Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

NOUMEA

Membres
  • Compteur de contenus

    261
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Pays

    France
link1
link2
link3

Réputation sur la communauté

10 Good

À propos de NOUMEA

  • Rang
    Le Nautile
  • Date de naissance 05/02/1959

Informations personnelles

  • Localisation
    LE CAILLOU
  • Passions
    La plongée.com
  • Profession
    Comptable

La Plongée

  • Féderation(s)
    FFESSM-FFH
  • Niveau en plongée
    P4-E2-C1
  • Professionnel de la plongée
    Non
  1. NOUMEA

    NOUMEA - AMEDEE DIVING

    J'ai un avis sur certains centres de plongée de Nouvelle-Calédonie, et qui n'engage que moi bien entendu. Ici, la plongée est énormément dépendante de la météo. En effet les sites sont éloignés, et il faut souvent faire pas mal de bateau pour y accéder et souvent à l'aller, mais le plus souvent au retour, on est pas mal secoués. A cela s'ajoute le fait que le nombre de plongeurs est limité car peu de touristes viennent exclusivement pour plonger contrairement à la Polynésie ou aux Antilles. Ceci est conditionné principalement par le prix (des avions, des hébergements, des plongées...). Donc un nombre de clubs assez nombreux (surtout sur Nouméa et le Grand-Nouméa) se partagent un nombre de plongeurs limités. De ce fait, la gestion d'un club devient problématique lorsqu'il n'y a que cette activité pour le responsable, ou que celui-ci est mauvais gestionnaire. Donc, il va gratter sur ce qu'il peut, et dans certains cas la sécurité va en pâtir (pas de contrôle sur les équipements, sur les compresseurs...). Et bien entendu la guéguerre entre les clubs est à son paroxysme avec des délations pour pouvoir déshabiller un club et en attirer ses clients. J'ai l'exemple d'un gérant qui n'a pas arrêté de s'acharner sur l'Amédée diving club (il valait mieux porter plaintes avec des éléments factuels !) et qui depuis près de 8 ans a bougé d'au moins 5 endroits différents en laissant des ardoises pratiquement à chaque endroit. Et maintenant il recherche à vendre des parts, car il est incapable de gérer correctement son centre (je plains le pigeon!). Il va de soi que lui non plus n'est pas exempt de tous reproches en matière de sécurité, et les retours négatifs sont déjà nombreux à son égard. En espérant qu'avec lui, ou avec une autre club de Nouvelle-Calédonie, nous n'ayons pas dans les années à venir d'autres accidents graves à déplorés.
  2. NOUMEA

    NOUMEA - AMEDEE DIVING

    Il me semble qu'il y a deux volets "Administratif" avec la fermeture de 6 mois, et correctionnel avec le jugement rendu le 13 mars. Voici quelques éléments des 2 accidents en question : 10/12/2017 : Sarah effectue sa 3ème plongée avec le club. Tout se passe pour le mieux jusqu'à ce qu'un exercice tourne mal. La jeune femme, qui se sentait ballonnée avant sa plongée , panique à plus de 15 mètres de profondeur et le moniteur tente de la calmer pour qu'elle ne regagne pas précipitamment la surface. Le groupe de plongeurs remonte progressivement. Une fois à l'air libre, ils se rendent compte que Sarah à les voies respiratoires obstruées par du vomi, et qu'elle ne respire plus. Son cœur ne bat plus. Elle est remontée sur le bord du bateau et des médecins présents parmi les plongeurs lui font les gestes de premiers secours. Voulant la mettre sous oxygène, ils s'aperçoivent que le matériel nécessaire n'est pas fonctionnel. Ils arrivent tout de même à faire repartir le cœur de "Sarah" qui avouera à la barre que, sans eux, "elle ne serait pas là aujourd'hui pour témoigner". Une fois à terre, la plongeuse est prise en charge par les secours et conduite au Médipôle. Elle reste trois jours dans le coma et a gardé jusqu'à aujourd'hui des séquelles neurologiques qui lui ont valu de perdre son emploi. Elle n'a plus aucun souvenir de sa plongée. Avril 2018 : "Lucas" réalise une plongée, entouré de de ses amis et moniteurs de l'Amédée diving club. Tout se déroule à merveille malgré la mer très agitée, jusqu'à ce qu'il arrive en surface. Là, ses jambes et l'un de ses bras ne répondent plus. Ce sont les symptômes d'un accident de décompression. Il est remonté tant bien que mal sur le bateau par sa monitrice et l'un de ses amis qui lui portent secours et le mettent sous oxygène. Lorsque le gérant de la société regagne la surface accompagné de son groupe de plongée, il s'assure de l'état du jeune homme avant de retourner à terre. arrivé sur l’îlot, Lucas est amené au sec. Pensant à une hypoglycémie, le gérant, moniteur lui-même, lui donne du sucre et une aspirine. Si l'état général de Lucas s'améliorent doucement,il a encore des sensations de picotements et d'engourdissements dans les jambes. Le gérant contacte ensuite le Samu (environ une heure après les faits) et décrit les symptômes du jeune homme tout en "minimisant la gravité de la situation" comme l'a souvent répété le procureur. Le soir, Lucas ne va pas bien. Il est admis à l'hôpital et traité les jours suivants en caisson hyperbares. Un traitement qui n'améliorera que peu son état puisque le plongeur a toujours, un an après les faits, des difficultés dans sa vie quotidienne, directement liées à cet accident.
  3. NOUMEA

    NOUMEA - AMEDEE DIVING

    Le responsable du club de plongée basé au phare Amédée (Nouméa-Nouvelle Calédonie) comparaissait devant le tribunal correctionnel de Nouméa. ... Après une longue délibération, qui témoigne de la complexité de l'affaire, le tribunal de s'avère plus sévère que le procureur et condamne le gérant de l'Amédée Diving club à deux ans d'emprisonnement avec sursis, assortis de 180 000 francs d'amende. L'homme n'à en plus de cela, plus le droit d'exercer les professions de moniteur et de gérant de club de plongée pour une durée de 5 ans. Par ailleurs la SARL qui se trouve en liquidation judiciaire est condamnée à payer une amende de 500 000 francs.
  4. NOUMEA

    NOUMEA - AMEDEE DIVING

    Malheureusement, il semble que chez nous (en NC) cela ne soit pas uniquement en pleine saison. Il y a quelques années en arrière un autre centre "Nouméa Diving" (voir post sur Plongeurs.com) avait fermé pour des raisons toutes aussi graves. Et là aussi, le temps avait fait son oeuvre, avec toujours des excuses de "cabales" des propriétaires jusqu'à la survenue des accidents.
  5. Le club de plongée l'Amédée Diving à Nouméa condamné. 6 mois de fermeture. Edifiant !
  6. NOUMEA

    Club à Bourail

    Vas-y... tu nous diras !!
  7. NOUMEA

    Club à Bourail

    Vu sur Facebook "Ca y est ! Le centre de plongée Bourail Aqua Diving vient d'ouvrir ! Réservez votre plongée en contactant les moniteurs au 78 08 88".
  8. NOUMEA

    Club à Bourail

    Bourail Au fait... de rien !
  9. NOUMEA

    Club à Bourail

    Bourail suite... Voici un extrait de la publication de l'ODT de Bourail.
  10. NOUMEA

    Club à Bourail

    Bourail, Nous étions fin décembre (2014) à Bourail. Sur le document que nous avions, édité par l'Office du Tourisme et daté de juillet2014, indiquait un club avec une ouverture dans le courant de l'année 2014. Après recherches, il semble que certaines autorisations soient encore en attente d'autorisations... La première personne indiquée dans le document a un site Facebook, essaye de lui envoyer un message pour savoir s'il a une date à te communiquer. Et s'il y a une réponse, ne pas hésiter à partager car de nombreux plongeurs veulent aller plonger sur les sites de Bourail, et en plus c'est bien placé pour un dive-trip. Bonne chance.
  11. Vanuatu Merci pour de CR très complet et plein de bonnes remarques. C'est Santos et sa population bien retranscrite . J'ai appris le décès de Laurent cette semaine. C'était un sacré personnage qui ne laissait personne indifférent, dans tous les sens du terme. Encore merci. D'autres photos à venir ????
  12. Bonjour, Merci pour la vidéo, elle a au moins le mérite de nous montrer des plongées d'un lieu peu mis en avant. Peux-tu me dire avec qui tu as plongé ? C'est une club associatif ou une structure commerciale ? A un moment on distingue un hôtel (pension ?) quels en sont les tarifs ? Je suis également surpris par le peu de poissons. Est-ce à cause de la surpêche ? Etant en Nouvelle-Calédonie, j'avais également l’intention d'aller mouiller mes palmes à Wallis (ou Futuna) mais en voyant ta vidéo je vais peut-être retourner du côté de Fidji.
  13. NOUMEA

    Dive the Coolidge

    Santo Après 15 jours en Polynésie... je viens de voir ton message. Nous avions plongé il y a quelques années avec Santo Dive Island. Nous avions fais le choix de ce club après un contact avec un Français installé là-bas (qui ne veut plus intervenir sur ce forum), et nous n'avions pas été déçus. J'ai fais un compte-rendu "VANUATU" sur le forum avec quelques photos. Effectivement le choix d'une combi passe partout peut-être judicieux. Je me souviens avoir eu de la graisse... bien graisseuse.
  14. PMK. Merci pour le lien. TOUDOUX. Merci pour la vidéo, très explicite... mais n'étant pas un grand bricoleur du légo je vais essayer de le faire faire. Et question complémentaire : Etant en Nouvelle-Calédonie, connaissez-vous un magasin sur Paris qui pourrais faire la réparation sans que cela me coûte le prix d'un nouvel appareil ? Merci par avance.
×
×
  • Créer...