Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Nicolas Duguay

Membres
  • Compteur de contenus

    665
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    11
  • Pays

    Canada
link1
link2
link3

Nicolas Duguay a gagné pour la dernière fois le 12 juillet

Nicolas Duguay a eu le contenu le plus aimé !

Réputation sur la communauté

1 384 Excellent

À propos de Nicolas Duguay

  • Rang
    Mordu de Plongeur.com
  • Date de naissance 01/11/1973

Informations personnelles

  • Localisation
    Montréal, Québec
  • Profession
    Patauge dans les cybermenaces, la sécurité nationale et plein de trucs qui donnent de l'urticaire aux Snowden de ce monde... :)

La Plongée

  • Féderation(s)
    TDI / Padi
  • Niveau en plongée
    TDI SM / Padi Rescue / TDI Adv. Nitrox, Deco Proc., Helitrox, Cavern & Intro to Cave
  • Professionnel de la plongée
    Non

Visiteurs récents du profil

272 visualisations du profil
  1. Ça pourrait aussi être une bonne idée d'envoyer un p'tit courriel aux gens d'ERDI; ils auront certainement des conseils pertinents à vous donner au niveau du type d'équipement que vous recherchez. https://www.tdisdi.com/erdi/get-certified/erd-i/
  2. Bonjour! Je t'invite à aller faire un tour du côté de Waterproof. Ils ont un site dédié pour les produits "pro" (militaire, police, rescue): https://waterproof.eu/pro/
  3. En même temps, c'est pas comme si c'était super populaire ici aussi, les p'tits Poseidon... Ceci dit, c'est vraiment de sacrées bonnes machines; j'ai en deux, de ces détendeurs et je suis toujours impressionné par la facilité avec lesquelles ils livrent le gaz. Et j'ai tout de même des XTX-200 et 50 comme détendeurs principaux, donc une base de comparaison déjà assez haute merci!
  4. C'est clair que si j'ai une densité équivalente à 100FSW, c'est idéal, mais on va s'entendre qu'un équivalent 140fsw, pour une durée effective de 12 minutes, y a pas personne, sauf un pépère-la-virgule qui cherche la p'tite bête, qui va s'en formaliser ou même souligner la chose...
  5. Sérieux??? Nous, la seule chose qu'on ne retrouve que très difficilement, ce sont les Beuchat; je me suis d'ailleurs toujours demandé pourquoi c'était distribué au compte-gouttes, cette marque-là.
  6. Perso, si c'est du confort respiratoire qu'il recherche, notre ami Bensiam, je lui recommande d'emblée de jeter un oeil aux Poseidon. Par contre, l'interopérabilité vient d'en prendre un coup!
  7. Ce qui serait bien, c'est que vous expliquiez un peu l'utilisation que vous comptez en faire, de ces détendeurs-là. Vous plongez profond? Dans de l'eau froide? Vous faites des pénétrations? Vous avez un profil récréatif ou technique? 2ème source, ça veut dire quoi? SM?, Double Backmount?, Stage? Simple avec robinet double? Ce qui est bien d'avoir la même marque, c'est que vous renforcez de facto le principe d'interopérabilité, comme ils disent à l'OTAN! Faut voir si c'est un truc que est important pour vous...
  8. non, pas du tout. on vise entre 5.2 et 6.2g/l de densité pour éviter des problèmes potentiels de CO2 et du 15/50 @270’ est à 6.3... quand je parlais de mon aversion pour les pépères-la-virgule... ps: un champion de la profondeur à l’air, il serait quant à lui à 11g/l...
  9. Absolument pas. Ça fait des années qu'on se penche sur l'hypothèse selon laquelle l'oxygène serait narcotique. Rien n'est actuellement concluant, mais comme le mentionne Typhon, l'application d'un principe de précaution (la base en plongée tec) n'est pas une mauvaise idée.
  10. Ce n'est pas une question de limites acceptables ou non, c'est une question de limites en fonction de la phase de plongée. En ville, parce que les dangers sont plus nombreux, on fixe la limite à 50km/h; sur l'autoroute, les dangers sont différents et moindre, alors la limite est à 100. Maintenant, si quelqu'un prétend avoir le droit de rouler à 100 en ville, c'est parce qu'il a compris fuck all de tout ceci... Les seules fois où il est considéré comme acceptable de respirer un mélange avec une PPO2 à 1.6ATA, c'est lors de la déco. Point barre.
  11. Quand tu suivras un vrai cours de déco, tu apprendras alors, émerveillé, que les limites acceptées de PPO2 fluctuent en fonction de la phase de plongée: 1,4ATA en phase active et 1.6ATA en phase "relax" (pendant un deco stop, notamment) sont les limites courantes. Bref, on commence la déco au 100% à 1.6ATA, soit environ 20 pieds et on peut passer au EAN50 vers 70 pieds car c'est aussi dans le cadre d'un palier de déco... Mais on ne fera pas une pénétration d'épave à 270 pieds, par exemple, avec une PPO2 à 1.6. Enfin, tu peux le faire, mais ce sera sans moi... Tu remarqueras par ailleurs que mon bottom mix est limité à 1,4ATA; c'est exactement cette valeur qui a imposé le % d'O2 du mélange trimix. Voilà!
  12. En fait, avoir fait cette plongée, j'aurais probablement respiré au départ jusqu'à 60 pieds mon EAN50 question, effectivement, d'avoir un peu plus d'O2 en phase initiale de plongée. Il y a probablement une fichue de panoplie de bonnes recettes pour une telle plongée, tant qu'on ne se retrouve pas dans le fond, gelé comme une balle, à siphonner difficilement du 21/00...
  13. C'est pas mal ce que nous faisons ici aussi: on gonfle jusqu'à la pression de service; on laisse le cylindre refroidir et juste avant de partir avec celui-ci, on regonfle jusqu'à la pression de service ou un brin plus si on a un beau sourire... En PSI, mes cylindres on une pression de service de 3442psi. On vise donc minimalement 3500psi, mais ce n'est pas rare de se rendre autour de 3600-3700psi. Dans le nord de la Floride, réputé pour être le royaume du sur-remplissage, la norme avec les populaires cylindres à basse pression en acier, dont la pression de service est de 2400psi, c'est de les remplir à 3700psi... Mais bon, c'est en Floride...
  14. Non, comme les procédures de déco découlent de la science, il y a MOINS d'ADD dans le respect des dites procédures.
  15. Qui nous prouve que ce serait meilleur? La science. Meilleur que de pas avoir d'accident de déco, c'est quoi? C'est faire la même plongée en réduisant considérablement les risques d'ADD, en réduisant l'exposition à la narcose, en ayant plus de facilité à respirer grâce à un mélange plus adapté à la profondeur, en ayant une courbe de décompression plus optimale et clairement moins longue que celle dont vous faisiez état.
×
×
  • Créer...