Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine
Alain Lor

un beau compromis bouteille stab lest...

    Messages recommandés

    Salut à tous.

    Je me suis rendu compte que finalement le plus enquiquinant dans la plongée c'était de trimbaler bouteille et plombs hors de l'eau...(ben ouais, il m'aura fallu longtemps,...et alors??). En partant du raisonnement que je pouvais laisser les plombs dans le bateau, je me suis orienté vers une stab qui me va bien, la Sea Quest Black Diamond (des anneaux en suffisance, de belles poches, un beau volume, des poches de lest faciles à mettre et enlever,...) et un 2x10L carbone.

    En fait, le bi gonflé à 300 bars équivaut à un bi 15 classique 200 bars,(je sais, y avait qu'à compter :confus: ) mais pour le poid d'un mono :bravo: .

    Quand je pense que le bloc doit aller du compresseur à la voiture, de la voiture à la maison, de la maison à la plage, de la plage au bateau, et vice versa, c'est vachement bien d'avoir de l'air en suffisance pour le poid d'un bloc mono 15L. Les plombs, je les sors de la stab avant de monter dans le bateau, et je ne les manipule à nouveau qu'au moment de me mettre à l'eau. Ils ne déforment pas la stab en restant dans les poches, et l'ensemble n'est pas trop lourd à remonter à bord.

    Bref, l'ensemble stab Sea quest black diamond avec un bi carbone 2 x 10 c'est le pied, même avec deux bouteilles déco supplémentaires devant.

    Seul inconvenient, le prix du carbone...mais c'est bien connu, quand on aime...on compte pas...

    et mon dos me dit merci

    a bon entendeur...:top:

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Pourtant la machine sur ton dos sur ta photo ressemble a autre chose qui fournit du gaz en pagaille pour un poids faible :D. Tu plonges en quoi ?

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Ouaip, j'ai effectivement fait un passage par le Buddy, mais pour un tas de raison, je suis revenu au matos plus conventionnel.

    Maintenant, en ce qui concerne le poid, ma tortue était absolument intransportable, celui qui dit "léger" en parlant du Buddy n'a pas du le porter souvent..., comparé à ce que j'ai maintenant y a pas photo :o))...

    mais c'est clair, le buddy dans l'eau c'est KKKKKolllllossssaaaaaaLLLLL, sauf qu'on va vite trop bas, trop longtemps...

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    On aimerait bien, si ça n'est pas indiscret bien sûr, savoir pourquoi tu es "revenu" du Buddy?

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Je m'attendais un peu à la question...

    Au mois de mai 2005, mon booster a explosé, et mis le feu au bateau sur lequel je me trouvais. Un de mes potes a été embarqué à Hyères parce que sérieusement brûlé au visage, et nous avons eu beaucoup de chance de pouvoir éteindre l'incendie...il y avait 3 B 50 O² côte à côte sur le bateau...Je ne peux malheureusement pas m'étendre plus sur ce sujet parce qu'un procès est en cours, et je ne tiens pas à fausser les données en divulguant des informations quelles qu'elles soient. Ce premier point m'a sérieusement refroidi, la gestion de l'O² est délicate, et la plongée doit rester un plaisir (en tout cas pour moi).

    Ensuite, plonger au recycleur, dans l'eau c'est nickel, mais qu'est ce que ca peut être lourd à gérer hors de l'eau, il faut beaucoup plus de contrôle et de vigilance qu'avec un circuit ouvert, et je suis un grand distrait. La procédure d'avant plongée, et l'entretien du matos sont sensiblement plus lourds. Je m'étais engagé dans ce "challenge" avec des potes, qui n'ont pas continué non plus, alors me retrouver seul recycleur au milieu des bulles des autres, et limiter mes plongées en fonction des leurs, me semblait stupide.

    C'est vrai que j'ai beaucoup plongé seul, mais j'ai maintenant 51 balais, et je me vois devenir plus raisonnable dans certains domaines, comme la sécurité.

    Je n'ai jamais eu de problème en Buddy, mais j'ai vu des amis passer à deux doigts de la grande faucheuse pour ce que l'on pourrait considérer comme des détails, et je me suis décidé a arreter.

    En plus, pour être honnête, je voulais plonger plus bas, plus longtemps, dans de meilleures conditions de sécurité, mais pour moi, pour que la plongée reste un plaisir, il ne faut pas que ce soit aussi compliqué...

    Aujourd'hui, je suis revenu au circuit ouvert, si j'ai envie de plonger je mets mon matos sur mon dos et je saute à l'eau...avec un recycleur c'est pas du tout aussi simple

    alors entre la plongée recycleur et la plongée plaisir j'ai choisi...

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Merci beaucoup de ton explication, la question me brulait les levres aussi, et ta reponse a tendance a me conforter dans l'idee que je me fais du recycleur...

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    OK, je comprends bien. J'espère que ton pote s'en sort sans trop de séquelles. Je crois que tu as raison d'être... raisonnable.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Merci pour ce point de vue très intéressant.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    En fait, le bi gonflé à 300 bars équivaut à un bi 15 classique 200 bars,(je sais, y avait qu'à compter :confus: ) mais pour le poid d'un mono :bravo: .

     

    Pas tout a fait quand même. Si quelqu'un a d'ailleurs la compréssibilité de l'air a 300 bar cela m'intéresse.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Ah? bon! moi j'ignorais qu'il existait une autre méthode de calcul...:D

     

    A 300 bars, pour moi 20L x 300 = 6000 litres, bien sur il y a des "cacahuètes" qui peuvent trainer à gauche ou à droite, mais je pense pas que ca puisse changer le temps de plongée....mais bon, on ne sait jamais tout :froglol:

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Ben,

     

    L'air ne se compresse pas de la même façonn pour 100 bar que pour 300 bar. En résumé, PV=nRT n'est plus vrai du tout pour 300 bar et le volume utilisable ramené à 1 bar plus proche 90 95% si on compare avec un BI15 à 200 bar.

     

    Et au niveau du lestage, tu n'en pas trop?

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    ouaip...comme je disais, ca fait partie des "cacahuètes pour lesqueslles je ne me chatouille pas.

     

    Niveau lestage, en méditérannée avec un semi-sec de 7mm j'ai 5 Kg de grenaille, donc tout à fait raisonnable.

    mais je crois que le lestage est autant question d'expérience que de quantité de plomb, un peu plus dans la tête, un peu moins dans les poches

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    :top: Merci pour ton récit et ton retour d'expérience pour le recycleur , peu ose raconter aussi les fois où ça se passe mal et change leur fusil d'épaule :)

     

    Dis nous, au complet, combien pèse ton essemble (le bi complet) ?

    Tu as dit 5 kg pour toi (si tu plongeais en simple 15, par exemple, tu mettrais rien ?) juste pour avoir un ordre de grandeur

    pis comme j'ai encore une question ;) : en sortie de plongée, à vide ou presque, t'es pas du tout gêné ?

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Bon, la question a l'air simple, je vais essayer de faire simple avec la réponse, bien que....:scubaok:

     

    Il y a deux opportunités:

     

    ou bien je plonge simplement avec le bi, à l'air, de l'ordre d'une heure, avec une pointe ou deux du côté des 50, une plongée normale pour la méditérannée quoi, et le problème ne se pose pas, je ne ressort pas vide puisque je pars avec assez de gaz. faut etre costaud pour "bouffer" 6000 litres sur une plongée "normale". Même en partant avec le bi gonflé à 220 bars, je sors rarement avec moins de 70 bars.

     

    ou bien je pars aux mélanges, pour rester un peu plus longtemps au fond,(une épave ou un truc à faire) et dans ce cas j'ai au moins une bouteille déco, parfois un "travel" en plus, et le problème se pose encore moins...je suis lourd assez.

     

    Ceci dit, il m'arrive de faire une petite deuxième avec "ce qui reste dans la bouteille", et je n'ai jusque là pas eu de souci de lestage. 5 Kg c'est bien (pour moi)

     

    comme je le disais il faut que la plongée reste un loisir...:ckan:

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Voilà voilà, j'avais pas oublié le poids de l'ensemble, mais je l'avais encore jamais mis sur une balance...je viens de peser le bi gonflé à 312 bars cela fait 25,2 Kg.

     

    (avec les filets et les cerclages:o)))

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    ×
    ×
    • Créer...