Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Avez-vous tout plaqué ici pour vous installer là ou le ciel semblait plus bleu ?


    Messages recommandés

    Et l'exemple de JHC est assez parlant, les "visas runs" sont des pratiques exsitant presque partout, cela ne les rend pas acceptables

     

    C'est vrai mais la faute est a l'employeur qui sait fort bien comment abuser un nouveau venu. Voila comment cela se passe...On arrive, on fait une semaine d'essai, tout baigne on demande un contrat...Bien sur bien sur, le voila, on lis on signe et on attaque le boulot. Location d'appart, caution, ect ect font que bien souvent on brule toutes ses petites economies afin de pouvoir commencer. Arrive la premiere paye....en cash. Interrogation, et le contrat ? L'employeur repond que la demande de permis a ete transmise mais que vu qu'il n'y a pas de reponse pour l'instant il ne peut legalement finaliser le contrat de travail. Alors ce cash, tu le prend ou tu le prend pas ? Evidemment que tu le prend, tu es a sec. Et c'est pareil pour le deuxieme mois ect ect ect. Au bout du troisieme mois tu t'inquiete pour ton visa et il te dis 'Mais pas de probleme prend toi donc 3 jours de vacances, je te paye meme le billet ! Surtout lorsqu'ils (les douaniers) te demanderont ne leur dis sous aucun pretexte que tu travail ici...' On sait tres bien que l'on est en train de se faire avoir mais souvent le besion d'argent prime et du coup on bosse pour economiser jusqu'au prochain depart.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    • Réponses 130
    • Created
    • Dernière réponse

    Top Posters In This Topic

    Loin de moi l'idee de dire que c'est ta faute!

    et ton histoire le montre tres bien : l'employeur prefere te payer le billet d'avion pour renouveler ton visa plutot que de chercher a officialiser ton contrat.

    C'est une des demarches a faire en amont quand c'est possible, assurer l'obtention du visa, c'est un des premiers documents que l'on demande pour l'ouverture d'un compte en banque, pour une assurance, pour une ligne téléphonique...

    Bref, c'est un point important.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Avez-vous pu vous installer où vous le souhaitiez ?

     

    Oui. Maurice d'abord, puis La Réunion.

    (une petite parenthèse : pour ma part je continue à parler de "métropole" quand il s'agit d'un trajet DOM-TOM vers la France continentale. Politiquement les DOM-TOM sont français, et administrativement aussi bien sûr... Et sur La Réunion par exemple les Réunionnais s'affirment Français et ils parlent de métropole lorsqu'il s'agit de l'espace situé en Europe géographique. Il n'y a aucune connotation colonialiste là-dessous en ce qui me concerne, bien au contraire).

     

    Etes-vous toujours allés plusieurs fois en repérages avant de vous décider ?

     

    Oui, même si au départ ce n'était pas des repérages mais des séjours répétés. Je me suis aperçue au fil des ans que je ne retrouvais ma sérénité qu'en arrivant dans ces îles. De là est venue mon envie d'y vivre. Mais quand j'ai pris la décision j'ai fait ensuite deux séjours préliminaires qui ont été de vrais repérages pour étudier la possibilité de m'y intégrer, le logement, le travail, etc...

     

    N'avez-vous jamais eu de problèmes pour l'obtention de permis de travail ?

     

    Oh, si ! Quand je suis partie sur Maurice j'avais eu des rendez-vous sur Paris avec le big boss d'une société étrangère ayant une filiale sur Maurice. Pour lui le contrat n'était qu'une affaire de "quelques jours". Qui se sont transformées en quelques semaines, le temps d'obtenir le rendez-vous, puis de le voir repoussé par trois fois, de rappeler Paris pour accélérer le processus, puis de rencontrer enfin le directeur local (Français) qui, je l'ai senti pendant l'entretien, n'avait pas envie de quelqu'un recommandé par le big boss himself (l'oeil de Moscou ?...) ni de quelqu'un qui était (je le dis sans ego parce que ça m'a finalement été négatif) surqualifié pour le poste et qui aurait pu, à terme, le menacer dans sa p'tite vie bien établie d'expat' ayant adapté ses ambitions à son mode de vie. Bref, le fameux contrat est parti en poussière.

     

    J'ai donc cherché ailleurs. Mais je vivais seule, et sans visa permanent. Donc les responsables de sociétés sur place me voyaient comme une nana qui ne resterait pas bien longtemps. Et ils trouvaient bizarre qu'avec mon CV je sois prête à accepter un salaire nettement inférieur à ce que je gagnais auparavant et un job nettement moins intéressant que ce que j'avais avant. Ils n'arrivaient pas à comprendre que je cherchais "seulement" un poste qui m'aurait suffit à continuer à vivre sur l'île selon mon ambition de vie nouvellement définie.

     

    J'ai un peu truandé sur les visas temporaires (pas bien, ne faites pas). Mais il m'a fallu choisir : soit je trouvais un contrat de travail (et j'avais fait chou blanc) soit je me mariais très vite avec un Mauricien. J'ai donc fait mes valises et je me suis enfuie là où je pouvais continuer à vivre seule, sur La Réunion toute proche ! ;) . Et ce fut plus facile puisque pas besoin de visa pour une Française. J'y suis restée deux ans.

     

    Tout cela pour dire que rien n'est jamais gagné d'avance. Mis à part l'intégration, il faut aussi faire face aux démarches administratives, etc...

     

     

    Je voulais aussi revenir sur une remarque faite précédemment par l'un des forumeurs : il est vrai que lorsqu'on revient en France (pour éviter de parler de métropole... ;) ), on a tellement vécu intensément dans les mois qui ont précédé, de fait de l'adaptation à un nouvel environnement qui demande plus d'efforts que ceux que vos amis ont fait pour continuer à vivre en France, qu'on se sent presque... neuf en sa patrie. On regarde soudain sa famille, ses amis, différemment. On les aime toujours autant bien sûr et on est très content de les retrouver. Mais on a évolué, on a grandit entre temps. Et la vision forcément différente d'un cadre de vie différent vous fait percevoir l'environnement quotidien de vos proches différemment. Ce n'est pas eux qui ont changé, c'est vous, et votre perception du monde. C'est une prise de conscience à la fois dérangeante et extrêmement réconfortante.

     

    Et pour conclure, non je n'ai aucun regret. Les difficultés ont été présentes parfois, et les coups de blues aussi de temps en temps, mais si je fais le bilan je n'ai strictement aucun regret, bien au contraire. C'est une expérience de vie très forte.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    L'australie est tres protectrice. A part si tu es sponsorise par une grosse firme tu as peu de chance d'obtenir un permis a long terme. L'autre methode etant de se marier avec un australien.

    L'australie a-t-elle besoin d'immigrés ?

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Intéressante ton expérience Marie-Ange et bien narrée, comme d'hab quoi :hehe:

     

    C'est là où on voit que l'intégration n'est jamais aussi simple qu'il n'y parait :rolleyes: et je doute que même mariée avec un "local" ce soit 'aussi' facile que ça :confus:

     

    Il faut s'adapter, refaire son cercle d'amis, de relations, retrouver un job, accepter de "perdre" ce que l'on avait avant...

     

    Bref, tous vos témoignages sont instructifs en tous cas, merci :top:

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Invité Invité

    Merci beaucoups de vos temoignages tous plus interressants les uns que les autres, je vise moi même à m'expatrier plus loin, je suis actuelement en Slovénie, apres avoir fait un detour par le Pays de Galles... Je ne m'etale pas car ça n'a absolument rien à voir avec la plongée, bien que du coup je commence a bien connaitre les fonds Croates...

     

    Continuez, c'est un bonheur de vous lire.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Invité Invité
    Interesant. J'ai decouvert il y a peu 'Les secret de la Mer Rouge' et 'la croisiere du hashish' par Henry de Monfreid
    . Drôle de coincidences ,j'ai été le voisin de sa maison, où des amis vivent, à La Franqui, commune de Leucate, d'où je suis et sans doute terminerai, c'est MA provence !
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    expat 5 ans aux etats unis, rien à voire avec la plongee.

    retour en france mi 2005, et apres pres de 10 mois 24/7sans avoir le temps de voir ce qui m'entourait, j'ai repris un job dans ma branche. et la: à l'aide! trop de francais en france. j'aime mon pays mais je l'avais un peu idealise en vivant à l'exterieur meme si j'adorrais mon boulot aux us et ma vie la bas. donc le retour aux realites a ete extrement difficile, et il y a 95% de chances pour que je reparte en expat d'ici Decembre.

    l'eloignement de la famille: benefique ou non, c'est personnel.

    on fait probablement plus d'efforts pour s'integrer à l'etranger qu'en france.

     

    et puis, on n'a qu'une vie, quand ca ne va pas, soit tu essaies de faire aller, soit tu tentes ailleurs, tu trouveras des gens interressants partout, de meme que des c..s.

    en restant les pieds sur terre et en etant realiste on peut se construire un joli chemin.

    enjoy your day

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Pour les français "du contient", est-il simple de s'installer dans un territoire d'outre-mer ou devez-vous aussi faire des démarches pour obtenir un "permis" avant de vous installer ?

     

    Pas besoin d'obtenir un visa, permis de séjour ou de travail pour un TOM, ce qui est également valable en Calédonie (qui est accessoirement un POM ) à condition d'être français.

     

    J'ai d'abord effectué un voyage "touristique de prospection" avant de revenir m'établir, ce que je recommande vivement.

    Déjà pour voir de toi-même si le pays va te plaire (c'est pas parce que c'est "exotique" que c'est forcément à ton gout ou que le dit pays n'a pas aussi ses problèmes), tu pêux également mieux te rendre compte des besoins/opportunités locales et professionnelles pour toi et/ou ta compagne si tu en pars pas seul, il faut rencontrer les locaux, s'imprégner de l'histoire, s'informer sur les tarifs immobilers, le niveau de vie etc...

     

    Je pense que pour réussir, il faut une part d'audace et une autre de préparation.

     

    Je voulais aussi revenir sur une remarque faite précédemment par l'un des forumeurs : il est vrai que lorsqu'on revient en France (pour éviter de parler de métropole... ;) ), on a tellement vécu intensément dans les mois qui ont précédé, de fait de l'adaptation à un nouvel environnement qui demande plus d'efforts que ceux que vos amis ont fait pour continuer à vivre en France, qu'on se sent presque... neuf en sa patrie. On regarde soudain sa famille, ses amis, différemment. On les aime toujours autant bien sûr et on est très content de les retrouver. Mais on a évolué, on a grandit entre temps. Et la vision forcément différente d'un cadre de vie différent vous fait percevoir l'environnement quotidien de vos proches différemment. Ce n'est pas eux qui ont changé, c'est vous, et votre perception du monde. C'est une prise de conscience à la fois dérangeante et extrêmement réconfortante.

     

    Et pour conclure, non je n'ai aucun regret. Les difficultés ont été présentes parfois, et les coups de blues aussi de temps en temps, mais si je fais le bilan je n'ai strictement aucun regret, bien au contraire. C'est une expérience de vie très forte.

     

    Tout à fait d'accord avec toi Marie-Ange ;)

    On ne parle pas assez du dur retour en France qui fait partie intégrante de l'expatriation.

    Je pense qu'à un moment, il faut choisir (pour autant que possible) entre rester ailleurs ou revenir, et que si on décide de revenir, mieux vaut ne pas le faire trop tard au risque de ne pas bien supporter le retour à différents niveaux.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Une petite précision -sans animosité- sur ma remarque concernant le terme "métropole", puisqu'elle a été deux fois commentée.

    Lorsqu'on vit dans les DOM-TOM, on vit dans un territoire français, aussi loin et différent soit-il ; on n'est donc pas expatrié (au sens propre du terme, on n'est pas en-dehors de sa patrie). Il n'est alors pas choquant de parler de "métropole" pour désigner l'hexagone.

     

    Par contre, quand on vit dans un pays étranger, parler de retour en métropole me choque puisque cela revient à nier le caractère indépendant, souverain, du pays en question. Cela a un petit relent colonialiste, même inconscient.

     

    Au même titre, moi qui ai longtemps vécu en Inde, je ne supporte pas qu'on dise Les Indes, (référence à la période coloniale britannique). Aujourd'hui, l'Inde est indépendante et unie (même si évidemment elle est extrêmement diverse). La devise de l'Inde est d'ailleurs : "Unity in diversity".

    :) :)

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Pas besoin d'obtenir un visa, permis de séjour ou de travail pour un TOM, ce qui est également valable en Calédonie (qui est accessoirement un POM ) à condition d'être français.

    Il me semble qu'en Nouvelle Calédonie, la mode de vie est un peu à l'australienne plus que française ?

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Invité krol55

    Quel joli fil de discussion et moi aussi je me sens trés proche de MArie-Ange et JhC sur ce coup là dont j'adhère aux propos ...

    Je vais me preter a mon tour au 'jeu' des questions

     

    Est-ce que c'était un coup de tête ?

    Oh mon bon monsieur, non point du tout ... et je le decommande plutot le coup de tete... tout comme la fuite (cela a deja été dit, mais cela ne peut faire de mal de le rappeler).

     

    Pour moi, j'avais une situation bien assise depuis 10 ans, tranquille à Paris, dans une bonne société ou mon avenir était assuré jusqu'a la fin de mes beaux jours...

    Bon, evidemment on se pose toujours des questions existentielles a savoir l'exitation que procure cette vie tranquille et sans aucun risques... en fait, je pensais a l'année sabbatique, au tour du monde des clubs de plongée etc etc etc

    Mais bon, je ne franchissait pas vraiment le pas... jusqu'au jour ou j'ai pris des vacances (plongée evidemment) et là, j'ai rencontré quelqu'un qui m'a donné envie de la prendre cette année sabbatique.

    Durant cette année là, j'ai observé le pays, pesé le pour et le contre de ce changement de vie, etudié le marché du travail, étudié la vie des expat et les possibilités d'intégration, étudié la vie au quotidien ...

    Ma décision prise, je suis rentrée en France, et il ne m'a pas fallu moins de 9 mois pour negocier le depart et l'organiser aussi de maniere administrative ... c'est fou tous les organismes auxquels on est rattachés, auxquels on cotise.

     

    Bon bref, vraiment pas un coup de tete, pres de deux ans pour etre sure de prendre la bonne decision, enfin surtout de prendre la decision qu'on ne regrettera pas quoiqu'il advienne :)

     

     

    Avez-vous des regrets ?

    Ben non, justement parceque la decision elle a vraiment été murement reflechi ...

    Quand tu t'expatries, tu t'eloignes de ta famille et de tes amis... et ca c'est vraiment pas evident.

    Ensuite, dans mon cas, c'est un nouveau demarrage pro... plus de 6 mois et 300 CV pour degotter un petit boulot, a un salaire que je n'aurai meme pas envisagé a mes debuts a Paris !

    Peu d'amis ici, mais des sinceres, bref, la dessus rien d'extraordinaire, comme partout, ca prend du temps.

     

    Comme les autres, je confirme que perso, m'integrer dans une communauté francophone ne m'a pas attiré du tout...

     

    Avez-vous rapidement déchanté ou est-ce le grand BONHEUR ?

    Pas de surprise, puisque tout était attendu ...

    L'eloignement et la galere du boulot.

     

    Avez-vous trouvé votre idéal ?

    Pas encore, mais on fait tout pour ... et ce un peu plus d'un an aprés le grand depart....

     

    Bon, bref, comme ca a été dit, et c'est le plus important ... ne pas fuire en croyant que c'est mieux ailleurs ! faut partir la tete bien reposée et les idées claires.

    La remarque qui me laissait les bras ballants lorsque je preparais mon depart est "oh, quelle chance tu as... tu pars vivre a la mer et au soleil toute l'année" ... j'ai toujours pas trouvé la réponse adéquate !!!

     

    Et sinon, pisqu'on est tout de même sur le forum de la plongée... ben la bonne blague et l'ENORME regret s'il en est ... est qu'ici, et bien je plonge BEAUCOUP moins que lorsque j'étais en France ! Et surtout je n'enseigne plus ... puisqu'ici c'est PRO et que je n'ai pas encore franchi le cap de vouloir passer de PASSION a PRO !

     

    Voili voilou les loulous ... je ne sais pas si mon petit grain de sable aura contribué a elever l'edifice, mais le sujet ne peut que m'interesser, je vais continuer de vous lire avec delectation

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Une petite précision -sans animosité- sur ma remarque concernant le terme "métropole", puisqu'elle a été deux fois commentée.

    Lorsqu'on vit dans les DOM-TOM, on vit dans un territoire français, aussi loin et différent soit-il ; on n'est donc pas expatrié (au sens propre du terme, on n'est pas en-dehors de sa patrie). Il n'est alors pas choquant de parler de "métropole" pour désigner l'hexagone.

     

    Par contre, quand on vit dans un pays étranger, parler de retour en métropole me choque puisque cela revient à nier le caractère indépendant, souverain, du pays en question. Cela a un petit relent colonialiste, même inconscient.

     

    Au même titre, moi qui ai longtemps vécu en Inde, je ne supporte pas qu'on dise Les Indes, (référence à la période coloniale britannique). Aujourd'hui, l'Inde est indépendante et unie (même si évidemment elle est extrêmement diverse). La devise de l'Inde est d'ailleurs : "Unity in diversity".

    :) :)

     

    Absolument d'accord avec tes propos.

     

    :)

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    • Dernières Discussions

    • Discussions similaires

      • 11
        Et voilà, on est tombé dans la fosse en achetant un appareil photo   Notre premier appareil ! Choix: - Olympus TG-6 + Caisson Olympus PT-059 Prévu pour 45m maximum, on compte pas faire de photo plus bas, mais on a cru comprendre qu'on pouvait le descendre à 50m (prof maxi en polynésie) sans le transformer en passoire, pour faire des photos a la remonté. - Eclairage Weefine LG3000 : c'est un anneau qui s'installe au niveau de l'objectif. Ce n'est donc pas un flash
      • 11
        Salut ,   Dans le fil du forum ( alias 'Bouteille'), j'ai évoqué le cout de requalification pour mes blocs.   46 € à Nantes   Christophe38 est à 49€ /bloc à Sanary   Et chez vous ?   Netgear    
      • 1
        Bonjour à tous    Je m appel Fred et j'ai 44 ans, je suis AOW avec nitrox et j'ai une soixantaine de plongée à mon actif .   Je recherche un binôme ou 1 groupe pour 8 ou 10 jours de plongée à partir de 26/27 décembre 2021.   J' ai comme préférence un petit séjour avec plongée du bord et en bateau à partir d'un dive resort à Anilao pour faire de la photo et de la vidéo mais je suis ouvert à d autres propositions.   J ai déjà plongé en binôme autonome.
      • 12
        Bonjour,   Je me suis fabriqué un raccord pour pistolet de gonflage de pneus     Il se branche sur le Direct System avec le raccord appelé BC NIPPLE INFLATOR.   Hors j'ai réussi par le passé à trouver un raccord femelle lui correspondant mâle 1/4"" gaz. Savez-vous où je pourrais en trouver un second ? Ce raccord est entre la tétine et le BC Nipple.
      • 24
        Bonjour  J’ai reçu une semi étanche nova Scotia 7 mm . Avec mon humide Scubapro mono en 6,5mm pas de plomb , j’ai une wing tecline plaque inox 3 mm et un bi de 2x8,5 lts et en palier à 3 mts et 50 bars si je dégonfle complètement la wing je coule lentement mais sûrement. Donc d’apres mes recherches certains sites proposent de prendre du plomb et un autre ici c’est l’inverse , en semi il faut moins de plomb !  Vos avis m’intéressent. Merci  https://www.aquaparisplongee.fr
    ×
    ×
    • Créer...