Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Avez-vous tout plaqué ici pour vous installer là ou le ciel semblait plus bleu ?


    Messages recommandés

    Je suis né en Suisse et je suis toujours en Suisse depuis 34 ans, et maintenant, je suis un peu trop "vieux" pour émigrer, sauf si j'ai vécu en Suisse allemande et en Suisse française, c'est très différent comme j'allais dans un "autre" pays par la mentalité très différente. Le foie gras en Suisse allemande est très mal vu et est considéré comme un traitement cruel pour les oies, mais en Suisse française, la vente du foie gras est en progession constante et toujours plus populaire.

     

    Peut-être, le voyage est plus intéressant et il y a plus de plaisir à découvrir des sites intéressants, parce que vivre un autre pays, on aurait peu de temps à s'intéresser aux monuments, trop préoccupé par la vie quotidienne comme j'ai vécu et travaillé à Genève, Fribourg, Neuchâtel et Bâle, et je n'avais pas beaucoup d'occassion de visiter des beaux musées.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    • Réponses 130
    • Created
    • Dernière réponse

    Top Posters In This Topic

    Il est vrai que l'idée de partir très bientôt pour d'autres contrées, même si ce n'est pas réellement de l'expatriation puisque je serai mobile, m'excite beaucoup. Je ne pense pas au retour en France, si ce n'est un retour d'inter-saison, ou un retour pour voir ma famille. C'est bizarre... Je sais par avance que je serai une vraie nomade, et en même temps, c'est cette idée qui me plait.;)

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Personnellement, je dirai que c'est le train de vie et donc l'argent qui est souvent décisif.

    La santé aussi, puisque la couverture sociale ou simplement la compétence médicale locale ne permet pas tout dans tous les endroits du globe.

     

    Mais revenons-en à l'argent, qu'on soit le plus grand des nomades, même d'amour et d'eau fraiche, arrive bien un jour où le capital nous rejoint.

    L'idéal est d'avoir des comptes bien remplis pour aller un peu partout, pour des périodes plus ou moins longues, diviser l'année par pays...

    Depuis Tahiti par exemple, si tu veux voyager, tu as le monde devant toi, mais il faut suivre financièrement.

     

    Je reste au final convaincu que l'ouverture d'esprit est globalement plus grande chez les gens qui voient le reste du monde...

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    allez, je mets le mien ! ( le ptit grain quoi )

    Comme j ai quitté la France des la fin de mes etudes, il y a 9 ans, ca n etait pas vraiment tout plaquer... a part peut etre copine, parents, amis. mais pas d enfant ni maison ni boulot. donc plus facile, bieeeen plus facile.

    un an en Israel, je n aurais pas fait plus. Pas super facile de s integrer. plus les problemes que l on connait la bas. Or j etais amoureux de la mer rouge, et de la vie au soleil, il n etait pas question de retourner me les cailler a paris....

    je me suis donc installé dans le sinai ou j y ai vecu une premiere annee qui etait une des meilleures de ma vie.

    il faut quand meme savoir qu en 2000, la qualite de vie pour un moniteur a bas etait plus qu excellente.

    Puis, nouvelle copine oblige, retour en france pour deux ans. Dur !!!!!

    Eh oui il faut penser a cela, le jour ou on quitte la belle vie au soleil, on a vraiment du mal a se remettre a la vie en metropole. Bon, le sujet a largement ete evoqué.

    essai de concessions, on s installe a marseille.

    pas suffisant, je craque, et je largue tout cette fois, alors qu on etait bien installè, pour un retour a Sharm.

    Cette fois je me suis tellement bien senti a ma place ( c est le mot ) que j y suis reste cinq ans.

    Mais on ne fait pas sa vie dans un petit coin du sinai, ou alors on prend racine.

    De plus l Egypte changeait doucement, et pas en mieux. Et quand je voyais les expats de sharm qui y etaient depuis quinze ans.... ca donnait pas envie de copier.

    J ai decouvert la voile et me suis mis a faire entre un et trois mois de croisiere par an, mes "vacances" quoi.

    Cette annee j ai encore traversé l atlantique ( tout seul c etait le top ) et envisagé de trouver du travail dans les caraibes.

    Eh bien la j ai un peu déchanté : ca n etait pas si facile qu en egypte. Pas impossible, mais bien moins simple....

    Bref, plutot qe de rentrer en europe, disons, penaud et la queue entre les jambes, j ai fait l impossible sur le net pour trouver un boulot de plongeur "decent"; et voila que je trouve un poste aux seychelles.

    allez, on replaque tout, le bateau ( pour le coup "abandonné" en Guyane ) et les potes rencontres sur place, et retraversée de la moitié du monde en avion, pour aller chercher un boulot dont je ne sais rien de l ambiance, des conditions, etc...

     

    Bref, je voulais quand meme dire en conclusion que s il y a des moments fabuleux dans ce genre de vie, il y a aussi quelques mauvais mois, dus a l instabilité dela profession, aucune assurance pecuniaire ne serait ce qu a court terme, une necessite qui est de devoir s adapter sans arret a des mentalités et des modes de vie differents, quelques galeres puissantes, mais cela a deja ete dit, et l obligation de mettre de cote sa famille et souvent ses amis.

    sans compter l obligation d avoir une super santé !

    Ainsi, je ne me vois pas faire encore le vagabond dans quinze ans !

    Et parmi tous mes amis qui ont tout plaque pour le soleil, peu ont plus de quarante ans et des enfants.....

    enfin, un conseil, la plongee pro pour voyager c est chouette, mais ca serait encore mieux avec un deuxieme metier dans la manche, par exemple electricien, mecano, plombier, charpentier.... qui permet vraiment de travailler facilement et partout.

    ainsi moi je n ai pas pu bosser en guyane....

    Enfin, anglais indispensable, mais la je dois repeter quelqu un encore une fois.

     

    Pour le coup, quand je compare mes experiences et ma vie actuelle avec celle de mon frere jumeau qui est reste a paris et qui a : la maison, deux enfants, le boulot, la voiture et le chat et la machine a laver et.... etc..... je me dis que j ai bien fait....

    alors bonne chance et vive l aventure !

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Tu préfères vivre sous les tropiques que d'avoir des enfants ?

     

    Je ne pense pas que ce choix s'impose obligatoirement. Il s'agit de routes individuelles. Il y en a qui ne se sentent pas prêts d'en avoir avant d'avoir réalisé leurs rêves dans leurs voyages et qui remettent à plus tard (je fais partie de ceux-là) et d'autres que ça n'empechent absolument pas de partir, puisqu'ils font ça en famille... Encore une fois, il ne faut pas juger. Et puis quoi de mieux que d'élever des enfants "du monde", "dans le monde"... Ouverture d'esprit et multi-langues... Je n'imagine pas mon futur avec des enfants en France, donc, je ferai tout pour construire quelque chose où je veux et où ce sera le mieux pour eux... :)

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    ...

     

    ici je vois de tout.

    du plongeur qui voyage en famille (c'est un choix et j'adhere) au plongeur de 40 ans qui farfouiller dans les lots de minettes de 20 pour se substenter....

    c'est sur que la...avoir une famille, une vie disont "stable" sentimentalement...et le reste, c'est moin evident.

     

    j'ai compris depuis quelques mois que tout ca, c'etait une question de choix, de prioritee...

    la plongee pro...le monde...la famille...ce n'est pas incompatile. suffit de le vouloir, d'y croire aussi.

    il y a de tout.

    bien sur ce qui ressort le plus, ce sont les plongeurs solitaire...ceux qui font leurs vies sans trop s'attacher. jusqu'a l'endurcissement total. c'est triste aussi.

    mais parait que la mer se suffit a elle meme.

    je commence a y croire... :) ahah...heammm...

     

    pour moi aujourdhui le plus dur, c'est l'eloignement familiale.

    pourtant voyageuse endurcie...oulalala. mais s'imaginer partir avant, et partir dans un but professionnel, meme si le voyage est partout...meme si c'est plus fort que tout...c'est pas tous les jours simple.

    mais c'est ainsi. ca renforce aussi beaucoup de choses, de sentiments, c'est peut etre de la que viennent les tatouages des marins...

    c'est aussi de la (apres verification).

     

    :)

    diveloveuse,

    je repensais a la famille...avoir des enfants...tout ca...

    et pour avoir vu des exemples sans etre moi meme encore impliquer...je sais que ca parait joli, merveilleux...

    mais elever un enfant en voyage, c'est franchement plus compliquer que ca...

    sans en avoir, je m'en rend compte juste avec moi meme. ne serai ce que medicalement (c'est franchement pas simple, exemple a l'appui)...et scolairement apres un temps.

    tu as besoin d'un point d'attache. forcement.

    c'est peut etre ca le plus dur. avoir un point d'attache pour mieux graviter autour.

    c'est beau l'idee d'etre citoyen du monde, de s'ouvrir...je suis la premiere a le vouloir et je pense que mes enfants seront eleves dans cette veine mais avec des points solide, ancres dans le sol.

    aussi.

    tant que je n'aurai pas ca...j'attendrai.

    ;)

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Encore une fois, il ne faut pas juger. Et puis quoi de mieux que d'élever des enfants "du monde", "dans le monde"... Ouverture d'esprit et multi-langues... Je n'imagine pas mon futur avec des enfants en France, donc, je ferai tout pour construire quelque chose où je veux et où ce sera le mieux pour eux... :)

     

    Je ne juge pas, je recherche les motivations profondes.

     

    Vivre sous les tropiques ne m'attire pas spécialement, mais ne pas avoir d'enfants (je n'en ai pas encore), c'est carrément inconcevable.

     

    Encore une fois, je respecte tous les choix.

     

    Et oui, mes enfants voyageront avec moi. Comme je l'ai dit à plusieurs reprises, mes voyages m'ont bcp apportés, j'espère leur transmettre le virus.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    attention je ne parlais que de mon choix personnel; effectivement les enfants ne m interessent pas. mais la encore, il y a une difference entre : voyager en permanence ( sous les tropiques mais pourquoi pas ailleurs ), changer de maison tous les trois mois, et la c est dur d elever un enfant; ou se poser a l etranger, par exemple s installer pour quelques annees dans une station balneaire en australie, eh bien la pourquoi pas avec toute sa petite famille ?? Il y a voyage et voyage...

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Il y a une situation dont personne n'a parlé, mais que j'ai failli vivre en 1980(*), c'est l'expatriation forcée, le pays que vous devez quitter parceque vous n'avez pas le choix, vous êtes chassés.

    (* émeutes et indépendance des Nouvelles Hébrides, devenu Vanuatu, les étrangers ont été contraint de tout abandonner, et de fuir le pays. J'y habitais 3 ans avant l'indépendance, et les récis qui nous sont revenus de l'île de Santo où nous étions se rapprochaient de la guerre du feu...)

     

    Qui sait, peut-être que nous serons aussi contraints de quitter la Polynésie pour les mêmes raisons...

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Il y a une situation dont personne n'a parlé, mais que j'ai failli vivre en 1980(*), c'est l'expatriation forcée, le pays que vous devez quitter parceque vous n'avez pas le choix, vous êtes chassés.

    (* émeutes et indépendance des Nouvelles Hébrides, devenu Vanuatu, les étrangers ont été contraint de tout abandonner, et de fuir le pays. J'y habitais 3 ans avant l'indépendance, et les récis qui nous sont revenus de l'île de Santo où nous étions se rapprochaient de la guerre du feu...)

     

    Qui sait, peut-être que nous serons aussi contraints de quitter la Polynésie pour les mêmes raisons...

    Ce n'est pas impossible. Je crois que la situation est devenue plus pragmatique, les autochtomes ne souhaitent pas de perdre tout après l'indépendance comme les mauvais expériences des autres petits pays inédpendants d'Océanie, ils choisiraient avec douceur.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    • Dernières Discussions

    • Discussions similaires

      • 31
        Bonjour,   Dans le cadre de la rédaction de mon dossier mémoire pour le DEJEPS Plongée, je réalise une petite étude auprès de vous, plongeurs, pour définir pourquoi et comment vous viendriez pratiquer notre activité sur Sète et alentours (notamment l'étang de Thau). Pour cela, j'ai crée ce rapide questionnaire, qui ne vous prendrait que 2 ou 3 minutes à remplir, mais m'aiderait énormément !   Il vous suffit juste de cliquer sur le lien ci dessous :   https://do
      • 42
        Bonjour à tous,   Je passe le N4 cet été ... j'envisage donc d'acheter un 2ème détendeur. Je précise que j'ai déjà fait le tour des posts sur le forum, qu'il y a quelques réponses à mes questions mais je voudrais bien avoir un avis éclairé !   J'ai pour l'instant un pack Aqualung Titan/Calypso qui me satisfait complètement. Je veux donc acheter un deuxième 1er étage pour y mettre mon Calypso.   Le revendeur que j'ai contacté me conseille un MK2 ... à piston simple donc. Il me dit qu
      • 29
        Bonjour les bulleux, Pour équiper un bloc nitrox 32 par exemple, certains utilisent des adaptateurs M26 et des détendeur compenser, d'autres disent que ce n'est pas possible et qu'il faut utiliser un premier étage directement équipé. Que disent la Fédé et le droit ? Merci les sachant PF
      • 14
        Salut ,   Dans le fil du forum ( alias 'Bouteille'), j'ai évoqué le cout de requalification pour mes blocs.   46 € à Nantes   Christophe38 est à 49€ /bloc à Sanary   Et chez vous ?   Netgear    
      • 47
        Bonjour à tous,   Pour un meilleur confort et d' utilisation en eaux froides (début de saison et carrière), je viens de m' offrir un kit détendeur MK25 S600 avec octopus et mano en remplacement de mon MK11.   Mon interrogation est surtout sur l' utilité de deux premiers étages.   Je viens de m' inscrire sur la préparation N.3 sur deux ans mais les cours étant à l' arrêt, je bosse un peu ma théorie et connaissances de mon coté.   Je cherche à savoir pour qu
    ×
    ×
    • Créer...