Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

br110

Membres
  • Compteur de contenus

    9
  • Inscription

  • Dernière visite

link1
link2
link3

À propos de br110

  • Date de naissance 10/10/1955

Informations personnelles

  • Localisation
    Paris
  • Profession
    médecin anesthésiste

La Plongée

  • Professionnel de la plongée
    Non

br110's Achievements

Rookie

Rookie (2/14)

  • First Post
  • Conversation Starter
  • Week One Done
  • One Month Later
  • One Year In

Recent Badges

10

Réputation sur la communauté

  1. oui merci pour le scan:top: peux tu m'envoyer un mp ? bernard
  2. Bonjour à tous, Je prépare le DIU de médecine Hyperbare et subaquatique 2006-2007. je voudrais avoir une idée des questions d'examen notamment en physiologie et physiopathologie. Parmi les collègues qui l'ont passé, vous souvenez-vous des questions posées ? (NB: il s'agit du DIU et non du DU) Bernard
  3. run time de bernabé et bien ce fameux site c'est plongeur.com dans la rubrique vip pascal bernabé : c'est le post numero 74. he oui:D
  4. Bonjour à tous, on est dans la section médecine , alors je voulais préciser: @ laureval26 A ta place, je rechercherais un patent foramen oval , ou une hypertension artérielle pulmonaire (échocardiographie spécialisée) avant de replonger. surtout si ta plongée ne sortait pas des tables. si c'est normal, plonge plutôt aux tables (avec la profondeur la plus forte au début) qu'à l'ordinateur même au réglage de sécurité la plus forte. enfin après des bends on ne replonge pas avant plusieurs semaines En tout cas consultes un médecin de plongée. Bonnes plonges à tous Bernard
  5. Salut à tous, Entièrement d'accord avec stranglerfig. une crise hyperoxique est peu probable;(cf mouvement brownien ) c'est plutôt une crise de panique avec polypnée et même assez peu de narcose (envie de cracher son détendeur, sinon réaction adaptée réflechie et rapide), favorisée par le froid, le stress, la luminosité et, surtout, le doute sur la p o2 du bloc. Une mesure de la Pression partielle o2 du bloc aurait permis d'éliminer ce doute dans ton esprit et tu aurais surement mieux controlé tes symptômes: -est-ce un début de crise hyperoxique non car 60 metres pp o2 du bloc 23% vérifiée et donc pao2 =1.6 -ça va pas : narcose ? je remonte, je me calme, je controle Enfin , à part pour le fun, y a t'il un intéret à plonger à 60m au nitrox 23 plutôt qu'à l'air ? Merci pour ton témoignage car celà nous fait profiter de ton expérience. Bernard
  6. Citation de gusz :"Si en revanche le, client n'a qu'un sac de plongée avec tout le matos (block, etc) de 20kgs, sans rien d'autre, le forfait devra s'appliquer (très rare, le plongeur qui n'a que son matos de plongée sans aucun autre effet...)" Si j'ai bien compris, à Air France pour ne pas payer le forfait avec des bagages de moins de 20kg au total, je dois remplacer mon beau sac marqué plongée, par un sac marqué vetements ou jouets ou affaires de plage... :hehe:
  7. Bonsoir à tous, Je vous remercie pour vos réponses. @jicébé je tenais à dire que le montage de ce plongeur est effectivement du bricolage dangereux (peut-être a-t-il voulu économiser sur un deuxieme étage?..) mais il n'empèche que, (comme indiqué dans le texte et visible sur la photo), le tuyau MP avec le repère jaune est connecté à la bouteille air et vice-versa. Ceci n'est possible que parce que les bouteilles et detendeurs ont la même connection type étrier. C'était juste pour montrer que l'erreur est arrivée au moins une fois entrainant un déces ineluctable. c'est un déces de trop. Un détrompeur aurait empeché que le repère jaune soit branché sur le bloc air. c'est ce que fera la norme m26 et ça me va. Concernant les differents nitrox, le plongeur nitrox (et non le plongeur air) doit (devrait?) mesurer son pourcentage d'o2 avant chaque plongée. Merci à tous:)
  8. Bonjour à tous, La plongée-loisir est un sport technique et dangereux. Il faut limiter les risques d'accidents et Je pense que cette norme (EN144-3 et EN13949) empèchera que l'on puisse respirer du nitrox en pensant respirer de l'air.* Je n'ai pas de statistique mais j'ai retrouvé une publication de 1996 où il est relaté le déces d'un plongeur experimenté car il respirait du nitrox 50/50 à 47 métres en pensant respirer de l'air. Un inverseur avec un repère lui permettait de changer de gaz. La photo de son matériel montre qu'il avait interverti les détendeurs en se branchant sur les étriers (INT) identiques de chaque bloc.:( ref: http://www.mja.com.au/public/issues/sep2/lawrence/lawrence.html cet accident ne se produira plus avec la nouvelle norme.(sauf déviation des règles). D'autre part Il me semble normal qu'on ne puisse plus matériellement gonfler un bloc air avec du nitrox et inversement. Avec cette norme, le gonfleur sera sûr que son établissement n'explosera pas car on ne pourra gonfler que du nitrox sur du nitrox et de l'air sur de l'air. De toute façon l'ancien matériel "air" peut toujours être utilisé pour les plongées à l'air. Il me semble que pour la plongée à l'air on ne change rien. Pour la plongée nitrox (après une tolérance jusqu'en novembre 2007) on doit s'équiper d'un matériel spécifique car les caractéristiques de ces plongées nécessitent un matériel adapté et d'ailleurs une certification spécifique. Je comprends que l'on pense différemment pour des raisons de coût mais la sécurité est primordiale. Pour le reste des voies de solutions seraient : adaptation en usine des "vieux" détendeurs DIN avec fixation non démontable d'un adaptateur din-m26 (?) J'espère avoir clarifié mon point de vue. je vous souhaite à tous un bon week-end de Pâques et bonnes plonges:)
  9. Bonjour à tous, je trouve que la nouvelle norme est une bonne chose. Elle est faite pour éviter que les pouvoirs publics, fédération, fabricants ne soient mis en cause juridiquement, mais elle peut aussi éviter de nombreux accidents. Quand je lis "Pourra t on avoir des problèmes (amendes, prison, fessée par le président du club, gonfleur de nitrox qui nous casse les pieds) lors de la date de l'application de ces normes si on met du nitrox inférieur à 40% dans une bouteille air (sans marquage nitrox avec robinetterie G5/8, comme maintenant quoi) avec ou sans accident par la suite ???" Je suis inquiet, car on risque d'utiliser une bouteille non marquée en pensant que c'est de l'air... avec un (ou 2) décès assurés...:( Cette norme et son application évitera tout risque d'erreur de gonflage en rendant impossible de gonfler un bloc air avec un mélange nitrox ou d'utiliser un détendeur air sur une bouteille nitrox. Bien sûr c'est un peu cher, mais c'est le prix de la sécurité. on peut toujours plonger à l'air et deco au nitrox avec un deuxième bloc et detendeur.(pour pas jeter son vieux matos))). c'est juste mon avis:)
×
×
  • Créer...