Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Un bombardier dans la baie d'Audierne ?


    Messages recommandés

    Un gars de mon club m'a dit qu'un bombardier de la WWII avait été retrouvé dans la baie d'Audierne sur un fond de 15 mètres.

     

    Ils auraient commencé à le désensabler (il ne va sûrement pas rester longtemps visible vu comme ça brasse dans le coin).

     

    Quelqu'un sur le forum en sait-il un poil plus ?

    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Bon ben je vais commencer à gratter tout seul, alors :D

     

    Trouvé le récit du sauvetage de l'équipage dans le cache de Google, sur bretagne on line. Si c'est bien de celui dont il s'agit, c'est près de Plozevet.

     

    C'est un B17... le même qu'à Calvi :rolleyes:

     

    http://64.233.183.104/search?q=cache:fQTrc25vESsJ:www.bretagne-online.com/telegram/htdocs/archive/2000/20000126/29_LOCALES_SUD/article/art_010508080D_627742.htm+bombardier+audierne&hl=fr&gl=fr&ct=clnk&cd=1

    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    ZZzzzzzzzzzzzzzzzzz

     

    Hé-Hio, les gars, attendez quand même, car avec toutes les "bombes" qui défilent actuellement à Cannes, j'peux pas être de partout, n'est-il pas.

     

    Je viens juste de découvrir votre fil.

     

    Si vous avez la composition de l'équipage, donnez-là moi, ca simplifiera et votre avion sera alors quasi-immédiatement identifié.

     

    Je suis dans l'impossibilité d'ouvrir le lien joint.

     

     

    Philippe

    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Dans "l'extrême imédiat" voici ce que j'ai en "stock" à vous proposer s'il est certain que ce soit un B-17 (pas B17 svp).

     

    USAAF :

     

    - 6 B-17 majorité mer secteur géographie Brest

    - 2 B-24

     

    RAF :

    - 3 Halifax

    - 4 Lancaster

     

    La ville de Brest ayant au grand malheur de la population civile attirée les bombardiers alliés quadrimoteurs sur les installations portuaires allemandes.

     

    Donc, avec à minima le nom du pilote, cette histoire sera réglée.

     

    A suivre.

    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    C'est vrai que la page est hyper longue à charger.

     

    C'était initialement paru dans le Télégramme de Brest en 2000

     

    Je colle le texte ici :

     

    "Sauvetage en mer en 44 : un témoin raconte

     

     

    Le petit port de Pors Poullan d’où partit dans l’après-midi du 20 mars 1944, le canot qui assura le sauvetage du lieutenant Macintosh et de son équipage.

     

     

    Le 20 mars 1944, un bombardier allié, le B-17 Jaynee B, tombait en mer à l’ouest de Plozévet. Cet appareil était piloté par un Texan de 23 ans, le lieutenant Georges Mc Intosh Jr. La forteresse volante au retour d’une mission fut touchée par la DCA allemande après s’être déroutée plus au sud de la route initialement prévue. Les trois moteurs hors service le pilote décidait un amerrissage forcé en baie d’Audierne (Lire le Télégramme du 20 janvier en rubrique Pont l’Abbé). Agé aujourd’hui de 79 ans, M. Mc Intosh Jr recherche ses sauveteurs par le biais du conservatoire aéronautique de Cornouaille. Deux personnes seulement se sont manifestées auprès de Claude Hélias, de Plomelin qui recueillle les témoignages. Il s’agit de Michel Ansquer d’Audierne, l’un des fils de M. Ansquer qui a effectué le sauvetage et de Mme Savina, fille de M. Basty chez qui les sauveteurs et les rescapés furent réconfortés.

     

    Au retour d’un enterrement

     

    M. Ansquer a souhaité apporter son témoignage. Il avait 18 ans à l’époque des faits, son père 45 ans. La famille Ansquer vivait à Pors Poulhan à l’entrée du port sur la rive plozévetienne. L’événement est resté d’autant plus fortement gravé dans sa mémoire que cet après-midi-là il s’en revenait de Plozévet accompagné de son père et de son frère Henri après avoir assisté aux obsèques de son grand-père Jean Ansquer. Sur le chemin du retour tous trois virent l’avion s’abîmer en mer. Ils pressèrent le pas. « Mon père avait déjà dans l’idée de participer au sauvetage » raconte-t-il. Patron pêcheur, il disposait à Pors Poulhan d’un canot sardinier de six mètres, annexe de l’Avant-Garde basé à Audierne. « Cette annexe n’était utilisée qu’en hiver pour effectuer des coups de senne et elle se trouvait au sec ». Aussitôt arrivé au port, Guillaume Ansquer demanda à la Douane allemande l’autorisation de mettre le canot à l’eau. Il prit à son bord des volontaires: Yves Le Meur, Corentin Youinou et Jean Trépos et furent accompagnés par deux douaniers allemands armés. Ces derniers avaient pour poste fixe la vieille école de Pors Poulhan et réglementaient la sortie des bateaux. La kommandantur se trouvait au bourg de Plozévet.

     

    A 16 sur l’annexe

     

    « Le temps était beau, la mer belle, seule une petite brise de nord-est soufflait » se souvient Michel Ansquer. Trois quarts d’heures plus tard, le bateau était sur zone. Le canot prenait de l’eau, un détail sans grande importance au départ. À peine arrivés, les sauveteurs virent l’avion sombrer. Son équipage avait pris place à bord d’un pneumatique: huit aviateurs étaient à bord et deux autres agrippés à l’extérieur. Ils furent hissés à bord de l’annexe qui se dirigea vers le point le plus proche de la côte car le bateau faisait eau de toute part ne supportant pas le poids des 16 hommes. A Canté, un comité de réception allemand attendait. Transis les 16 hommes furent recueillis dans la maison de M. Baty pour y être réconfortés. Les Américains furent faits prisonniers quant aux sauveteurs, ils revinrent à Pors Poulhan sous bonne garde. Ces quatre sauveteurs ne sont plus. Michel Ansquer a souhaité raconter l’histoire qui n’a pas manqué d’alimenter nombre de réunions familiales. Il en a été lui-même un témoin oculaire.

    Il reste maintenant au Conservatoire Aéronautique de Cornouaille à transmettre ses témoignages au pilote texan."

    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Bien reçu.

     

    Avion : B-17

    Pilote : George B. McIntosh (note : jamais de "S" à la fin de George pour les anglosaxons).

    Nose art name : "Jaynee B"

    Seriel number : 42-31381

    Immat : MS*0

    Bomber Squadron : 535th

    Bomber Group : 381st Bomber

    USAAF : 8th

    Date : 20 mars 1944.

    Heure de perte : 16 heures.

    Cause : Flak

    Equipage : 10. Tous saufs (Pow's - Prisonniers of War)

     

    Rare les quadrimoteurs touchés par Flak avec 10 saufs.

     

    Des photos de l'épave m'intéresseraient bien.

     

    Salut à tous.

    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    A mon humble avis, vous avez déjà votre réponse "point GPS" dans votre tout premier post : "... Un gars de mon club m'a dit qu'un bombardier de la WWII avait été retrouvé dans la baie d'Audierne sur un fond de 15 mètres. Ils auraient commencé à le désensabler (il ne va sûrement pas rester longtemps visible vu comme ça brasse dans le coin...".

     

    Non ?

    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    J'ai effectivement entendu parler de ce bombardier par un pote d'Audierne, il a déjà plongé dessus. Donc daprès ce que j'en sais il existe, mais c'est exactement comme toi, on me l'a dit, je l'ai pas vu... Bref je ne fais pas beaucoup avancer le schmilblick...

    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    histoire de faire un peu dans le hors sujet mais pas totalement: pourquoi les coordonnées GPS restent elles si souvent secrètes... on va pas aller lui piquer son épave à l'inventeur... et je ne pense pas que les centres "gagnent" des clients en tenant les points d'épaves secrets.

    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant
    ×
    ×
    • Créer...