Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

[CR] Olà L'Estartit !


    Messages recommandés

    Nous partîmes 500 et par un prompt renfort

    Nous nous vîmes 3000 en arrivant au port…

     

     

    Euh non, c’est pas tout à fait ça. Nous partîmes, une trentaine de membres du club, vers le port de l’Estartit pour une semaine de bonheur… :top:

     

     

    Arrivés le dimanche par une belle journée ensoleillée, installés dans nos chambres (nous occupions un étage de l’hôtel Panorama à nous seuls), nous avons désigné d’office la terrasse la plus grande pour y installer l’apéro quotidien. (jamais avant la plongée... mais après... icon12.gif)

    Nous prîmes la température de l’eau.

    Enfin la mer ! Elle nous avait tellement manqué…

     

     

    1566847697_05188d408b.jpg

     

     

     

    Pour certains c’était leurs premières plongées en mer, évènement inoubliable, surtout sur la réserve des îles Médès où la vie est particulièrement riche…

    Comme c’est un site protégé, les plongées sont limitées en nombre et en durée (pas plus d’une heure).

     

     

     

    Lundi 9h rendez-vous au centre Rei del Mar.

    Nous étions autonome avec nos plongeurs encadrants et le centre n’avait à s’occuper que de l’intendance. Ce qu’ils ont assuré parfaitement (merci Jordi :top: ), étant aux petits soins pour nous, allant jusqu’à vérifier nos blocs avant la mise à l’eau ou déchausser nos palmes à la remontée. Ce n’est pas souvent que j’ai un homme à mes pieds, fallait bien en profiter ! :trigolo:

    Nos combis étaient rincées et séchées dans un local entre chaque plongée.

     

     

    Notre première fût une plongée d’adaptation sur la côte, sur le site Negre Del Falaguer.

    Saut droit pour la mise à l'eau, on faisait la queue, pieds en canard comme pour le tire-fesse au ski ! icon7.gif

    Et ascenseur pour remonter... Quel confort !

    Les palanquées étaient formées pour la journée par notre MF1. J’ai eu l’honneur et l’avantage de plonger avec lui et notre prés’. Avec nous une N1 angoissée pour sa première mer :malade: . Ce fût une plongée cool d’exploration dans les rochers à 9 m, lui permettant de découvrir poulpes, étoiles de mer, girelles, rascasse, rougets, coraux mous, éponges encroûtantes… et même une seiche jouant avec nous, et un lièvre de mer caché sous un rocher.

    Il y a pire pour une première…

    Pour corser un peu, le prés’ eut la bonne idée de m’arracher mon détendeur et mon masque dans un mouvement intempestif… 8(

    53mn, 9m40.

     

    L’après-midi notre N1, épuisée par son stress, nous a abandonnés. J'avais le MF1 et le prés’ pour moi toute seule… A nous les mérous, énormes et curieux, sur le site de Pota del Llop.

    Promenade sur le tombant et les grottes : dentis, mulets, corbs jaunes, anthias, apogons, flabellines… Les gorgones blanches, jaunes, rouges sont magnifiques.

    Je n’avais pas pris mon APN, préférant travailler la stabilisation les premiers jours. D’ailleurs ma stab est restée bloquée en « mode on » avant le premier saut droit. Jordi m’en a prêté une (il y avait tout sur le bateau) et l’a réparée pour le lendemain.

    56mn, 22 m.

     

     

    Le soir un bus de « tamalous » marseillais envahit l’hôtel, perturbant notre calme… icon9.gif

    Chaque jour ils participèrent, bruyants, à une soirée dansante jusque minuit sur des airs de bal à papa. Ils chantèrent même la Marseillaise… Nous étions bien en Espagne ?

    Y'a plus d' vieillesse ! :non:

    Comme un plongeur doit rester zen en toute occasion, nous nous concentrâmes sur les pailles de nos irish coffee…

    :biere:

     

     

     

    Le mardi j’ai récupéré ma stab.

    Le temps s’annonçait à l’orage, la mer était agitée. A l’avant j’accompagnais les mouvements du bateau sur les vagues comme sur un cheval en saut d’obstacle. Une vague un peu plus formée m’a fait décoller et je suis restée suspendue en l’air une fraction de seconde, retombant brutalement sur le pont dans un éclat de rire… :rougi:

     

    Le matin plongée sur La Vaca et l’après-midi sur les Faranelles avec la même équipe de plongeurs : un N4, trois N1, Vincent et son appareil photo. Exercices de stabilisation, gestion des paramètres.

    Trop lestée, j’ai eu des difficultés à remonter et à me tenir au palier.

    Au menu : mérous toujours aussi gros et curieux, girelles, loups, dentis… de superbes gorgones et un énorme chapon.

    56mn à 22m et 48mn à 19m.

     

    1600475879_0236a06bed.jpg

    chapon

     

    Après une petite nuit à cause des « tamalous », je me sentais fatiguée et stressée avant la plongée , prévues sur Tasco petit et Dofi Nord. J’ai préféré m’abstenir ce mercredi pour être en forme les jours restants.

    Je ressentis à partir de ce jour mon premier mal de terre...

    Le soir même un orage a éclaté, inondant quelques rues d’Estartit.

     

     

    Le jeudi la mer était particulièrement agitée. Les seuls sites praticables étaient La Vaca et Tasco petit. Que du bonheur ! J’ai plongé ce jour là avec Vincent et Dom.

    J’avais enlevé un kg, je me sentais bien mieux. Cette fois j’ai pris mon APN pour tester la stabilisation tout en photographiant. C’est à La Vaca qu’un mérou voulut m’impressionner… Moment magique ! :diver:

    Toujours cette vie riche : mérous, chapons, ascidies, gorgones, murènes, éponges…

    57mn à 21m et 52mn à 23m.

     

     

    1567922625_0db7dce2ca.jpg

    le mérou qui voulait me manger

     

    Vendredi : dernier jour, il fallait en profiter au maximum, nous n’étions pas près de revoir la grande bleue avant longtemps…

    Mer toujours agitée, nous sommes restés sur Tasco petit.

    Le site forme un triangle entre Tasco petit, Tasco grand et Carall bernat, permettant de plonger autour de l’un des trois îlots selon notre goût et notre niveau. Le passage à 6m côté Carall bernat nous était interdit à cause de la mer trop formée.

    Les plus expérimentés firent une 40m.

     

     

    1601363258_8b948d8388.jpg

     

     

     

     

    Avec deux N5 et un autre N1 nous nous sommes promenés le matin entre Tasco Petit et Tasco grand, en pleine eau. Notre guide de palanquée ne s’intéressant pas aux trous, c’est de loin que j’ai vu doris dalmatien, flabelline mauve, bonellies, labres merles. Difficile de faire des photos quand la palanquée ne s’arrête pas. J’ai eu la chance de voir passer une murène en pleine eau, des barracudas dans un ban de sardine.

    On sentait le courant jusque 20m.

    62mn à 23m.

     

     

     

    Nos deux N5 étant restés au repos l’après-midi, j’ai plongé avec un autre groupe : un N4 et trois N2.

    Ceux-ci recherchaient les trous, nous avons donc passé un bon moment à fouiner à 6m.

    Un congre impressionnant par sa taille se tenait vertical dans une faille.

    Toujours cette vie riche : corbs, labres, girelles, murènes, flabellines

    Ce fut une plongée très agréable, nous étions portés par le courant, sans palmer ou presque, entre les rochers.

    Ce moment de paix fut écourté par la migraine d’une plongeuse.

    45mn à 15m.

     

     

    Samedi nous avons quitté le soleil d'espagne pour celui de Besançon... confus2.gif

    A déplorer les classiques incidents de plongée : piqûres d'oursin, une otite, indigestion de la chantilly de l'irish coffee...

    Rien de bien méchant en somme ! icon7.gif

     

    Nous avons passé une semaine très conviviale qui a permis à quelques uns de découvrir la faune et la flore en mer et aux membres de consolider leurs liens.

     

    Nous sentons poindre de l'intérêt pour la biologie marine, ce qui nous ravit.

    Bientôt une section bio au sein de la Méduse ?

     

     

    Cath

     

    quelques photos...

    1600484149_79cf51de81.jpg

    corail rouge

    1601371888_6fc5161dbd.jpg

    sabelle

     

    1601371524_365b3ca0d5.jpg

    mérou

    1601371110_5d9b0a2d27.jpg

     

    1600480339_ae71e96114.jpg

    flabelline mauve

    1600479955_dec9d32e79.jpg

     

     

    1600477645_4e7d3f56e7.jpg

    doris dalmatien

     

    1601364426_0e1c538f42.jpg

    corb

     

    1600475071_524a500340.jpg

    bonellie

     

    1568800964_3e1de2e42c.jpg

    gorgones

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    • Réponses 49
    • Created
    • Dernière réponse

    Top Posters In This Topic

    De rien, c'est un plaisir !

    Ce sont nos premières photos, Vincent avec son D50 et moi avec mon P5000.

    Avec l'état de la mer, il y avait beaucoup de particules mais la visi est restée bonne.

    C'est aussi la première fois que je fais un séjour plongée...

    L'avantage de partir avec le club est qu'ils m'ont validé trois compétences du N2... icon12.gif

     

    Cath

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Les mérous étaient tellement curieux qu'ils venaient se frotter à nous.

    Une girelle essayait de gober le cache de mon flash qui pendouillait.

    Comme ils sont protégés, ils n'ont peur de rien !

    Pour les apéros, chacun avait apporté une bouteille qui restait rangée dans le placard d'une chambre avec chorizo et saucisson... On n'a pas tout bu ! icon12.gif

     

    On peut voir les photos ici : http://www.flickr.com/photos/cathetvince/sets/72157602473391917/

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    J'avoue que, sans être experte, j'en suis contente, oui.

    Je savais que j'aurais des difficultés à gérer ma stabilisation en photographiant.

    Je n'espérais donc pas faire de belles photos pour commencer.

    Dès la première plongée, le bras du flash s'est détaché de la platine. Heureusement que j'avais fixé les deux parties à ma stab, sinon je perdais l'apn.

    J'ai donc travaillé sans flash externe et en mode automatique, pensant perfectionner la technique quand j'aurai mon N2.

    Alors pour des photos en auto, avec le flash interne et une eau pleine de particules, je crois que ce n'est pas si mauvais. Un plongeur a eu la gentillesse d'éclairer les sujets avec son phare.

    Le caisson est très maniable, je suis arrivée facilement à passer en mode macro sans soucis de stabilisation. Le plus dur est de faire la netteté sur une flabelline qui bouge avec le courant !

    Vincent a un D50 et objectif 60mm, son but est de faire de la photo-bio pour étudier la faune dans son milieu.

     

    Cath

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Merci à tous.

     

    Les îles Médès sont un site de plongée extra pour la qualité de sa faune.

     

    :bravo: Pour le CR ! Mais ..... :decu: .... il manque les photos de .... l'apéro !!! :D Olà .....

     

    :non: Elles sont confidentielles ! icon12.gificon10.gif

     

    Et puis le bar a fait grève de chantilly au bout de trois jours... Ca manquait pour les irish coffee...icon9.gif

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    ×
    ×
    • Créer...