Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Youdivemecrazy

Membres
  • Posts

    865
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    15
  • Country

    France

Everything posted by Youdivemecrazy

  1. Paralenz. Elles descend à 300m sans avoir besoin de rajouter un caisson.
  2. A part te dire que je connais des gens qui y vont souvent que ce soit dans le cadre officiel de mon club (qui n'est pas celui de Viry) ou en dehors, je n'ai pas trop de source pour appuyer mes dires.
  3. Comme c'est amusant, quelqu'un qui pense que le salon pourra avoir lieu ! Te donner un chiffre exacte non, mais la réponse à la question "Est-ce que cela vaut le coup d'attendre ?" est oui. En générale tu as des prix ras les pâquerettes, du genre de ceux que tu fini par trouver sur internet après 3 jours de recherche et de comparaison. Sauf que tu pourras voir, essayer, toucher, discuter et t'éviter les frais de port.
  4. Oui j'ai aussi eu des demandes par MP... J'ai péché et j'expie Après les amis venez profité du lac de Viry, de ses 6m de profondeur et de sa grande variété d'algue, vous verrez on est bien. Il y a souvent des plongeurs, mais en général plutôt en formation ou en préparation N4.
  5. @iove tu as du loupé ma réponse. la problème c'est que tu me demandes c'était une boutade pour @caolila. Tu peux plonger dans les lacs de Viry et de Grigny par exemple, mais je ne suis pas sur que tu trouves ça intéressant. Le seul endroit intéressant que je connaisse c'est Beaumont et là en effet pas de HS. (Et encore intéressant... faut pas non plus habiter trop loin).
  6. Tu fais exprès d'utiliser le sophisme de l’épouvantail rhétorique. J'y ai déjà répondu une fois, j'arrête là. Tu dois être capable de relire tout seul ce qui a déjà été écrit. Oui et je suis personnellement contre. Tu peux le croire, mais ce n'est pas vrai. si un jour on a l'occasion de discuter de la manière dont sont formés les plongeurs en club associatif tu me dira surement que je suis anti fédé, voir pire que je suis pro PADI ! A priori pas avec un MF1 de la fédé car il ne pourra pas être rémunéré et pas au sein d'un club fédéral qui en principe n'a pas le droit de délivrer un niveau qui ne soit pas FFESSM. En fait tu ne me répond pas sur le bon sujet. Je ne discute pas le fait qu'il y ait un CDS, que la plongée soit très encadré ou qu'il y ait des obligations de diplômes ridicules en France. Je discute le fait que tout cela soit à l'avantage exclusif de la fédé. Si tu est OWSI qui veut délivrer des brevets en France soit tu le fait gratuitement pour tes potes et dans ce cas pas besoin d'être E3 vu que tu fais de la plongée hors structure, soit tu veux être payé et dans ce cas tu vas faire un DE, tu ne passe pas par la case fédé et ensuite tu délivres tes diplômes sans jamais faire prendre de licence à un de tes élèves et sans que la fédé ne te gène en quoi que ce soit et ne touche un centime. Est-ce normal que l'OWSI ne soit pas reconnu ? Ç a se discute. Est-ce que c'est à l'avantage exclusif de la FFESSM ? J'ai du mal à voir en quoi. Si tu penses vraiment cette phrase tu as une grande méconnaissance tu contenu des formations. Il me semblait que PADI délivrait des certification en France. SSI aussi, SDI/TDI, IANTD et compagnie aussi. Si toi ou la SNMP veut créer votre propre cursus et le commercialiser personne ne vous en empêchera. La seul obligation pèse sur le moniteur qui devra être E*, mais ça ne concerne que le moniteur, une infime fraction des plongeurs en France et si tu veux en vivre ça ne concerne aucunement la fédé (je me répète un peu, mais il faudrait quand même répondre à ce point). Aïe, tu tapes à côté. Qui dirige le ministère ? Le ministre. Du coup je te renvoie à la constitution, par exemple l'article 49 https://www.legifrance.gouv.fr/loda/article_lc/LEGIARTI000019241062/ Si je le sais car le juge n'est pas tout puissant il doit respecter la loi et tu te trompes dans le fonctionnement. Et le code du sport est très claire sur les aptitudes que le plongeur doit justifier auprès du DP pour être PA20 En cas de poursuite, ce sera au procureur de prouver que le DP ne devait pas considérer qu'un Rescue Diver maitrisait ces aptitudes. Je lui souhaite bien du courage pour prouver qu'une formation PA20 fédérale en fait plus que le Rescue sur ces sujets.
  7. J'ai des connaissances MF1 a qui ont a demandé de passer un OW en NZ sur une île avec un seul centre de plongée. Manque de pot pour le mec, ils lui ont sortis leur carte OWSI. Pas du tout, je ne défend rien, surtout pas la fédé. Je répond juste à certains points soulevés qui ne sont pas vrais comme l’impossibilité de plonger en France sans passé par la FFESSM ou que le DP doive s'engager sur sa vie pour faire plonger quelqu'un qui n'a pas une carte CMAS. Quoi qu'il arrive tu es libre de créer les formations que tu veux et de plonger comme tu veux y compris en club. La seule obligation elle ne concerne que les moniteurs qui doivent avoir l'un des diplômes reconnus, ça n'impacte qu'une partie infime de la population de plongeurs. Et clairement un OWSI qui veut gagner sa vie en France ce n'est pas le MF1 qu'il fera donc non ça n'est pas un système qui avantage la FFESSM.
  8. Là je suis d'accord, mais justement ce n'est pas du ressort de la FFESSM. Il ne faut tout leur mettre sur le dos ! On sait que nombreux à la fédé aimeraient bien faire sauter, au moins partiellement, ce système de licence de travail. J'ai plus plongé à l'étranger qu'en France et avant de me lancer dans le monitorat je n'avais jamais pris de licence, je ne suis pas vraiment biberonné au modèle fédéral. A priori le DP affecte les aptitudes en fonction de ton brevet. Dans mon précédant message je disais que si tu était un N4 à l'étranger à qui on imposait de passer un OW pour plonger il fallait te barrer. Là je vais dire l'inverse, si tu est OWSI et qu'on ne te met que PE12 sur la fiche de sécu, barre toi. Tu surestimes la responsabilité pénale du DP. Il n'est pas responsable des erreurs ou des mauvais choix des plongeurs. De plus il me semble étrange de parler du N2 comme d'un assisté quand on voit la différence d'exigence entre un PA20 et un OW. Alors non, c'est interdit de se jeter sous les roues d'un train. Pas directement, mais entre la mise en danger de la vie d'autrui, l'intrusion sur une propriété privée et l'entrave à la libre circulation, il y a de quoi faire pour au moins te refiler une petite amende si tu te loupes. Il vaut mieux trouver un moyen qui n'implique personne d'autre. Non, encore une fois je pense que tu interprète mal. La SNMP peut sans aucun problème développer son propre modèle. L'état fait confiance à la fédé pour délivrer des brevets N1 qui permettent d'être PE20 ou N2 qui permettent d'être PA20 et PE40. A noter que cette confiance peut-être enlevée, c'est parce que la fédé ne fait pas n'importe quoi qu'elle reste FF. Si la fédé est délégataire c'est que l'état, donc le gouvernement, donc l'assemblé, donc les électeurs sont d'accord avec ce qu'elle fait (ok je simplifie un peu, je doute que mon voisin ait un avis sur le nouveau MFT MF1). Pour simplification de la vie du DP (justement) le CDS place ces brevets en fonction des aptitudes, on ne te reprochera pas d'avoir mis un N1 PE20 ou un N2 PE40. L'état reconnait ensuite aux autres organisations françaises le pouvoir de délivrer des brevets où on ne te reprochera jamais rien, mais forcément il faut du coup que ça corresponde à ce que l'état lui même estime nécessaire pour avoir cette aptitude. Si tu veux faire un N1 reconnu comme celui de la fédé (donc comme accepté par l'état pour être PE20), il faut forcément qu'il soit identique. Cet état de fait même est la preuve que la fédé est loin d'avoir la toute puissance que tu penses. Si derrière la SNMP décide de lâcher les niveaux tels que délivrés par la fédé et de créer son propre système avec un premier niveau SUPER PLONGEUR 1 qui se fait en 50 plongées et correspond aux attentes d'un PA40 elle pourra le faire. Et le DP pourra mettre ces plongeurs PA40 sur la feuille de sécu. Juste tout les niveaux de toutes les organisation du monde ne peuvent pas être cités et placés c'est pour ça que le DP a le pouvoir de mettre lui même les aptitudes. Mais ce n'est pas un piège pour mettre des DP en prison au premier petit orteil tordu. Aucun juge ne te reprochera d'avoir mis un Rescue Diver PA20. Pas plus qu'un N2. La Thaïlande n'était qu'un exemple, cité car il est souvent revenu dans les discutions que j'ai pu avoir avec des gens qui ont vécu de mauvaises expériences. Désolé, mais personne ne m'a jamais parlé de la Croatie donc je ne dirais rien à ce sujet, je ne peux citer que des pays avec lesquels j'ai eu des retour. Encore une fois, je ne m'étonne pas que plus de personnes fasses des baptêmes aux Philippines qu'au Danemark. Je n'ai pas vocation à distribuer les bon et les mauvais points aux 197 états reconnus par l'ONU. Les pays voisins ne sont pas comparables, vu le nombre de territoires d'Outre-Mer français. Il est plus facile de comparer la plongée en Martinique avec celle en Thaïlande qu'avec celle au Liechtenstein. Mais qu'un pays soit dirigé par un Leader Suprême ou par une fédération de communes autogérées, je ne vois pas ce que ça change dans la réalisation d'un baptême par un PADI Dive Master DSD leader. @caolilaparle là d'une plongée hors structure. Cite moi une situation où tu n'a pas le droit de faire ce que tu veux en plongée sur un site privée en France si le propriétaire est d'accord pour te lancer entrer. Je ne vois pas en quoi la règlementation sur les structures de plongées ont un impacte sur la situation décrite ici. Tu peux tout à fait faire des baptêmes en 1 pour 1 sans législation contraignante. Mais si tu le fais, pourquoi se plaindre qu'une loi existe ? Et quel est le rapport avec la fédé ?
  9. Dans ce cas achète un terrain avec un plan d'eau et accepte que les gens viennent y plonger. Je ne pense pas qu'on te reproche quoi que ce soit. Pour l'Alsace je ne sais pas, mais en île de France il existe plusieurs lieux où tu peux plonger et à part sur la base fédérale de Beaumont, tu peux y aller HS sans DP.
  10. Euuuh si, tu peux délivrer une carte ANMP, ou PADI si tu t'affilies ou ta propre formation si tu le décides. Mais pas de différence avec l'étranger, il faut s'adosser à une organisation pour en délivrer un brevet. Encore une fois tu peux délivrer un brevet RSTC. Mais les niveaux fédéraux ont bien une valeur à l'étranger (tu sais rapport à la CMAS tout ça, tout ça...). Les autres niveaux français aussi. Si tu arrives avec ton N4 ANMP dans un club et qu'on te demandes de faire une formation OW pour plonger, fuis tu es tombé sur un voleur. Quand tu vas dans un club pour plonger en autonomie et que l'on te colle quelqu'un avec toi, ce n'est pas toi qui prend tes responsabilités. Le N2 lambda n'a aucune connaissance du contenu de la formation OW, il ne sait pas que "l'autonomie à 18m" de ce plongeur n'a rien à voir avec sa formation, c'est là que l'organisateur prend sa responsabilité de décider si quelqu'un est apte ou non à faire telle ou telle plongée. Si je paye pour ma plongée, ça me semble normal. Non tu es libre de faire ce que tu veux en plongée en France. Tu veux prendre un bloc de 10L rempli d'air et descendre tout seul à 150m, personne ne te le reprochera. Tu as tout à fait le droit de le faire. C'est l'organisateur qui est contraint. Je ne vois vraiment pas le problème. Pour faire un parallèle un peu grossier, si tu décides de manger de la mort au rat aucune lois ne t'en empêche, vas y. Maintenant si tu vas dans un restaurant, tu es en droit t'attendre que le cuisinier ne mette pas de mort au rat dans son plat du jour. il y a équité. Que ton N1 soit ANMP, UCPA, SNMP, FSGT ou FFESSM il a la même valeur. Toutes les organisations françaises sont soumises aux mêmes règles. Ah mon avis non, sinon pas de problème à justement les former à la "fonction" de DP. non pas étrange que je ne les cites pas car comme tu le dit toi même ce ne sont pas des destinations plongées pour le touriste moyen, donc forcément on a moins de deuxième baptême à gérer de quelqu'un qui est allé en Italie d'abord. Je ne pense pas que la plongée y soit plus dangereuse qu'en France, mais je suis un peu perdu, quel message essaies-tu de faire passer? Et qu'est-ce que j'ai dis qui ne va pas ? Donc pas plus ni moins de règlementation qu'en France. Pas du tout ce que j'ai dit. C'est la différence entre obligation de moyen et de résultat. Bien sur qu'il y a des baptêmes qui se passes mal en France, mais tout est fait pour que ça se passe du mieux possible. Par contre si tu descends d'un coup 6 débutants à 18m en faisant une chaîne humaine, sans même discuter des appréhension de chacun, il ne faut pas s'étonner que ça se passe mal. Est-ce que si tu roules à 130km/h sur autoroute avec ta ceinture attaché tu es sur ne pas avoir d'accident ? Non ! Est-ce que si tu roules à 250 sans ceinture tu es sur de mourir ? Non ! Est-ce qu'il y a une situation où tu as plus de chance d'être en vie à la fin ? Oui !
  11. Le choix du site doit être fait par le plongeur ? Je ne sais pas dans quel club tu plonges, mais dans tout les clubs que j'ai pu faire à travers le monde on t'emmenne sur un site et on te dit "tu plonges là". La règlementation.
  12. Les cadres de la FFESSM ne peuvent pas être payés, ça c'est de la mainmise.... Tu peux même être moniteur proffessionel sans jamais être passé dans le giron de la fédé. Totalité des activités individuelle? Plein de plongeur en France ne passe pas les N1, N2 mais sont OW ou AOW. Et même parmis ceux qui ont un niveau français, nombreux sont ceux qui n'ont jamais eu une licence. D'ailleurs qui a dit que la plongée devait être une démocratie? Ce n'est pas la fédé qui détient le pouvoir c'est le ministère du sport qui délègue a des gens compétents ; nuance. Il y a beacoup de choses à dire sur la plongée en France, je pourrais faire une belle liste à la Prévert. Mais le fait d'avoir une règlementation qui empèche de faire n'importe quoi, notemment avec les débutants, c'est une très bonne chose. J'ai eu trop de re-baptême à faire à des gens qui avait profité d'un voyage en Thailand ou aux Maldives pour découvrir la plongée, mais dans des conditions qui font vraiment peur quand on te les raconte et qui ont gaché leur expérience. Après c'est les moniteurs français qui doivent récupérer les dégats et gérer des gens qui sont devenus phobiques.
  13. Uniquement pour la plongée à l'air au delà de 40m. A part ça si tu as le diplôme qui va bien, tu fais ce que tu veux. Aucun problème pour former des OW ou des DM.
  14. Pas d'accord, en France tu peux très bien faire du PADI, du SSI, du NAUI ou je ne sais quoi d'autre, je ne vois pas en quoi on serait plus limité que les autres pays. Tu peux très bien créer ta propre formation même si tu le désires.
  15. Pourtant il n'y a pas beaucoup de pays où la loi t'oblige à avoir de l'oxygène, un moyen de rappel des plongeurs, une fiche de sécurité, un plan d'évacuation,... Dans ce cas tu es à la mercie de leur bon vouloir pour ta sécurité. Tu peux toujours compter sur leur professionnalisme, mais tu peux avoir de mauvaises surprises.
  16. Celui qui définit le site de plongée, c'est souvent le capitaine. Le mec qui décrit le site c'est juste un DM (bon souvent OWSI ou MF1 ou E* si tu part sur un bateau francophone) mais sur le papier t'as juste payé ta croisière avec dans le paquage un mec qui décrit le site. C'est tout. Ce n'est surement pas lui qui ira en prison si tu fais un ADD et qu'on ne te met pas tout de suite sous oxy.
  17. Un N3 peut plonger sans DP donc oui il doit savoir se débrouiller sans, je ne vois pas où est le problème. Quand à PADI, SSI et autres le DP n'existe tout simplement pas.
  18. Pour avoir tout en détail, tu peux voir le MFT plongeur N3. https://plongee.ffessm.fr/mft En gros tu as: -la sensibilisation à l’accroissement des risques liés à la profondeur (consommation, essoufflement,narcose, froid, décompression) afin d’adapter son comportement en terme de prévention et de réaction (vigilance, réactivité, ...). -Organisation de la plongée avec choix du site, sécurisation, connaissances réglementaires, responsabilités civiles et pénales -Evolution en autonomie, perfectionnement. Perfectionnement de l’utilisation d’un instrument d’orientation sur des parcours variés. Consommation dans l’espace de 40 à 60 m. Connaissance de l’existence de différents modèles de désaturation. Connaissance de la table fédérale et de ses principes de fonctionnement. Connaissance du principe de fonctionnement d’un ordinateur et des règles d’utilisation en plongée (profils, nombre de plongées, ...). Gestion de la décompression au sein d’une palanquée utilisant des moyens différents
  19. Je réagissais juste à qui semblait dire que le MFT disait qu'on ne pouvait pas emmener un élève au delà des 20m ce qui n'est pas le cas. Bien sur pour ce qui est de l'explo, le MFT on s'en fout, ça ne s'applique pas et bien sur comme je le disait, pas la peine de gruger, tu le colles avec un GP en le mettant PE40. Par contre ça peut fonctionner quand même, je ne vois pas en quoi on se met en porte à faux par rapport au CDS. Ça dit juste que le MFT N2 décrit la formation N2 donc forcément avec objectif de délivrer un brevet (lapalissade). N'indique pas qu'une plongée d'enseignement doit entrainer la délivrance d'un brevet ou doit coller au MFT. Ca dit juste qu'il n'y a pas de formation dans une plongée d'exploration. Par contre tu met ce que tu veux dans une plongée de formation. Y compris de l'explo, Y compris sans chercher à délivrer une carte derrière. Pour moi pas de problème pour mettre un MF1 en enseignement avec un N1 à 40m, même si on ne cherche pas à délivrer un PE40. Pas nécessaire puisqu'il sufffi d'un GP et de le coller PE40, mais en cas d'accident on pourra demander au DP pourquoi il était PE40. Par contre si tu le met en formation avec un E3 ça défausse un peu plus la responsabilité sur le guide au lieu du DP. Il y a même un paragraphe pour la plongée au delà de 40m. La il est claire que pour évoluer au delà de 40m en formation il faut chercher à obtenir un PE60 ou un PA60. Ils ne se sont pas donnés la peine de faire cette distinction pour la zone des 0-40.
  20. Mais quand tu es MF1 pour passer OWSI chez PADI c'est plus simple de faire une étape par SSI justement car ils sont plus accommodants.
  21. En fait la vérité c'est qu'on en demande souvent trop au N2, surtout en club associatif où il faut bien justifier les 12 créneaux de 2H de théories collés tout au long de l'année. Et pas assez au N3 surtout en SCA où on n'a pas forcément le temps d'organiser une vraie formation théorique poussée. Ce qui fait que la différence entre les 2 niveaux ne saute pas aux yeux pour ceux qui ne prennent pas le temps de décortiquer les MFT (ça inclus pas mal de moniteurs...). Et du coup la marche est grosse arrivé au N4.
  22. Il y a bien toute la partie plongée sans DP, mais aussi l’assistance évolutive (logique), la connaissance des différents types d'ADD, la narcose, ses mécanismes et comment y réagir (tout juste abordé au N2),...
  23. Pour ce qui est du contenu des formations et de manière a avoir une liste exhaustive, il suffit de comparer les deux MFT. Pour ce qui est de l'exigence je vais prendre l'exemple de la remonté assistée (puisqu'à en lire certains sur le forum ça représente 95% de la formation en France, c'est un bon exemple^^). Un N2 on lui demande d'avoir une compréhension de la procédure, pas de la maîtriser. On ne refuse pas le N2 a un élève parce qu'il a mis 3s a décoller ou parce qu'il est redescendu une fois de 50cm avant de s'en rendre compte et de réagir et relancer sa remonté. On est beaucoup plus stricte au N3. Sans avoir besoin d'être parfait il faut décoller rapidement et si on peut tolérer une remonté en escalier avec un ou deux arrêts, il ne faudra en aucun cas redescendre. Tu retrouvera le même genre de différences de niveau d'exigence sur la panne d'air, la stabilisation, l'immersion, l'orientation,...
  24. Tu as du ratter un passage du MFT. Pas d'exercice, mais l'exploration oui. Personnellement je ne délivrerais jamais un N2 a un plongeur qui n'est jamais aller au delà de 20m ou un N3 à 40m. Mais bon ce n'est pas moi qui décide, ça ne m’empêche pas de faire entendre ma voie... Tu as une vision bien réductrice du N3. Il y a bien plus que cela et même sur tout ce qui est commun au N2 et au N3 l'exigence n'est pas la même.
  25. Je rencontre souvent des gens qui ne sont pas du tout intéressés par la partie autonomie, même avec une jolie collection de carnets de plongées. Ça se comprend surtout pour ceux qui habitent loin des points d'eaux. Par exemple des parisiens qui voyageraient beaucoup et feraient une trentaines de plongées par an, mais jamais au même endroit et qui ne veulent donc pas faire l'orientation. En fait l'immense majorité des plongeurs ne veulent que se faire trimbaler. Une fois sur le bateau en Martinique j'ai même vu un N3 faire un scandale car on ne lui avait pas trouvé un binôme expérimenté et qu'ils étaient donc à 2 qui ne connaissaient pas le site. Au delà du fait que dans ce cas il n'avait qu'à se payer un guide ou qu'il pouvait suivre une des nombreuses autres palanquées ; on était en présence d'un mec qui était autonome juste pour payer ses plongées moins chère mais n'envisageait même pas de ne pas se contenter de se faire trainer sur une plongée sur un tombant où tu part récif main gauche et tu reviens main droite et où il faut sortir la pelle pour trouver plus que 24m de profondeur. Mais de personnes différentes. Avec des vieux cons dans l'un des camp Autonome avec un DM. La plupart des OW n'envisage pas de partir sans un guide. Parfait exemple. Ma copine était pareil, mais je lui ais mis un coup de pied au cul pour qu'elle fasse le N3 pour que je puisse aussi faire quelques plongées "fun". Mais bon pour être honnête je guide la palanqué à 12 comme à 60...
×
×
  • Create New...