Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

la future nouvelle norme sur le nitrox : votre avis ?


    Messages recommandés

    Ce que j'ai voulu dire Christophe c'est que tu nous balances un document de la 2f qui ne fait nullment référence à la norme. Ce sont des procédures qui sont décrites dans ce lien qui sont d'application aujourd'hui; maintenant.

    Alors est ce qu'il est maintenant impossible de faire réviser son bloc ou son détenteur oxy-clean en France aujourd'hui?

    Alors pour ce serait impossible en 2008?

    Fautr arrêter de faire la chasse aux sorcières!

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    • Réponses 400
    • Created
    • Dernière réponse

    Top Posters In This Topic

    Ce que j'ai voulu dire Christophe c'est que tu nous balances un document de la 2f qui ne fait nullment référence à la norme. Ce sont des procédures qui sont décrites dans ce lien qui sont d'application aujourd'hui; maintenant.

    Alors est ce qu'il est maintenant impossible de faire réviser son bloc ou son détenteur oxy-clean en France aujourd'hui?

    Alors pour ce serait impossible en 2008?

    Fautr arrêter de faire la chasse aux sorcières!

     

     

    Re,

     

    Je mets en lien un document qui met en exergue la complexité du dégraissage du matériel.

    La norme M26 et EN 13949 demandent à ce que le matériel soit oxy clean.

    Comme tu sembles l'ignorer, les normes sont protégées par copyright et sont vendues. Il est interdit de les rendre publiques (je sais : c'est un comble pour quelque chose qui doit etre connu, mais pour l'instant c'est comme ça). Je ne vais donc quand meme pas faire paraitre, ni sur plongeur.com ni ailleurs, le contenu de ces normes et gener soit un hebergeur soit plongeur.com.

    Si tu as un site, pas de souci : ce soir, je te les envoie et tu les fais paraitre, sous ta responsabilité :D

     

    Sinon, en effet, je pense qu'il faut arreter la chasse aux sorcieres : il faut arreter de tirer sur l'ambulance dès que les lettres FFESSM apparaissent !!!! Si j'avais trouvé la procédure chez PADI, je n'aurai pas rougi et je l'aurai mis en ligne (du moment que c'est en français, sur un forum francophone). :confus:

    Crois tu que tous nos lecteurs savent ce qu'est une salle blanche ?

    C'est pour cette raison, qu'avant le lien, j'ai écris : Une des difficultés posée de manière indirecte par la norme, c’est d’avoir une pièce blanche, comme bien expliqué là, où l’on parle d’une salle dédiée à cela juste avant le lien que tu cites. :froglol:

    Crois tu que tous nos lecteurs savent en quoi consiste le degraissage du matos de plongée ? :texte:

    Le lien leur en donne une idée :bosse:

    Il faut aussi arreter de penser toujours à mal, que je puisse etre orienté : dis moi alors, toi, qui, en France est capable de nettoyer le matériel en M26 ? sois constructif :hehe:

    Donne moi des liens :top:

     

    Parallelement à cela, Tartiflette qui contribue aussi sur ce forum, a telephoné a divers magasins et grandes enseignes pour leur demander s'ils pouvaient nettoyer oxy clean du matériel et fournir une attestation.

    Response négative sauf de 2 : Aqualung avec un délai de 3 semaines en France et une seconde dont je ne parle pas qui nettoie oxy clean mais ne fourni pas d'attestation.

     

    merci de ton aide :)

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Schlueck et Tophe, vous êtes en train de vous prendre le bec alors que vos arguments sont complémentaires, donc c'est idiot.

     

    Ce que veut dire Schlueck je pense, c'est qu'aujourd'hui déjà et indépendamment de la norme et du M26, la fédé a établi un protocole pour le dégraissage du matos afin de le rednre oxy clean, qu'il soit en M26 ou en G5/8.

     

    Ce protocole impose normalement de faire ces opérations dans une salle blanche dédiée, ce qui est d'ores et déjà très difficile.

     

    Ce que veux dire Tophe, c'est que justement, c'est déjà quasiment impossible aujourd'hui si on veut respecter les préconistations de la 2f, ce qui ne s'impose qu'aux licenciés chez elle et non à l'ensemble des plongeurs.

     

    Cependant, cette préconisation deviendra une obligation s'imposant à tous lorsque la norme s'appliquera, tout en restant toujours quasiment impossible à mettre en oeuvre, puisqu'un dégraissage "parfait" suppose l'absence de toute contamination et donc une salle blanche.

     

    Dès lors, un professionnel qui fera les révisions "oxyclean" devra normalement disposer d'une telle salle et fournir un certificat, sinon je ne vois pas comment il pourra justifier le surcout qu'une telle opération ne manquera pas d'engendrer.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Je pense que le fait que cette norme ne soit pas facilement materiellement applicable a la lettre ne signifiera pas qu'elle sera pas appliquee. A priori si l'histoire de l'oxyclean est un probleme, c'est carrement toute la plongee nitrox qu'il faudrait interdire quel que soit le pourcentage, le type de robinetterie.

     

    Dans un pays ou les gens se prennent un peu moins la tete que nous avec ces choses la, je ne vois pas de blocs exploser bien qu'on puisse remplir un bloc air avec du nitrox pre-stocke et que de ce fait des blocs oxyclean partagent parfois les memes rampes de gonflage que des blocs air avant d'atterir dans un autre magasin sur une rampe pression partielle...

     

    Je pense qu'il faut voir le M26 comme un detrompeur un peu plus efficace qu'un autocollant "nitrox". Il signifie que le bloc est cense contenir un melange gazeux respirable succeptible d'etre different de l'air. Apres, les problemes ne changent pas de ceux actuellement vis a vis de la proprete de l'air que l'on met a l'interieur.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Je pense que le fait que cette norme ne soit pas facilement materiellement applicable a la lettre ne signifiera pas qu'elle sera pas appliquee. A priori si l'histoire de l'oxyclean est un probleme, c'est carrement toute la plongee nitrox qu'il faudrait interdire quel que soit le pourcentage, le type de robinetterie.

     

    Dans un pays ou les gens se prennent un peu moins la tete que nous avec ces choses la, je ne vois pas de blocs exploser bien qu'on puisse remplir un bloc air avec du nitrox pre-stocke et que de ce fait des blocs oxyclean partagent parfois les memes rampes de gonflage que des blocs air avant d'atterir dans un autre magasin sur une rampe pression partielle...

     

    Je pense qu'il faut voir le M26 comme un detrompeur un peu plus efficace qu'un autocollant "nitrox". Il signifie que le bloc est cense contenir un melange gazeux respirable succeptible d'etre different de l'air. Apres, les problemes ne changent pas de ceux actuellement vis a vis de la proprete de l'air que l'on met a l'interieur.

     

    D'accord avec toi, ce qui se pratique ailleurs démontre qu'il n'est nul besoin de normaliser, mais qu'il faut plutot responsabiliser, y compris les gonfleurs.

     

    Le détrompeur ne veut que si toute la chaine joue le jeu, c'est bien le problème

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Hello.

     

    J'ai pas tout lu, ça commence à être copieux. Vous pourrez me :torture:

     

    J'interviens car j'ai entendu récement que cette norme était européenne.

     

    Est-ce que la norme aura valeur de loi dans toute l'europe ?

     

    Sinon, j'ai un copain au parlement européen, je lui ai fait suivre le lien avec la référence de la norme, j'espère qu'il pourra nous en dire plus.

     

    En effet, ce serait bien d'avoir la vision de l'autre camp aussi.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Hello.

     

    J'ai pas tout lu, ça commence à être copieux. Vous pourrez me :torture:

     

    J'interviens car j'ai entendu récement que cette norme était européenne.

     

    Est-ce que la norme aura valeur de loi dans toute l'europe ?

     

    Sinon, j'ai un copain au parlement européen, je lui ai fait suivre le lien avec la référence de la norme, j'espère qu'il pourra nous en dire plus.

     

    En effet, ce serait bien d'avoir la vision de l'autre camp aussi.

    Merci pour le relais, Arnaud

     

    sinon, ce qui me gene surtout, c'est que cette norme soit accidentogène :eek:

     

    Peux tu lui donner le lien du blog ?

    Il pourrait ainsi comprendre comme nous le voyons et peut etre nous eclairer...

     

    merci :)

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    sinon, ce qui me gene surtout, c'est que cette norme soit accidentogène :eek:

     

    C'est sur et je suis d'acccord. Mais il faudrait connaitre leurs arguements.

     

    Peux tu lui donner le lien du blog ?

    Il pourrait ainsi comprendre comme nous le voyons et peut etre nous eclairer...

     

    C'est fait. Il est au parlement mais n'est pas élu. Il bosse là-bas dans un cabinet. J'espère qu'il pourra nous aider. L'arguement bassement commercial est tellement gros, mais en mm tps je n'en vois pas d'autre. Ce sera peut-être un éclairage sur le fonctionnement du parlement.

     

    merci :)

     

    Pas de soucis !

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    re,

     

     

    de mon coté, on m'a sussuré 2 arguments :

    - cette norme permettrait à coup sur le gonflage par pressions partielles puisque tous les blocs seront oxy clean ; moi, je veux bien mais d'une part, les gonflages par pressions partielles sont rares à cause du fait que l'on n'est pas certains de trouver des blocs clean ainsi qu'un compresseur qui sorte de l'air propre.. En gros, ce serait une norme faite uniquement pour des exceptions...

    - l'aspect financier : des organismes se gaveraient sur l'homologation du matériel et auraient donc des interets à ce qu'un nouveau matos sorte pour "marger".

     

    Aujourd'hui, le probleme, c'est que non seulement, elle est accidentogene mais qu'en plus, avec tant de contraintes, elle va tuer le nitrox et la plongée mélange en structure (donc le marché !!)

     

    Accessoirement, je ne comprends toujours pas pourquoi les recycleurs ne sont pas concernés ??? pourtant, ils sont encore plus utilisateurs de mélanges qu'en ouvert..

     

    je suis curieux de voir les arguments, s'il y en a (et de savoir s'il y a des moyens légaux de contrer)

     

    merci, en tout cas, Arnaud

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    re,

    Aujourd'hui, le probleme, c'est que non seulement, elle est accidentogene mais qu'en plus, avec tant de contraintes, elle va tuer le nitrox et la plongée mélange en structure (donc le marché !!)

    Sauf ceux qui gonflent en pressions partielles

     

    Accessoirement, je ne comprends toujours pas pourquoi les recycleurs ne sont pas concernés ??? pourtant, ils sont encore plus utilisateurs de mélanges qu'en ouvert..

     

    je suis curieux de voir les arguments, s'il y en a (et de savoir s'il y a des moyens légaux de contrer)

    ça montre de nouveau que les normes qui sont établies dans les couloirs de Bruxelles sont ;comme souvent; très loin des réalités du terrain

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Sauf ceux qui gonflent en pressions partielles

     

     

    ça montre de nouveau que les normes qui sont établies dans les couloirs de Bruxelles sont ;comme souvent; très loin des réalités du terrain

     

    Bonjour Schlueck

     

     

     

    sauf ceux qui gonflent par pp.

    Je suis d'accord avec toi.

    Mais, comme je venais de l'écrire, les gens qui pratiquent ainsi sont peu nombreux : cela necessite un compresseur qui sort de l'air propre pour faire des nitrox au dessus de 40 %.

     

    Ce qui me dérange, c'est que c'est une norme faite pour les "exceptions " et pas pour la grande majorité des pratiquants et qui va concerner surtout le plus grand nombre. :decu:

     

    A toute ? :)

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Bonjour Schlueck

     

    sauf ceux qui gonflent par pp.

    Je suis d'accord avec toi.

    Mais, comme je venais de l'écrire, les gens qui pratiquent ainsi sont peu nombreux : cela necessite un compresseur qui sort de l'air propre pour faire des nitrox au dessus de 40 %.

    Moi j'ai de la chance que ma station de gonflage gonfle à pressions partielles!

    Ce qui me dérange, c'est que c'est une norme faite pour les "exceptions " et pas pour la grande majorité des pratiquants et qui va concerner surtout le plus grand nombre. :decu:

     

    A toute ? :)

    Sur la logique des normes européennes j'ai arrêté de méditer. Tu vois ils ont réglé la forme des blocs de margarine, le saucisse qu'on mage chez nous depuis plus que 200 ans on n'a plus le droit de les appeller Thüringer etc etc etc.

    On dirait qu'ils y a des fonctionnaires qui nventent des normes juste pour en inventer!

    Mais d'ici là voir basculer la plongéeau nitrox en Europe et plus spécialement en France? Je ne crois pas. Désolé.

    A plus

    Jean-Luc

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    re,

     

     

     

    au niveau "arret de la plongée nitrox en France", en ayant discuté avec certains clubs, il en ressort qu'ils sont tres réticents à devoir changer les compresseurs ou rajouter des surfiltrations tres cheres avec des durée de vie courtes, acheter des valises de test cher (plus de 1 000 euros la valise de test) et changer le parc de blocs (eh oui, les marquages nitrox ne seront plus valide mais uniquement "groupe 1 : mélanges suroxygénés") et tout ça sans aucune garantie de ne pas mettre le feu dans leur magasin...

     

    Pour le plongeur lambda, qui plonge N32 ou N40 (en gros, qui plonge encore aujourd'hui avec son matos "air"), l'achat d'un matériel spécifique, bloc, détendeur, et payer les revisions qui vont avec (nous voyons déjà la différence de prix que l'on trouve dans le commerce pour un robinet de conservation qu'il soit noir ou vert, à croire que les pigments de peinture vert coutent plus cher)...

     

    dans le blog, la partie :http://normenitroxm26.over-blog.fr/article-11188918.html et particulierement celle ci :

    Ces réactions négatives sont certainement liées au manque de concertation avec les principaux intéressés, à savoir les pratiquants de la plongée aux mélanges qui auraient pu facilement démontrer que contrairement à ce qu'indiquent certains, le risque d'accident reste bien présent, voire même se trouve aggravé par l'application de cette norme.

     

    En effet, je pense que les caciques qui ont apposé leur signature n'ont pas mesuré la portée de leur choix.

     

     

     

    L'argument marketing est bien entendu mis en avant par les détracteurs de cette norme et cela, me semble-t-il avec raison.

     

    Pour s'en convaincre, il suffit de fréquenter certains centres qui tentent d'imposer aux plongeurs l'usage de blocs et équipements en M26, tout en oubliant le corollaire de la norme EN 144-3 qui est la norme EN 13949.

     

    Celle-ci impose en substance aux centres de fournir un gaz sortant du compresseur " oxy clean " et donc compatible avec le matériel " M26 ", afin d'éviter toute contamination de ce dernier.

     

    Or, autant certains centres prennent prétextent de la norme EN144-3 pour imposer l'utilisation d'équipement en M26 (et leur location aux plongeurs qui en sont démunis !), autant aucun gonfleur ne " vend " comme argument qu'il possède un compresseur conforme à la norme EN 13949.

     

    Et pour cause, un compresseur qui respecterait cette norme devrait fournir du gaz contenant au maximum 0.1 mg d'hydrocarbure /m3 ou une surfiltration efficace garantissant un mélange propre...même pour un nitrox 32 ou un nitrox 80, ceci afin de permettre l'utilisation du matériel estampillé " nitrox " avec n'importe quel taux d'oxygène, de 22 à 100 %, sans que l'utilisateur ait à se poser de question lorsqu'il fait gonfler son bloc.

     

    Or les compresseurs capables de fournir un gaz de cette qualité sont à l'heure actuelle quasi inexistants. Les surfiltres de ce niveau coûtent environ 1 000 euros pour 25 à 50 h de filtration ; du point de vue économique, je doute du remplacement en temps et heures de ce matériel si je me réfère aux pratiques actuelles concernant les filtres des compresseurs air et membrane.

     

     

     

    C'est bien parce qu'il s'agit d'un marché de dupe et que les obligations réelles sont mises à la charge des plongeurs que l'application de la norme EN 144-3 soulève un tel tollé.

     

    Car autant il est aisé de distinguer un matériel en M26 d'un matériel en DIN, autant il est impossible au plongeur consommateur (et donc payeur) de s'assurer que le gaz qu'on lui fournira sera conforme à la norme EN13949.

     

    Lorsque certains indiquent que le risque d'accident n'existera plus dès la généralisation du M26, on prête à la norme des vertus purifiantes qui sont une illusion, car un gonflage effectué avec un compresseur défectueux salira le bloc qu'il soit en M26 ou en DIN, avec les mêmes conséquences pouvant être désastreuses.

     

    Simplement la norme imposant le M26, déresponsabilisera tout le monde, du gonfleur à l'utilisateur.

     

    Le gonfleur parce qu'il partira du principe qu'un bloc en M26 sera propre et l'utilisateur parce qu'il invoquera le fait que son matériel est en M26 pour exiger un gonflage nitrox que le fournisseur de gaz ne pourra lui refuser sous peine de se voir recherché en responsabilité pour refus de vente.

     

    Et bien entendu personne ne vérifiera vraiment la propreté du bloc, alors que c'est uniquement cela qui conditionne un gonflage en toute sécurité !

     

    La preuve en est que les accidents sont quasi inexistants chez les plongeurs qui fabriquent eux même leurs mélanges nonobstant le fait qu'ils sont majoritairement équipés en DIN.

     

    On ne peut d'ailleurs que s'étonner, comme le souligne François BRUN dans PLONGEE Magazine, page 24, que cette norme s'applique uniquement aux équipements en circuits ouverts (et non aux recycleurs qui sont pourtant à l'heure actuelle des équipements fonctionnant dans leur grande majorité avec des mélanges suroxygénés).

     

    Par quel mystère les mélanges ou ajouts fait dans des blocs destinés à des recycleurs sont moins dangereux que ceux des plongeurs bouteille ???? L'oxygène serait intelligent et non explosif pour les circuits fermés ????

     

    Face à ces incohérences, il est légitime que les plongeurs aient l'impression d'être les dindons d'une mauvaise farce, qui outre le fait qu'elle leur fait courir des risques pour leur intégrité physique (ce qui est un comble alors que le nitrox est justement sensé la préserver), va les toucher directement au porte monnaie.

     

    Car l'autre aspect désagréable de cette norme, est l'aspect financier.

     

    Et on ne peut s'empêcher de penser que le lobbying actif de certains fabricants de matériels est directement à l'origine de cette norme que beaucoup considèrent comme inutile.

     

    Inutile, ça ne l'est pas de rappeler que cette norme imposera demain d'avoir un matériel spécifique pour plonger au nitrox quel que soit son pourcentage d'oxygène (donc à partir de 22% d'O2), alors qu'aujourd'hui, on peut parfaitement le faire en toute sécurité avec le matériel dédié à l'air du moins pour des mélanges contenant jusqu'à 40%.

     

    Cela imposera au plongeur d'avoir un matériel doublé étant entendu que le matériel dédié nitrox est bizarrement plus cher alors que rien ne justifie le fait.

     

    Matériel qui ne sera jamais à l'abri d'une contamination pour les raisons exposées plus haut.

     

    La pilule est amère et passe mal.

     

    D'autant qu'hors notre vieille Europe, en Egypte, aux Maldives, aux Antilles, aux USA, les plongeurs font des milliers de plongées nitrox tous les jours avec des connexions DIN sans voir leurs équipements prendre feu ou pire exploser.

     

    La conséquence évidente de l'application de la norme EN144-3, c'est que l'Europe et particulièrement la France, déjà très en retard en ce qui concerne la plongée aux mélanges suroxygénés, verra son retard se creuser pour une simple question financière liée au surcoût de l'équipement.

     

    Le résultat sera donc contraire au but recherché, puisque l'argument de sécurité avancé en faveur du M26 aura pour effet de priver les plongeurs des avantages que procurent les mélanges suroxygénés en terme de sécurité et de qualité de décompression.

     

    Or, est il nécessaire de rappeler que les accidents de décompressions constituent à l'heure actuelle la principale cause d'accidents liés à la plongée, bien avant les explosions de blocs dues à des bouteilles polluées qui sont eux quasi inexistants.

     

    Il semble donc bien plus urgent de favoriser l'utilisation des mélanges suroxygénés en évitant tout ce qui pourrait être un frein à leur généralisation...

     

    Comment vont faire les touristes (non européens) qui viendront chez nous ? investir dans du matériel qui ne leur servira qu'ici ? placer un adaptateur ( qui supprimera la sécurité présumée due au M26 ) ? payer la location d'un matériel compatible (et se faire plumer ) et ne pas utiliser leur matériel ? Ils risquent d'aller plonger hors d'Europe, pour consacrer leur budget aux plongées et non au règlement.

     

     

    Toutes ces raisons font, à mes yeux, que cette mesure est un frein, un coup d'arrêt à un secteur qui peine à décoller.

     

     

    cette partie, à mes yeux, n'a pas de frontiere et ne concerne pas uniquement la France...

     

    Qu'en penses tu ?

     

    A toute ?

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    • 2 weeks later...

    A voté...

     

    Merci et bravo Christophe pour l'initiative. :bravo::bravo:

     

    Vieux plongeur Nitrox itinérant (accessoirement mono fédéraste obligatoirement bi-sortie) je me sens terriblement dubitatif mais aussi très "coeur de cible" de cette nouvelle norme qui, finalement, ne me demanderait que # 1.000 € en nouveaux déts pour conserver la possibilité de plonger Nitrox en France :fou::mad:

     

     

    Nitrox for free ou Nitrox for fric ? :confused:

     

    Vive la démocratisation élitiste !

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    ×
    ×
    • Créer...