Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Pilou Garou

Membres
  • Posts

    282
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    1
  • Country

    France
link1
link2
link3

Pilou Garou last won the day on October 10 2020

Pilou Garou had the most liked content!

About Pilou Garou

  • Birthday 04/06/1980

Personal Information

  • Localisation
    Groland
  • Profession
    Travailleur indépendant en informatique

La plongée

  • Féderation(s)
    FFESSM
  • Professionnel de la plongée
    No

Recent Profile Visitors

450 profile views

Pilou Garou's Achievements

Rising Star

Rising Star (9/14)

  • One Year In
  • Dedicated Rare
  • First Post
  • Collaborator
  • Week One Done

Recent Badges

125

Reputation

  1. Sauf exceptions oui, mais il faut effectivement veiller à certaines précautions : Si le premier étage est surcompensé, il faut un second étage compensé. Néanmoins on peut nuancer car cela dépend du réglage du second étage. Si on y colle un 2nd étage non compensé, il faudra le régler moins sensible pour ne pas qu'il fuse avec l'augmentation (très légère) de la pression moyenne si le premier étage est surcompensé. Sauf Poseidon (ou truc exotique), la quasi totalité des détendeurs fonctionnent à une pression moyenne comprise entre 8.5 et 9.5 bars environ. Il n'y a donc aucun problème à monter un second étage différend du premier. Surtout si le second étage est compensé. D'ailleurs pour ceux qui ne le savent pas encore, la seule différence entre les Legend Supreme et les non Supreme (sans flocon de neige), c'est juste la pression moyenne qui est réglée à 8.5 bars sur le Supreme au lieu de 9.5 - à part çà, aucune différence ! Donc vous pouvez "transformer" votre Legend en Supreme juste en refaisant les réglages avec une MP de 8.5 bars. Perso, j'ai déjà monté du Titan LX en octopus sur du Scubapro MK25 ou MK17 sans aucun problème. Tout comme un Calypso octopus (non compensé) sur un MK25 (surcompensé). Si le premier étage est juste compensé - on peux monter n'importe qu'elle second étage si réglage ad hoc. Tout comme il peut-être intéressant de monter un second étage compensé sur un premier étage non compensé (config plutôt rare - ex S600 sur un MK2). Car le 2ème étage va justement compenser la baisse de la MP du 1er étage. Pour résumer: aucune crainte à le faire... si c'est bien réglé
  2. Perso j'utilise très régulièrement le compas intégré de mon Mares Icon HD. Il suffit d'un appui sur une touche. L'affichage est grand et très lisible. J'ai comparé mon compas analogique Scubapro, les deux indiquent toujours la même direction. Donc rien à redire sur la précision.
  3. Il existe des lunettes spéciales à poser à l'intérieur. Autant pour l'Ocean Reef que le Divator / OTS. Reste plus qu'à aller chez son opticien, pour la pose des verres adaptés
  4. J'ai pas mesuré. Mais je pense que Berny est dans les clous quand il annonce 10% de plus. Car me concernant, j'ai pas vu de différence significative pour l'instant.
  5. Bonjour à tous Après de longs mois d'attente avant de pouvoir enfin plonger avec mon facial Divator, voici mes impressions : Je plonge en mer avec depuis début juillet. J'ai effectué avec le Divator une quinzaine de plongées. Les autres, avec un set habituel. Franchement, j'y vois quasiment que des avantages. Pas de buée ni d'entrée d'eau. Plus de fatigue à la mâchoire, une respiration plus "naturelle" et bouche moins sèche. Mais surtout un champ visuel incomparablement plus large qu'avec un masque "standard" ! Pour les inconvénients : il faut bien ajuster le masque pour éviter les fuites, sinon on est accompagné d'un petit chapelet continu de bulles Aussi, la flottabilité positive qui surprend un peu au début, mais on s'y fait vite. Et penser à soit avoir une cagoule adaptée ou de bien dégager le visage pour que la jupe colle parfaitement à la peau. Concernant le passage sous l'eau du facial à un détendeur / masque standard, rien d'extraordinaire. Faut juste avoir à portée de main le masque de secours avant de faire la manœuvre. Je me suis un peu entraîné à faire l'inverse, passer du masque / détendeur > au facial. C'est pas particulièrement difficile, d'autant que le Divator est à pression positive. Ce qui signifie qu'il débite en permanence, avec pour effet un vidage "automatique". Après, on fait tout un pataquès sur ces manœuvres. Mais franchement sauf passage déco, panne d'air ou givrage, on ne risque pas de se retrouver dans une situation où c'est nécessaire de passer d'un masque à l'autre. Le second étage est tellement simple et robuste que le risque de panne est très faible. Donc voilà, je suis conquis et convaincu de l'intérêt d'un facial. Désormais, je plongerais le plus possible avec. Je l'ai fait essayer à un copain... il ne voulait plus me le rendre et me le taxe à chaque plongée ensemble Si vous avez l'opportunité, essayez !
  6. De rien. Après, le réglage peut se faire au pif. Faut juste suffisamment d'air pour faire plusieurs essais. A l'inspiration, j'arrive sans problème à me rendre compte si le détendeur approche une valeur de 1.0 par pouce d'eau ou si c'est supérieur à 1.4 ... Sur un second étage compensé, il faut diminuer la pression sur le ressort de clapet et régler le siège de clapet à la limite de fuser, si on veut un effort le plus bas possible. Sur un second étage non compensé (clapet aval standard), il suffit de dévisser le petit écrou à l'intérieur pour mettre moins de tension et ensuite régler le siège. Et bien évidemment, il faut que les joint soient graissés correctement (et pas avec n'importe quelle graisse) et que le clapet soit en bon état. Pour la graisse sur les joints dynamiques, j'utilise celle ci : https://www.ebay.fr/itm/Krytox-GPL-205-Grade-0-Switch-Lube-Linear-Switch-205g0-10-Gram-Brush-KeyPuller/294034992159?hash=item4475d9ec1f:g:YYAAAOSwJnxgOWec Et je peux assurer qu'avec seulement 10 grammes, y'a de quoi réviser pas mal de détendeurs ! Pour les joints "statiques", j'utilise avec beaucoup de satisfaction cette graisse : https://www.amazon.fr/gp/product/B07TY7BPKT/ref=ppx_yo_dt_b_search_asin_title?ie=UTF8&psc=1
  7. Le variant Breton risque d'être très résistant Moi j'attends avec impatience les variants Basques ou Corses, ils vont d'être explosifs !
  8. Evidemment , je pensais que c'était pas la peine de le préciser. D'autant, que j'aimerais pas trop avoir un air "vinaigré" lorsque je plonge
  9. La meilleure solution : Bac à ultrason avec un mélange 50/50 eau / vinaigre blanc. Quelques minutes suffisent en général. J'ai jamais eu besoin de plus de 20 minutes pour un détendeur bien sale. Aucun soucis constaté sur les surfaces après traitement.
  10. Bah dites donc, il y a de l'animation ici Nicolas me manque, je l'aime bien moi ! Pas des plus consensuel, mais c'est ce qui fait son charme. Et je trouve aussi qu'il a une vision un peu différente de la notre. Çà élargi nos horizons. Après je ne suis pas au courant des derniers rebondissements à la Dallas...
  11. Se serait pas une incitation à faire du trolling par hasard ?!
  12. Pour info, je viens de plonger ce matin à notre carrière. Eau à 7 degrés. Profondeur max 20 mètres. J'ai utilisé mon MK25 S600 pour voir si il allait givrer par rapport à mon MK18 à membrane. J'avais jamais eu l'occasion de l'utiliser à cette température. >> Aucun soucis. Sachant que ce n'est pas la version EVO soit disant améliorée par rapport aux anciennes versions. Donc maintenant, je n'hésiterais pas à plonger avec le MK18 ou le MK25 selon l'humeur du jour
  13. T'as oublié ceux qui carburent au crack ! Avec les sommes dépensées, ils pourraient ouvrir un centre de plongée
  14. Ok, en lisant ton commentaire, famille pour moi voulait dire hors structure. Car de mon côté, j'ai pas encore vu de famille plonger ensemble dans un club. Au mieux un couple. D'où mon interprétation erronée de ton commentaire. Oui, on est bien d'accord. On va éviter d'aller dans ces eaux
×
×
  • Create New...