Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Tahiti et ses îles : Plongée sous-marine en Polynésie Française


Fab

Recommended Posts

« L’extraordinaire monde du dessous », le titre d’un film à gros budget ? Le dernier grand roman fantastique ?

Non, tout juste un avant goût de ce que peut vous offrir l’immensité du monde sous marin polynésien.

 

L’étendue océanique entourant nos îles occupe une superficie grande comme l’Europe, proche de l’équateur au nord avec l’archipel des Marquises et des quarantièmes rugissants au sud avec celui des Australes. Ceci couvrant, à ces longitudes, la quasi-totalité de la zone tropicale et permettant d’offrir à la découverte des fonds sous marin, près de 80% des espèces de la faune tropicale de l’hémisphère sud.

 

Tout plongeur pro ou occasionnel pourra aiguiser ses sens de l’observation de la faune et des décors subaquatiques, sur plus d’une dizaine d’îles situées sur quatre archipels polynésiens et, où une quarantaine de centres de plongées sont là pour les accueillir.

Si la plupart des centres sont basés à terre, il existe toutefois deux bateaux de croisières qui parcourent les atolls là où les avions ne peuvent y atterrir. Chacune de ces îles apporte une vision sous marine différente et permet au plongeur de varier les plaisirs, en voyageant d’île en île. C’est un peu comme s’il partait plonger dans différents pays mais cette fois ci en un seul voyage. Imaginez partir sur les atolls des Maldives, puis quatre jours plus tard sur les tombants de Cozumel, et enfin terminer votre séjour sur les récifs coralliens de la Mer Rouge.

 

Toutes ces îles offrent des plongées de qualités pour plongeurs de tous niveaux. Il existe deux grands types d’îles :

Les îles hautes telles que Tahiti, Moorea, Bora bora où les plongées s’effectuent en général sur le récif extérieur et en lagon car les passes sont moins propices à la plongée, le courant étant plus fréquemment sortant.

Les îles basses (les atolls) telles que Rangiroa, Fakarava, Manihi où au contraire les plongées se déroulent principalement au abords et dans les passes au gré du courant.

 

L’archipel de la société et ses îles hautes, dont les lagons se remplissent en règle générale par des vagues d’eau submergeant le récif et se vident par les passes, offre des plongées riches en corail notamment sur la barrière côté océan. En outre, une faune disparate y évolue : des requins pointes noires (Mauri), murènes (Puhi), napoléons (Mara) et bancs de poissons aussi variés en formes qu’en couleurs peuvent être rencontrés au cours de votre promenade. Les requins citrons (Ma’o arava) qui se déplacent plus près des passes sont fréquents sur les îles comme Moorea et Bora Bora. De superbes tombants, parmi les plus beaux de Polynésie, tant par leur profondeur que par les couleurs et la richesse de la faune qui les peuple (banc de perches pagaies, poissons scorpions, nudibranches, crevettes…) et qui les orne (gorgones jaunes, corail noir, alcyonaires…) sont accessibles à tous sur Tahiti Iti, la presqu’île située au sud de l’île de Tahiti. N’oublions pas les épaves de bateau et d’avion qui vous attendent sur Raiatea et Tahiti Nui en lagon. Les raies comme les mantas (Fafa piti) sont légende dans le lagon de Bora, les pastenagues ou armées (Fai iu) et léopards ou aigles (Fai manu) nagent dans tous les lagons. Imaginez vous vous laisser tomber comme lors d’une longue et lente chute libre, le long d’un surplomb descendant à l’infini et au moment de lever la tête, vous êtes inondés par des rayons de soleil filtrant à travers les coraux et gorgones qui vous éblouissent telle la lumière traversant les fresques de vitrail des cathédrales.

 

L’archipel des Tuamotu et ses atolls dont les passes permettent aux lagons de respirer en constituant les véritables et principaux lieux d’échange entre l’océan et le lagon, sont l’endroit privilégié des plongées en dérive car la faune s’y concentre. Même si le requin gris (Raira) est le plus commun, bien d’autres espèces telles que le grand marteau (Ma’o taumataroa), côtoient ces passes à la recherche de nourriture. Les raies mantas et léopards s’y nourrissent et servent de proie à ces grands prédateurs que sont les requins. Les bancs de barracudas (Ono) et de carangues (Pa’aihere, Omuri) y évoluent en spirale comme dans un ballet. Les grands dauphins (Aahi) jouent dans le mascaret créé par la rencontre de la houle et du courant sortant du lagon qui se vide. Mis à l’eau coté océan, à l’entrée de la passe, le plongeur se laissera porter par le courant en dérive rentrante. Il ne lui restera plus qu’à ouvrir grand les yeux pour voir défiler toute cette faune sans effort. Rangiroa, atoll dans lequel l’île de Tahiti peut tenir à l’intérieur du lagon, Fakarava avec l’une des plus grandes passes du monde, Manihi et ses fermes perlières et Tikehau avec ses plages de sable rose permettent au plongeur de compléter son programme déjà commencé dans les autres îles.

 

L’archipel des Marquises, avec ses jeunes îles qui n’ont pas donné le temps à une barrière corallienne de se former et où la montagne se jette directement en mer, offre au plongeur, avec ses côtes découpées formant une succession de baies et de caps, des paysages formés de secs et de grottes et une faune très riche grâce à une eau chargée en zooplancton. Le requin marteau à festons (Ma’o Taumata), les raies mantas et les globicéphales qui croisent au large peuvent constituer des rencontres de choix au détour d’un sec… Les raies armées tapissent parfois le fond des grottes qui ne sont pas toujours facile à explorer n’ayant pas de lagon aux eaux apaisées protégeant leur entrée.

 

Il ne faudrait toutefois pas oublier l’archipel des Australes avec les îles de Rurutu et de Tubuai qui lorsque notre hiver arrive, de juillet à novembre, nous permettent de pouvoir assez facilement partir à la rencontre de ces grands mammifères que sont les baleines à bosse. Celles-ci, qui viennent pour mettre bas et où les mâles sont à la recherche d’une nouvelle compagne, sont présentes dans toute la Polynésie. Les îles de cet archipel facilitent la rencontre grâce à leur petite superficie et grâce aux postes de guet installés sur leur pourtour. Ces géants des mers une fois qu’ils vous ont accepté, vous laissent les approcher discrètement. Leur compagnie est un moment privilégié où l’homme ne peut ressentir que gratitude et humilité.

 

 

Ces plongées à travers les archipels pourront se faire toute l’année grâce la clémence de la météo dans cette partie du monde. L’eau nous gratifie d’une température située dans une fourchette de 25 à 31°C entre l’hiver et l’été et d’une variation de 2 à 3°C entre le nord et le sud. Si la clarté de l’eau au Marquises n’est pas des meilleures qui soient tant elle est chargée en plancton, celle des Tuamotus est par contre souvent cristalline du fait de l’absence de rivière. Dans les îles de la société, la turbidité de l’eau reste difficile à prévoir dépendant beaucoup trop des facteurs météorologiques, topographiques et de l’état de la mer et de ses courants. La fraîcheur de l’eau des Australes permet en règle général de pouvoir évoluer dans des eaux claires. L’étendue des possibilités qui sont offertes au touriste plongeur ne peut que pousser celui-ci à revenir, un seul voyage ne permettant pas de profiter pleinement de l’éventail des richesses.

 

Il serait facile de raconter bien des histoires sous-marines, la place viendrait à manquer. Le mieux que l’on puisse faire est de se mettre à l’eau, d’ouvrir les yeux, de faire le moins de bruit possible et le rideau enfin s’ouvrira… Bonnes plongées !

 

Gilles JUGEL

http://www.itidiving.pf/

 

Un grand merci à Gilles pour cet article sur la Polynésie !

Link to comment
Share on other sites

Salut à tous,

 

Oui effectivement l'article vend un des charmes de la Polynésie...

C'est vrai qu'il y a de belles plongées à y faire et on y découvre une telle diversité qu'on ne peut que tomber sous le charme :love: et chaque île possède sa propre identité.

 

Allez y, la polynésie vous ravira :top:

Link to comment
Share on other sites

Allez y, la polynésie vous ravira :top:

 

Je confirme !

 

Et d'ailleurs je vais surrement y retourner pour la 4e fois bientot :love:

 

La polynésie, c'est un peu comme le bonheur.. une fois qu'on y a gouté.. !

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

Tahiti oui mais alors la presqu'île !!!

 

salut,

 

Tahiti oui mais alors Tahiti Iiti !!! et oui si vous passez à tahiti surtout mais alors surtout n'oubliez pas d'aller plonger, justement à Iti diving International chez gilles qui reste modeste dans la description de la presqu'île mais quel endroit fabuleux pour les plongeurs. D'abord un accueil très chaleureux et à taille humaine on se croirait presque dans le club que l'on fréquente toute l'année...ambiance décontractée plongée en petite palanquée, et pas des plongées de cinq minutes expédiées à la va vite non des vraies plongées qui vous laisse le temps de voir et croyez moi il y a de quoi voir, beaucoup de faunes mais surtout des tombants à vous couper le souffle, vous faites la bascule du platier et après c'est une marche verticale de plus de 100 m tapissée de gorgones et truffée de cheminées par lesquelles on peu passer... bref vous l'aurez compris j'ai adoré pourtant j'ai fait plusieurs îles en polynesie mais c'est vraiment là que je garde mes meilleurs souvenirs alors si vous voulez plonger dans un endroit encore un peu sauvage en polynésie faite le crochet par la presqu'île... allez voir Iti diving :diver::diver::cool::cool::cool:

Link to comment
Share on other sites

D'accord avec chimère pour iti diving et la prequ'île, tu ne croiseras pas forcement du "très gros" (mais pointes noires en pagailles,idem pour les murènes) mais par contre ces tombants sont magnifiques et te procurent des sensations extra!!!

 

a faire sans hésiter!!!

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

C'a y est j'y suis. Bon d'accord pour le moment le temps n'est pas de la partie, il pleut beaucoup trop pour moi!

 

Mais hier dimanche pour moi il faisait très beau et j'avais rendez vous avec Gilles à Tahiti Iti. Quelle belle plongée nous avons faite! 1 heure nous sommes restés, et nous avons tout vu : murène en pleine eau ( dans nos jambes!), requins pointes noires, poissons divers et variés de toutes les couleurs et en quantité extraordinaire. Que dire des coraux, des gorgones , des éponges, du tombant.....

Et pour bien débuter la plongée Gilles avait même commandé les dauphins en plein déjeûner!

Que du bonheur!

Quel cadre en plus ce club de plongée! paradisiaque!

L'accueil n'a pas changé: toujours aussi sympa, cool.

 

Mais ce qui me chagrine c'est que lorsque je reviendrai en Polynésie je ne pourrai pas plonger avec Gilles qqui va jeter l'éponge à la fin de l'été! Quel dommage, la Polynésie ne le sait pas encore mais elle va perdre très gros, et encore plus gros si cela continue!Je vous endirai plus à mon retour.

Link to comment
Share on other sites

Gilles a fait ce qu'il fallait et il est aussi temps qu'il s'occupe de lui maintenant.

Sinon c'est vrai que là..hum... t'as vraiment pas de bol, il fait un temps minable depuis 2 mois, on se croirait en pleine intersaison.

Reste les cocktails ;)

Link to comment
Share on other sites

  • 3 weeks later...

deux minutes avant d'aller refaire la passe de Faka. C'est magique. je n'ai pas le temps de vous faire le compte rendu en live mais au retour oui Bora bora avec anne génial mais Faka avec serge et Karine rien à dire c'est le top. Meri greg du conseil c'est la plongée comme on l'aime. A bient^t et travaillez bien les Parisiens, faites de belles photos les vacanciers. Le soleil brille dehors et dans nos coeurs.

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Dernières Discussions

  • Similar Topics

    • 0
      CARACTERISTIQUES - Puissance : 35 ou 60W - 3400K - 1800 Lumens - Autonomie (à + - 10%) : 60W/40mn, 35W/1h, 17,5W/2h - Batterie Ni-MH : 8,4V - 4,5Ah "Hight Rate" pré-câblée - Chargeur : 230V 50Hz - 250grs - Temps de charge standard : 14h - Focalisation : faisceau 60° (90° ou pointu 3° sur demande, mais plus difficile à focaliser) - Dimensions boitier "NICOLL" : diamètre 70mm x longueur # 120mm - Poids : 600grs dans l'air - 100grs dans l'eau - Mise en route : magnéto-électronique (aimant
    • 12
      Bonjour à tous !   J'emmène mon grand garçon de 13 ans apprendre à plonger en Egypte cet été. Nous avons réservé nos billets d'avion, avec un retour en France au départ d'Hurghada. J'ai réservé une chambre au Golden Beach Resort car il y a un club de plongée (Red Sea Diverss), mais je m'interroge. Et comme la réservation est annulable, je me permets de vous demander votre avis !   Quelques points m'interpellent donc : 1) Le club de plongée n'a qu'un avis sur Tripadvisor,
    • 0
      Nous venons de faire 4 jours de plongée avec Xavier de Coco dive Tikehau… C’était simplement génial. Il est venu tous les jours nous chercher à notre logement. Xavier a cherché en permanence à répondre à nos attentes (plongées longues avec recherche de « gros »). Il a jonglé avec les éléments (la mer, les courants, les marées). Du coup nous avons fait des plongées profondes (Trou aux requins), des plongées dans la passe et des plongées sur des sites magnifiques qui nous ont permis d
    • 12
      Une étude plutôt intéressante est actuellement en cours à Percé, au Québec, pour tenter de mesurer l’impact potentiel des plongeurs récréatifs sur la biodiversité de certains sites populaires. Un reportage sur tout ceci qui, en plus, vous donne une petite idée des fonds sous-marins québécois!     https://ici.radio-canada.ca/tele/la-semaine-verte/site/segments/reportage/490178/plongee-sous-marine-gaspesie-perce    
    • 22
      Scubapro vient d'annoncer une baisse substantielle du prix de vente conseillé de ses ordinateurs. Source : https://scubaboard.com/community/threads/scubapro-announces-unprecedented-aggressive-msrp-reductions-for-its-dive-computer-line.645468/ Ordinateur de plongée----------------------------------- Ancien PVC (Euro)-------Nouveau PVC (Euro) GALILEO 3 (G3) AVEC ÉMETTEUR SMART + PRO---------------1590----------------------------------- 1050.00 GALILEO 3 (G3) SANS ÉMETTEUR------
×
×
  • Create New...

Bonjour,

 

logo.png.c7536bd9e68359a8804d246d311256bd.png

 

L'ensemble des services de Plongeur.com sont gratuits et c'est grâce à la publicité que vous pouvez en profiter. Or il semble que vous utilisiez un bloqueur de publicité.

Si vous aimez le site et que vous voulez pouvoir en profiter longtemps, merci de désactiver votre bloqueur de publicités lorsque vous naviguer sur Plongeur.com.