Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine
Invité invite

MDD et ADD : des questions?...

    Messages recommandés

    Invité invite

    j'y ajouterais

    - quand a-t-on un ADD (déjà dit plus haut, irrespect d'une procédure OU non)

     

    et puis les choses NE SURTOUT PAS FAIRE

     

    Ah NON mayra, là tu regresses!. :demon: .. respect ou pas de procédure, on s'en fout... la seule chose qui compte c'est malaise et signes après plongée...

     

    Les choses à ne pas faire? très simple :

    - trouver en 2 seconde une explication autre valable à un signe possiblement évocateur

    - laisser la personne dans son coin

    - évacuer traquillement et collectivement la question pour nier en douce et dans l'insconscience générale... (effet de groupe autout du thé du rhum ou autre boisson à bord!)

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Ah NON mayra, là tu regresses!. :demon: .. respect ou pas de procédure, on s'en fout... la seule chose qui compte c'est malaise et signes après plongée...

     

    Les choses à ne pas faire? très simple :

    - trouver en 2 seconde une explication autre valable à un signe possiblement évocateur

    - laisser la personne dans son coin

    - évacuer traquillement et collectivement la question pour nier en douce et dans l'insconscience générale... (effet de groupe autout du thé du rhum ou autre boisson à bord!)

     

    je régresse ? à la "bonheur" :hehe:

     

    je comprends pas pourquoi tu es réfractaire au pourquoi ..

     

     

    si tu ne relates pas les situations dans lesquels un ADD ou MDD peuvent survenir, tu ne fais que la moitié du chemin non ? :)...

     

    ou alors tu ne veux parlr que des situations où il n'y a aucun événement particuliers qui laisseraient soupçonner un ADD ou une MDD et que ce sont les symptômes qui doivent alarmer.. ?

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Invité invite

    si tu ne relates pas les situations dans lesquels un ADD ou MDD peuvent survenir, tu ne fais que la moitié du chemin non ? :)...

     

    ou alors tu ne veux parlr que des situations où il n'y a aucun événement particuliers qui laisseraient soupçonner un ADD ou une MDD et que ce sont les symptômes qui doivent alarmer.. ?

     

    Non, dans ce fil là, comme dans le précédent, c'est volontaire, je ne parle pas de facteur de risque exprès, car souvent il n'y en a aucun de connu et donc effet s'attacher "AUX SIGNES, AUX SYMPTOMES"...

     

    Donc en effet c'est bien ton phrase in fine qui est la raison de ma non éponse...

     

    maintenant, si tu veux qu'on revoit les facteurs favorisants connus et identifiables on peut...!

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Non, dans ce fil là, comme dans le précédent, c'est volontaire, je ne parle pas de facteur de risque exprès, car souvent il n'y en a aucun de connu et donc effet s'attacher "AUX SIGNES, AUX SYMPTOMES"...

     

    Donc en effet c'est bien ton phrase in fine qui est la raison de ma non éponse...

     

    maintenant, si tu veux qu'on revoit les facteurs favorisants connus et identifiables on peut...!

     

    volontiers .. plus tard.. .. prenons les cas les uns après les autres, pour que nous puissions les intégrer et digérer.. pis j'ai souci que tu nous fasses un essouflement au rythme où ça va.. ;)..

     

    gardons le sujet dans un coin de notre tête ou sur un bout de papier.. plus prudent :hehe:

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Invité invite

    Reconnaitre aussi que l'on progresse tous ensembles

     

    En dépit des grognes et plus ou moins coups de gueule...!

    Nous devons reconnaitre tout de même que la situation s'améliore, donc que les messages passent aussi.

     

    Nous aurons bientot publiés les résultats nationaux des accidents 2005...

    Un point quand même important :

    L'02 non ou mal administré est passé en deux ans de 56% (de memoire) à 30%... c'est tout de même rassurant...

     

    Comme quoi, ça passe quand même Erwan!...;)

     

    Pour les situations de retard pour deni, je ne veux pas dire de bêtise, je ne me souvient plus... Attendons la publication, mais les résultats, sans être spéctaculaire sont plutot mieux.

    Déjà sur l'O2 c'est vraiment bien.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Invité invite
    volontiers .. plus tard.. .. prenons les cas les uns après les autres, pour que nous puissions les intégrer et digérer.. pis j'ai souci que tu nous fasses un essouflement au rythme où ça va.. ;)..

     

    gardons le sujet dans un coin de notre tête ou sur un bout de papier.. plus prudent :hehe:

     

    Et l'essouflement favorise?....l'ADD/MDD...!!!!....:tromaran:

     

    Bonne idée Mayra...

    d'ailleurs je vais partir là...

     

    @+

    ;)

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    la fatigue plus un petit signe neuro spécifique : hop on bascule... etc...

     

    On cause on cause et ça part dans tout les sens, ce qui rend bien compte de la confusion qui règne dans les esprits, quand traiter ? Quand s'inquièter ?

    De toutes façons, rien ne sera jamais simple en la matière...

    Ce qu'il faut c'est bien garder à l'esprit que la survenue d'un accident de décompression ne se fera pas forcement comme on se l'imagine, c'est à dire brutalement...

    Mon épouse travaille dans un centre de rééducation qui voit passer des accidentés, étant plongeuse, elle parle beaucoup avec eux des circonstances, pour ces accidentés traités trop tard ( d'où les séquelles), on observe presque toujours cette survenue progressive des symptômes qui fait penser à tort au plongeur que c'est pas grave, c'est pas un accident de décompression, c'est pas assez brutal...

    C'est cette répétition d'accidents ignorés qui me fait suggèrer de plûtôt parler de maladie de décompression...

    On devrait au moins, lors de la formation des plongeurs insister sur ce fait.

    Malheureusement, je constate que dans l'imaginaire du plongeur, l'accident reste un évennement d'installation rapide.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    ... c'est limite symptomatique chez toi :tromaran:.. il est temps que tu t'arrrêtes sinon.. j'appelle les urgences :cool:

     

    prends toi un peu d'oxy avant de partir :rolleyes:.. et puis merci pour tout ce dévouement et toute cette encre versée.. :bravo:

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    recoucou tout le monde !! ben come d'hab mon décallage m'a vallu 3 pages de lectures :bosse:

     

    toujours très intérresant .. par contre tout cela m'a confirmé seulement maintenant que j'aurai du peu etre être évacué .. je m'explique

     

    niv 3 bien passé mais beaucoup de yoyo pour les exos ... ensuite plongée explo à 35 m, un petit incident ne me concernant pas mais où j'en resort sans réellement comprendre leur méli mélo mais un peu inquiet car rien compris .. j'appendrai après que l'élève à cru percevoir une narcose certaine du moniteur et est intervenue un peu durement mais bon tout c'est artangé !!

    ensuite pour ma part je suis remonté avec eux et je me suis focalisé sur mes tofs sub et pas trop sur mon ordi !! comma je plongais avec une secu il a bipé et je ne l'ais pas entendu et il c'est mis en erreur (je sais je suis une merde.....) ... j'ai tout de même respecté les paliers avec mes binomes et meme un peu plus ..

    en sortant un peu inquiet par leur meli melo qu'ils ont eux et mon inattention de débutant je me retrouve avec un sentiment désagréable et un peu opprésé... je décide d'en parler au DP, qui me fais respirer un peu de nitrox et me dis "si je sors l'oxy, je te fais évacuer !!"

     

    10 min passe, retour au centre, ça va un peu mieux et je decide donc de laisser faire!

    pas eu d'autres signes distinctif

     

    alors que j'aurai du me faire évacuer !!

    je referai plus cette erreur maintenant que tu nous confirme tout cela

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Je crois qu'on peut dire que oui, tu aurais du. Et on se serait trompé, puisque tu vas bien...

    Mais pour arriver à l'hypotétique 0 séquelles post ADD ou MDD, il faudrait traiter trop de monde, ou au moins surveiller trop de monde.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    c sur crapo !!

     

    donc créons un centre spécifique à cela et créons des emplois et changeons tout ça !!! ....

    ok :jesors:

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    On cause on cause et ça part dans tout les sens, ce qui rend bien compte de la confusion qui règne dans les esprits, quand traiter ? Quand s'inquièter ?

    De toutes façons, rien ne sera jamais simple en la matière...

    Ce qu'il faut c'est bien garder à l'esprit que la survenue d'un accident de décompression ne se fera pas forcement comme on se l'imagine, c'est à dire brutalement...

    Mon épouse travaille dans un centre de rééducation qui voit passer des accidentés, étant plongeuse, elle parle beaucoup avec eux des circonstances, pour ces accidentés traités trop tard ( d'où les séquelles), on observe presque toujours cette survenue progressive des symptômes qui fait penser à tort au plongeur que c'est pas grave, c'est pas un accident de décompression, c'est pas assez brutal...

    C'est cette répétition d'accidents ignorés qui me fait suggèrer de plûtôt parler de maladie de décompression...

    On devrait au moins, lors de la formation des plongeurs insister sur ce fait.

    Malheureusement, je constate que dans l'imaginaire du plongeur, l'accident reste un évennement d'installation rapide.

    Il s'agit surtout d'un évènement incroyable !!!

    C'est peut être pour cela qu'il est parfois si difficile à déceler...

     

    Philippe

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Invité invite
    On cause on cause et ça part dans tout les sens, ce qui rend bien compte de la confusion qui règne dans les esprits, quand traiter ? Quand s'inquièter ?

    De toutes façons, rien ne sera jamais simple en la matière...

    Ce qu'il faut c'est bien garder à l'esprit que la survenue d'un accident de décompression ne se fera pas forcement comme on se l'imagine, c'est à dire brutalement...

    Mon épouse travaille dans un centre de rééducation qui voit passer des accidentés, étant plongeuse, elle parle beaucoup avec eux des circonstances, pour ces accidentés traités trop tard ( d'où les séquelles), on observe presque toujours cette survenue progressive des symptômes qui fait penser à tort au plongeur que c'est pas grave, c'est pas un accident de décompression, c'est pas assez brutal...

    C'est cette répétition d'accidents ignorés qui me fait suggèrer de plûtôt parler de maladie de décompression...

    On devrait au moins, lors de la formation des plongeurs insister sur ce fait.

    Malheureusement, je constate que dans l'imaginaire du plongeur, l'accident reste un évennement d'installation rapide.

     

    Tu as raison Erwan..

    En effet, quand le volet MDD est cogné, c'est toujours un risque biologique de gravité...

    Pour l'attitude au bateau qui interesse ici, je reste persuadé que c'est la notion d'évolution qui prime, l'évolution dans les 10 mn : un MDD c'est un aggravement progressif, pas d'amélioration, ça fait pas de yoyo.. donc la fatigue qui persiste ou qui s'accentue... INTERVENTION... une saine fatigue ça s'améliore toujours un peu après s'être posé 10mn, au moins dans le ressenti... pas la MDD...

    mais encore faut il garder le nez sur la personne et s'en occuper, lui demander, voir comment elle reagit, comment elle parle.. etc...

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Invité invite
    Il s'agit surtout d'un évènement incroyable !!!

    C'est peut être pour cela qu'il est parfois si difficile à déceler...

     

    Philippe

     

    C'est en effet malheureusement le coeur de la question Philippe, toi qui l'a vécu...

    c'est si rare...!.. pas moi, pas nous, pas mon élève, pas mon centre... etc...!... c'est pour ça que c'est si confortable de parier sur l'immensement plus probable...!

    C'est pour ça qu'il faut garder mobiliser si on veut avoir une chance de faire baisser les 30 à 40 séquelles annuelles en France...

    et... ne pas en faire parti...

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    On oublie souvent la conscience et le ressenti de la personne touchée ...

    Comme s'il existait en nous un mécanisme qui nous avertit que nous vivons une situation inhabituelle même si les symptômes visibles sont peu perceptibles par l'entourage ...

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    ×
    ×
    • Créer...