Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

    Messages recommandés

    Invité invite

    Pour info, les questions que j'ai posé à France Haliotis sont les suivantes,

    - Physiquement, à quoi ressemblent vos parcs? Des tables comme pour l'ostréiculture dans l'Aber Wrac'h comme ceux de Le Gris? ou bien des piquets comme pour les moules?

    - qu'en est-il de l'impact des parcs sur la dynamique sédimentaire de la baie, réputée fragile? Existe-t-il une étude sur ce point? Le site est classé Natura 2000 et LPO me semble-t-il.

    - quelle est la position de la commune de Guissény face à vous?

    - Vous signalez que l'ormeau est soumi à une mortalité d'origine bactérienne, cette bactérie est-elle nocive pour l'homme? Le site est un site à l'hydro-dynamique semi-fermée, et la baie est un lieu de baignade, a priori, du point de vue du principe de précaution, il est difficile de défendre une installation dans cette zone!

     

    Maintenant, j'essaie de contacter l'asso "

    Association pour la défense du domaine public maritime (ADDPM) de Guissény”

     

    pour avoir des infos de leur part (leur forum est vide de tout argument, leur site est un blog vide!!!) et aucun mail de contact n'est accessible...

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    merci santec !! a suivre.....

    erwann le coup des plaisanciers egoistes bravo (je la sortirais a mon beau père qui est plaisancier égoiste mais pas encore retraité) !!!! je n'avais pas osé, mais ce qui m'interesse c'est il y a t'il vraiment un danger ???

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Invité invite

    je ne sais pas si les locaux se souviennent de ça, mais quand Lannilis et l'Aber Wrac'h ont décidé de refaire le port, pour le rendre plus accessible, mieux protégé, plus utilisable quoi, des assos se sont montées pour lutter contre ce port.

    Seulement en creusant un peu, lesdites assos étaient installées sur l'autre rive, chez les ennemis jurés de l'Aber Wrac'h, et ont fait un lobbying si important que le projet initial, qui incluait Plouguerneau dans le port, a été abandonné et refondu.

     

    C'est d'ailleurs là que je suis intervenu professionnellement parlant, puisque j'ai réalisé, au sein du bureau d'études dans lequel je bossais à l'époque, les prélevements d'eau pour déterminer les charges solides (turbidité), mais également les variations de courants et la température de l'eau dans l'Aber.

    Intervention qui m'a valu de solides inimitiés dans la commune dans laquelle j'étai pourtant résident à l'époque...

     

    Bon, tant que je n'ai pas reçu d'autorisation dFH, je ne peux pas coller la réponse ici, mais je te la fais passer en privé Alain.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Invité invite

    L'autorisation m'a été donnée, voilà donc les questions et réponses.

    Bonjour,

     

    Vous trouverez un début de réponse sur notre site internet www.francehaliotis.com (un document à télécharger reprenant point par point les problèmes soulevés par notre activité).

    Ce que je peux simplement souligner aujourd'hui, c'est que les arguments de nos opposants ne repose sur aucun fondement scientifique et des réponses ont été fourni depuis le début de notre démarche qui se fait en concertation et dans un esprit particulièrement ouvert. Les services de l'état (réuni au sein de la commission des cultures marines incluant les services concernées par notre activité DIREN, IFREMER, phare et balises...) ont donné un avis positif sur le dévloppement de notre activité à Guissény soulignant l'absence d'impact environnementaux de notre activité: nos ormeaux sont élevés en pleine mer et aux algues fraîches. Nos densités d'élevage sont très faible (5 T/ha au max) en comparaison de ce qui se pratique avec les autres mollusques marins (huitres = 60 à 80 T/ha par exemple).

    Pour répondre directement à vos questions:

     

    - Physiquement, à quoi ressemblent vos parcs? Des tables comme pour l'ostréiculture dans l'Aber Wrac'h comme ceux de Le Gris? ou bien des piquets comme pour les moules?

    Rien de tout ça. Nous avons inventé un mode d'élevage inédit adapté à l'ormeau et à son comportement. Vous pouvez voir nos parcs à l'entrée de l'Aber Wrac'h, au pied de l'ile de la Croix (voir les photos sur notre site). Ou tout au moins vous n'en verrez que très peu de choses (quelques bouées) car nous les avons conçu pour qu'ils soient le plus discrets possible. Nous travaillons sur ces parcs environs 15 jours par mois pour nourrir nos ormeaux.

    - qu'en est-il de l'impact des parcs sur la dynamique sédimentaire de la baie, réputée fragile? Existe-t-il une étude sur ce point? Le site est classé Natura 2000 et LPO me semble-t-il.

    Notre activité sera intégrée dans la démarche Natura 2000 en mer avec la volonté de nous intégrer dans le développement durable d'une économie locale. Je souhaite avoir une activité durable avec un impact minimum sur l'environnement. Nos structures d'élevage ont très peu d'emprise sur le fond marin (environ 220 m²/ha). Et aucun impact sur la sédimentation ne sera détectable (nous en faisons la preuve dans l'Aber Wrach depuis 3 ans). Notre activité dans l'Aber Wrac'h n'a pas perturbé la faune locale. Les concessions que nous demandons à Guissény se situent à plus d'un demi km de la plage par la plus grande des marées. Je pense que les ailes des Kites Surfs sont plus perturbants pour les oiseaux qu'un bateau de conchyliculture (l'activité de pêche et de plaisance est présente dans la baie depuis bien longtemps) Qu'en pensez vous?

    - quelle est la position de la commune de Guissény face à vous?

    La mairie de Guissény s'oppose par principe à notre développement.

    - Vous signalez que l'ormeau est soumi à une mortalité d'origine bactérienne, cette bactérie est-elle nocive pour l'homme? Le site est un site à l'hydro-dynamique semi-fermée, et la baie est un lieu de baignade, a priori, du point de vue du principe de précaution, il est difficile de défendre une installation dans cette zone!

    Le Vibrio harveyi dont vous parler ne se développe pas dans le Finistère Nord et n'est pas nocive pour l'homme. Elle est présente en Normandie et du côté de St Malo. L'hydro dynamique de la baie du Vougot est bien plus ouvert que celle des Abers par exemple et ne pose aucun problème bien au contraire. Notre activité ne pose pas de problème pour la baignade (ou alors il n'y aurait plus un baigneur ou plongeur dans la zone des dunes sainte Marguerite sur Landéda et on en aurait entendu parler, je pense) ni pour la navigation. Renseignez vous auprès des clubs de plongée du Korrejou ou de l'Aber Wrac'h, auprès du Club de voile de l'aber Wrach ou de l'association Reve de Mer... Nous avons toujours travailler en concertation avec eux et nos activités sont parfaitement compatibles.

     

    En résumé, nous sommes une jeune entreprise innovante avec un besoin d'espace pour sécuriser nos activités. Nous travaillons avec la conscience du milieu naturel et de sa protection, la qualité de notre production en dépend, mais malgré le travail de concertation et d'information que nous réalisons, une poignée d'opposant sur Guissény essaient de démonter notre projet avec de faux arguments car ils ne souhaitent pas partager leur espace d'activité (pêche ou plaisance). Je comprend leur réaction d'opposition, on est jamais heureux de voir une activité nouvelle se développer dans son espace d'activité, mais aucun des arguments avancés n'est fondé.

    Venez visiter notre élevage et vous rendre compte par vous même: nous organisons des visites pendant l'été (voir Office de tourisme des Abers) et nos concessions sont visibles des dunes Ste marguerite.

     

    Cordialement

    Sylvain HUCHETTE

    France Haliotis

     

    voila, j'ai mis en gras mes questions, et souligné ce qui me paraissait important à comprendre. De même, j'ai mis en italique certains points qui sont ceux directement visés par les opposants (leurs rares arguments).

     

    J'espère, Alain, que ca t'aidera dans ta reflexion ;)

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    • 4 months later...

    Association du domaine public maritime de guissény

     

    Juste quelques propos du vice-président de cette association dans l'ouest-france du 26 mars 2008.On n'à pas assez d"éléments pour connaitre l'impact de ces élevages sur la pollution,sur les maladies qui peuvent se développer, c'est trop risqué.

    Plus loin:Si cela s'accompagnait de création d'emplois pouquoi pas.

    Donc d'après le vice-président,si l'élevage d'ormeaux était créateur d'emplois,l'association serait donc d'accord pour que les cages soit implantées sur la commune de guissény!!!!!!!!

    Quand on sait que cette personne était adjoint chargé de travaux pendant sept ans au sein de la dernière municipalité et qu'il n'a jamais voté contre un agrandissement de porcherie lors des conseils municipaux,qu'il a contribué à mettre en faillitte la commune de guissény,on voit bien l'homme le grand défenseur de la nature,quand au président de cette association,étranger à la commune et qui ne pouvoit pas aux impôts locaux et taxes annexes sur cette commune,de quel droit peut'il intervenir dans le débat,à moins que les membres de cette association ne soit pas assez grand pour se défendre seuls et soit placés sous tutelle????

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Merci de nous donner des nouvelles Dudul, je ne suis pas très surpris par ce que tu nous apprends, bien souvent , ces associations de soi disant défense de l'environnement cachent d'autres buts beaucoup moins avouables et jettent le discrédit sur ceux qui sont motivés par la cause de la nature.

     

    On en a un exemple dans le coin, où une association nommée "Manche nature" bloque un projet de développement proche du littoral, mais en ville (la Thalassothérapie de Granville qui doit s'installer à Donville sur un parking moche à la place d'un bowling affreux...).

    De recours administratifs en procédures, ils parviennent à tant freiner le début des travaux qu'on va vers une annulation du projet pure et simple.

    Résultat : 30 personnes au chômage et 30 postes supplémentaires qui ne seront pas créés.

    Pourquoi ?

    Parce que quelques riverains ne se satisfont pas du projet qui pourrait gâcher leur belle vue sur mer...

    Je pense que, hélas, des exemples comme ceux là sont légions.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant
    • Dernières Discussions

    • Discussions similaires

      • 5
        Je regardais la réglementation du parc national de Port Cros et Porquerolles concernant la plongée.   => http://www.portcros-parcnational.fr/fr/download/file/fid/3639   Tout d'abord j'ai été content de voir que la réglementation est stricte 🙂 . Ensuite j'ai un peu râlé (comme la majorité des gens hein 😉 ) en trouvant que certaines choses étaient excessives  : exemple le point n°3 qui interdit tout usage d'appareil pour la photo/vidéo. Je me suis persuadé en me disant que c
      • 4
        Bonjour,   Je me présente je suis étudiant en Master développement durable et je réalise une étude sur les pratiques et les liens avec l'environnement dans le parc naturel régional du golfe du Morbihan.   Je souhaiterais, si possible, que si des personnes plongent dans le parc naturel régional du golfe du Morbihan voient ce message, prennent 5 minutes de leurs temps pour répondre à ce questionnaire (gratuit).   https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSersGPxMImeyuPbHbdj87kzv1cbG12Bg
      • 10
        Il y a quelques vidéos sur tube de plongée dans un parc à thon à Malte. Est-il toujours possible de plonger?? Ces plongées ont elles un intérêt? Peut-on plonger en décembre? avec quel club?   Ca fait beaucoup de question tout ça!!!!
      • 13
        Juste un message suite à 12 plongées sur la première quinzaine d'aout 2015 en Sardaigne:     Club d'accueil: pipposub basé à Port Otiulu Budoni) http://Www.pipposub.it - ph. +39 328 0503308 Son responsable: Pierfranco MULAS.   10 à 12 plongeurs max sur un semi rigide 2 plongées le matin séparées d'1 heure min. Départ du bateau 9h, retour pour 13h Rdv au club pour 8h. Après midi, à priori, réservés au baptême. Matériels mis à disposition en bon état   Les plongées s'effe
      • 3
        Bonjour Je pars en Mai pour l'escala, je vais plonger dans la zone Escala - Parc naturel de Montgri ( c'est à une dizaine de km de la zone de l'estartit bien connue, mais ce n'est pas l'estartit ) Ceux qui ont plongé dans cette zone, si vous pouvez me donner votre avis sur l'intérêt des plongées dans cette zone. Richesse de la faune, intérêt et diversité des sites, visibilité... Merci yann
    ×
    ×
    • Créer...