Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

La corrida : Vous ètes...


Xabi

    La corrida : Vous ètes...  

    48 members have voted

    1. 1. La corrida : Vous ètes...

      • Pour
        19
      • Contre
        29


    Recommended Posts

    Pour ou contre la corrida ? Le débat est ancien, on ne va pas le trancher ici (sans mauvais jeu de mots).

    Ce qui m'a choqué, c'est la défense de la corrida au nom de la tradition. Comme si les traditions justifiaient tout. Par exemple, l'excision est également une tradition. Est-elle justifiée pour autant ? Non, et même certains pays où elle était pratiquée le reconnaissent aujourd'hui. On devrait demander aux femmes victimes de cette tradition ce qu'elles en pensent. Elles y seraient certainement opposées. Les traditions ont bon dos quand elles permettent à un groupe dominant (les hommes sur les femmes, les adultes sur les enfants, une direction contre des salariés...) d'imposer leur désidérata et leur goût du pouvoir.

    Attention : je ne mets pas l'excision et la corrida sur le même plan. Je dis juste que la tradition ne justifie pas tout. Beaucoup de traditions barbares ont été abandonnées, et c'est une bonne chose.

     

    Les explications de Newsquier sont très intéressantes. J'ai appris beaucoup de choses. Mais en revenant à l'essentiel, elles expliquent comment techniquement on met à mort un animal qui, reconnaissons-le, n'a guère ses chances (et heureusement pour l'homme. Si les chances entre le toréador et le taureau étaient strictement les mêmes, les corridas seraient probablement interdites depuis longtemps). Quant à l'aspect caritatif d'une corrida, désolé mais je donne des sous à Médecins du monde, je n'ai pas besoin de tuer un taureau au préalable.

    Link to comment
    Share on other sites

    • Replies 167
    • Created
    • Last Reply

    Top Posters In This Topic

    Searil, nan nan j'oublie rien (enfin si c'est a moi que tu causais :) ), et justement je pense comme toi que le lancer de nains c'est déplorable, la sainte inquisition une folie religieuse au nom d'une chasse aux sorcières que l'on sait maintenant inexistante.

     

    l'homme a une sombre histoire, et je pense justement que la clandestinité et l'illégalité sont le signe que nos lois vont dans le sens d'une sensibilisation, et d'une volonté de faire cesser la violence.

     

    On lutte contre la clandestinité, contre l'illégalité, contre les drogues, contre la violence de rue, contre la maltraitance animale domestique, contre la mauvaise "tuerie" dans les abatoires etc... donc la corrida dans tout ca ?? :)

    Link to comment
    Share on other sites

    Sans vouloir polémiquer ni mettre le feu aux poudres, j'aimerais que Newsquier nous dise si les images de cette vidéo correspondent à ce qu'il a pu voir dans les corridas auxquelles il a assisté. Il semble bien connaître le monde de la tauromachie alors je pense qu'il serait bien placé pour nous dire si se ne sont que des clichés... je le redis, c'est une question sérieuse, sans animosité ni jugement...juste de la curiosité...:)

     

    Je viens à l'instant de visionner la vidéo. En effet, ce ne sont pas les plus belles images de tauromachie qu'il m'a été donné de voir mais je ne leur trouve rien d'absolument horribles. Je dois avouer qu'il m'est déjà arrivé de voir ce genre de scènes lors d'une corrida et je comprend parfaitement qu'elles puissent choquer quelqu'un qui n'est pas amateur (elles ont été tournées, et surtout montées dans ce seul but). Petit apparté, le cinéaste qui a tourné ce film s'appelle Lescure, c'est amusant, c'est aussi le nom du patron de Canal + à l'époque où la chaîne faisait la promotion de la corrida.

    Je suppose que ce qui vous a choqué le plus, ce sont les nombreuses scène où l'on voit un torrero planter un couteau dans la tête du taureau. C'est une pratique qui a lieu lors de chaque corrida puisque c'est ainsi que l'on donne le coup de grâce à l'animal. Ce qui est désolant dans ces images, c'est la maladresses des péones chargés du coup de grâce.

    Link to comment
    Share on other sites

    J'aimerais maintenant revenir sur les propos de sentenza. certains sont vrais, d'autres non. Pour plus de simplicité, j'ai reproduit ci-dessous l'intégralité de ses propos et j'ai mis en gras ce qui est exacte. Lorsque ça me semblait nécessaire, j'ai ajouté un commentaire en italiques et en gras

     

    Je me permet a mon tour d'apporter quelques precisions techniques mais avec un angle de vue quelque peu different :

    Consernant la corrida garante de l'especes, on peut rajouter qu'avant l’arrivée des élevages spécialisés, le taureau qui vivait à l’état sauvage était un animal puissant, imbattable et pesant plus de 600 kgs… Pas facile de le combattre.Ainsi, dès 1890, les premiers élevages font fortune en produisant du « taureau ». Bien avant 1890

     

    C’est-à-dire une race de taureaux plus petits, moins rapides et ne pesant plus que 400 kgs Les taureaux qui combattent dans les arènes de première catégorie (toutes les grandes arènes du monde) pèsent entre 500 et 650 kg. C'est le réglement. Ceci dit, un taureau de 500 kg est souvent beaucoup plus dangereux qu'un taureau de 650 kg, moins rapide, plus pataud. Les taureaux de moins de 400 kg sont réservés aux novilladas, avec ou sans mise à mort, pour apprentis torréros (novilleros). L’apprentissage des combats commence très tôt, on leur fait subir une série de test dans les arènes afin de sélectionner les futurs reproducteurs, les prochains champions… Les plus faibles serviront de cobayes aux apprentis matadors.

     

    Il faut bien que les jeunes se fassent la main ! Pareil pour les vaches, si elles ont une attitude bien défensive lors des tests, elles seront sélectionnées parmi les « braves »,

    les autres prendront le chemin de l’abattoir.

     

    Pour revenir egalement sur ce combat ou le taureau a SA chance, il faut quand meme savoir que l'homme prend quelque dispositions pour que cette chance ne soit pas trop elevée : Ah bon...

     

    Le transport du taureau est fait sur un plan incliné pour le fatiguer. il y a l'afeitado qui consiste à scier à vif 5 à 10 cm de corne.

     

    L'opération dure 25 minutes et génère d'horribles souffrance pour l'animal ; il est enfermé dans un caisson et seules les cornes dépassent. Cette mutilation modifie la perception de l'espace pour le taureau. Tous les toreros réclament l'afeitado. En termes de douleur, cette " intervention " reviendrait à nous scier une dent à vif…Les cornes sont ensuite poncées et éventuellement reconstituées avec de la résine.L'afeitado est une pratique qui a disparu depuis longtemps face à la pression du public qui refuse de voir des corridas avec des animaux diminués.

     

    Mais il est egalement possible que les yeux du taureau soient enduits de vaseline (afin de le désorienter), ou qu'on lui donne une dose de tranquillisants, d'hypnotisants, et même de sprays paralysants (les mêmes utilisés par les forces de l’ordre, qui ont pour effet d’altérer la vue).

    Les pattes peuvent etre enduites d’essence de térébenthine, qui lui procure des brûlures insupportables, dans le but de l’empêcher de rester tranquille.

    Ou les aiguilles cassées dans les testicules, dans le but d’empêcher le taureau de s’asseoir ou de s’affaler.

    Ou encore du coton enfoncé dans les narines et qui descend jusque dans la gorge, dans le but de rendre plus difficile la respiration.

    Apres la preparation au "combat" inclu :

    -Coups de pieds et de planche sur l’échine et sur les reins, pour ne laisser aucune traces.

    -Les sabots sont limés, voire incisés et on enfonce des coins de bois entre les onglons, cette opération est faite pendant la contention dans la boîte à treuil (en même temps que l’afeitado).Juste pour info, un taureau qui entrerait dans l'arène avec le moindre défaut esthétique ou fonctionnel, en boitant par exemple, sera immédiatement refusé par le public et le président de la corrida qui exigeront son remplacement. L'animal sera reconduit au toril et abattu-Et juste avant de rentrer dans l’arène, on lui laissera tomber une trentaine de fois des sacs de sable de 100 kgs sur les reins, après l’avoir immobilisé.

     

    Pour les picador meme si Newsquier trouve que ce n'est pas dangeureux ppour le tareau, il faut savoir que le coup de pique se doit d’être planté entre la quatrième et la septième vertèbres dorsales, coupant les muscles releveurs et extenseurs du cou, et entre les quatrième et sixième vertèbres cervicales, pour sectionner les ligaments de la nuque.

    A chaque poussée du taureau, la pique s’enfonce un peu plus, jusqu’à 14 cm Non, 7 cm, et c'est bien assez. Cela s’appelle "travailler" le taureau. De six à huit fois successivement, la pique fouille, s’enfonce Désolé, mais un taureau ne peut être piqué que une, deux ou trois fois, à la demande du matador. De plus, lorsque le picador a piqué, il n'a pas le droit de sortir sa pique pour la replonger. S'il le fait, c'est la huée immédiate du public, voire son remplacement.

    Les avantages tirés d’un travail bien fait sont énormes pour le matador, ne pouvant plus bouger la tête, la gardant baissée lors des différentes passes et démonstrationsJe dirais qu'il peut moins bouger la tête mais qu'il conserve une certaine mobilité. S'il perdait toute mobilité de la tête, le matador ne pourrait pas le torréer d'une manière artistique et n'aurait donc aucune chance de triompher , l’effet de fausse bravoure est donné par l’impression que le taureau va charger à tout moment.

    Autre avantage pour le matador: le taureau ne relevant plus la tête, tout danger ou presque, est écarté.Tu n'as dû jamais voir une corrida de Miura...

     

    Concenrnat les banderilles, ces harpons de cinq centimètres ont pour but précis de faire évacuer le sang vers l’extérieur pour empêcher qu’il y ait hémorragie interne suite au travail du picador, et s’assurer ainsi que le taureau ne flanchera pas avant la fin du spectacleNon ! C'est pour lui redonner confiance en lui après l'humiliation de la pique.

    Et chaque taureau reçoit ainsi trois paires de banderilles, mais comme ca fait l'effet d'une aiguille hypodermique ca va !!

     

    Le TERCIO :

    Après que les peones aient fait faire plusieurs passes au taureau, stimulant la bête pour mieux l’épuiserFaux, après le tercio de banderills, les peones ne doivent plus torréer afin de ne pas "polluer" le taureau, et le laisser le plus brut possible pour le maestro, elle est enfin préparée pour le troisième acte : le « tercio » de mort.

    Le matador (gigotant dans postures « esthétique ») attire et dirige à l’aide de son étoffe rouge les charges du taureau, ridiculisant et humiliant ce pauvre animal à bout de force.

    Ensuite il lui fera baisser la tête (à l’aide de son étoffe rouge), pour lui planter l’épée dans le garrot, ce garrot déjà martyrisé par les piques et les banderilles.

    Mais très souventparfois, seulement parfois l’arme est mal plantée, elle peut sortir par les flancs ou transpercer un poumon, la victime semble alors vomir son sang et meurt asphyxiée (hémorragie interne).

    Quand le premier coup d’épée ne tue pas assez vite, un peone se glisse derrière le taureau, et d’un geste vif, retire l’épée.

    Il la rendra au matador qui recommencera la mise à mort.

    Il n’est pas rare que des taureaux reçoivent ainsi 6 à 7 coups d’épée et souvent plus !Une, deux, voire trois, c'est vrai. Mais sur des dizaines de corridas que j'ai vu, le matador n'a jamais persévéré plus longtemps

    Lorsque le taureau a l'indécence de ne pas tomber, ce qui arrive environ une fois sur trois), le tueur achève sa triste besogne à l'aide d'un descabello (épée spéciale plantée entre les deux cornes, pour lacérer le cerveau...)Tout simplement pour décérébrer l'animal et abréger ses soufrances. Je précise que les matadors détestent cela car il signifie absence de triomphe mais aussi la réalisation d'une manoeuvre particulièrement dangereuse

     

    Voilà, c'est tout. Vous êtes nombreux à me connaitre ici et à savoir que je n'ai pas l'habitude de raconter des bobards. A vous de faire la part du vrai et du faux.

    ....

    Link to comment
    Share on other sites

    Je n'ai pas non plus l'habitude de raconter des bobards, et surtout je ne pretends pas detenir la vérité. J'ai simplement apporté mon point de vue. On peut contester la longuer du pics ou des banderilles (ceux que ca interesse peuvent facilement trouver des photos sur internet pour se faire une idée), le nombre de coups portés, ... on trouvera exemple et contre exemple en quantité. Je n'ai donc peut etre pas tout juste au centimetre pres mais de la a dire que ce sont des bobards.....

     

    En revanche dire que les banderilles sont :C'est pour lui redonner confiance en lui après l'humiliation de la pique. La on peux pas etre objectif, personnellement je ne vois pas en quoi l'animal est humilié par la pique .... ca depasse mon entendement ! Je vois bien le taureau bugonner "alala qu'est ce que je suis humilié !!!"

    Link to comment
    Share on other sites

    Moi ce que je retiens c'est que ces coup de couteaux sont la cause à chaque fois d'une hémorragie interne et le taureau se vide de son sang et s'étouffe, Ou quand le peone fouarfouille dans le crane du taureau pour le "finir" la torture qu'il inflige devant des applaudissements et un torreador "fier" (quelle tristesse :().

     

    Ce qui me choque aussi c'est que le torreador tente d'exciter le taureau qui n'en peut absolument plus et se plie au sol pour le finir plus glorieusement.

     

    C'est assez flippant... mais comme je dis... a quand des corrida humaines qu'on puisse enfin revenir aux jeux de l'arene avec les gladiateurs... c'est tellement mieux qd on fait ca avec des êtres humains... au moins on est entre nous pour le faire... pourquoi devoir prendre une bête innocente ? on n'a qu'a filer la belle vie a un athlete, lui filer les femmes qu'il veut, la bouffe qu'il veut et ensuite on le met a mort et on lui coupe les couilles... :top: ... mais ca c'est ptet indécent ou choquant désolé :(

     

    Pour le coup du lescure... ce n'est pas le meme il faut être clair que le patron de Canal+, et il y a + de 1000 lescure en france... donc bon, c'est un peu comme dupont, durant et martin... c'est pas du tout répandu comme nom newsquier ...

     

    j trouve l'apparté léger tu m'excusera :D

    Link to comment
    Share on other sites

    Je rajoute ce message parce que je tiens a etre clair newsquier, c'est pas du tout contre toi ce que je dis :) et merci de tes informations supplémentaires et de ce que tu nous dis.

     

    Je pense qu'entre sentenza et toi vous êtes qd même sur ce sujet les + connaisseurs, donc même si il y a désaccord sur certaines pratiques ou sur la taille des bandrilles, vous nous fournissez des informations importantes... donc merci :bravo:

    Link to comment
    Share on other sites

    l’arme est mal plantée' date=' elle peut sortir par les flancs ou transpercer un poumon, la victime semble alors vomir son sang et meurt asphyxiée (hémorragie interne)[/color'] (c'est vraiment affreux)

    Quand le premier coup d’épée ne tue pas assez vite, un peone se glisse derrière le taureau, et d’un geste vif, retire l’épée.

    Il la rendra au matador qui recommencera la mise à mort.

    Il n’est pas rare que des taureaux reçoivent ainsi 6 à 7 coups d’épée et souvent plus !Une, deux, voire trois, c'est vrai. (ah bon ! c'est tout...ça va alors !... :rolleyes: nan mais franchement, quelle souffrance...imaginez une épée qui vous traverse ne serait ce qu'une fois de derrière le cou et qui ressort par votre cage thoracique, puis comme ça a raté le coeur, on remet une couche, puis pourquoi pas une troisième...) Mais sur des dizaines de corridas que j'ai vu, le matador n'a jamais persévéré plus longtemps

     

    Oui, bon quant à moi, mon idée est enfin faite, ce qui n'était pas le cas au départ.

     

    Merci à Newsquier pour ces précisions, on sent que tu maitrises le sujet.

     

    Bon perso je trouve quand même ça immonde, et je ne pourrais pas supporter plus d'1 minutes une telle souffrance, je crois que j'éclaterais en sanglots comme un gamin et que j'aurais envie de sauter au milieu de l'arène pour faire dégager tous les assaillants du taureau... :nonnon:

     

    Bon sur ce...je vais arrêter de polémiquer, car malheureusement c'est pas nous qui allons régler le sort de la corrida, mais mon avis est définitivement tranché. Je savais que ça n'était pas un spectacle pour moi à la base, mais je ne l'imaginais pas aussi atroce.

     

    PS : ce qui est écrit en orange est de moi.

    Link to comment
    Share on other sites

    Create an account or sign in to comment

    You need to be a member in order to leave a comment

    Create an account

    Sign up for a new account in our community. It's easy!

    Register a new account

    Sign in

    Already have an account? Sign in here.

    Sign In Now

    ×
    ×
    • Create New...

    Bonjour,

     

    logo.png.c7536bd9e68359a8804d246d311256bd.png

     

    L'ensemble des services de Plongeur.com sont gratuits et c'est grâce à la publicité que vous pouvez en profiter. Or il semble que vous utilisiez un bloqueur de publicité.

    Si vous aimez le site et que vous voulez pouvoir en profiter longtemps, merci de désactiver votre bloqueur de publicités lorsque vous naviguer sur Plongeur.com.