Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine
Lolo13830

A quand la narcose ?

    Messages recommandés

    tu quoque ?

     

    bon je vous laisse comme j'aurais du le faire après ma première réponse avant de passer au stade II de la BlueDeepization

     

     

    Malheureux :eek:

     

    :ricane:

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    L'exposition prolongée à l'O2 c'est pas un problème d'hyperoxie mais d'oxydation si mes souvenirs sont bon.

    Le corps humain c'est comme le fer... ça "rouille" avec l'oxygène. Et ce "rouillage" s'accélère avec une pression élevé d'oxygène.

    Je résume bien sur.

    Par contre l'azote est un gaz neutre du point de vue oxydation.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    tu quoque ?

     

    bon je vous laisse comme j'aurais du le faire après ma première réponse avant de passer au stade II de la BlueDeepization

    Il ne suffit pas d'être désagréable, encore faut-il avoir un bagage derrière les mots.

    Mr Bluedeep est certes cinglant dans ses réponses mais on devine aisément une connaissance certaine du sujet. Tout le monde ne peut pas se targuer d'un tel savoir.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Il ne suffit pas d'être désagréable, encore faut-il avoir un bagage derrière les mots..

    tu t'es fixé un objectif ?

     

    @ Kupakrok :

    1. Je t'emmerde (pour rester poli).

     

    Cette brillante contribution n'ayant visiblement pas pour objectif de permettre à Lolo d'avancer dans ses questions, je te propose un deal : tu sors de son fil et en échange je t'offre ce superbe cadeau qui te garantira des nuits tranquilles et un sommeil d'ange.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Beaucoup sont narcosés et ne remarquent pas.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Hep les tourteraux, calmez-vous :) je sais bien que les grèves, ça excite, mais je ne suis pas certain que vous vous emporteriez autour d'une table et d'un verre.

     

    Moi je dis : Si t'es un kaddor, partage ta connaissance et apprend à vulgariser, à donner. Si tu recherches de l'info et que tu demandes à des kaddors, ne leur réponds pas qu'ils ont tort, sinon évite de demander.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Hep les tourteraux, calmez-vous :) je sais bien que les grèves, ça excite, mais je ne suis pas certain que vous vous emporteriez autour d'une table et d'un verre.

     

    Moi je dis : Si t'es un kaddor, partage ta connaissance et apprend à vulgariser, à donner. Si tu recherches de l'info et que tu demandes à des kaddors, ne leur réponds pas qu'ils ont tort, sinon évite de demander.

     

    et je rajouterai à cette belle pensé, de ne pas oublier de garder une certaine pédagogie de départ en pensant comme l'a dit un d'entre nous que l'on a été et qu'on peu l'être à nouveau "le boulet de quelqu'un" !!

     

    :)

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    comment dire ....

     

    je pense que le mieux et le plus sage serait de ne pas répondre à une question si c'est pour dire à celui qui demande (je vulgarise à peine) :

     

    - avant de poser une question cherche sur google et ou dans le forum

    - ta question est stupide... c'est la base de la base des notions de la plongée

    - ou ta question est risible

    - ou encore je comprends rien à ta question ... donc elle est stupide...

    - tu me fatigues

    - etc. etc.

     

    merci d'essayer de vous abstenir ou sinon de rester dans le constructif ....

     

    edit : je viens de voir le post de Fab ... donc le mien est en complément... et non une intervention groupée :rolleyes:

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    On ne trouve rien sur le sujet sur internet.

    Et à priori, même si c'est la profondeur qui est le facteur principal, il semble que la durée intervienne aussi.

     

    c'est une colle qu'a posé un élève niveau 4 à mon moniteur de plongée... Pourquoi l'hyperoxie, et pas la narcose ??? C'est pas médecine ça ? ;-)

    Salut Roquefort la Bédoule!! :-) (meuh non, c'est pas me moquer, je t'assure, ça me rapelle mon enfance, c'est tout!!)

     

    Sans doute on ne trouve rien sur le net parce que c'est un peu trop spécialisé je pense, et que de plus il n'est pas sûr qu'il y ait des réponses même dans la littérature papier très pointue. C'est plus de la physiologie sans doute que de la médecine -mais plusieurs remarques:

    -"pourquoi"? je ne pense pas que le pourquoi soit une question qui concerne la physiologie en fait... car le point de départ serait alors: est ce vrai d'abord? Si ce n'est pas le cas, exit la question! Le fait est il vérifié, a t il été étudié, vraiment étudié? Sais pas... pas sûr!

    -il me semble qu'il y a une confusion ou une différence de niveaux (pas niveaux ffessm!!) dans la comparaison: hyperoxie est une cause -narcose un terme qui décrit un effet global -difficile de comparer les 2.

    -pour l'hyperoxie: là, la plongée ne considère qu'une toute petite partie des effets physiologiques -il me semble que tu penses à la "crise hyperoxique" qui n'est qu'un des aspects de la toxicité -par ex, on ne parle que très récemment en plongée des atteintes sur la rétine, pourtant essentielles en médecine (notamment pédiatrique). En plongée, on est donc là aussi dans une approche assez globale...

    -narcose: = narcose à l'azote dans ton interrogation, mais il a pu être dit que l'oxygène est narcotique aussi (ce qui pourrait faire conclure que la durée pourrait compter aussi);

    -surtout il me semble qu'il n'y a pas forcément d'études qui répondraient à ta question parce qu'à part les plongeurs, la toxicité de l'azote n'intéresse que peu la médecine -à la grande différence de l'oxygène qui a depuis lgtmps lgtmps été énormément étudié (simplement parce que les applications en médecine sont bcp plus importantes).

    -enfin, comme tu semble le penser, à ma connaissance, rien ne dit que la durée ne joue pas dans la narcose -tant de facteurs entrent en jeu, mais souvent considérés comme d'assez loin (froid, vitesse de compression, position de la tête, visibilité, facteurs psychologiques etc....)

    -Bref: pour l'oxygène, les études sont faites à un niveau très fin (la cellule, voire les molécules) ; pour la narcose, on est dans un descriptif assez lointain...

     

    (PS: c'est juste qq remarques non exhaustives... je pense que c'est une colle qui collerait nombre de physiologistes...)

    (PS du PS: tiens, les réponses sont parfois toujours aussi sympa ici? :-) Merci Fab et Akumal pour les messages de modération... perso, j'apprécie! C'est décourageant de poster quand le seul enjeu est de "traiter" l'ôt')

    Cordialement

    marc

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Punaise Marce t'es en forme à cette heure, moi j'ai du mal à te lire, trop technique, je crois que je ferai mieux de plonger dans mon lit pour voir à combien je narcose ;)

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    bien le bonjour à tous.

     

    je ne répondrais pas à Lolo car, comme je l'ai déjà dis plus haut, je ne comprend vraiment la question, ni même s'il y a une question.

     

    Je vais par contre prendre le risque de continuer d'être moi aussi le boulet pour les commentaires faits sur les modalités de participation à ce fil.

     

    Notamment parce que je me sens un peu concerné par la vulgarisation/caricature.

    A tort peut-être ?

     

    Une question pas claire basée sur une affirmations pas démontrée avec une maitrise des bases qui ne semblent pas fortes, ça ne peut pas amener à un débat très enrichissant.

     

    Surtout avec certaines postures de réponse.

     

    En tout cas, si j'ai fait remarquer à Lolo qu'il semblait peu clair, je n'ai pas qualifié sa question de stupide et je lui ai donné mes points de repère personnels et, à l'intérieur de son fil des liens sur les bases des deux mécanismes qu'il semble évoquer.

     

    Et de la même façon, je lui ai conseillé en mail privé (ben voui y a pas que le cinéma public) de consolider ses bases pour pouvoir reconsidérer ensuite son interrogation.

     

    Je constate, que Agma, avec un bagage et une expérience certaine,dit en un seul post à peu près que ce que je disais en plusieurs :

     

    >l'assertion initiale n'est pas prouvée,

     

    >c'est pas clairement une question de médecine (l'aspect physio prédomine et par exemple, les compétences dans ces sujets ne manquent pas en la salle nitrox)

     

    >pour essayer de répondre à la comparaison il faut faire des suppositions sur les deux termes.

    On est obligé de supposer que la question concerne la crise hyperoxique et supposer que c'est la narcose à l'azote.

     

    >les notions comparées ne sont pas du même ordre (entre des mécanismes physiologiques mesurables et une manifestation comportementale dont la dimension psychologique est assez clairement reconnue)

     

     

    bon, lui, il n'a pas traité l'ôt, tout en disant la même chose et donnant des informations d'ordre général sur les deux mécanismes :fumeur:

     

    Mais très honnètement, personnellement, j'en suis toujours à la même perpléxité après ces belles régulations.

     

    Je suis toujours incapable de comprendre cette question. :tetedure:

     

    Alors, au lieu de prétendre faussement que je l'ai qualifiée de stupide, j'aurais apprécié qu'on essaye de me faire progresser en m'expliquant la question.

     

    Si tu ne comprends pas ma question, n'essaie pas d'y répondre.

     

    Je demande juste pourquoi le corps humain supporte une PP d'oxygène supérieure à la limite pendant un certain temps, et pas une PP d'azote.

     

    ps : je revendique fermement le qualificatif de stupide pour moi-même si je dois me résigner à être le seul à ne pas comprendre cette question.

     

    Bon week end ensoleillé à tous.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    salut encoreplus2

     

    ton explication -justification a au moins le mérite d'être clair et en plus est emprunte d'un peu d'humilité, ce qui manquait cruellement dans tes autres participations

     

    tu n'es pas le seul concerné par nos remarques, cependant tu l'es complètement !

     

    nous avons réagi à ta manière cassante de prendre les gens de haut et à les renvoyer d'où ils viennent : tellement leur propos sont dénués de sens... et donc d'intérêts, A TES YEUX et donc à ceux du forum ....

     

    ne souhaitant pas débattre d'avantage en public sur le sujet ET pour ne pas dévier de celui de lolo13830 ..je te propose de continuer en MP... s'il y a encore des choses à dire...

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Une question pas claire basée sur une affirmations pas démontrée avec une maitrise des bases qui ne semblent pas fortes, ça ne peut pas amener à un débat très enrichissant.

     

    Mais si, mais si, voyons.... :) Une question d'un néophyte complet (je ne sais pas si c'est ou pas le cas du poseur de la question) a l'avantage souvent de ne pas être "encombrée" des présupposés de gens qui savent un peu -et peut mettre en lumière un point qui est traditionnellement éludé dans ce qui s'enseigne... ne trouves tu pas?

    Et si ce n'est pas le cas, ça peut permettre de préciser des notions confuses -ça ne me parait pas inutile non plus.

    Sinon, tu sembles buter sur la question: et si on reformule ça ainsi: est ce que la durée d'exposition à une pression partielle d'azote a une incidence sur la narcose? Ca simplifie la question en éliminant la comparaison avec l'oxy -mais pour répondre... ben on reste comme deux ronds de flan!! :tromaran:

     

    Pour Goofy: euh.... Et au réveil, ça se lit mieux? :hehe: Je te prêterai la lampe dont on a parlé en mail pour t'éclairer, promis!

    m.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Ouais, bon, j'ai la faiblesse de répondre sur le ton que je reçois :rolleyes: et qui n'était pas le mien initialement.

     

    Y a strictement rien de plus dans mon dernier post que dans les précédents et ça fait un moment que j'ai indiqué en MP à Lolo que je participerais plus sur son questionnement.

     

    Accessoirement tu m'infliges à nouveau, publiquement un jugement de valeur qui n'est pas le mien sur la prétendue valeur de Lolo.:decu:

    D'une façon générale, c'est pas la meilleure technique pour calmer les esprits.

    Surtout en précisant que tu ne veux plus continuer les échanges publics après ce dernier collage de bonnet d'âne. :confus:

     

    Penses-tu qu'il aurait été plus constructif de me suivre quand je concluais en faisant un retour sur le sujet de Lolo ?

     

    Enfin, voilà, si tu peux m'apporter éventuellement ton éclairage dans la compréhension de la question, je suis preneur :)

     

    bonne journée à toi

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    .

    Sinon, tu sembles buter sur la question: et si on reformule ça ainsi: est ce que la durée d'exposition à une pression partielle d'azote a une incidence sur la narcose? Ca simplifie la question en éliminant la comparaison avec l'oxy -mais pour répondre... ben on reste comme deux ronds de flan!! :tromaran:

    .

    MdR

     

    voui, c'est pil poil le genre de choses que j'ai cherché en essayant de réfléchir à la question initiale.

     

    mais c'est une toute autre question, non ?

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    ×
    ×
    • Créer...