Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Je trouve dangereux de s'entrainer à la RSE


jeanmi35800

Recommended Posts

Les accidentés en Zélande, belge et même néerlandais sont évacués sur l'UZA à Anvers et pas à NOH à Bruxelles....

 

J'ai mis un peu de temps pour retrouver l'article: voir en page 3 les avis des docteurs Stockman et Van Poucke: responsable de l'unité de medecine hyperbare de l'UZA

http://www.jctdive.be/page-version2004/plongee-journal/pl-septembre.pdf

 

En effet, article très intéressant. Les spécialistes de l'UZA, qui voient défiler pas mal de plongeurs victimes de MDD, recommandaient l'abandon de certains exercices comme "l'échange d'embout", et tout exercice de remontée en général, et invitaient la NELOS à renforcer la formation dans d'autres domaines, comme le respect de la planification, l'utilisation systématique de l'octopus, etc. D'après ce que tu dis, leur appel a été suivi d'effet, et c'est une très bonne nouvelle. Peut-être que la LIFRAS suivra (qui sait?).

 

Mais je ne vois aucune allusion au nombre de victimes que tu as avancé précédemment. Je maintiens qu'il me semble très exagéré, et je pense que le Professeur Germonpré se tient informé de ce qui se passe à l'UZA... Selon les chiffres qu'il nous a donnés lors d'un petit briefing, il y aurait 35.000 plongeurs réguliers en Belgique, effectuant chacun entre 30 et 100 plongées par an. On compte annuellement entre 30 et 50 MDD parmi les plongeurs belges, et 1 à 2 décès.

(une moyenne de 1 MDD pour 56.000 plongées est cohérent avec les chiffres de DAN qui avance 1 MDD pour 35.000 plongées au-dessus de 30m et 1/7.000 en-dessous de 30m)

Link to comment
Share on other sites

  • Replies 186
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Je n'est plus sous la main l'Hippo 202 mais il me semble, sauf erreur de ma part que le chiffre de un à deux représente le nombre d'accident mortel de la LIFRAS en 2006

Si quelqu'un peut confirmer ?

 

 

 

J'ai retrouvé les chiffres pour la LIFRAS:

Hyppo 202 page 17 rapport du comité de sécurité (Wolf Gruber)

58 déclaration d'accidents

1 décès

3 surpressions pulmonaires DONT 2 lors des exercices de RSE

19 ADD

 

A cette période la LIFRAS comptait 7969 membres dont uniquement 6976 brevetés source: Hyppo 202 page 11 du Responsable des brevets ( Giovanni Salvador)

Link to comment
Share on other sites

Tu confonds REC et RSE...

 

La remontée sur expiration controlée et un prérequis dès les premières plongées.... rien à voir avec la RSE....

 

 

Desole NON je ne pratique pas la REC (chuis pas convaincu en tant que moniteur independant de la FFqqchose)

 

Voila voila je garde la RSE l'exercice n'est pas plus diff a realiser.....

Link to comment
Share on other sites

Me suis fadé la 1ere page du post et suis assez ... comment dire? Je sais pas comment dire! J'interviens assez peu sur le forum mais là, je me sens forcé de donner mon avis.

La RSE n'est pas dangereuse si elle est enseignée comme il se doit et peut être salvatrice dans bien des cas.

Tenir la tête bien en arrière suffit à éliminer le risque de surpression pulmonaire (qui est à mon sens, le seul risque majeur puisque cet exercice n'est enseigné que lorsque l'on maitrise sa vitesse de remontée)

Je rappelle quand même que la pricipale cause d'incident (ou accident) en plongée est la panne d'air. Alors dites bien ce que vous voulez mais aucun des gas que j'ai encadré et qui m'ont fait une panne d'air ne l'avait planifiée. Et si je n'avais pas été là, ben il aurait bien fallu qu'ils remontent. Or sans connaitre la technique de la RSE (ou plutot REC) je donnerais pas cher de leurs poumons.

Link to comment
Share on other sites

Le RSE nest jamais qu'une fuite éperdue vers le haut ce n'est pas salvateur.

La seule méthode salvatrice c'est la redondance. Si la panne d'air est la la cause principale d'accident avec les moyens dont on dispose de nos jours c'est que votre enseignement est obsolète pour ne pas les avoir prévus

Link to comment
Share on other sites

Je rappelle quand même que la pricipale cause d'incident (ou accident) en plongée est la panne d'air. Alors dites bien ce que vous voulez mais aucun des gas que j'ai encadré et qui m'ont fait une panne d'air ne l'avait planifiée. Et si je n'avais pas été là, ben il aurait bien fallu qu'ils remontent. Or sans connaitre la technique de la RSE (ou plutot REC) je donnerais pas cher de leurs poumons.

Planifié tu le dis!

 

Et sinon, tu ne te poses pas de question sur la consommation de ton binôme?

 

Donc pour moi, tu avais déjà deux façons de l'éviter.

 

Enfin pour conclure, tu trouves la RSE indispensables pour les pannes d'air tout en disant que le binôme (toi) est là au cas où. Cherchez l'erreur!

Link to comment
Share on other sites

Trop marrant le coup moralisateur de Moustik II

Tu les trouves où tes collègues qui ne fonts pas attention à leur niveau d'air ?

 

Avec mon petit niveau Open Water Niveau I

je peux te dire qu'à tout moment, je sais ou j'en suis en air ainsi que ma binome de femme.

 

à la lecture de vos message, j'en conclue que la RSE est utile dans 2 cas.

 

 

Panne d'air. faut être vraiment être un gros bourrin quand même

Panne de détendeur. y a qu'a en avoir deux

 

donc, la RSE est INUTILE.

 

bon week end à tous

Link to comment
Share on other sites

Panne d'air. faut être vraiment être un gros bourrin quand même

Panne de détendeur. y a qu'a en avoir deux

 

donc, la RSE est INUTILE.

tu as oublié la possibilité d'un air pollué dans ta bouteille ou ton bi... ou le bouchage du tube plongeur de la bouteille dû à la rouille

tu vois que tu as encore à apprendre, jeune padawan :cool:

 

un OWD/N1, ça plonge souvent avec 2 détendeurs ?

Link to comment
Share on other sites

Eh bé ...On n'y va pas avec le dos du tuba électronique à géométrie variable ici... :D

La RSE est une vieille réminiscence des temps anciens, où l'on plongeait avec un Mistral (unique, et pas Royal), un mono 12L gonflé à 175 bar avec une tige de réserve qui pouvait induire en erreur (elle pouvait être baissée par inadvertance ou coincée, et on pompait tout son gaz sans le savoir, pisk'on n'avait PAS de mano ).

Et comme on n'avait pas de stab non plus, (même pas de Fenzy :D ) fallait bien remonter à pied :tromaran:, sauf à respirer de l'eau .

A présent, pour un plongeur sensé et correctement équipé, elle est totalement inutile .

Je pense qu'il faut en avoir fait qques unes malgré tout, car c'est un exercice qui apprend aux débutants à contrôler leur expiration en remontant, et leur fait entrevoir ce qui serait une SP en cas de remontée PANIK .

@+

jp

Link to comment
Share on other sites

avec une tige de réserve qui pouvait induire en erreur (elle pouvait être baissée par inadvertance ou coincée, et on pompait tout son gaz sans le savoir, pisk'on n'avait PAS de mano ). jp

 

et sans oublier les enfoirés qui te sifflaient discrètement le bloc avec la réserve haute en mettant une dépression adhoc dans le zinzin... ou le ressort de réserve qui se retarait tout seul...

 

Parce que honnètement, le moment de passer la réserve, c'était qd même pas une science exacte, hein.

 

Un poil intuitif !!!

Link to comment
Share on other sites

À la lecture de tes messages, on se demande pourquoi tu mets une bouteille sur le dos, tu devrais te mettre à l'apnée, ça te reviendrai moins cher.

nul ne doute que TON opinion personnelle sur un autre membre ne soit passionnante.

 

En plus il est certainement ravi que tu prennes le temps de définir son programme d'activité.

 

Mais, si tu lui en faisais part directement en mail privé, les échanges publics n'en souffriraient pas.

 

Bye bye ....

ah, si seulement....

Link to comment
Share on other sites

La RSE date d'une autre époque, de l'époque ou on plongait sans gilet et au mistral avec une combi "peau de requin" très fine et pas compressible. A cette époque la fuite vers le haut était souvent la seule solution pour en sortir vivant quitte à faire un séjour au caisson. De nos jours la technologie permet d'éviter ce genre de mésaventure, je rouve donc aussi que les exercices de RSE sont obsolète et totalement inutile

 

J'attend toujours de voir une RSE de -40 à -10m comme fait à la LIFRAS à une certaine époque en respectant la vitesse de remontée (10 m/min) actuelle (anciennement 18m/min) surtout si on plonge en étanche.

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

×
×
  • Create New...

Bonjour,

 

logo.png.c7536bd9e68359a8804d246d311256bd.png

 

L'ensemble des services de Plongeur.com sont gratuits et c'est grâce à la publicité que vous pouvez en profiter. Or il semble que vous utilisiez un bloqueur de publicité.

Si vous aimez le site et que vous voulez pouvoir en profiter longtemps, merci de désactiver votre bloqueur de publicités lorsque vous naviguer sur Plongeur.com.