Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Sarkozy pète les plombs


    Messages recommandés

    Ce qui m'attriste moi, ce sont les massacres ...

     

    tu as raison, il y a évidemment une hiérarchie des indignations à respecter

     

    mais ici, globalement, c'est un lieu de discussion centré sur le milieu marin

    et s'indigner, quand une déclaration est faite qui risque d'aggraver la disparition d'espèces marines, me parait approprié

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    • Réponses 79
    • Created
    • Dernière réponse

    Top Posters In This Topic

    salut

     

     

    Il faut se garder de s'emporter trop vite.

     

    Selon l'interpretation de la déclaration, elle convient à Green Peace (qui pense que reajuster les quotas pour mieux coller à la realité est une meilleur chose que d'avoir des quotas revisés tous les 10 ans.).

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    salut

     

     

    Il faut se garder de s'emporter trop vite.

     

    Selon l'interpretation de la déclaration, elle convient à Green Peace (qui pense que reajuster les quotas pour mieux coller à la realité est une meilleur chose que d'avoir des quotas revisés tous les 10 ans.).

    Sauf que pour Greenpeace, il s'agit probablement de suivre les avis scientifiques et ramener les quotas à la baisse.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Mais, RM, je t'autorise à supprimer mes messages que tu trouve hors charte car il n'ont effectivement aucun intérêt et n'apportent rien, comme cette discussion d'ailleurs.

    oh, j'ai failli tomber dans le piège. :bandit:

    :jesors:

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Pour revenir au sujet, Lionel, tu dis que sur 19 espèces, 18 sont surexploitées. Est-ce que tu pourrais donner un lien où trouver la liste de ces espèces stp ? Pourquoi seulement 19 espèces, les autres ne sont pas étudiées ? Parce qu'on en trouve bien plus sur les étales des poissonniers.

    C'est un graphe qu'un de mes collègues a présenté au labo recemment. Cela ne regroupe pas toutes les espèces exploitées en Europe mais les principales ie ce que vous voyez généralement chez le poissonnier. En ce qui me concerne je travaille actuellement sur les espèces profondes et en gros on voit globalement que les captures ont fortement baissé depuis les années 2000 après une rapide expansion. C'est un schéma classique de déclun de population par la pêche d'autant qu'il s'agit d'espèces dont la croissance est lente dans des milieux très fragiles.

     

     

    Selon l'interpretation de la déclaration, elle convient à Green Peace (qui pense que reajuster les quotas pour mieux coller à la realité est une meilleur chose que d'avoir des quotas revisés tous les 10 ans.).

    Ce que j'ai entendu de Green Peace laissait plutôt penser le contraire d'autant que les quotas sont réajustés chaque année. Greenpeace est d'accord sur le fait qu'il faut mieux prendre en compte les avis scientifiques ce qui ne signifie pas dans la plupart des cas augmenter les quotas, bien au contraire. Le responsable pour la France a même signalé que c'est le même genre de politique (ie sortir des quotas) qui a fait disparaître le cabillaud sur les côtes canadiennes... Par ailleurs si réajuster les quotas pour Sarkozy signifie plus de souplesse si la ressource est là, aucun scientifique n'ira dans ce sens puisque d'une part la ressource n'est pas là et d'autre part, l'unité de temps est l'année pour chaque réajustement. On ne peut pas faire plus court et faire plus long va faire prendre des mesures plus radicales au final puisque l'ajustement par rapport à l'épuisement des stocks sera plus tardif et comme le manque de réajustement va maintenir une plus forte pression de pêche, bin au bout de 3 ou 5 ans, y'aura encore moins de poissons qu'actuellement et là au lieu de dire aux pêcheurs de pêcher 10% en moins d'une année à l'autre, on leur dira de pêche 30% en moins pour les 3 ou 5 ans qui viennent. Pendant ce temps, le coût de la vie dont l'essence continuera à augmenter...

     

     

     

    Par ailleurs, l'un des participants de ce fil citait "pecher plus pour gagner plus". Actuellement, côté engin, l'idée des scientifiques c'est à captures constantes de réduire le coût de ces captures notamment du côté des économies de carburant (moteurs plus propre, engins plus efficaces). Bref le leitmotiv à défaut de pêcher moins serait davantage "pecher autant en dépensant moins". Le vrai problème des pêcheurs français, c'est que la marge entre les dépenses pour pêcher et les gains de la pêche se réduisent. On peut soit sortir en augmentant les gains temporairement via la surpêche, soit s'arranger pour diminuer les dépenses en optimisant les bateaux.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    @ Scubacastor : I agree with you to save the cods.

     

    Dans les lacs suisses, l'espèce de perche n'est plus ménacée et il y a même trop, mais on achète et mange beaucoup plus souvent des perches des pays de l'Est, parce qu'elles sont moins chères, la pêche suisse est trop chère.

     

    suffit d'avoir quelqu'un de la famille qui peche et ca coute rien :D

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    suffit d'avoir quelqu'un de la famille qui peche et ca coute rien :D

     

     

    salut

     

     

    pour moi, la question est plutot :

    combien de pieces, quel poids est détruit et rejeté à la mer, quel est le rapport de déchet pour un kilo de poisson mangeable et vendu ?

    et accessoirement, combien ça coute (les frais fixes, le carburant, le bateau, la glace, l'amortissement).. ?

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Par ailleurs, l'un des participants de ce fil citait "pecher plus pour gagner plus".

    suivi du sujet au 20h de France2 le samedi 19 janvier.

    on doit pouvoir l'avoir sur le net de France2.

     

    ce n'est pas mon opinion, au cas où certains l'auraient cru...

    et vu ma consommation de poisson actuelle, je ne risque pas d'épuiser la ressource

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    suivi du sujet au 20h de France2 le samedi 19 janvier.

    J'ai l'ai (hélas) entendu moi aussi de la bouche du président. J'apportais simplement une précision à cette expression sur la tendance actuel par rapport à ce "slogan". Rien contre toi.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Effet de manche...

     

    Si on eclaire cette declaration sur les quotas a la lumiere des elections prochaines elle prend tout son (non) sens.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    • Dernières Discussions

    • Discussions similaires

      • 1 739
        Le vote est anonyme. Il n'a seulement pour but que d'avoir une photo du sentiment le plus répandu parmi les plongeurs présents sur P.com Bien entendu, c'est en l'état des connaissances à ce jour.
      • 26
        Je vous livre un petit comparatif à enrichir, par vos soins, au sujet de 2 masques qui corrigent la vision de prêt, avec les corrections qui s'appliquent sur la partie basse du verre.   Le principe de correction est différent selon la marque. Dans un premier cas (Beuchat), on remplace le verre d'origine, par un verre trempé qui possède lui même un autre verre collé dessus (polymérisé ?). Donc le verre droit et le verre gauche sont à remplacer, en fonction de la correction souhai
      • 4
        Alors qu'on s'écharpe sur les vaccins ailleurs 🙂 , d'autres bossent sur comment soigner les malades atteints de cette pathologie. Le poumon est un organe auquel les plongeurs sont très attentifs. Une première vient d'avoir lieu en France par greffe des poumons.   Première greffe de poumons en France C'est un cas extrêmement rare, il n'y en a eu que 20 à travers le monde : un Français a nécessité une greffe des deux poumons pour survivre au Covid-19. Il vit grâce aux p
      • 38
        Les clubs et fédérations (organisations) sont-ils indispensables ? Historiquement parlant les clubs avait pour objectif de communautarisé les équipements. Il y avait peu d’endroit pour gonfler les bouteilles, donc on se regroupaient pour acheter un compresseur et le cas échéant un bateau. On se partageait même l’équipement de base, et on apprenait par compagnonnage. Par la suite les clubs se sont regroupés en fédérations afin d’uniformiser l’enseignement. A l’heure actuell
      • 14
        Un petit texte sur comment organiser les plongées dans les mers soumises aux courants et aux marées. Comment utiliser les atlas des courants pour déterminer les moments où les courants sont minimums… Bonne lecture   http://www.jctdive.be/page-version2004/chargement/plongee_mer_courant%20protege.pdf
    ×
    ×
    • Créer...