Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

    Messages recommandés

    Boujour,

     

    Je voulais juste, parler d’une terrible angoisse que j’ai eu ce week-end. Lors de ma première plongée en lac d’altitude. ( 1000m)

     

    Je suis un jeune plongeur, environs 30 plongées , essentiellement en mer chaudes. ( Padi Aow, spécialisation, nitrox, ma plongée la plus profonde est de 43 m ). Je prépare mon N 2 Cmass.

     

    Jusque la , aucun problème je suis à l’aise. Je suis vraiment mordu. :)

     

    Dimanche dernier, première plongée au lac de Kruth (Alsace) .

    L’eau est à 7 ° ( BRrr) :decu:

     

    Ok je Descend, quelques problèmes pour équilibrer les oreilles ( comme d’hab)

     

    A 10 mètres vidange de masque. Ok

    :)

    Deja y’a un truc que je sentais pas ! ce goût bizarre que j’avais dans le détenteur,

    Un truc bizarre, goût vieux gasoil. Je fait signe à mon mono, que ça vas pas trop bien

    En fait, j’angoisse, je me fait une fixation, sur ce goût bizarre. Echange d’embout pour lui c’est ok . on peut continuer à descendre.

     

    Moi je l’entend pas du tout , visibilité maximum à 50 cm, ce froid intense. Une grosse

    Sensation de claustrophobie.

     

    Bref j’ai gardé mon calme. Nous somme remonter tranquillement . Il ne m’a rien dit .

     

    J’ai eu l’impression de passer pour un naze. Je me sent con .

    Je repart le week prochain, avec une super grosse appréhension !

     

    Juste une question ? c’est déjà arrivé à d’autre personnes ?

    Je suis normal ?

    Bref je culpabilise à mort

     

    Bizz

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    salut

    Je pense que rien de bien anormal dans ce que tu as vécu ! l'angoisse

     

    Avec 30 plongée en mer chaude et avec super visi tu as eu trés peu de malchance d'y etre confronté

     

    Pour moi

    1) équipement si tu plonges en eau à 7 Degrés ce ne peux etre le même materiel ( combi ?)

     

    2) forme de ce jour là ?

     

    3) gout si tu as eu un doute sur la qualité de l'air que tu respirais cela à forcément rajouté à ton angoisse

     

    Bref seul solution

     

    recommencé avec matos ++ test de la qualité de ton air en surface prévenir ton ancadrant que la dernière ne c'est pas bien passé

    ( et avec l'habitude c'est lorsque tu sera en visi normale que tu seras étonné

    parole d'un malheureux des carrieres du nord ! )

     

    Persiste

    damien

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Ben ce n'est rien d'exceptionnel ! Si t'as l'habitude de plonger dans des mers chaudes avec beaucoup de visbilité et là tu fais une plongée " normale" en lac sans visi c'est qch de complètement différent. Tes sens sont affectés autreement.

    Si tu fas ta deuxième en lac préviens l'encadrant des tes angoisses que t'as eu et prends tout ton temps pour t'adapter à ton nouvel environnemnt

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Je voulais savoir, cette angoisse pourrait-elle venir du faite que c'est là première dans ce Lac ?

     

    J'explique, moi j'ai toujours une angoisse quand je plonge dans un Lac que je connais pas, apres la deuxieme plongée est toujours plus cool, car tu connais l'etat de l'eau, Etc ...

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    T'inquiète Gloublurb, ça m'arrive fréquemment... la plongée en lac et la plongée en mer chaude ça n'a rien à voir.... le moindre petit truc qui va de travers et ton cerveau réagit au quart de tour... montée d'angoisse, impossible à contrôler, la respiration qui s'emballe un peu.... le mieux dans ces conditions c'est de commencer à remonter tranquillement tout de suite... c'est à mon avis la seule solution pour calmer cette angoisse. Tu as évolué dans des conditions assez extrêmes par rapport à ce que tu as déjà connu... le froid, la visi nulle sont des facteurs de stress qui peuvent également favoriser l'apparition de la narcose, même à 10m ! ! !

     

    Surtout ne te décourage pas, ça arrive à tout le monde, même aux plus chevronnés... Quant à la réaction de ton encadrant... sans commentaire... un peu de compréhension de sa part t'aurait fait le plus grand bien

     

    Un conseil: essaye de prendre un autre encadrant la prochaine fois en lui précisant ce qui s'est passé... et ne cherche pas à descendre plus profond... tente d'abord de vaincre cette angoisse que tu as encore dans la zone des 10m... Ca ne sert à rien de te dégouter en voulant descendre à tout prix pour faire comme les autres... de toute façon, en général dans les lacs, en dessous de 10m c'est un peu comme sur la lune. La prochaine fois tu partiras déjà avec un capital angoisse, alors vas y tranquillement, prend bien le temps d'ajuster ton matos en surface...

     

    @+++

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Lors de ma première plongée en lac (Annecy en janvier 2004, eau à 5° et combi étanche), j'étais pas à l'aise du tout (tendu, stressé...). L'encadrant a été génial et depuis j'y retourne régulièrement et j'y prends du plaisir. Aucune raison de se "sentir con". Faut en parler, ça arrive à (presque) tout le monde.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    C'est une réaction tout à fait normale.

     

    Un ami avait passé son brevet en mer, et je l'ai emmené faire une plongée en lac. Il lui a fallu une bonne dizaine de minutes à la surface, le nez dans l'eau, pour s'habituer au manque de visibilité.

     

    Quant au froid, il n'aide pas non plus. On se contracte instinctivement, donc on ne respire pas à fond, donc on se sent oppressé et par conséquent angoissé.

     

    On s'habitue vite, néanmoins :)

     

    Cheers!

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Salut

     

    Ce qui n'est pas normal dans tout ça, c'est que ce soit nous qui te rassurions car franchement ça n'a rien d'extraordinaire ton expérience, le lac est un milieu hostile pour qui ne pratique pas régulièrement.

    C'était à ton encadrant de te faire un débriefing rassurant (surtout si dans l'eau tu lui as fait comprendre que tu n'étais pas top).

    Apprends à discuter avec ton encadrant, n'hésite pas à tout dire même si ça te semble con. Le boulot d'un encadrant ce n'est pas uniquement d'apprendre des gestes techniques, mais bien de donner confiance à l'élève. Ce n'est pas normal que tu reviennes avec de tels doutes.

     

    A+

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    salut,

    pareil que dory69, je trouve l'encadrant plus que moyen sur ce coup là. si tu lui a fait comprendre que ça n'allait pas trop (gout dans le détendeur ou autre, on s'en fout d'ailleur...)Il aurait du interrompre la descente ou au moins poser un oeil plus qu'attentif sur tes évolution... un boulot d'encadrant en q sorte ;)

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Salut,

     

    La mer je ne la connais pas encore, mes les carrières, les lacs sont des rendez-vous que je ne manquerais pour rien au monde, à défaut de vivre en Belgique on n'a pas trop le choix, mais peu importe le nombre de plongée, l'angoisse ne prévient pas mais l'expérience aide à mieux réagir au moins sans panique.

    En ce qui me concerne (voir poste Néant,etc..), il était hors de question de me rendre à la carrière et de faire comme si de rien n'était. Dès mon arrivée, j'ai expliqué que ce qui me prenait la tête depuis une semaine ce n'était pas ce qui s'était passé sous l'eau mais la réaction à la sortie, le fait que l'on ne m'explique pas et qu'on évite le sujet. Je ne leur demandais pas non plus une térapie juste un petit mot que cela arrive et éviter qu'on ne se sente comme la cinquième roue de carrosse à se demander s'il ne s'agit pas d'un sport pour les kaïds où le dialogue n'a pas sa place.

    On a compris que j'étais une éponge à émotions et qu'il était utile de mettre des mots sur des situations. Le stress des plongées suivantes étaient inévitables mais normales et la persévérence à payer non seulement on m'explique même pourquoi j'ai de la nase qui sort hors du nez à la sortie :froglol: mais en plus je suis encore plus mordue qu'auparavant.

    Alors bonne plongée

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Un grand Merci à tous ceux qui sont intervenu dans ce topic !!

    Cela ma bien aider à gérer cette frayeur. :eek:

    Entre temps j’ai eu une discution avec mon encadrant. Cela s’est fais

    A la fin d’un entraînement piscine, autour d’une bière.

    Je lui ai expliqué mon angoisse soudaine, il m’a bien rassurer du coup.

    Je suis de nouveaux partant pour le week-end prochain. :)

     

    Merci

     

    Amitiés Gloublurb

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    1000 mètres d'altitude le lac de Kruth, t'es sur?

     

    Ma première plongée, c'était là. en aout, photosynthèse qu'on m'a dit, moi j'ai vu du caca vert filandreux en suspension dans une pisse chaudasse stagnante.

    Et avant de m'immerger dans cette mélasse, j'ai du crapahuter en poussant ma cariole sous un soleil de plomb (ceux qui étaient déjà dans le coin comprendront).

    J'étais dégoutée et désorientée, et enragée contre moi même car la seule chose que j'ai réussi à draguer durant ces laborieuses minutes, c'était la vase et la caillasse.

     

    C'est ça quand t'es loin de la mer...et c'est pas une mauvaise école, au final.. :)

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Essaie les lacs en hiver ou mars/avril, eau très claire, pas de particules en suspension, c'est ce que je préfère, et pis, au fond, été comme hiver, c'est 4- 5 degrés, ..

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Il est ou ce Lac de Kruth?

     

    Ok, je sais ou il est, y'a des personnes qui on des photos de ce lac, histoire de voir. Mais ça dois etre cool , je me demande si je vais po faire un petit tour dans pas longtemps histoire de voir. :D

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant
    • Dernières Discussions

    • Discussions similaires

      • 5
        En cherchant sur le forum, je n'ai pas trouvé de sujet traitant directement de l'angoisse pouvant être ressentie par le plongeur. Je peux faire état de plusieurs plongées pour lesquelles cette angoisse m'a envahie. Pour l'une d'elles, la confiance que j'avais en mes binômes m'a permis de demander l'arrêt de la plongée. Pour la seconde, l'angoisse a été telle que j'ai refusé la mise à l'eau. Une autre fois je suis restée attentive des heures après le retour en surface avec l'angoisse de l'appa
      • 21
        Bonjour a tous Je viens de decouvrir ce forum suite a un petit souci qui m'est arrive la semaine derniere, je viens donc vers vous, demander quelques conseils avises.   Je suis N2, avec une cinquantaine de plongee, j'ai toujours ete a l'aise et n'ai jamais eu d'appréhension.   Depuis un an, je plonge dans notre club asso en petit commite et entre amis, nous prenons soin les uns des autres, tout se passe bien.   Le week end dernier je suis allee plonger avec mon compagnion N4 et binome
      • 15
        Bonjour,   J'ai besoin d'un petit conseil. Je plonge depuis 7 mois aux Antilles (Guadeloupe et Martinique). J'ai environ 30 plongées entre 20 et 33 m.je suis Padi AOW. Je viens de me payer un super coup d'angoisse lors de la plongée suivante : Nouveau site, 3 compagnons de palanquée que je ne connais pas bien (1 MF1 et 2 N2). Toutes les conditions sont bonnes, les 2 plongées de la veillle à 25 m se sont super bien déroulées. Dans les premiers 30 m tout est OK. Tiens on descend encor
      • 29
        bonjour à tous et d'avance merci pour vos conseils. En quelques mots voici ce qui m'arrive et je ne sais pas comment gerer le truc . J'ai 51 ans et pratique la plongée depuis 20 ans et cette année j'ai voulu faire une formation teck diver plongée aux mélanges gazeux. Au large d'Arcachon par - 42 m avec visi de 80 cm , en tirant mon fil d'arianne d'un seul coup j'ai fait une crise d'angoisse avec sensation d'un corps glacé , sensation de mort imminente, pas d'essouflement mais une trouille ble
      • 149
        coucou,   je viens vous raconter une p'tite vie de plongeuse débutante: dimanche jai testé la panne d'air pauvre N1 que je suis..........pfiouuu..... stressant? nan nan gloups:tromaran: D'hab je plonge avec mon mari mais là il était occupé à former les prépa N2 donc je pars en explo avec un nouveau binôme qui est N4. On file vers les 20/25 m puis on se balade vers 10m, a un certain moment N1 bien dressée que je suis, j'annonce mi bouteille, il me fait Ok et on continue, plus tard j'annonce
    ×
    ×
    • Créer...