Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Youdivemecrazy

Membres
  • Posts

    800
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    15
  • Country

    France
link1
link2
link3

Youdivemecrazy last won the day on December 24 2019

Youdivemecrazy had the most liked content!

Personal Information

  • Localisation
    Planète bleu
  • Profession
    Malheureusement pas plongeur

La plongée

  • Professionnel de la plongée
    No

Recent Profile Visitors

1,083 profile views

Youdivemecrazy's Achievements

Experienced

Experienced (11/14)

  • Dedicated Rare
  • First Post
  • Collaborator
  • Posting Machine Rare
  • Conversation Starter

Recent Badges

828

Reputation

  1. On fait en sorte de ne pas avoir de palier... Je n'en ai pas eu de mon séjour, c'est pas bien compliqué avec un ordinateur. En fait gérer les paramètres fixer par le DP (ou la lois dans ce cas là) on l'enseigne des le N2. Au delà de ça, ça ne devrait même pas être un sujet, énormément de sites disposent de plateaux ou de tombant peu profond. Un palier ne doit pas forcément se faire juste sous le bateau. Profitez de ce qu'il y a à voir dans 3 à 6m d'eau.
  2. Un guide à ton service ? J'ai fais les Phillipines avec obligation de suivre un guide à 8 derrière. Il y a une plongée où le guide d'un autre groupe (pas le mien heureusement) a raté le site, ils n'ont pas vu le requin renard. En fin de séjour ma copine a eu un petit incident, c'est moi qui l'ai remontée et le DM a continué sa plongée, mais je savais déjà que leur rôle n'est pas le même que celui du GP (ma copine non elle l'a découvert à cette occasion et elle n'était pas contente). Pour ce qui est de chercher les petites bêtes... Le macro ça va bien 2 ou 3 plongées, après je veux voir du très gros
  3. J'avais cherché des avis avant de réserver, tu as du en parler après. Non Paralenz, première du nom. J'étais un early adoper comme on dit. Comme dit par @autrichon gris les guides sont là pour les débutants, ceux qui veulent un encadrement ou au pire les 5 premières minutes de la plongée pour te permettre de trouver facilement le site en cas de départ du zod. Je ne suis pas sur que tu trouves des bateaux francophones en mer rouge avec plus de guide. Pour ma part j'étais en autonomie en permanence. La seule petite exception était sur le site avec des dédales où ils ont proposé (sans obligation) aux palanquée de les suivre en répartissant les plongeurs. On était une palanquée de 3 et une de 2 à le suivre. Oui ça date d'avant le Covid. Les vols directs sont toujours là. La liaison vers Marsa Alam est juste suspendu hors saison. Oui enfin bon je n'ai pas que des bonne choses à dire sur les plongées avec DM obligatoire. Sur ce genre de circuit en haute saison, le nombre important de plongeurs est moins du au fait d'être 32 sur le bateau que d'être 5 bateaux sur le site...
  4. J'avais un doute aussi mais c'était le dernier bateau francophone avec de la place. Franchement le bateau était plein et ça ne se voyait pas. Il est 10% plus long et a un étage de plus que le Nautile Evo. La salle commune est immense. Et beaucoup de place dans l'espace plongée. Les zods aussi sont plus grand. Du coup à aucun moment on s'est senti étriqué, ce n'était vraiment pas un problème, j'y retournerais. Oui il y a 4 ans j'avais fais une BDE pour 1500€ vol compris. Aujourd'hui c'est le prix de la croisière sans le vol. Alors oui il y a l'inflation, l'augmentation du carburant et probablement l'augmentation du niveau de vie en Égypte qui entraîne une hausse des salaires, mais ça fait 20 ou 25% d'augmentation en 4 ans. C'est difficile à comprendre. Si ils restent sur ce niveau de prix je n'hésiterai pas un seul instant pour ma prochaine croisière en mer rouge. Bon peut-être que le fait d'avoir 32 places ça aide aussi à faire des économies d'échelle.
  5. Oui oui bien sur. Mais quand même là on a payé 1200€ alors qu'il n'y en avait pas une à moins de 1400. Prix de lancement ou tarif qui est amené à durer ? A ce prix là et vu le niveau de prestations j'y retourne.
  6. Bonjour à tous, Je suis parti la semaine dernière faire une croisière St John's à bord du Volantis nouveau bateau de Sea Base dont personne ne semble avoir encore parlé sur le forum, je vous fais donc un petit compte rendu. Le bateau est tout simplement superbe. Il est neuf (je crois que ça ne faisait que trois semaines qu'il était en activité) et très bien pensé. J'ai déjà fais des croisières sur le Jessica de Dune et le Dolce Vita de Seafari et on est clairement un cran au dessus. Il est composé de 5 ponts au total (beaucoup plus grand que l'Alia ou le Nautile Evo que l'on a croisé plusieurs fois). La coque est bleu nuit ce qui lui donne un côté très luxe, dès que l'on croisait d'autres bateaux les autres plongeurs prenaient le notre en photo. Vu du dessous la coque a une forme très particulière et le nom est écrit à quatre reprises en très gros ce qui rend le retour au bon bateau sur les sites très fréquentés très aisé. Il y a trois zodiaques dont deux très puissants avec échelle pour remonter facilement à bord. Deux échelles perroquets à l'arrière avec des marches très larges (l'équivalent de la largeur de deux marches habituelles avec une planche au milieu) rendent les fins de plongées aisées. Le pont inférieur abrite six cabines premier prix. Façon de parler vu qu’elles sont très grandes avec un grand lit d’1m50 par 2m séparé par une table de nuit d’un plus petit d’1m10 par 2m sous lequel se cache un coffre avec pistons hydrauliques permettant de ranger les valises que l’on aura pu vider dans un placard. Une large ouverture, en lieu et place du petit hublot traditionnel permet d’avoir une grande luminosité. Une vraie salle de bain individuelle avec beaucoup d’espaces complète l’espace nuit qui dispose d’une climatisation elle aussi individuelle. Le pont principal accueille une immense salle qui sert à se restaurer et au briefing avec de larges banquettes et une grande télé. A l’arrière se trouve l’espace plongée avec les blocs, une grande caisse et une plus petite en hauteur et deux portes-manteaux par personne. L’espace individuel est très large il n’y a aucun problème pour s’équiper en même temps que son voisin. Enfin on accède à la grande plateforme de mise à l’eau par seulement trois marches. Au pont supérieur se trouve la majorité des cabines dont je ne parlerais pas pour ne pas vraiment les avoir vues, un bar et un espace pour se poser avec une grande banquette et plusieurs poufs. Au niveau du sundeck on retrouve les cabines luxes ainsi que de nombreux poufs suffisament grands pour s’y allonger. Enfin le flydeck dispose lui aussi de plusieurs poufs, mais les grandes chaleurs du mois de Septembre ont fait que je ne m’y suis pas beaucoup posé. Je ne vais pas m’attarder sur le service et la nourriture ; quelque soit le bateau, on n’est jamais déçu en Égypte. Côté points négatifs je citerais la cloche qui n’est pas assez forte quand on fait la sieste dans sa cabine quelque soit le pont où elle se trouve. J’ai loupé une plongée à cause de ça. Après quelques ratés ils ont appris de leurs erreurs et ont commencé à faire le tour des cabines avant les briefings. Le pont supérieur prenait l’eau pendant la navigation à cause de la forte houle et il n’y avait rien pour l’évacuer ce qui fait que le pont finissait inondé. J’ai cru comprendre que le problème serait adressé et des trous seraient percés pour y remédier. Enfin les voiles d’ombrage étaient absentes ce qui fait qu’il était difficile de trouver un espace à l’ombre en extérieur, elle devraient être installées rapidement. En bref comme on pouvait s’y attendre sur un bateau tout neuf quelques petits problèmes de rodage mais il n’y aura plus grand-chose à redire quand tout sera réglé. Je vais parlé un peu des plongées sans trop m’y attarder car là dessus je ne vous apprendrais rien. La plupart se sont faites sur St John’s, les Furry Shoal ou Elphinstone. Nous avions à bord trois moniteurs très disponibles (Amr, Alli et Ashraf). Jour 1 : -Abu Dabab. Grand classique pour une première plongée après un départ de Port Ghalib. Loin d’être le plus beau site de mer rouge mais plongée très facile. -Elphinstone pointe S. Pas grand-chose à dire. Jour 2 : -Habili Ali. Grand tombant avec Napoléon, murènes et balistes. A la fin un très joli plateau plein de vie. -Big Gotta. Site avec des petites galeries à explorer. -Dangerous Reef. C’est celle que j’ai ratée à cause de la cloche. Jour 3 : -Gotta Saraya. RAS. -Umm Arok. Très beau site avec plein de patates à explorer. -Umm Khararim. Un dédale de grottes et de tunnels. Les jeux de lumière sont magnifiques. Mieux vaut suivre un des guides au risque de se perdre. Jour 4 : -Sataya Sud. Un jardin de corail entre 3 et 6m tout simplement MAGNIFIQUE. Un vrai aquarium. -Shaab Claudio. L’intéret de ce site réside dans une galerie avec plusieurs entrées et un tombant riche en vie. Malheureusement le courant assez violent a un peu gâché la plongée, on a dû se réfugier dans la galerie avec toutes les autres palanquées. -Abu Galawa. Une petite épave et un récif dont on fait le tour. Jour 5 : -Shaab Sharm SE. RAS. -Shaab Sharm O. Ma plus belle plongée du séjour. Un tombant avec requin pointe blanche, tortues et barracuda. -Shaab Marsa Alam. Des grosses patates autour desquelles tourner et un reste d’épave qui ressemble plus à une décharge. -Shaab Marsa Alam (Nuit). Pareil, pas beaucoup de vie, plongée sauvée par deux grosses murènes en chasse. Jour 6 : -Elphinstone point N. Pas la première fois que je fais cette plongée et définitivement je ne l’aime pas. Beaucoup de plongeurs sur le site au point que l’on est entouré par les bulles et que l’on ne voit plus rien. -Elphinstone. Coin plus calme on a pu profiter du tombant et d’un petit longi pas très téméraire à la fin de la plongée. En bref l’intérêt de cette croisière c’est surtout tout les sites avec des failles, des tunnels et des canyons pour profiter des jeux de lumière. L’eau était trop chaude (30°) pour que les longis soient en nombre sur Elphinstone. Je ne regrette pas de l’avoir fait maintenant si je devais refaire un circuit que j’ai déjà fait, ce n’est pas celui là que je referais, moi qui suis fan de gros pélagiques. Pour avoir un petit aperçu de ce que l’on peut voir sur ce circuit vous pouvez retrouver un petit montage vidéo que j’ai fais ici :
  7. Le rescue en lui même car l'EFR tu n'as pas l'oxygène et la partie aquatique. Mais oui en effet c'est plus simple. Après c'est intéressant à refaire. Mais ça fait encore une carte à payer en plus.
  8. Je ne l'avais pu vu celle là ! En effet il faut le RIFAP ! Clairement dans ce cas la passerelle ne sert à rien. Si ce n'est comme le dit @caolila de s'economiser une certification parce que "Présenter le Niveau 2 ou une attestation de Niveau 2 ou un certificat de compétences de Niveau 2" la je comprend qu'il suffit de remplir un papier pour dire OK. On va dire que c'est plus un guide pour le MF qui ne connaîtrait pas padi pour qu'il sache quoi travailler.
  9. Le MFT à été révisé suite au "retrait" de PADI. Mais il n'a en effet pas été mis à jours depuis les derniers changements de MFT. J'ai envi de dire tant qu'ils les diffusent rien n'empêche de piocher dedans. Pour quelqu'un avec une grosse expérience la meilleure solution est en effet peut-être dans ce cas de valider le niveau directement, mais ça oblige dans ce cas à faire le RIFAP... Pas persuadé que ça soit mieux. C'est pour ça que @MomZoferait mieux de passer par l'ANMP qui pourra vraiment lui faire avec juste 2 plongées. Dans les conditions d'accès au N3 il y a quand même "être titulaire du niveau 2 (N2) ou d’une certification équivalente." Je me demande si l'esprit de cette phrase quand elle a été écrite ce n'était pas que niveaux français et CMAS.
  10. MFT PASSERELLES FFESSM/PADI et FFESSM/SSI p4 rubrique Plongeur titulaire du brevet PADI « Rescue » titulaire de la spécialité PADI « plongée profonde », âgé de 18 ans au moins désirant obtenir formation en vue de l’obtention du brevet de plongeur Niveau 3 de la FFESSM Réaliser de manière satisfaisante les capacités correspondantes à toute activité dans l’espace lointain (40 mètres) des compétences « C5 : MAITRISER, ADAPTER L’EVOLUTION EN IMMERSION » et « C6 : PARTICIPER A LA SECURITE EN PLONGEE » du référentiel Niveau 3 de la FFESSM (version actualisée du « Manuel de Formation Technique ») en 8 plongées au minimum (certifiées sur le carnet de plongée)
  11. Non pour un PA60 le CDS est clair il faut être N3. C'est obligatoire. Pas moyen de mettre un N2 PA60. Par contre pas de problème pour mettre un N1 PA40 si on sait le justifier. Sinon il est du devoir des palanquées de connaître les paramètres de la plongée, difficile de justifier d'être allé à l'eau sans avoir eu les consignes.
  12. Oui mais un E2 peut avoir validé toutes les compétences. Le MF1 valide le niveau sans avoir besoin d'être allé à l'eau. Mais je suis d'accord, je cherchais la petite bête. Tu aurais peut-être eu la même sensation en faisant l'inverse. C'est juste l'effet de refaire des formations après avoir eu de l'expérience. Pour reprendre l'exemple de la conduite, si tu reprends des cours après 15 ans de permis tu risque de te rendre compte qu'il y a beaucoup de chose que tu fais mal. Ton exemple 2 de mémoire la palanquée qui a eu un accident c'était avec un E4 et le DP était N5 et on lui a reproché d'avoir surestimé le fait que le E4 écouterai ses consignes.
×
×
  • Create New...