Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Niveau 2 ou pas????


Zouzou

Recommended Posts

la formation NI est facile et ne demande pas grand chose en technique si mes souvenirs sont exact c'est pour dans mon cas le vidage de masque qui etait à appréhende (d'ailleurs ce fut le cas pour mon NIII :fou: ) Pour les explos tu ne fais que te promener avec quelqu'un qui te protèges, c'est un peu comme quand tu étais enfant et que tu roulais en voiture avec ton papa, rouler te parais si facile ;) lorsque tu vas faire ton NII on te demanderas de faire des remontée et de t'arrêter à 3m c'est du go and stop sans avoir le droit de redescendre ni de remonter on te demandera d'enlever ton masque à 20m et de le remettre puis de le vider sans quitter les 20m ni de le faire en étant assis à 20m il y en a qui y arrive plus vite que d'autre c'est la vie, c'est pour un peu tout cela que tes moniteurs veulent aussi que vous attendiez, n'oublie pas que c'est des bénévoles et que cela leur prends aussi du temps pour vous former.Dans mon club il nous font systématiquement atendre un an entre chaque formation entre le NI et le NII c'était pour la stabilité entre le NII et le NIII c'était pour l'aisance ,la direction d'une palanquée et encore la stabilitée, alors si entre nos deux clubs distant de 500km il doit y avoir une bonneraison.En attendant si plonger en lac froid et noir pour vous changer les idée clic dessous :lol:

Link to comment
Share on other sites

  • Replies 36
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Merci, merci à tous pour vos conseils :top:

Je suis ok avec toi Christophe38, notre but n'est pas d'être autonomes dans une semaine alors que l'on a pas d'expérience.

Je me suis peut être fait une mauvaise idée, mais je pensai que le niv2 nous donnerai de plus solides bases et comme tu dis de sécurité. Apres je voulais bien en profiter avant de faire les formations photos et comme vous dites pourquoi pas commencer à apprendre sur le tas dans un premier temps.

J'ai bien compris qu'il ne faut pas bruler les étapes au risque d'être "au mieux dégoutée au pire accidentée". :(

Une chose est sure je vais profiter au maximum du mois de septembre et je vais comme vous me l'avez tous dit bouger dans différents clubs. :D

Bonnes plongées à tous!! :biere:

Link to comment
Share on other sites

la formation NI est facile et ne demande pas grand chose en technique

 

Justement, non, je trouve que le niveau 1 est le plus dur, car tout est à apprendre, depuis la fixation de la bouteille jusqu'au vidage de masque, en passant par la bascule arrière.

Chaque étape au niveau 1 constitue un baptême en soi, ça en fait des nouveautés à engranger!

 

Ne pas oublier que l'accès à l'autonomie passe aussi par l'acceptation d'une responsabilité réciproque entre toi et ton binôme.

Tu deviens responsable, et tu dois être prêt à cette nouvelle responsabilité (qui est aussi pénale).

Moi je t'encourage à prendre un petit de bouteille..puis à faire ton niveau 2

Bonnes, très bonnes bulles

:)

Link to comment
Share on other sites

Bonjour,

 

j'ai lu tout vos messages et je vous remercie de toutes vos réponses; encouragement à passer ce N2 ou non.

Conscient que le N2 est une étape supérieure à franchir et est surement plus difficile que le N1, cela ne nous rebutte pas du tout. Nous sommes loin d'etre des tetes brulées, notre but n'est pas de faire "une consomation" de la plongée. Nous avons conscience du caractère difficile de la formation ainsi que de la dangerosité potentielle de l'activité.

Le but n'est pas de repousser nos limite non plus. Simplement, passer le N2 signifie, pour nous une plus grande variabilité des plongées et moins de contraintes pour nos encadrants. Ce n'est pas parce que j'aurais ce N2 que je partirais plonger seul avec un binome...Il est évident qu'avant de pouvoir le faire, j'aspire a plus d'exprérience.

Mon désir est donc d'obtenir ce N2, et de plonger tout en continuant etre encadré.

Je me doute que pour des personnes N3/N4 ou supérieur, faire des plongées a 20 m en hiver alors que c'est la seule saison ou ils peuvent réellement profiter, ca doit pas etre des plus génial.... Déja qu'en été, on nous le fait bien sentir...j imagine pas en hiver...

Enfin pour détendre, zouzou et moi, nous nous sommes surnommés "les boulets flottants"....

Nous ne voulons pas faire la course au niveau ni à la formation, mais seulement profiter un max, et pour nous ca passe, en partie par l'obtention de ce N2.

 

Bonne journée,

Raphaël.

Link to comment
Share on other sites

passe le, et si tu le mérites tu l'auras !

 

Salut,

 

j'ai pour ma part commencé la formation N2 avec seulement 6 plongées (Open Water), et c'est vrai que c'est léger pour pouvoir faire une remontée assistée. J'ai percé à la première, tout comme les 5 autres (qui avaient au minimum 16 plongées et la plupart une grosse vingtaine). Une remontée assistée est un exercice que l'on ne fait pas en explo NI, et qui s'apprend forcemment à un moment ou à un autre.

 

Si vous plongez tout l'été, vous aurez une vingtaine de plongées avant de commencer la formation. Et la plongée c'est comme la voiture. C'est pas parce que tu as tes 20 heures de conduites en auto école que tu peux partir bille en tete sur les routes. Le permis de conduire ne veux pas dire que tu sais conduire. Et à toi d'adopter une attitude d'apprentissage au début.

 

Avec mon N2 en poche, je suis pas parti en autonomie directement. Au contraire, je cherchais la présence de moniteurs pour mimer leur comportement et apprendre à évoluer. Ce que le N2 m'a apporté, c'est de meilleures connaissances théoriques, qui permettent de comprendre le pourquoi d'un geste anodin du moniteur qu'un N1 ne voit meme pas.

 

Pour ce qui est de l'autonomie ou de la profonde, c'est comme la conduite accompagnée ! c'est l'expérience qui le permet et pas la carte du niveau. Mais une fois qu'on a eu les cours, l'expérience rentre plus vite. Et comme tu dis, tes potes encadrants seront plus contents de te faire découvrir des choses que si ils te trimbalent dans les 20 m en tant que N1.

 

Mon conseil c'est de passer ton niveau si tu veux continuer à apprendre. Mais c'est sur que les 10 plongées techniques sont rébarbatives ! mais si tu aimes vraiment la plongée, tu veras que ca crée des liens avec tes compagnons de galère et tes moniteurs.

 

Bon courage à vous deux pour septembre ! et bon été.

 

K T

 

PS: y'en a qui ont pas la chance de travailler dans le sud et qui travaillent à paris loin de la mer ... snif!!!!

Link to comment
Share on other sites

Ce n'est pas parce que j'aurais ce N2 que je partirais plonger seul avec un binome...Il est évident qu'avant de pouvoir le faire, j'aspire a plus d'exprérience.[/Quote] A mon avis, ça, c'est une erreur : avoir son N2 ne signifie certes pas que tu dois systématiquement plonger en autonomie avec ton binôme, par contre, je pense qu'il est indispensable de profiter de certains sites accessibles, "faciles" pour s'entraîner à l'autonomie justement, c'est ce qui te permettra d'engranger de l'expérience pour des sites plus difficiles par la suite.

 

Je pense - et je le dis sans une once de méchanceté :confus: - que cette remarque traduit un petit manque de matûrité relativement à l'idée de plonger en autonomie. Pourquoi?, me demanderas-tu... Et bien parce que moi aussi, lorsque j'ai commencé ma formation N2, je me disais "bon je le passe surtout pour pouvoir accéder à des sites plus profonds, mais de toute façon, je continuerai à prendre un encadrant, pas folle", et au final, très vite au cours de la formation, j'ai eu le déclic : nan, finalement je me sens prête à tenter l'aventure avec mon binôme, sans mono à toutes les plongées ;)

 

Personnellement, je vous conseille de le commencer ce N2, si vraiment vous ne vous sentez pas prêts, et ben vous continuerez à plonger en N1, et voilà, c'est pas dramatique :)

Sans compter qu'en toute logique, avant d'obtenir le N2, vous aurez sans doute l'occasion de plonger de temps en temps, et tout ça, ce sera de l'expérience en plus vers le fameux déclic dont je parlais plus haut.

 

Par contre, les monos qui vous font sentir que ça les lourde de vous emmener à 20m encadrés, on se demande ce qu'ils fichent là, franchement :confus:

Link to comment
Share on other sites

J'ai enchainé mon niveau 2 juste après le niveau 1 passé en piscine ...

 

J'ai eu une formation niveau 2 solide, sur toute l'année, piscine toutes les semaines, théorie par soirées complètes sur plusieurs mois, et une vingtaine de plongées en mer.

 

C'est assez recent, donc je n'ai pas beaucoup de recul, mais en tout cas, je n'enchaine pas d'autre niveau, il faut maintenant plonger. Tout comme une fois qu'on a son permis de conduire, on doit rouler et c'est là que ça commence vraiment.

 

Plonger entre les niveaux c'est donc pas mal, et vous pouvez faire de la photo sans formation, come vous en fait surement sur terre...

C'est ce que je fais, ça n'empèche pas de chopper des bons conseils sur des sites comme plongeur.com ou dans la presse. Et peut être plus tard, quand on s'aura bien se gérer sans trop y penser, remettre une couche avec une formation photo.

Link to comment
Share on other sites

D'accords avec toi Scubamat. L'expérience est indispensable. Déjà avec le N2 tu peux te faire plaisir, et comme tu le dis d'initier à d'autres formes de plongées, comme la photo. Cela change des plongées dites classiques. Je me rapelle de mes premières plongées en autonome, ou je ne perdais jamais de vu l'ancre du bateau, et ou on ne risquais pas de me voler mon manomètre tellement je le regardais. De plus la majorité de mes plongées sont comprises entre 10 et 30m, descendre plus bas ne me passione pas plus que cela sauf pour aller voir quelques choses de précis, mais descendre pour descendre n'est pas ma tasse de thé

Link to comment
Share on other sites

Oui, Tetard, moi aussi, je plonge pour aller là où il y a des choses à voir, ça me dérange pas de rester à 10m si le spectacle est là (c'était parfois le cas au mexique d'où je reviens). Et les plongées "profondes" en tant que frais niveau 2 on va y aller progressivement...

Link to comment
Share on other sites

Le N2 s'acquiert en générale assez rapidement, c'est-à-dire souvent dans la foulée du N1. Mais, l'autonomie est une chose très relative. On ne l'acquiert que progressivement. Il vaut mieux continuer à être encadrer dans des situations différentes pour accumuler de l'expérience. Il est clair que plongée dans une visi quasi nulle avec un peu de courant nous place vite devant nos limites. Pour ma première autonomie N2, avec un binôme pas plus expérimenté que moi, on s'est retrouvé piégés, hors site, dans un courant qui nous a entrainé à 500m du bateau :eek:

La plongée doit être zen. Chacun doit trouver son rythme et apprendre à évaluer ses capacités. C'est comme ça que l'on prend vraiment beaucoup de plaisir. Bonnes bulles ;)

Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...

C'est curieux, mais vous dites souvent que le N2 se passe facilement, et dans la foulée du N1.Ce n'est pas vraiment ce que je rencontre en club où le N2 est vraiment l'école de la responsabilisation où les choses commencent à devenir sérieuses. :bosse: La formation pratique comme théorique est loin d'être prise à la légère.Et ce n'est pas parce que tu as ton N1 et 10 plongées qu'ils vont te faire passer ton N2 ...:non:

Link to comment
Share on other sites

J'ai commencé à préparer mon N2 en piscine avec 2 plongées en mer. Mais je l'ai passé en 2 ans: la première année, j'ai passé la théorie, commencé la préparation pratique mais léger (je n'avais pas le temps de la préparer sérieusement cette année là, ni de faire le stage de validation). Et j'ai plongé en tant que N1. Et bien d'être en train de préparer le N2 m'a aidé à mieux apprécier mes plongées N1, à avoir moins l'impression de "me faire prommener". Quand j'ai eu mon N2 au bout de 2 ans (en même temps qe mon époux) on est retourné plonger en tant que N2 et on nous a immédiatement lâché en autonomie... sur un site que nous connaissions pour y avoir plongé plusieurs fois en tant que N1. C'est sûr qu'on regardait souvent le mano... Puis on nous a envoyé sur des sites "faciles"(fond de 15m max, autour d'un îlot). Et là on a vu qu'on avait encore des choses à apprendre (bon, on le savait ;)). On s'est tellement paumés qu'on a éclaté de rire en remontant à la surface. On était bon pour un tour de capelé pour rentrer au bateau, mais les conditions de mer sans danger s'y prêtaient.

 

Finalement, l'autonomie, on y prend vite goût. Même si je considère que j'ai encore beaucoup à apprendre à moins de 20m.

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

×
×
  • Create New...

Bonjour,

 

logo.png.c7536bd9e68359a8804d246d311256bd.png

 

L'ensemble des services de Plongeur.com sont gratuits et c'est grâce à la publicité que vous pouvez en profiter. Or il semble que vous utilisiez un bloqueur de publicité.

Si vous aimez le site et que vous voulez pouvoir en profiter longtemps, merci de désactiver votre bloqueur de publicités lorsque vous naviguer sur Plongeur.com.