Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Vos petites astuces pour la RSE de 20m ?


B-N
 Share

    Recommended Posts

    • Replies 46
    • Created
    • Last Reply

    Top Posters In This Topic

    salut BN,

     

    à fond dans la technique ;)

     

    la RSE : (ça au moins ça va à peu près)

     

    je dirai : c'est avant tout du mental, comme pour l'apnée à 10m

     

    avant de partir, être zen, tu te dis que tu peux faire 20m ou 30 ou 50m d'apnée en piscine...... no problème tu tiendras les 45" mini qui sont demandées pour faire la RSE.

     

    tu respires tranquillement avant de partir!

    une bonne inspiration,

    une impulsion pour le départ,

    et hop on y va,

    palmes tranquillement mais sûrement

    regardes en haut

    soit tu laisses bouche ouverte et l'air en se dilatant sortira doucement mais sûrement

    soit tu fais des TUT TUT TUT ( faire sortir l'air par petites goulées régulièrement)

     

    bien regarder vers la surface ( dégage les voies aériennes et l'air sort plus facilement)

    vérifie avec les particules, petites bulles ou ordi que tu remontes bien à la bonne vitesse (des petites bulles)

    attention de ne pas aller trop vite!

     

    si tu as l'impression de manquer d'air, il y a des chances qu'enfait c'est l'air qui se dilate qui te donne cette impression, alors au contraire, souffle....

    de toute facon tu auras assez d'air, (mais pas tout souffler à 15m)

     

    arrivé à 5m on freine ,

    arrêt à 3m ( mettre palme horizontales), 360°

    et soit le moniteur te dis remise en bouche de détendeur, soit surface avec un magnifique ok.........

     

    La dernière ligne droite ;)

    moi problèmes de sinus, je peux pas plonger depuis 15jrs :eek:

    au fait je t'avais envoyé mes anti-sèche de théorie, je sais plus??

     

    Courage....... on y crois (ou on essaie)

    mes 3 compagnons stagiaire N4, t'accueillont dans notre petite équipe...... J'aurai mes 4 mousquetaires et nous nous soutiendrons dans l'effort!

     

    je suis passée semaine dernière jeter un oeil au CAP

     

    bizzzzzz

    Link to comment
    Share on other sites

    salut Kti

    merci pour tes conseils,sa s'approche plus que 2 semaines.

    Autant l'apnée a 10 m ne me pose pas de pb,

    la Rse c une autre histoire quant au sauvetage palme ,j'avais un exocet au c.. le mono a cessez de me suivre car trops rapide ,faut dire que g tellement entendu dire que ct dur ,du coups g palmé comme un forcené ,une fois dans les bulles g compris mon erreur.

    a+

    Link to comment
    Share on other sites

    RSE : AMHA l'exercice le plus facile ... donc pas stresser pas palmer trop vite et remonter bien régulièrement en laissant passer un filet d'air entre les dents de devant.

     

    Quant au sauvetage palme : une fois que c'est parti le problème c'est plutôt de ne pas aller trop vite.

    Bon courage.

    Link to comment
    Share on other sites

    Je confirmer ce que dit Balane sur le sauvetage palme, l'important c'est d'effectuer une bonne impulsion de départ avec une prise efficace, c'est à dire le syncopé bien au dessus de soi.

    De 20m c'est un exercice facile, 5 ans après mon N4, au 3ème essai j'y suis arrivé. Le tout étant de gérer l'essoufflement qui ne tarde pas à arriver.

    Et pour la RSE, ce n'est qu'un (court) moment désagréable à passer.

    Link to comment
    Share on other sites

    tu respires tranquillement avant de partir!

    une bonne inspiration,

    une impulsion pour le départ,

    et hop on y va,

     

    Si je peux me permettre : un instructeur digne de ce nom ne te laissera pas partir sur une "bonne inspiration" : cet exercice peut permettre de simuler une panne d'air seul... tu t'en rends compte sur une expiration (et en plus c'est moins dangereux).

     

    Conseil : idem kti224 pour l'impulsion, les 10 premiers mettres assez tonics. Ensuite bien ralentir.

     

    Pour gérer le fillet d'air, tu peux t'habituer à émettre un son continu : c'est une aide précieuse.

     

    Bon courage

     

    Bert

    Link to comment
    Share on other sites

    BN,

     

    mieux vaut avoir un exocet au c..l que de ne pas décoller!!!

    on peut calmer ses ardeurs ;)

     

    moi j'était scotchée à 17m à Bécon 8(8(8(

     

    et après voir fait sauter tous les stagiaires N4, MF1 et autres moniteurs sur le parking........

    (cf Tino Corp. pour les détails, lui aussi je l'ai envoyé en l'air.......si j'ose dire :rougi: )

     

    Maintenant j'ai trouvé la position et à Groix........

    je l'ai remonté le satané syncopé, même que je l'ai tracté jusqu'au bateau : :froglol:

     

    et vive les particules et les petites bulles ( l'ordi c'est bien aussi pour vérifier qu'on remonte douvement mais sûrement!)

     

    Alors Tino, tu l'as remonté de 25 le syncopé????

    Link to comment
    Share on other sites

    Concernant le fait de partir sur une inspiration, je suis absoluement de l'avis contraire au tien Bert6400. Je viens de passer mon N4 avec un IN et président de CTR (donc supposé compétent :tromaran: ) qui a toujours insisté pour que nous partions sur l'inspiration.

     

    La DTH puisque c'est maintenant son nom est une démonstration d'aisance technique et en aucun cas la simulation d'un incident réél.

     

    Enfin les mentalités changent, fini de mettre l'élève en difficulté par des exercices délirants dont on augemente la difficulté jusqu'a ce qu'il ne gère plus. Fini, enfin le temps ou sur une assistance à 40 on se faisait arracher le masque suivi d'une panique .... Mais bon, enfin, tout cela cesse.

     

     

    Quoi qu'il en soit le seul conseil que je peux donner pour cette exercice c'est de penser à notre ami Archimède. Pour avoir passé l'exam avec un mec de 1m85 100Kg avec un bi sur le dos, arrivé à 8m je me demandais comment j'allais faire pour limiter ma vitesse -> palmes en aéro-freins ou hydro freins comme on veux et méga expirations limité les dégats pour un magnifique arret à 3m. :captain:

     

    Bonne chance à tous les futurs N4 et pensez à mettre une bouteille de champ à tremper au cul du bateau pour l'ouvrir dès la fin du dernier exerice. :biere:

    Link to comment
    Share on other sites

    Pour la RSE, essayez donc l'entrainement "au sec", en d'autres termes s'essayer à souffler le plus longtemps possible après avoir inspiré à fond et fait quelques cycles respiratoire de préparation.

     

    C'est une excellente prépa mentale, et en soi et un exercice à part entière.

     

    C'est pratique. On peut faire cela au volant, lors des trajets.

     

    Avec une telle méthode, le jour de l'examen N IV, j'ai tenu 1mn 30s, de -20m à -3m.

     

    Après l'exam, lors du pot, on m'a laissé entendre qu'on m'avait mis la note maximale....

    Link to comment
    Share on other sites

    Rse

     

    Pas de panique !...

     

    Une bonne impulsion au départ, pas trop d'air laché entre 20 et 15 m ( gradient de pression peu élevé) puis à partir de 15 la tête en l'air ça sort tout seul et les 45 sec c'est bon ( normalement)

    Pas trop appuyer sur les palmes à partir de 15 m (comme pour la DTH)

     

     

    ET je rajoute un 800 m pour le N4 ! :)

    Link to comment
    Share on other sites

    Concernant le fait de partir sur une inspiration, je suis absoluement de l'avis contraire au tien Bert6400. Je viens de passer mon N4 avec un IN et président de CTR (donc supposé compétent :tromaran: ) qui a toujours insisté pour que nous partions sur l'inspiration.:

     

    Je ne trouve pas ça logique : si la personne part sans que des bulles soient émises, il y a un risque, quoi qu'en dise n'importe quel instructeur aussi compétent soit il. Des gens très compétents ont provoqué une SP à Niolon il y a qq années avec ce type de raisonnement (et ont fini au tribunal).

     

     

    La DTH puisque c'est maintenant son nom est une démonstration d'aisance technique et en aucun cas la simulation d'un incident réél

     

    Comme à peu près tous ces exercices.

     

    Enfin les mentalités changent, fini de mettre l'élève en difficulté par des exercices délirants dont on augemente la difficulté jusqu'a ce qu'il ne gère plus. Fini, enfin le temps ou sur une assistance à 40 on se faisait arracher le masque suivi d'une panique .... Mais bon, enfin, tout cela cesse

     

    Et on n'arrète pas de dire depuis 10 ans que les mentalités changent... avec toujours les memes constations des médecins hyperbars sur le nombre d'accidents provoqués par ce type d'exo complètement *on.

    ça aura changé le jour ou des choses utiles seront enseignées... et où des gens arrèteront de se croirent bon plongeur parce qu'ils réussissent à faire un sauvetage palme...

     

    D'où l'intéret de donner son point de vue aux IN, qui heureusement ne sont pas tous d'accord avec ce qui reste imposé par certains. :mad:

    Link to comment
    Share on other sites

    Attention, là tu pars sur une expiration continue, et l'exercice devient plus difficile.

     

     

    Tu peux emettre ce son uniquement qunad tu décide d'expirer.... mais bon sur 20m c'est quand meme presque tout le long de la remontée ( un peu différent sur 30)

     

    Quel exercice scandaleusement dangereux !!!

    Link to comment
    Share on other sites

    Create an account or sign in to comment

    You need to be a member in order to leave a comment

    Create an account

    Sign up for a new account in our community. It's easy!

    Register a new account

    Sign in

    Already have an account? Sign in here.

    Sign In Now
     Share


    ×
    ×
    • Create New...