Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

A quand la narcose ?


    Messages recommandés

    Quelqu'un peut-il me renseigner sur ce point :

    On sait que plus on reste sous l'eau, plus le risque d'hyperoxie est élevé. Le phénomène est-il identique pour la narcose ?

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    • Réponses 44
    • Created
    • Dernière réponse

    Top Posters In This Topic

    euh, gentiment, hein.

    Je suis pas trop sur que ce soit un sujet de médecine.

    Je crois qu'on est plutot dans la formation basique.

     

    et dans les notions de base qu'on a essayé de m'inculquer, c'est pas vraiment la durée de la trempette mais plutot des notions de profondeur qui vont être significatives.

     

    Une bonne approche, ce serait déjà, peut-être, de potasser les réponses déjà écrites.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Pas si sûr que ça. On ne trouve rien sur le sujet sur internet.

    Et à priori, même si c'est la profondeur qui est le facteur principal, il semble que la durée intervienne aussi.

     

    Mais bon, je pose la question car c'est une colle qu'a posé un élève niveau 4 à mon moniteur de plongée... Pourquoi l'hyperoxie, et pas la narcose ??? C'est pas médecine ça ? ;-)

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Bonjour,

     

     

    La narcose est due a la dissolution de l'azote dans l'enveloppe cellulaire du neurone, ralentissant ou bloquant ainsi la transmission de l'information d'une synapse a l'autre. Son intensite est fonction de la pression partielle d'azote, donc de la profondeur. Pas du temps.

     

    Ah, j'edite car je vient de croise ton autre post. En effet, bonne question. L'hyperoxie qui comme la narcose intervient aussi au niveau cellulaire est elle fonction du temps et de la pression partielle. Et si je ne sais pas vraiment pourquoi j'ai ici un debut de pistehttp://www.thelin.net/laurent/plongee/hyperoxie.html

     

    ...Il existe un phenomene de regulation naturelle des radicaux libre responsable de l'hyperoxie. J'imagine que saturer cette regulation doit prendre un certain temps, qui diminuera lorsque la Pp augmentera.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Pas si sûr que ça. On ne trouve rien sur le sujet sur internet.....

     

    euh, tu charries pas un peu là ?

    tu trouves rien sur internet à hyperoxie et à narcose ?

     

    et ton ordi était allumé ?

     

    ..Pourquoi l'hyperoxie, et pas la narcose ???

    ni l'un ni l'autre (en tout cas pas directement)

     

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Narcose_%C3%A0_l'azote

     

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Hyperoxie

     

    bonne lecture

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    euh, tu charries pas un peu là ?

    tu trouves rien sur internet à hyperoxie et à narcose ?

     

    et ton ordi était allumé ?

    Quand je dis qu'on ne trouve rien, c'est par rapport à l'effet durée sur la narcose

     

    ni l'un ni l'autre (en tout cas pas directement)

     

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Narcose_%C3%A0_l'azote

     

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Hyperoxie

     

    bonne lecture

    et ton ordi était allumé ? Concernant l'hyperoxie, sur wikipedia, je cite :

    "Notre organisme tolère une pression partielle d'oxygène comprise entre 0,17 et 0,5 bar, mais il peut supporter des pressions supérieures sur de courtes durées."

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    On sait que plus on reste sous l'eau, plus le risque d'hyperoxie est élevé.

     

    ben avant de savoir si c'est pareil pour l'azote, tu peux expliquer ta certitude et d'où elle arrive ?

    Moi je sais qu'en le trempant dans l'eau on provoque la fonte du sucre.

    Mais je sais pas que c'est l'immersion et sa durée qui provoquent l'hyperoxie.

     

    si d'autres on le temps et le courage,

    moi je passe la main.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    ben avant de savoir si c'est pareil pour l'azote, tu peux expliquer ta certitude et d'où elle arrive ?

    Ben wikipédia, la référence que tu cites :

    "... comprise entre 0,17 et 0,5 bar, mais il peut supporter des pressions supérieures sur de courtes durées."

    C'est donc que le temps joue.

     

    si d'autres on le temps et le courage,

    moi je passe la main.

    Oui, je sais, je suis un boulet

     

    LeDiodon: Ah, enfin un piste ! Merci

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Ben wikipédia, la référence que tu cites :

    "... comprise entre 0,17 et 0,5 bar, mais il peut supporter des pressions supérieures sur de courtes durées."

     

    LA FLOTTE , y a pas marqué FLOTTE , là, où je rêve en lisant pression ?

     

    Quelqu'un peut-il me renseigner sur ce point :

    On sait que plus on reste sous l'eau,

     

    là y a bien marqué EAU ????

    essaye dans ta baignoire au narghilé : tu risques plus rapidement l'inanition que l'hyperoxie....

     

    Oui, je sais, je suis un boulet

    un moment de lucidité ?

    mais bon, c'est pas un scoop, nous sommes TOUS le boulet de quelqu'un à un moment ou un autre;

    faut juste essayer pas trop de monde à la fois , pas trop longtemps, pas trop souvent....

     

    Tu trouves ça dur dur ?

    moi aussi

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Eh, du calme, gars, je pose une question qui a l'air sensée, vu la réponse de LeDiodon.

     

    Si tu ne comprends pas ma question, n'essaie pas d'y répondre.

     

    Je demande juste pourquoi le corps humain supporte une PP d'oxygène supérieure à la limite pendant un certain temps, et pas une PP d'azote.

     

    Pas la peine de me crier dessus comme ça.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    ben avant de savoir si c'est pareil pour l'azote, tu peux expliquer ta certitude et d'où elle arrive ?

    Pour ta culture personnelle :

    vu sur http://www.thelin.net/laurent/plongee/hyperoxie.html (Merci JhC)En fonction du temps d'exposition à l'oxygène et de sa pression partielle, les radicaux libres provoqueront une altération fonctionnelle des cellules nerveuses (accident neurotoxique), voire une altération morphologique au niveau des alvéoles pulmonaires si l'exposition est très longue.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Eh, du calme, gars, je pose une question qui a l'air sensée, vu la réponse de LeDiodon.

     

    Ben alors... :roule:

     

     

     

    Je demande juste pourquoi le corps humain supporte une PP d'oxygène supérieure à la limite pendant un certain temps, et pas une PP d'azote.

     

    Ben, vaut mieux pour l'organisme être exposé longtemps à une PP de 5 bars d'azote que 5 bars d'oxygéne :trouille:

     

     

    Quelqu'un peut-il me renseigner sur ce point :

    On sait que plus on reste sous l'eau, plus le risque d'hyperoxie est élevé. Le phénomène est-il identique pour la narcose ?

    Le temps ne veut STRICTEMENT rien dire indépendamment de la profondeur :rolleyes:

     

     

     

    Pourtant' date=' l'organisme peut supporter une pression partielle d'oxygène supérieure à 1,6 bars pendant un certain temps. Pourquoi pas avec l'azote ?[/quote']

     

    Ben, moi je supporte une pression partielle d'azote de 1,5 bars indéfiniment et sans faire de palier avant de boire l'apéro, ce qui n'est pas le cas avec l'O²:roule:

     

     

    :froglol:

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    ... problèmes de réseau chez Malta Telecom peut être :devil:

    :non: je prépare les sacs ce week end et nous y serons jeudi :):roule::bounce:

    ceci dit avant de travailler l'advanced, il faudrait commencer par le basic, mais enfin, moi ce que j'en dis :rolleyes:

     

    Je demande juste pourquoi le corps humain supporte une PP d'oxygène supérieure à la limite pendant un certain temps, et pas une PP d'azote..

     

    ben tu vois, lediodon, sa première question me semblait mal fagotée et je croyais comprendre quand même quelque chose mais celle-ci de question me laisse totalement à la ramasse.

     

    Je n'ai aucune idée de ce concept d'une limite dépassable pour Oxy et pas dépassable pour azote.

     

    Les limites règlementaires ne sont pas opposables aux molécules et la narcose n'est pas (à ma connaissance) un phénomène brutal et dichotomique contrairement à une crise d'hyperoxie.

     

    et dans les deux phénomènes, la survenue est variable et non prédictive.

     

    mais bon, je ferais mieux de boucler mes dossiers au lieu de me demander si l'hyperoxie est plus rouge que la RSE.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    • Dernières Discussions

    • Discussions similaires

      • 12
        Salut a tous,   Juste vous faire part de ma déception aujourd'hui...   Je recois mon colis que j'attendais comme un gosse et la le drame, Il ne s'allume pas, batterie vide et ne prend pas la charge.   Le dossier est en cours mais a priori Shearwater a un SAV plus que réactif et vont me faire un échange. J'avoue quand meme que ca me laisse perplexe pour la suite mais vue le nombre de gens satisfaits de la marque je pense vraiment etre un cas isolé.  
      • 4
        Salut,   J'ai acheté une wing mi-décembre que j'ai eu de la chance de pouvoir utiliser pendant les fêtes de fin d'année en plongeant à la Martinique 🤩🤩.   N'ayant jamais eu avant ni de stab ni de wing, je souhaiterai savoir comment stocker ma wing quand je ne plonge pas plusieurs semaines de suite. Je ne pense pas pouvoir plonger avant mars maintenant. Faut-il la gonfler ? J"ai du de rincer l'intérieur de la vessie car j'ai eu une entrée d'eau de mer dans le vessie lors
      • 42
        Bonjour à tous,   Pour un meilleur confort et d' utilisation en eaux froides (début de saison et carrière), je viens de m' offrir un kit détendeur MK25 S600 avec octopus et mano en remplacement de mon MK11.   Mon interrogation est surtout sur l' utilité de deux premiers étages.   Je viens de m' inscrire sur la préparation N.3 sur deux ans mais les cours étant à l' arrêt, je bosse un peu ma théorie et connaissances de mon coté.   Je cherche à savoir pour qu
      • 63
        De retour de plongée, voici un témoignage d'un incident.  Contexte, plongée organisée par le Club en deuxième journée avec pour le premier jour, deux plongées de respectivement 45m et 30m max. Plongeurs aguerris niveau 3 minimum. Ce dimanche météo favorable, le vent est tombé dans la nuit ainsi que les vagues. Site la Drôme, 52m. Directive du DP pression de départ 90b DTR 12.  Je descent avec un plongeur confirmé N3, planification au préalable entre nous. La descente se passe sans
      • 10
        Bonsoir à tous,   plongée qui devait m'emmener à 40m aujourd'hui mais si c'est arrêté à 30 puis remontée. Mon détendeur s'est mis à fusé et je n'ai pu l'arrêter. Mon bloc a fondu comme neige au soleil. Avez-vous un conseil pour: 1/ éviter que ça se reproduisse 2/ quelle manipulation aurais-je pu faire? Pour info, j'ai terminé ma remontée avec mon octopus. Pour info 2, j'ai bien évidemment perdu ma palanquée.   eric GH014114.mov
    ×
    ×
    • Créer...