... "Nein !" .... On marche sur la tête....
  10. Je trouve dommage qu'on confonde "acte d'enseignement" et entraînement. Si l'on se retrouve à deux N3 et que l'on veut pratiquer des remontées (ou autre chose) pour s'entraîner...on ne peut donc pas ? Hors entre deux autonomes il n'y a pas acte d'enseignement, c'est juste un entraînement mutuel, non ?
  11. Pour le coup, si l'on doit rester dans le système international, c'est ni le Fahrenheit, ni le Celsius, mais le Kelvin (histoire de mettre tous le monde d'accord ). Comme dit plus haut : Le mieux pour savoir si l'on est bien équilibré, c'est d'arrêter tout palmage, d'être parfaitement statique. Et là, avec le déplacement des bras, des jambes (dépliés/tendus ou plus ou moins pliés) déjà tu ressentiras mieux ta position et l'incidence de tes bras et jambes sur ton horizontalité. C'est la base. Ensuite, si même en jouant avec tout ça tu n'y arrives pas, tu peux prendre une ceinture de plombs dans tes mains, à la place d'une partie de ton lestage, et la déplacer sous ton corps, jusqu'à trouver l'endroit de ton centre de gravité qui te donnera la bonne position, et du coup replacer ton lestage au bon endroit. L'aide de quelqu'un pour ça n'est pas forcément superflue.
  12. Pas de purge rapide : J'ai mis un fenstop sur ma wing au début. Je l'ai viré. Aucune utilité, aucun intérêt. En plus si tu es bien horizontal, tu purges par la purge basse et n'utilise plus l'inflateur que pour "inflater" ! Sangle et dossier pas confortable : Je doute que tu ai déjà porté une wing sous l'eau. Ca, ça me semble un argument "marketing" pour vendre des rembourrages inutiles à mettre partout. Je plonge avec un bi12 de plus de 40 kgs quand il est plein, plus très souvent un 7 litres alu de déco'. Autant dire que j'ai du poids sur les épaules. Ben franchement déjà hors de l'eau je ne vois pas trop où est l'inconfort. Quand à "dans l'eau", comme tout est porté par la wing, au final tu "pends" sous la plaque et tu ne sens strictement rien. Poche à plombs : 'faut aimer, comme dit nics. Quoi qu'il en soit comme la plaque pèse déjà dans les trois kilos, finalement t'en rajoutera pas beaucoup (pour ma part quand je plongeais en 15 litres, et en étanche, seulement 3 kgs. Avec le bi...rien du tout !), et cela simplement parce qu'il n'y a pas de rembourrages inutiles à la flottabilité positive. Moins de "merdes", moins de plomb. Plus cher sur le moment à la iimite mais : Une plaque, inox ou alu, c'est indestructible, ça durera plus que ta vie de plongeur. Les sangles, si elles te semblent trop usées, ça vaut à peine 10 €. Les anneaux inox : indestructibles (pas comme tous les trucs en plastique des stab') La wing : Double enveloppes qui se répare ou éventuellement l'intérieur se change pour une centaine d'euros. Ta stab' : un jour ou l'autre un truc va lâcher, et comme tout est "propriétaire", tu vas pleurer pour la faire réparer, ou la changer....
  13. Bonjour, Quitte à prendre une stab' "dorsale", pourquoi ne pas vous monter un ensemble wing/plaque ? Une plaque c'est entre 40 et 70 € Un harnais une trentaine d'euros Une wing pour mono c'est dans les 250-300 € Une poche de cuisse (c'est là que c'est le mieux placé) dans les 30-35 € Ca fait du bon matos, évolutif, robuste, réparable facilement, pour environ 400 € neuf.
  14. Je déterre.... J'ai une Archon D22 II....impeccable, puissante (1200 lumens, angle de 5.5°) qui perce bien en lac, et même utilisé en sout' avec une visi' de même pas 50 cm où elle a fait le taf' parfaitement J'ai une trentaine de plongées avec sans soucis. Franchement j'en suis pleinement satisfait. Je me demande si quelqu'un a une Archon DH 30 II, lampe à canister de 3600 lumens avec un angle de 8°, et si oui, un retour d'expérience ne serait pas pour me déplaire...
  15. Surtout qu'un comme ça tu peux le gonfler à la bouche direct sur la pipette en surface (ou profond...de 3 mètres ça va pas donner grand chose !) pour le gonfler à bloc, ou le gonfler avec un tuyaux de direct système du fond aussi.
  16. J'ai un collègue qui, lorsqu'il était en région parisienne, faisait de l'apnée en club. Un soir un gars est parti pour une apnée sans prévenir personne, sans binôme pour le surveiller. Ce fût sa dernière apnée. Mort dans deux mètres d'eau, sur du carrelage, avec une dizaine de pote apnéiste tout près...ça laisse à réfléchir, non ?
  17. Salut, Ma première plongée était en mai 2016, sur l'ïle de San Antao au Cap Vert. On avait décidé d'aller dans un coin super isolé (Marina 'd'Tarrafal), accessible par une unique piste en terre, 3 heures de vrai 4x4 dans la benne d'un pick-up pour arriver dans un p'tit village de pêcheur sur une plage de sable noir, et ce non pas pour plonger mais plus pour le côté "bout du monde" (et c'est bien ça). Là il y avait un p'tit club de plongée tenu par un français aidé d'un cap verdien. On a décidé de faire un baptême, vu qu'il n'y avait de toute façon pas grand chose d'autre à faire. Petit briefing, choix des combi', quelques explications sur comment ça va se passer, où, le déroulement du baptême (franchement je ne me rappelle plus trop c'qu'il nous a raconté !) puis feu ! Mise à l'eau "épique" dans de belles vagues sur un petit gonflable pour rejoindre la barque à moteur et quelques minutes de navigation pour rejoindre une crique abritée des courants. Là, mise à l'eau chacun notre tour et prise en main par David un par un pour une quinzaine de minutes sur un fond de 6-8 mètres, dans une eau à 26°C....le choc ! Une balade au milieu d'un aquarium : Plusieurs espèces de murènes, de mérou, des chirurgiens, un tétraodon, des poissons trompette....des couleurs, de la vie...magnifique ! Je me rappelle que le moment le plus difficile pour moi fût de respirer dans le détendeur en surface ! Une fois dans l'eau, tout est devenu "normal", et le retour, bien trop rapide à mon goût, fût un crève-coeur. J'y serais bien resté encore un bon moment. Ca faisait des années que je voulais faire ça, mais toujours autre chose à faire donc... Je ne regrette pas...et maintenant j'en profite à fond et je "rattrape le temps perdu" en me formant et essayant pleins de facettes de la plongée.
  18. Je m'incruste, commençant à penser au N4. J'ai quelques questions d'ordre plutôt pratique sur la configuration : Long hose en bouche et backup perso' au lieu de principal et octopus...ça passe ? Wing/plaque...même question. Quid de l'acceptation par les examinateurs de la position "en trim horizontale" ?
  19. C'est clair qu'avec 50 mètres de dynamique et 3' de statique t'as pas vraiment de soucis à te faire question temps d'apnée. Il y a bien une/des fosses en région parisienne pour faire de la profondeur ? Trouves un moniteur d'apnée qui te donne les bonnes clefs de la compensation. Faire 150 mètres en dynamique piscine n'apportera rien si tu n'es pas entraîné à descendre. Descendre à dix mètres si tu as un bon canard ça ne prend qu'une dizaine de secondes....et justement avoir un bon canard c'est important pour le relâchement. Ca glisse tout seul jusqu'à 3/4 mètres, sans gesticulations parasites, donc pleinement concentré sur la compensation du début. Une astuce aussi...faire une compensation en surface avant de descendre, ça aide. Et aussi comme dit Yousdivemecrazy, compense tout du long (par exemple une fois par seconde), en pinçant le nez en permanence, coude près du corps, ce qui en plus tend à ramener le menton vers la poitrine, ce qui aide encore à compenser... Travailler Frenzel c'est bien aussi si tu ne maîtrises pas, ça rend les compensations plus "zen", puisque tu ne contracte plus les abdos/le diaphragme, mais juste la langue.
  20. Bonjour, Je déterre pour ne pas polluer...ecologie forumesque en quelque sorte. Je dois changer mon flexible de mano' : - Quelle graisse met-on sur le swivel (bloc pas oxyclean) .... silicone ça va ?
  21. 1 litre d'eau pèse un kilo...ça doit pas être trop dur de trouver un rapport qui tienne la route entre volume et masse ....... .... Bon...j'l'ai bien cherché quand même Je doute qu'il y ai beaucoup de glycogène, de minéraux et d'acides aminés dans la sueur et l'air expiré... A te lire Scubaphil, je me rends compte d'un truc sur le protocole de perte hydrique tel que je l'ai fait pour le sport et qu'a donné Nicolas en pdf. Ca marche pour le sport, mais pas pour la plongée. Pour la plongée il faudrait aller uriner avant de se peser avant la plongée, et uriner avant la pesée au retour de la plongée...pour prendre en compte la diurèse d'immersion, non ?
  22. Alors... Les logiciels, c'est surtout pour l'entraînement statique "à sec". Dans l'eau, jamais seul. C'est d'ailleurs curieux que les MNS ne t'es pas empêché de faire des longueurs d'apnée sous leurs yeux ?! Les tables CO2 et O2, c'est pour travailler soit l'hypercapnie, soit l'hypoxie. Le travail de l'hypercapnie, c'est, en gros, travailler la résistance à la soif d'air...ce qui fait que tu romps l'apnée. Pour cela t'enchaînes des apnées relativement courtes avec des temps de récup' très court, pour faire monter le taux de CO2 rapidement d'apnée en apnée, ce qui les rend difficiles et donc relativement sûre. Le travail en hypoxie lui au contraire se fait bien "reposé", après un long temps de récup', de manière à pousser l'apnée "à bloc". C'est là que tu fais les longues distances et les temps d'apnée longs. Celle-là, impossible de la faire sans une surveillance très vigilante....la syncope guette et peut arriver à n'importe quel moment. Seul, c'est la noyade assurée, même en piscine. Aérobie et anaérobie sont des filières de travail musculaire....google est ton ami
×
×
  • Create New...

Bonjour,

 

logo.png.c7536bd9e68359a8804d246d311256bd.png

 

L'ensemble des services de Plongeur.com sont gratuits et c'est grâce à la publicité que vous pouvez en profiter. Or il semble que vous utilisiez un bloqueur de publicité.

Si vous aimez le site et que vous voulez pouvoir en profiter longtemps, merci de désactiver votre bloqueur de publicités lorsque vous naviguer sur Plongeur.com.