Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Nicolas Duguay

Membres
  • Compteur de contenus

    549
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    11
  • Pays

    Canada
link1
link2
link3

Nicolas Duguay a gagné pour la dernière fois le 12 juillet

Nicolas Duguay a eu le contenu le plus aimé !

Réputation sur la communauté

1 367 Excellent

À propos de Nicolas Duguay

Informations personnelles

  • Localisation
    Montréal, Québec
  • Profession
    Patauge dans les cybermenaces, la sécurité nationale et plein de trucs qui donnent de l'urticaire aux Snowden de ce monde... :)

La Plongée

  • Féderation(s)
    TDI / Padi
  • Niveau en plongée
    TDI SM / Padi Rescue / TDI Adv. Nitrox, Deco Proc., Helitrox, Cavern & Intro to Cave
  • Professionnel de la plongée
    Non

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

  1. En tout cas, pour une fois que j’y suis pour rien...
  2. D'autres l'on très bien expliqué avant moi, mais si je comprends la logique derrière cette procédure de "plonger nitrox, mais régler l'ordi à l'air", ça m'apparaît peut-être plus abouti, considérant que si on fait ça, c'est essentiellement parce qu'on se considère plus à risque d'ADD, de plutôt régler correctement le "durcissement" du modèle de déco sur l'ordi. Et au pire, si on s'estime à ce point sensible aux ADD, pourquoi ne pas envisager d'employer un p'tit stage de déco, genre 40 pieds cubes, avec du 100% et qu'on va employer pour 5 minutes à 15-20 pieds? Just say'in...
  3. Oui et non. Ça part sur de l'objectivable et du sciientifique (les études américaines citées plus haut et qui font, dans le domaine, référence) et on replace le tout dans un contexte de plongée réelle, avec des conditions environnementales tout aussi objectivables. Ce qui peut être subjectif, c'est la perception de cet environnement, mais on s'entend que pour la plupart des plongeurs, de toute façon, sachant tout ceci, on va appliquer un principe de précaution et s'en tenir à la limite de 1.4 puisque des conditions parfaites n'existent à peu près jamais.
  4. Seigneur! Qu'est-ce qu'il faut être patient, tout de même... C'est TDI qui parle: "Now that we have determined some of the environmental factors, it’s time to look at PO2’s. For recreational diving the maximum PO2 is 1.6. For a diver to choose a 1.6 PO2, all environmental conditions must be perfect: good visibility, no current, warm water temperatures, a low workload for the diver and the planed bottom time of the dive cannot exceed 45 minutes. If any of these factors are not perfect, you must lower the PO2. " C'est pour ça, parce que les conditions idéales n'existent jamais ailleurs que dans votre tête, qu'on fixe la limite à 1.4... Vous êtes un peu, mon ami, comme ces patients insupportables qui rendent ma conjointe dingue lorsqu'ils arrivent dans son bureau, à l'hôpital, et qu'ils challengent son postdoc en médecine spécialisée en citant, tout croche et sans rien y comprendre, un bout d'article scientifique, mal cité et pigé sur Internet...
  5. Ça revient constamment, chez vous, mon brave Jean-Christophe, cette volonté de me faire disparaître hors de votre village gaulois et cette espèce de désagréable sentiment d'infériorité vis-à-vis les Nord-Américains. C'est triste, je trouve... Oui, très franchement, vous vous trompez. En circuit ouvert, TDI (agence dont j'ai quand même une belle collection de cartes de certification) nous apprend qu'on peut viser une ppO2 de 1.6 ATA LORS DE LA DÉCO SEULEMENT. Sinon, c'est 1.4 ATA. Rendu là, si vous comprenez pas encore, je ne sais plus quoi faire...
  6. Ohhhh boyyyyy... On part de vraiment loin... Alors là, on a une base sur laquelle s'entendre!
  7. Pourquoi, dès que je poste un truc qui ne correspond pas à votre vision des choses très franco-française, vous m'accolez l'étiquette de troll? Dois-je en comprendre que c'est une sorte de manoeuvre discursive pour les non-doués et qui vise maladroitement à discréditer quelqu'un qui, ô malheur, ne rentre pas dans votre consensus national? Je m'excuse, mon petit ami, mais quand au-delà de 90% des plongeurs dans le monde considèrent normal et sécuritaire de suivre une limite fixée à 1.4 Ata, je vois mal comment on peu taxer de troll celui qui vient tout simplement rappeler ce fait... Franchement!
  8. Non, la ppO2 max, c'est 1.6 au repos pour les gaz de déco et 1,4 pour les bottom & travel gas à l'effort, et ce, non pas pour les plongeurs bien pensant, mais plutôt pour les plongeurs récréatifs et techniques-récréatifs, en circuit ouvert et qui pensent tout courts. Prétendre qu'un plongeur lambda peut sans problème plonger quand bon lui semble avec une ppO2 à 1,8, c'est confondre plongée récréative et plongée industrielle ou militaire. Bref, ce n'est pas parce qu'un Navy Seal de 28 ans qui fait des Ironman le week-end pour se détendre plonge de la sorte avec un encadrement bien spécifique et une philosophie de prise de risques plutôt particulière qu'un p'tit monsieur civil peut faire de même ou devrait faire de même... Voyons, awake!
  9. Et on apprend que MBW a produit des wetsuits entre juin 87 et avril 97.
  10. J'avoue que ça ne soulève guère les passions... Tenez, parce que je suis tout de même - malgré les rumeurs - sympa, je vous donne la nouvelle adresse des gens qui étaient derrière MBW: Otter Bay Wetsuits 201 Hoffman Avenue Monterey, CA 93940 831-333-0234 main line 833-333-0234 toll free 866-312-4713 fax cricket@otterbaysuits.com Si vous vous demandiez qu'est-ce que ça veut dire MBW, c'est pour Monterey Bay Wetsuit... Je sais, je sais, mais n'essayez pas de faire la même chose à la maison, je suis un professionnel... La page linkedin de la proprio: https://www.linkedin.com/in/cricket-limes-68388113/ Et son twitter: https://twitter.com/justicelimes Maintenant, vous savez tout!
  11. Perso, les liens russes du genre, dire que je m'en tiens loin, c'est encore un euphémisme de compétition...
  12. Yep! Pour un protocole détaillé: http://icspacifique.ca/wp-content/pdfs/pp/FR-performance-point-phys-0712-sweat-rate.pdf
  13. C'est cohérent comme réaction dans un post sur les ADD...
  14. En fait, le nouveau Règlement général sur la protection des données ne s'applique qu'aux entreprises, européennes ou non, qui offrent des biens ou des services à des personnes (morales ou légales) situées sur le territoire européen. Bref, une entreprise canadienne collecte dans le cadre de ses opérations des données sur des citoyens européens? Du coup, elle doit se conformer au RGPD et pourrait, si elle y contrevient, être poursuivie par un tribunal européen et se voir condamnée à une amende pouvant atteindre jusqu'à 4% de son chiffre d'affaires... Maintenant, comment réagiraient les autorités canadiennes en cas de poursuite d'une entreprises canadiennes en vertu du RGPD? On remarque constamment que dans la vraie vie, les choses sont toujours plus compliquées et nuancées que ce qu'on veut bien mettre dans de beaux textes légaux... Un exemple très d'actualité un peu similaire? Un procès pour infanticide s'est ouvert cette semaine à Paris après qu'un père, citoyen français, ait fait accuser son ancienne conjointe, citoyenne canadienne, d'avoir tué leur fils, citoyen canadien et français, en vertu d'un principe de portée universelle de la loi française dans les affaires de meurtre de ses citoyens. L'ennui, c'est que l'enquête canadienne du coroner a conclu en l'innocence de la mère (ou plutôt en l'incapacité de démontrer sa culpabilité hors de tout doute, ce qui est la même chose...). La justice française doit donc se passer de toute collaboration des autorités canadiennes pour avoir, notamment, accès aux témoins puisque le Canada réponds aux prétentions d'universalisme de la loi française en mettant de l'avant sa souveraineté dans les affaires judiciaires canadiennes et le prééminence, au Canada, du droit canadien. En clair, le Canada a estimé qu'on ne pouvait pas porter d'accusation sur la base de ses propres critères; la France en a décidé autrement? Soit, mais on s'en balance... Arriverait-il la même chose en cas de poursuite en vertu du RGPD? C'est une question qui mérite d'être posée... By the way, je suis personnellement en faveur de la création d'un RGPD au Canada, soit dit en passant...
  15. Oui, je suis au courant et je connais très bien le RGPD (allez dans ma fiche et regardez un instant ce que je fais dans la vie...). Ceci dit, le RGPD n'a aucun rapport avec le blocage du site de la SQDC en France.
×
×
  • Créer...