Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Explosion au gonflage : un blessé grave


    Recommended Posts

    Normalement oui, mais là non et tant mieux, du coup ça laisse la réépreuve à 28-30 euros et ça évite les inversions de robinetteries. Moi quand je la démonte/remonte, je sais comment je le fais au moins

     

    Bien sur, mais du coup ta robinetterie n'apparait pas sur ta fiche de controle que l'entreprise doit te remettre...

    Link to comment
    Share on other sites

    • Replies 99
    • Created
    • Last Reply

    Top Posters In This Topic

    Bien sur, mais du coup ta robinetterie n'apparait pas sur ta fiche de controle que l'entreprise doit te remettre...

     

    Tiens, ca vient de là le numéro gravé sur la vieille robinetterie que j'ai mis ? Il me semblait bien ne pas l'avoir vu avant.

     

    J'avoue que je n'ai pas eu de feuille (peutetre parceque j'ai pas encore payé..) donc je peux pas vérifier dessus.

    Link to comment
    Share on other sites

    j'osais plus m'approcher du 12l pour gréer!

     

    Mais non, c'est un accident extrement rare d'après tout ce qui est dit...Ce n'est pas en ouvrant le robinet de la bouteille qu'on va se dire dans sa tête : aller aujourd'hui sa pète ou sa pète pas ?

     

    Quand même, sinon quand tu montes sur ton vélo ta peur que ta roue se décroche ou que ton cadre se casse pendant un trajet annodin... :D <!-- / message -->

    Link to comment
    Share on other sites

    :) Le risque ne vient pas de l'explosion du bloc, il n'éclate pas lui, il se fend. Le danger est le robinet, le point faible. Pour les blocs de fabrication française il existe suivant les années 3 normes de filetages, le 25x200 si, le 25x2 iso qui sont compatible entre eux mis a part un peu de jeu du aux tolérances et a la forme des filets mais ne présentent pas de risques s'ils sont dans les tolérances d'usure des filets et le 3/4 gaz. Les différents accidents survenus sont dus a un bloc 3/4 gaz ou suite a un échange de robinet (acheté en 25x200 sans savoir) suite usure ou un mélange de robinet avec un autre bloc en 25x200. Ce type de filet est légèrement plus grand sur le bloc en 3/4 gaz ce qui fait que le mauvais robinet se monte facilement avec du jeu sans avoir vraiment a forcer et risque de partir comme un obus sous 200 bars de pression ou suite à un petit choc.

     

    D'ou l'intérêt de faire controler les filtets du bloc et robinets avec les bagues et tampons pour bien vérifier l'usure et surtout la conformité des filetages car certains qui ont changé leur robinet peuvent avoir des surprises, et ça c'est le role du tiv.

     

    Mais pour moi le risque important qui existe aussi à l'heure actuelle est le nombre de station de gonflage dans les clubs qui ne dispose pas de cable antifouet sur les flexibles et un flexible qui pête a 200 bars et qui fouette autour est très dangereux pour celui qui le prend en pleine gue...:)

    Link to comment
    Share on other sites

    Tiens, ca vient de là le numéro gravé sur la vieille robinetterie que j'ai mis ? Il me semblait bien ne pas l'avoir vu avant.

     

    J'avoue que je n'ai pas eu de feuille (peutetre parceque j'ai pas encore payé..) donc je peux pas vérifier dessus.

     

    Le rapport de visite moi non plus je ne l'ai jamais, la boite où je le fais faire les garde en archive, j'ai la frappe sur le bloc et la facture avec le n° de bloc

    Link to comment
    Share on other sites

    :) Ce type de filet est légèrement plus grand sur le bloc en 3/4 gaz ce qui fait que le mauvais robinet se monte facilement avec du jeu sans avoir vraiment a forcer et risque de partir comme un obus sous 200 bars de pression ou suite à un petit choc.

     

    Facilement c'est un bien grand mot, les premiers filets tournent facilement, mais ensuite ça se met à forcer et c'est justement ce qui doit mettre la puce à l'oreille

    Link to comment
    Share on other sites

    Le rapport de visite moi non plus je ne l'ai jamais, la boite où je le fais faire les garde en archive, j'ai la frappe sur le bloc et la facture avec le n° de bloc

     

    Ce n'est pas normal, moi j'ai une facture avec les prestations : epreuves, grenaillages, peintures etc..il est aussi indiqué sur la facture qu'une fiche de controle m'a été donnée.

     

    J'ai donc une fiche de controle avec tous les relevés par bloc, epaisseurs, fond, filetage etc....

    Link to comment
    Share on other sites

    Le rapport de visite moi non plus je ne l'ai jamais, la boite où je le fais faire les garde en archive, j'ai la frappe sur le bloc et la facture avec le n° de bloc

     

    Pareil, la frappe et la pré-facture. Peutetre un jour la facture ;)

    Link to comment
    Share on other sites

    Ce n'est pas normal, moi j'ai une facture avec les prestations : epreuves, grenaillages, peintures etc..il est aussi indiqué sur la facture qu'une fiche de controle m'a été donnée.

     

    J'ai donc une fiche de controle avec tous les relevés par bloc, epaisseurs, fond, filetage etc....

     

    Et tu paye combien pour ça ? Moi là où je l'amène c'est une boite de requalification pour les appareils sous pression, les blocs de plongée c'est marginal pour eux

    Link to comment
    Share on other sites

    Et tu paye combien pour ça ? Moi là où je l'amène c'est une boite de requalification pour les appareils sous pression, les blocs de plongée c'est marginal pour eux

     

    Ben oui dans les ces etablissements les blocs pour la plongée c'est souvent a la marge, mais ils sont specialisés de façon plus generale dans les materiels pour le transport et le stockage de gaz comprimés, font aussi de la construction mecano-soudée, mecanique, chaudronnerie...etc.

     

    1 epreuve c'est environ 27 euros HT, 1 epreuve+un reconditionnement environ 38 euros HT et pour un grenaillage faut compter a peu près 11 € HT

    Link to comment
    Share on other sites

    • 2 weeks later...

    bléssés en gonflant une bouteille

     

    A Questembert, des collègues qui préparent le P4. Ils ont un robinet qui s'est désolidarisé du bloc.

    Samedi 12 avril à 19h, les trois revenaient du stage et regonflaient les blocs pour le lendemain.

    Ils sont bléssés tous trois. L'un d'eux se trouvant à côté, par la tuyauterie, l'aurait percuté au visage, les deux autres auraient subit le blast.

    Le robinet a traversé le toit du hangar.

    D'après le journal ils ont été hospitalisés à Vannes. (source Ouest France du 13/05/2007)

    Link to comment
    Share on other sites

    Create an account or sign in to comment

    You need to be a member in order to leave a comment

    Create an account

    Sign up for a new account in our community. It's easy!

    Register a new account

    Sign in

    Already have an account? Sign in here.

    Sign In Now
     Share


    ×
    ×
    • Create New...