Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Le FEEDING en question... quel avis ?


    Messages recommandés

    Un débat oui, mais je n'ai pas encore entendu un seul argument non lié au business pour défendre cette idée...

     

    Si je compte le nombre de fois ou je suis resté frustré car je n'ai pas pu rencontrer mon animal préféré, je devrais peut-être m'y mettre... mais cela va contre mes convictions...

     

    On sait que les gens cherchent les "gros", mais cela enlève aussi un côté du charme de la plongée: les surprises... Pour ceux qui veulent juste voir des requins, il existe des aquariums....

     

    En contre partie, je pense aussi que tous les centres de plongées ne sont pas uniquement des usines à fric, mais attention à la frontière....

     

    Et je n'accuse personne, je donne un avis qui, à mon sens, tient compte de beaucoup d'expérience... Il n'y a pas de vérité vraie... juste des personnes différentes.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    • Réponses 320
    • Created
    • Dernière réponse

    Top Posters In This Topic

    Top Posters In This Topic

    Posted Images

    Slt à tous

    POUR - CONTRE ??

    Dans l'hypothèse que la faune marine réagisse comme la faune terrestre , ce qui pour moi ne fait aucun doute, on peut aussi comparer des aminaux tenant a peu près un même rang dans leur milieu naturel et le requin et l'ours me semble être un bon exemple. (animal majestueux, cruel, vorace, agressif si perturbé, véhiculant une image de crainte...)

    Pas de connaissance sur le requin? ok!!

    Alors prenons l'ours! pas celui des pyrénées qui a disparut après une chasse intensive et que l'on essaye de réintroduire aujourd'hui.

    Non c'est de l'ours canadien (http://www.aquilon.nt.ca/article.asp?cle=1755)dont je veux parler et comparer, celui qui vit encore dans son milieu naturel et que l'homme est entrain de perturber en lui changeant ses habitudes alimentaires.Il se nourrit dans les décharges (feeding), il eventre les tentes des campeurs pour leur voler le casse croute (feeding involontaire mais feeding quand même), il cherche le reste de nourriture après le depart des promeneurs (feeding), plus grave il associe le bruit d'un véhicule à l'arrivée d'un éventuel repas (les bateaux pour les requins), voilà un peu mes craintes si ça venait à se généraliser et que notre requin réagisse comme notre ours.

    Evolution de l'espèce, modification du comportement alors CONTRE.

     

    A ++ polo

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    l'ours me semble être un bon exemple. (animal majestueux, cruel, vorace, agressif si perturbé, véhiculant une image de crainte...)

     

    requin = majestueux surement

     

    requin vehiculant une image de crainte = helas oui grace aux medias et autres cinemas

     

    requin=cruel; si tant est qu'on puisse caracterise un animal avec un trait de caractere essentiellement humain, NON le requin n'est pas cruel

     

    requin=vorace; une fois de plus un trait de caractere essentiellement humain, il faudrait se renseigner sur les habitudes alimentaires du requin, il ne se nourrit pas souvent, et plus il est gros (et donc potentiellement dangeureux pour l'homme) et moins souvent il se nourrit. par contre comme toute espece il est programme pour survivre et donc se nourrir

     

    requin = agressif si perturbe, probablement moins que la plupart des especes sous marines (si les requins etaient aussi agressifs que les poissons clown il n'y aurait plus aucun animal sous l'eau) , et lorsqu'il devient agressif il a maintes fois deja montre a l'intrus que cela commencait a l'enerver.

     

     

    une fois de plus il faut essayer de se renseigner un peu sur le comportement du requin, ses habitudes alimentaires (quoi et quand), le fait que c'est le predateur en haut au sommet de sa chaine alimentaire et donc son comportement est influence par ca. le fait que son cycle de reproduction soit tres long et donc qu'il va etre tres prudent pour ne pas mettre en peril la survie de sa race etc etc.

     

     

    et meme si le racourci est tentant je ne pense pas que comparer l'ours et ce qui lui arrive avec le requin et ce qui lui arrive soit valable, meme si je comprends l'idee que tu veux faire passer. l'ours est un animal autrement plus agressif que le requin, comme il est dit dans l'article

    La principale caractéristique de l’ours, qu’il soit noir, brun ou gris, c’est sa curiosité, qui explique en grande partie son comportement. La deuxième, c’est qu’il ne cherche qu’à manger. Du mois d’août à la fin du mois d’octobre, alors qu’il se prépare à retourner en état d’hibernation, l’ours doit consommer 40 000 calories par jour. Raymond Bourget, qui se promène dans les écoles pour expliquer aux enfants les mesures à prendre en forêt pour éviter de rencontrer un ours, leur sert l’exemple suivant : « Si vous alliez dans un restaurant McDonald, vous devriez commander 72 bigmacs pour atteindre 40 000 calories. »

     

    Ces deux caractéristiques font que l’ours associe souvent activités humaines et nourriture. Ces bêtes apprennent vite qu’une voiture ou un site de camping non nettoyé peut receler de quoi remplir leur ventre. Mais les ours sont également craintifs et peuvent considérer très rapidement un humain comme un adversaire.

     

    alors etre contre, y a pas de soucis, mais bon

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Quand j'énumérais les caractéristiques des deux espèces c'était pour l'idée générale que le monde se faisait de ces deux bêtes.

     

    Question :

    Si le feeding ou teasing se généralise ne penses-tu pas que les requins seront présents à chaque plongée? Le bruit du bateau, les bulles le batement des palmes ne seront t'il pas associés au casse-crôute?

    Que faudra t'il employer comme stratagème pour les écarter si un partie des plongeurs ne veulent plus les rencontrer?

    Comment rassurer les plongeurs(euses) horiffiés à l'idée de se retrouver nez à nez avec un bestiot de quelques kilos et dont leur plaisir est la plongée détente et non stressante?

    Ce sont des questions qui doivent aussi être posées!!!

     

    A ++ polo

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Si le feeding ou teasing se généralise ne penses-tu pas que les requins seront présents à chaque plongée? Le bruit du bateau, les bulles le batement des palmes ne seront t'il pas associés au casse-crôute?

     

    Ca ne marche sans doutes comme ça dans le cas du teasing sans feeding : les requins sont attirés, viennent 1 fois 2 fois...et se lassent puisqu'il n'y a rien, d'autres requins viennent les fois suivantes ( s'ils ne se lassaient pas ce serait encore mieux, mais ça m'étonnerait) . Ce qui oblige à changer de site souvent et à ne pas pratiquer à outrance.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Quand j'énumérais les caractéristiques des deux espèces c'était pour l'idée générale que le monde se faisait de ces deux bêtes.

     

    ben justement plutot que de repeter une idee generale fausse, il faut essayer de changer cette idee generale et la remplacer par une idee plus juste. ca fait partie de la protection des animaux ca aussi non?

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Que faudra t'il employer comme stratagème pour les écarter si un partie des plongeurs ne veulent plus les rencontrer?

    Comment rassurer les plongeurs(euses) horiffiés à l'idée de se retrouver nez à nez avec un bestiot de quelques kilos et dont leur plaisir est la plongée détente et non stressante?

     

    comme je l'ai dis plus haut, les attitudes du genre lancer des poulets dans l'eau pour attirer les longis alors qu'il y a des plongeurs/nageurs/snorkeler dans l'eau est stupide et dangereuse. mettre les plongeurs en contact avec les requins dans des conditions controlees est a mon plus benefique pour les requins.

     

     

    j'etais en train de faire de recherches sur ce sujet et je suis tombe sur 2 citations, l'une est de jim abernathy qui gere l'operation aux bahamas ou l'on rencontre des requins tigre et autres grands marteaux (a prendre avec un grain de sel evidement car il n'est pas impartial) et une de jean michel cousteau, qui est probablement un peu plus impartiale:

    (desole c'est de l'anglais)

    Jim:

    "does my activity with sharks change their behavior?" Without question it changes their behavior. A boat driving overhead changes their behavior. A snorkeler swimming, changes their behavior. In fact everything we do in the water effects the behavior of almost every fish in the ocean. The question should be, "does it effect their behavior in an aggressive way that endangers my divers?" Absolutely NOT! In fact statistics show that organized shark diving is safer than bowling. But I have already been through this. Check the undisputed facts published by a credible web page (With people that actually can be contacted) at http://www.welovesharks.com Or better yet check the statistics on shark attacks worldwide at http://www.sharkattackfile.com

     

    en regard de la comparaison requins et animaux terrestres comme l'ours cite plus haut, je recommande de lire la page suivante:

    http://www.welovesharks.com/experts.htm

    et de lire notament celle de Robert Hueter.

     

    JMC:

    "Sharks, worldwide, are being threatened... we as humans do not appreciate their value... I have observed that people who have a personal experience with sharks come away from the interaction with a different attitude toward them. I have also observed that when they go home they share experiences with friends. It is my belief that many divers who have had controlled encounters with sharks become ambassadors and educators who speak out on behalf on sharks.... when I weigh the possible disruption of shark's normal lives by feeding them, against the benefits of creating a constituency who respect and speak out for them; I choose feeding sharks under certain conditions."

     

    comme on a pu le constater sur ce fil, ce n'est pas un sujet evident, et je ne pense pas qu'il y ait de reponse claire et nette, oui ou non, mais je penche bien plus du cote de ce que dit jmc, que du cote qui dit il faut bannir le feeding totalement. cette attitude engendrerait a mon avis 2 consequences tragiques:

    1. plus de raisons pour les populations locales de proteger les requins, donc la porte ouverte au finning et autre sur peche

    2. cela se pratiquera toujours, mais sous le manteau, dans des conditions non controllees et justement dangereuses (cela se produit deja apparement re: les longimanus d'elphinstone)

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Bon, ceci récapitule que les arguments pro-feeding ne sont pas tous liés au profit financier.

     

    Mais... A-t-on besoin de feeder et d'avoir 35 requins qui tournent autour de soi pour faire passer le message ?

     

    Moi, par exemple, qui n'ai jamais été en contact qu'avec de "petits" requins (gris, pointes blanches, pointes noires, nourrices, léopards) en occurences isolées, ça ne m'a pas empêché de faire suffisamment passer le message à tout mon entourage (famille, amis, collègues) avec qui j'ai causé plongée.

     

    Eh oui, c'est une question qui revient toujours, vous n'avez pas remarqué ? "Eh, en Egypte, c'est pas dangereux, y'a pas des requins ?". Pas besoin d'être Mister feeding pour démystifier la chose en expliquant que les requins n'attaquent jamais gratuitement comme dans Jaws, que c'est toujours soit par erreur soit sous l'effet d'une excitation dont nous sommes la cause, etc, etc.

     

    Quoi qu'il en soit, même si ces arguments ne m'ont pas fait changer de position (contre toute forme de feeding), ils tiennent la route, c'est vrai.

     

    Mais à mon avis l'argument financier/économique ne doit pas être le dernier à être considéré. Le "local", lui, veut gagner sa vie et n'a malheureusement pas toujours le "luxe" de considérer les effets à long terme de son gagne-pain. Et on est d'accord que mieux vaut feeding que finning pour gagner sa vie. Mieux vaut "conserver" le capital sous-marin pour le montrer à des plongeurs, que le "prélever", pour le vendre, surtout si c'est fait de manière "industrielle".

     

    Pour moi, la question centrale est : le feeding apporte-t-il une véritable valeur ajoutée aux populations locales par rapport à la plongée sans feeding ?

    l'interdiction du feeding va-t-elle avoir un effet significatif sur les possibilités des populations ou celà a été interdit de gagner leur vie par le tourisme, plus protecteur de l'environnement (s'il est pratiqué de manière intelligente) que la surpêche, la pêche "sale" (dynamite, chimique) ou le finning ?

    Quels effets là ou c'est interdit depuis plusieurs années ? (Maldives, je crois ? )

    Quelles perspectives en Polynésie ?

    Peut-on vivre de la plongée en ne pratiquant pas le feeding, ou est-ce un mal nécessaire pour rester une destination attrayante ?

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

     

    Mais à mon avis l'argument financier/économique ne doit pas être le dernier à être considéré. Le "local", lui, veut gagner sa vie et n'a malheureusement pas toujours le "luxe" de considérer les effets à long terme de son gagne-pain.

    ?

    entierement d'accord :)

     

    Pour moi, la question centrale est : le feeding apporte-t-il une véritable valeur ajoutée aux populations locales par rapport à la plongée sans feeding ?

    l'interdiction du feeding va-t-elle avoir un effet significatif sur les possibilités des populations ou celà a été interdit de gagner leur vie par le tourisme, plus protecteur de l'environnement que la surpêche, la pêche "sale" (dynamite, chimique) ou le finning ?

    Quels effets là ou c'est interdit depuis plusieurs années ? (Maldives, je crois ? )

    Quelles perspectives en Polynésie ?

    Peut-on vivre de la plongée en ne pratiquant pas le feeding, ou est-ce un mal nécessaire pour rester une destination attrayante ?

     

    de bien bonnes questions auxquelles ils font qu'on essaye de repondre rapidement, avant la disparition de nos amis les requins

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    ... et la peine de mort aux feeders ?

    Bien du courage aussi à ceux qui viendront en Polynésie en pirogue pour réduire les emissions de gaz, et laisser la place à la nature.

     

    Je pense qu'il faut aussi ne pas dévier dans le communautaire excessif, en parlant de faire vivre les populations locales, comme s'il s'agissait de peuples affamés.

    On trouve bien des aides ou des compensations à vous qui fûmez, pour vous arreter, on vous aide si vous perdez votre emploi, on essaye de trouver des solutions pour les buralistes ou troquets pour réduire les consommations, sans anéantir des gens et des entreprises qu'on a laissé faire et dont le fisc a profité.

    Pour moi c'est la même chose, pour ou contre, il faut savoir ce qui pousse les pour et les opposer aux contres... mais il faut aussi trouver des ouvertures et ne pas toujours relancer les mêmes discours sur la nature.

    Il n'y a qu'à voir le nombre d'animaux sauvages qui entourent vos régions pour voir que parler est bien, agir est mieux.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Il n'y a qu'à voir le nombre d'animaux sauvages qui entourent vos régions pour voir que parler est bien, agir est mieux.

     

    Ils ont injecté un ours près de chez moi la semaine derniere :)

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Je suis vraiment étonné que les avis ne soit pas plus tranchés.

    A partir du moment ou le plongeur aime la nature et aime l'observer le feeding ne peut être admis : il suffit de poser la question a n'importe quel professionnel (de la biologie, pas du tourisme !) : nourrir les animaux modifie les comportements et le milieu.

    Pour ceux qui n'en sont pas convaincus, il suffit de s'intéresser à d'autres ecosystèmes et notamment à toutes les réserves terrestres qui peuvent exister sur notre planète : il est toujours INTERDIT de nourrir les animaux (A l'exception pour ce que j'en connais des réservoirs d'eau dans les réserves sud-africaines qui se rapprochent de ce côté de certains zoos).

    Les seuls endroits où les animaux sont nourris sont les zoos et les élevages.

    J'invite donc les professionnels du Feeding à construire leur propres parcs fermés où ils pourront à loisir nourrir les animaux, et montrer à leurs clients la nature telle qu'il la voient.

     

    Modifier l'ecosystème c'est se l'appropier. En clair pour moi chaque personne qui nourrit un animal sauvage vole le patrimoine mondial. Quand c'est des miettes à un petit piaf de temps en temps, ça va. Quand c'est du commerce à grande echelle (cf Af du Sud) c'est du banditisme.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Je me suis déjà exprimée au début du thread sur le sujet.

     

    Mais j'ai quand même envie de répéter mon sentiment sur le fait qu'il ne faut pas "diaboliser" le feeding sous prétexte qu'il y a bien d'autres sujets sur lesquels nous ferions mieux d'agir plutôt que de réagir.

    Et bien justement, puisque nous avons l'expérience d'autres dégâts (gaz, pollution etc) causés par l'agissement de l'homme sur la planète, la nature (dont nous faisons partie donc sur nous-mêmes aussi), nous devrions pour une fois en tirer un enseignement digne de ce nom!

    ce qui revient à dire : prévenir plutôt que de devoir guérir! pourquoi toujours attendre qu'il ne soit "trop tard"?

     

    un monde idéal où tous les êtres vivants cohabiteraient en harmonie, je n'y crois pas ! mais un monde où un peu de respect sur ce qu'a créé la nature et comment elle la créé, oui ! est-ce que dans l'art nous re-touchons l'œuvre d'un artiste? il me semble que non! La Joconde, pour ne prendre que cet exemple, est encore aujourd'hui telle que son artiste l'a créé.

     

    Sans être une pessimiste, ni une scientifique d'ailleurs, je suis bien consciente que tout est vouer au changement, à l'évolution. Un jour l'homme, et d'autres animaux, dont le requin peut-être, disparaîtront ou évolueront. Mais essayons de ne pas accélérer encore plus le processus en y mettant notre main mise ! qui sommes-nous pour en décider?

     

     

    comme beaucoup d'entre vous, quand je pars en voyage plongée dans une mer réputée pour l'abondance de sa faune et de sa flore, j'espère avoir la chance de voir une belle raie Manta, un requin baleine, un dauphin, un requin etc.

     

    si la rencontre a lieu WAOUW ! merci :chinois: . Si elle n'a pas lieu, je donne rdv lors d'une autre plongée...ce qui ne m'a pas empêchée de profiter pleinement de ma plongée et de voir du "petit" que je n'aurais certainement pas pris la peine de regarder autrement.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    • Dernières Discussions

    • Discussions similaires

      • 19
        Bonjour,   Un membre du forum aurait il déjà utilisé une dragonne vendue par différente boutiques  en ligne le plus souvent sous les marques : Tooke ou Tokee pour le première KingDiving pour le second type   Je m'intéresse surtout à la solidité des jonctions câble spiralé avec sangle et à celle des boucles clips.   Merci.    
      • 11
        Bonjour tout le monde !    Question ô combien sensible sur laquelle personne ne tombe d'accord :  Est-ce que l'on peut transporter un bi bouteilles par le manifold ?     Certains professionnels de la plongée soutiennent mordicus que cela ne pose aucun problème (tant que l'on ne claque pas le bloc au sol) tandis que d'autres (et ils semblent être nombreux) prétendent le contraire. Selon ces derniers, il semblerait qu'en transportant les fûts de la sorte, on risque d'endommager
      • 24
        Bonjour  J’ai reçu une semi étanche nova Scotia 7 mm . Avec mon humide Scubapro mono en 6,5mm pas de plomb , j’ai une wing tecline plaque inox 3 mm et un bi de 2x8,5 lts et en palier à 3 mts et 50 bars si je dégonfle complètement la wing je coule lentement mais sûrement. Donc d’apres mes recherches certains sites proposent de prendre du plomb et un autre ici c’est l’inverse , en semi il faut moins de plomb !  Vos avis m’intéressent. Merci  https://www.aquaparisplongee.fr
      • 23
        Bonjour à toutes et tous !    Etant donné que c'est mon premier message sur le forum, il est d'usage que je me présente.  Du coup, Barbichou, 38 ans, plongeur 2 étoiles Lifras/ Cmas.  Deux ans d'expérience principalement en carrières belges et en Zélande.  Un peu moins de 100 plongées au compteur.  Bref, je me considère comme un débutant confirmé à la recherche d'expérience et qui commence tout doucement à trouver ses marques.   Je vous prie de bien vouloir m'excuser si ce su
      • 9
        Bonjour,   a savoir que je viens de passer mon niveau 1 en Lac et me pose sérieusement la question de commencer à acheter mon matos et plus particulierement la partie detendeur qui par les temps qui courent, et bien que dans les clubs le matos devrait etre bien nettoyé desinfecté, je préfere investir la dessus en 1er et pour la stab je verrai ensuite. Vous m'avez compris je voudrais au moins de ce coté assurer un peu plus pour ma santé.   Ma question donc; si mon club dans un
    ×
    ×
    • Créer...