Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Nicolas Duguay

Membres
  • Compteur de contenus

    2 243
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    23
  • Country

    Canada
link1
link2
link3

Nicolas Duguay a gagné pour la dernière fois le 10 décembre 2020

Nicolas Duguay a eu le contenu le plus aimé !

À propos de Nicolas Duguay

  • Date de naissance 01/11/1973

Informations personnelles

  • Localisation
    Montréal, Québec
  • Profession
    Cybermenaces et autres calamitées...

La Plongée

  • Féderation(s)
    TDI / Padi / SDI
  • Niveau en plongée
    TDI SM / Padi Rescue / TDI Trimix, TDI Intro to Cave, SDI Solo
  • Professionnel de la plongée
    Non

Visiteurs récents du profil

2 775 visualisations du profil

Nicolas Duguay's Achievements

Grand Master

Grand Master (14/14)

  • First Post
  • Collaborator
  • Posting Machine Rare
  • One Year In
  • Week One Done

Recent Badges

2,2 k

Réputation sur la communauté

  1. SitRep à l'attention de mes p'tits amis français: 1- Au cas où vous ne l'aviez pas remarqué, je suis l'un des seuls ici à employer et afficher sans la moindre hésitation son véritable nom et prénom. Les seules fois où j'ai employé des pseudos, vous n'avez juste pas la cote de sécurité pour m'entendre vous en parler... 2- J'ai sincèrement autres choses à faire - surtout ces temps-ci - que de m'amuser à créer des personnages. 3- Si vous avez bien saisi ce que je fais dans la vie, vous comprendriez que si je voulais naviguer ici incognito, foutre un bordel sans nom, m'inventer des pseudos ou carrément faire planter ce forum, ça se ferait en un claquement de doigt, à l'heure du lunch et vous n'auriez aucune capacité de remonter jusqu'à moi... Je ne le fais pas parce que j'opère une très nette séparation entre mes intérêts niveau loisirs et les compétences niveau professionnel. Ça s'appelle être un adulte. Alors, vos suppositions douteuses et vos théories bancales, vous pouvez vous inspirez de nos amis chinois pour savoir quoi en faire... Sinon, sur le fond, et je le précise sans la moindre animosité, j'ai déposé à @Matt une plainte contre son modérateur puisque j'estime - et considérant le nombre de messages privés que j'ai reçu à cet égard, force m'est d'admettre que je ne suis pas le seul à abonder en ce sens - que celui-ci n'a pas les compétences requises pour une telle fonction. Lorsqu'il s'en sera débarrassé, je réévaluerai si j'ai encore envie de vous faire profiter de mon agréable compagnie... Sinon, bonnes plongées à tous et amusez-vous bien dans votre p'tit boy's club.
  2. Y a des trucs certes "datés", mais pour la vaste majorité, c'est toujours très pertinent. Et les contributeurs sont tous des pointures dans le domaine.
  3. Ça date un peu, mais je crois bien que si ce n'est pas déjà fait, tout plongeur recycleur devrait avoir au moins jeté un oeil sur ce document: 2012_Rebreather_Forum_3.pdf
  4. ben oui! Ils d’en sont aperçus lorsque les gars commençaient à exiger de recevoir la deuxième dose dans les fesses...
  5. En même temps, si on souhaite que ces entreprises continuent d'avoir la capacité d'investir en R&D, il faut en premier lieu qu'elles demeurent rentables, d'autant plus que ce qu'on comprends, en lisant l'article, c'est que les 400 postes en question, ils proviennent de secteurs couvrant des "vieilles molécules" qui ne sont plus vraiment rentables, non? Sanofi, c'est quand même, en Europe seulement, plus de 11 000 employés et le plus gros investisseurs en R&D; l'élagage de 400 personnes ne devrait pas changer grand chose, niveau capacités.
  6. Non, le Triton - corrigez-moi si je me trompe - c'est un MCCR, alors que l'O2ptima CM, c'est un ECCR. À la base, ça fait une grosse différence.
  7. C'est tellement "français" comme attitude...
  8. C'est un peu normal en raison d'un biais de sélection. Nos gouvernements demandent depuis des mois de restreindre au maximum tout voyage non-essentiel; on explique à quel point il est important d'éviter les regroupements et les destinations où il sera plus difficile de maintenir une distanciation sociale; on comprends que le virus est très contagieux et on réduit notre exposition pour limiter nos risques personnels et, surtout, le risque de contaminer les personnes vulnérables. Quelqu'un qui décide malgré tout de partir, sauf exception, c'est qu'il s'en balance un peu de tout ça, qu'il vit dans une sorte de pensée magique construite autour de l'argument "oui, mais moi c'est pas pareil...", alors c'est clair que cette "clientèle-là", c'est elle qui va être majoritaire chez les touristes dans les Antilles et qu'ils vont avoir des comportements débiles sur place. C'est attendre le contraire qui est hallucinant de naïveté.
  9. Oui, je comprends, mais il faut aussi que tu réalises que tu pratiques un tourisme très niché et très exclusif. C'est la même chose pour moi. Quand je prends l'avion pour mes loisirs, c'est soit seul pour me rendre au Mexique faire du cave diving (difficile de faire mieux en matière de distanciation sociale), soit en famille pour me rendre avec ma p'tite gang à Bornéo ou des endroits du genre... Je suis littéralement allergique aux foules et ma conjointe déteste plus que tout les plages et le destinations "touristiques". Et ça, ça devrait rester; ce qui va peut-être être impacté à la baisse, ce sont plus les destinations de masse (Europe de l'Ouest et certaines destinations "exotiques" archi-populaires et bondées)
  10. Oui, mais je ne sais pas jusqu'à quel point ces quelques deux années sans vraiment voyager vont parvenir à "casser" durablement la vague du tourisme de masse. Pas certain qu'après la pandémie, le premier réflexe que les gens vont avoir s'est de se rendre comme des lemmings à Venise pour des selfies, entassés sur un p'tit pont... La pandémie va peut-être avoir pour le secteur du tourisme l'effet "disrupting" qu'elle semble en passe d'avoir pour le monde du travail avec la montée en popularité du télétravail et le cocooning, les chalets, le tourisme "low intensity", de proximité remplaceront peut-être cette folle envie qu'on a de se ruer en avion à l'autre bout du monde dès qu'on a une semaine de congé... Qui sait. Ce n'est pas trop logique, mais juste (pour l'instant) trop peu fiable... Ce qui va fonctionner et c'est d'ailleurs ce vers quoi les transporteurs aériens se dirigent à toute vitesse, c'est l'imposition de montrer son carnet de vaccination électronique avant d'embarquer. Ta vaccination anti-covid est à jour et fait dans les règles? Bienvenue dans mon avion. Sinon, ben, sèche... Et en plus, en implémentant dans le carnet en question des éléments de blockchain, on s'assure de la quasi-infalsification des données qui y sont inscrites, contrairement aux preuves de test exigées maintenant et qui sont, d'un point de vue infosec, du gros n'importe quoi...
  11. N'importe quel 2ème étage, de n'importe quelle compagnie, fait l'affaire. Assurez-vous juste de choisir, idéalement, un produit similaire en gamme au MK25.
  12. Je suis un brin circonspect à propos de ce recycleur-là. Qu'on puisse démocratiser ces outils merveilleux et les simplifier au max, ça me semble plus que souhaitable, mais à près de 6000 dollars pour une machine limitée à la zone récréative, qui repose sur une technologie de recycleur semi-fermé et qui implique toujours de plonger avec des cylindres réguliers en configuration SM, je trouve ça un peu cher quand on sait que pour à peine plus, on a un ECCR complet et ultra-compact flambant neuf comme le Dive Rite O2ptima CM, une machine qui repose sur une électronique redondante Shearwater, prête au full trimix, capable d'emporter à la fois du scrubber en poudre ou en cartouche et à descendre à 100 mètres sans problème. Les caves mexicaines et surtout floridiennes grouillent ces temps-ci de CM; pas certain qu'on va y croiser beaucoup de Mares... Perso, avoir à choisir entre les deux, j'hésiterais comme 1 seconde et quart, gros max... Mais bon, le p'tit SCR de Mares, il demeure bien chouette!
  13. En même temps, vous aviez reçu le mémo comme tout le monde à propos de cette pandémie, des risques liés aux voyages, des recommandations d'éviter tout voyage non-essentiel, de la volatilité de la situation et des obligations des gouvernements à changer de cap rapidement pour faire face à de nouvelles données, non? Bref, à moins que votre voyage n'ait été réservé depuis Noël 2019, c'est dur de rejeter la moindre faute sur les autorités, j'crois.
  14. En fait, c'est drôle, mais je me demande si ça ne viens pas, à la base, par votre système d'éducation: ici, on part avec la présomption qu'on a tout bon et l'enseignant, il va nous enlever des points en corrigeant. Bref, on part avec l'impression positive qu'on a 100% et on se frotte ensuite à la réalité pour réajuster le tir à la baisse. Vous, et corrigez-moi si je me trompe, vous commencez avec zéro et l'enseignant ajoute des points en fonction des bonnes réponses; c'est-à-dire que vous commencez avec le postulat négatif que tout est nul et vous faites la démonstration que la situation s'améliore par la suite. Inculquées depuis la petite enfance, on dira ce que ça voudra, mais ces méthodes-là, ça moule une vision du monde et une attitude, tout ça!
×
×
  • Créer...