Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine
jago

partage d'air

    Messages recommandés

    Je plonge sois tout seul.

    Soit avec ma femme.

    Comme j'en ai une plus grosse qu'elle,

    On descend et on remonte sur la mienne, lorsu'elle est à 20 bars.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Invité invite
    Pas de partage non plus. L'organisation de la plongée étant basée sur la conso la plus forte.

     

    Ouaip, mais faut quand meme pas etre si categorique.

    Perso je pense que la plongee est basee sur ton aptitude a remonter a la surface avec ton equipier sur ce qui te reste de gaz.

    Dans ton cas de figure tu ne parles pas de probleme materiel. Tu a 70 bars, ton binome a 50 bars, est-ce que tu es pret a remonter a 2 et faire les paliers avec ce qui te reste si ton equipier pete son tuyau de MP ?

    Encore plus interresant, imagine que les roles soient inverses et que tu perde tout ton gaz.

     

    La plongee ca se planifie, et la gestion des gaz fait partie de la planification.

     

    Laurent

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Je plonge sois tout seul.

    Soit avec ma femme.

    Comme j'en ai une plus grosse qu'elle,

    On descend et on remonte sur la mienne, lorsu'elle est à 20 bars.

     

    Tu attends que ta femme soit à 20 bars pour remonter ??? :trouille:

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Des fois en fin de plongée, quand on est proche du bateau, on partage l'air restant (en binome) manière de barboter encore un peu. Je fais ça avec une amie qui consomme très peu et à qui il reste souvent plus de 30 à 40 bars que moi.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Pas de partage pour allonger la durée de la plongée. L'octopus ne doit servir qu'en cas de danger de panne d'air

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Invité Tartiflette
    Tu a 70 bars, ton binome a 50 bars, est-ce que tu es pret a remonter a 2 et faire les paliers avec ce qui te reste si ton equipier pete son tuyau de MP ? Laurent

     

    Si ton binome à 50 bars il doit être sur le bateau !!! et pas encore en train de glander au fond et avoir encore des paliers à faire :non:

     

     

    Sur les plongées à l'égyptienne ou tu ne prends pas de paliers et tu termines tranquilou sur le récif à 2 ou 3 mètres, tu peux te permettre de tomber en rade; mais sur des plongées à déco...faut pas déconner quand même :eek:

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Il m'arrive assez fréquement de partager en plongée "ballade". en général, on fait un point autour des 2/3, et s'il y a une différence flagrante, on répartie le gaz. a fortiori s'il y a un gros écart de volume de bloc dans le binôme (12l 200 bar Vs 18 230 par exemple). Bien sûr, avec utilisation d'un long flexible (galère avec un octopus de 1m).

     

    Ce qui n'empèche pas de planifier, bien au contraire. Le partage d'air est un paramètre à prendre en compte, et si possible bien avant que l'un des binômes soit sur réserve.....

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Des fois en fin de plongée, quand on est proche du bateau, on partage l'air restant (en binome) manière de barboter encore un peu. Je fais ça avec une amie qui consomme très peu et à qui il reste souvent plus de 30 à 40 bars que moi.

     

    Pareil. Si on est en mesure de remonter à tout moment (= sans paliers et sous le bateau) je suis pour finir les blocs (jusqu'à 30 bars) en se finissant dans moins de 10m d'eau.

     

    Sinon au palier on m'a toujours dit qu'il était l'usage de passer l'octo au binôme le premier sous les 50 bars, même si ces 50 sont largement suffisants pour finir les paliers (s'ils ne le sont pas c'est qu'il y a un problème de planification :trouille: ) donc je l'ai fait une fois ou 2.

     

    En profonde, sinon, pas de partage "de confort" ! réservé aux urgences.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    C'est rigolo en plongée loisir on essai de tirer au max. sur la corde

    La conso deviens un sujet incontournable et on essai quite à ce mettre en danger de gratter quelques petite minutes au font, même si depuis le premier niveau on nous a apris les signes de mi-pression et reserve.

    En plongée engagé ou Tek comme certain les appels, c'est l'inverse, on panifie, on ressort toujours ou presque avec au mini 50-90 bars dans LES blocs, on ne prends pas la tête aux binomes pour quelques bars qui lui manque.

    Bref et pourtant la formation de base est la même.

     

    Le partage d'air doit resté a mon sense un acte rare, et non une habitude parce que madame consomme moins etc ... c'est mon avis perso.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    C'est rigolo en plongée loisir on essai de tirer au max. sur la corde

    La conso deviens un sujet incontournable et on essai quite à ce mettre en danger de gratter quelques petite minutes au font, même si depuis le premier niveau on nous a apris les signes de mi-pression et reserve.

    En plongée engagé ou Tek comme certain les appels, c'est l'inverse, on panifie, on ressort toujours ou presque avec au mini 50-90 bars dans LES blocs, on ne prends pas la tête aux binomes pour quelques bars qui lui manque.

    Bref et pourtant la formation de base est la même.

    La formation de base est la même. Les dangers et les risques sont différents. C'est bien pour ça qu'on ne se trimballe pas avec 2 détendeurs complets, un bi, un masque de secours et un dévidoir quand on barbote. C'est aussi pour ça qu'on peut utiliser des ordinateurs à gestion d'air et qu'on ne dis pas nécessairement à la sécu surface "je m'immerge à 14h32, je dois emerger à 15h27 dans le 278 du bateau" :rougi:

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Certains posts me font tout de même assez peur.

     

    En ce qui me concerne: planifier, planifier et planifier. Même en explo, la plongée débute sur le bateau par un bon briefing (que ce soit avec une personne que je connais ou pas). Et la gestion d'air fait partie d'un bon briefing. Je demande à ce qu'on m'indique la mi-bouteille et la réserve. Je passe controler les manos au moins une fois durant la plongée (environ après 10-15 min) ce qui me permet d'avoir déjà une idée sur la conso.

     

    Comme disait l'autre "plan your dive et dive your plan".

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    ouais, beaucoup de certitudes bien affirmées.

    comme si, une fois franchie la surface de l'eau, il n'y avait qu'une seule partie, qu'une seule règle, que des acteurs formatés....

     

    j'te suis bien Xabi dans ton intevention .

    et en plus, du plaisir à te voir quitter ton avatar précédent, je m'interroge.

    c'est juste le renouveau dans le grand cycle de la vie ou une annonce subliminale que tu nous fais ?

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    quelles que soient les formations que nous avons suivies, il me semble que le partage n'est reservé qu'aux cas d'urgence (matos defectueux) mais ne devrait pas etre une solution de mise a niveau des consos. Les petits plans comme ca ... un jour ca tue!

     

    mais bon... moi, je suis jamais mort.. c'est peut etre pas grave!

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    ×
    ×
    • Créer...