Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

"verrouillage" des genoux ?


    Messages recommandés

    Bonjour à tous

    Ca y est j'ai passé mon N2. L'orientation s'est passée sans problème.

    Les remontées assistées ont été un peu plus folklorique : quand j'ai remonté mon binôme, plusieurs fois j'ai eu des difficultés à me tenir bien vertical, je pliais les genoux et comme je palme un peu (ben oui c'est pas facile qu'au poumon et à la stab :confus: ) on s'est retrouvé presque allongé dans des positions frisant le missionnaire :fou:

    Alors si vous avez des conseils pour remonter à 2 bien droit (la tête en haut, les pieds vers le bas) je suis preneuse.

    merci

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Bonjour à tous

    Ca y est j'ai passé mon N2. L'orientation s'est passée sans problème.

    Les remontées assistées ont été un peu plus folklorique : quand j'ai remonté mon binôme, plusieurs fois j'ai eu des difficultés à me tenir bien vertical, je pliais les genoux et comme je palme un peu (ben oui c'est pas facile qu'au poumon et à la stab :confus: ) on s'est retrouvé presque allongé dans des positions frisant le missionnaire :fou:

    Alors si vous avez des conseils pour remonter à 2 bien droit (la tête en haut, les pieds vers le bas) je suis preneuse.

    merci

    :hehe: ben 1 la tete en haut et l'autre les pieds en bas ...ben je sais plus comment ça s'appelle... :rougi: mais c'est pas mal non plus

    ok je sors...

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Arnaud d'eau bleu avait montré une position comme dans un fauteuil qui avait l'air sympa, en gros tu te mets de côté par rapport à l'assité et tu te mets comme si tu était assis dans un fauteuil les jambes tendus devant toi le poids de ton bloc et celui de ton assisté est sensé vous caler en position l'un en face de l'autre. Tu as accès à l'intégralité de ton matos et du siens dans cette position (et du coup tu palme pas non plus ) mais elle nécessite un bon verrouillage du bras qui tiens la stab de l'assisté (position semi fléchie et tonique). J'avoue que je n'y suis jamais arrivé pas à l'aise par le 'basculement en arrière au démarrage de la position par contre Mattle, ma binôme, y arrivait très bien :D . Ma 'position' perso consite à passer mon brais dans la ventrale et à chopper la sangle dépaule gauche en passant par le bas (je suis légèrement en dessous de l'assisté ) et je le 'pousse' vers le haut (bon pour le regard ennamouré dans les yeux c'est pas bon je lui regarde plutôt le nombril :D ) mais on monte verticaux :hehe: et surtout dans cette position j'arrive à gérer la remonté correctement. En gros y'a pas de recette miracle faut essayer différent truc et trouver celui qui va (a oui pour éviter de basculer sur l'assisté j'ai trouvé plus facile de vider en premier mon gilet).

     

    Nem

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Les remontées assistées ont été un peu plus folkloriques : quand j'ai remonté mon binôme, plusieurs fois j'ai eu des difficultés à me tenir bien verticale, je pliais les genoux et comme je palme un peu (ben oui c'est pas facile qu'au poumon et à la stab :confus: ) on s'est retrouvé presque allongé dans des positions frisant le missionnaire :fou:

    Alors si vous avez des conseils pour remonter à 2 bien droit (la tête en haut, les pieds vers le bas) je suis preneuse.

     

    Hello !

     

    Je ne pense pas que le problème vienne du fait que tu plies ou pas les genoux, que tu palmes ou pas....

    (entre parenthèses c'est curieux qu'on t'ait fait faire des remontées en palmant, quand j'ai passé le N2 le jeu consistait justement à ne pas palmer...)

     

    Le problème qui fait que tu te retrouves couchée sur ton binôme, c'est que tu es plus légère que lui. Tu flottes davantage. La solution est de vider ton gilet...

     

    Genoux verrouillés ou pas, tu te retrouveras toujours au-dessus de ton binôme si tu es trop gonflée...

     

    Ton moniteur aurait été bien inspiré, je pense, en te faisant faire des remontées au gilet, à deux, en se tenant par la stab, l'un en face de l'autre, pour te faire bien sentir comment, dès que l'un est trop gonflé, il va basculer vers le haut, et comment le fait de vider un peu d'air va le faire revenir à la verticale...

    Sans assistance ni quoi que ce soit, juste pour sentir l'équilibre à deux de la remontée, et sentir venir quand il faut vider un gilet, ou bien l'autre....

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Bonjour à tous

    Ca y est j'ai passé mon N2. L'orientation s'est passée sans problème.

    Les remontées assistées ont été un peu plus folklorique : quand j'ai remonté mon binôme, plusieurs fois j'ai eu des difficultés à me tenir bien vertical, je pliais les genoux et comme je palme un peu (ben oui c'est pas facile qu'au poumon et à la stab :confus: ) on s'est retrouvé presque allongé dans des positions frisant le missionnaire :fou:

    Alors si vous avez des conseils pour remonter à 2 bien droit (la tête en haut, les pieds vers le bas) je suis preneuse.

    merci

    salut!

    bien pour l'assistance du n2, ce n'est qu'une question de centre de graviter.

    je ne sais pas si tu remonte avec un ou deux gilets mais comme on te la déjà dit prècedement si tu gonfle un seul gilet tu sera forcement au-dessus car tu sers de parachute.

    il faut que tu attaques ta remontée stabilisé et que tu gonfle le gilet de l'assister, puis lorsque cela décolle, colle toi un maximum a ton assister vous devez faire q'un et limiter dans ce cas le passage d'eau entre vous.

    1 c'est plus facile car tu remonte avec moin d'air dans les gilets

    2 tu as un bon contact avec l'assister.

    3 tu reste stable car les centres de graviter des deux plongeurs se confondes.

    Pour ce qui est du palmage effectivement maintenant on autorise le palmage mais je te conseille de ne pas trop l'utiliser car il te déséquilibre.

    voilà un peu pour résumer reste les yeux dans les yeux et tu remontera droit tête en haut.

    j'espère que celà t'aidera un peu plus.

    bonne bulle

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Comme dit Françoise si tu es déséquilibrée c'est que tu es "trop lourde" si ton binôme est au dessus, ou que c'est lui qui est trop lourd si c'est toi au dessus.

    Cela s'équilibre avec le gilet.

     

    On m'a enseigné comme ça : démarrer en gonflant un peu ou au poumon ballast pour ne pas redescendre, bloquer le binôme avec les jambes, remonter aux petites bulles avec un support visuel (tombant par ex) et dégonfler progressivement les gilets alternativement pour rester face à face, en respectant les petites bulles. Cela te donne une vitesse constante et te permet de t'arrêter à 3m facilement.

     

    Sais pas si c'est clair, mais la vitesse des bulles ça aide bien.

    Il m'a fait travailler au poumon-ballast de 20m à 12m pour bien sentir les choses.

     

    Cath

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Hello !

    Ton moniteur aurait été bien inspiré, je pense, en te faisant faire des remontées au gilet, à deux, en se tenant par la stab, l'un en face de l'autre, pour te faire bien sentir comment, dès que l'un est trop gonflé, il va basculer vers le haut, et comment le fait de vider un peu d'air va le faire revenir à la verticale...

    Sans assistance ni quoi que ce soit, juste pour sentir l'équilibre à deux de la remontée, et sentir venir quand il faut vider un gilet, ou bien l'autre....

     

    +1 - C'est en effet un exercice très efficace pour acquérir les bonnes sensations dans les bras et ressentir les différentiels de stabilisation des deux plongeurs. Lors de ma formation, mon instructeur appelait cela l'exercice du "Culbuto" (comme le jouet).

     

    Face à face, tu purges ta stab et tu gonfles simultanément la stab de ton binôme. Csq: tu descends, il monte. (tu deviens "lourde" pour ton binôme)

     

    Puis l'inverse,

     

    Face à face, tu gonfles ta stab et tu purges simultanément la stab de ton binôme. Csq: tu montes, il descend (et il devient "lourd")

     

    Et ainsi de suite ...

     

    L'idée étant de faire cela plusieurs fois de suite en alternance, pour bien acquérir les sensations et les réflexes pour réagir correctement - et à temps - sur la purge et l'inflateur sans ne plus avoir à y penser.

     

    EDIT: cet exercice peut très bien se faire dans seulement 6 mètres d'eau

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    J'ai également fait cet exercice lors de ma denière fosse mais en plus, il s'agissait de le faire les yeux fermés afin de se rendre compte du mouvement.

    C'est comme en planeur ou on essaye de piloter aux sensations (sans river les yeux sur les instruments) pour sentir les accélérations verticales. Tu gonfles un peu la stab du binôme jusqu'à ce qu'il commence à monter puis la tienne pour le suivre, puis celle du binôme..... Et après tu fais l'inverse car une fois lancé, il faut contrôler la vitesse de la remontée.

    A+

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    :)merci ca me fait pas mal de petits trucs et astuces à essayer. Donc si je comprends bien, en étant plus lourde que mon "assisté", et donc en dessous, y a pas de raisons (avec un peu de muscle dans les bras) qu'on se retrouve allongés :cool: puisque lorsque je suis toute seule je remonte bien droite.

    Pour le palmage, en effet, le but du jeu c'est bien de faire sans mais petit à petit, l'oiseau fait son nid, ou le corail sa patate hihi

    merci à tous

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    sinon tu prends ton spool, vous vous saucissonez ensemble et tu mets un peu d'air dans ton parachute à soupape, ça vous maintiendra droits, faut juste penser à purger le parachute en plus des gilets

     

    oui je sais :jesors:

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    tu crois pas si bien dire à la dernière remontée on s'est arrêté à 3m, mon binôme a sorti son parachute et on s'est emmelé dedans, la grande fête...bon on était pas très sérieux à ce moment promis on refera plus...

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Donc si je comprends bien, en étant plus lourde que mon "assisté", et donc en dessous, y a pas de raisons (avec un peu de muscle dans les bras) qu'on se retrouve allongés :cool: puisque lorsque je suis toute seule je remonte bien droite.

     

    Ca n'est pas une question de muscles dans les bras. :non:

     

    L'objectif est que vous soyez tous les deux stabilisés - de préférence avant le décollage - afin de ne plus avoir à gérer que les purges lors de la remontée. Si la remontée est bien faite, tu n'as aucun effort à effectuer avec les bras.

     

    Tout est question de dosage dans les gilets. Pour une bonne remontée, l'air dans les gilets doit permettre une remontée verticale, sans effort, aucun des binômes devant être dessus ou dessous. Si c'est le cas, c'est que l'un des deux gilets n'a pas été suffisamment "ajusté" avec la purge (et/ou éventuellement l'inflateur), pour une remontée verticale et à la même vitesse pour les deux binômes.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Donc si je comprends bien, en étant plus lourde que mon "assisté", et donc en dessous, y a pas de raisons (avec un peu de muscle dans les bras) qu'on se retrouve allongés

    le bras qui tient le binôme doit être plié, pour rapprocher les centres de gravité et éviter cette bascule

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant
    • Dernières Discussions

    • Discussions similaires

      • 13
        Bonjour! J'envisage un séjour d'une semaine durant les vacances de la Toussaint 2021. Idéalement Egypte (peu importe l'endroit exact). J'ai un budget de 1000€ tout compris. Ca vous semble jouable? Des idées? Merci beaucoup 😉
      • 14
        Bonsoir a tous.   Je recherche une assurance (plongée ET voyages) suite a ma décision de ne plus reprendre l'assurance Lafont pour la saison 2021.   J'ai étudié un peu DiveAssure.. 124 € pour un couple dans le monde entier pour l'assurance plongée.   Pour l'assurance annulation de voyage c'est en fonction du prix que l'on veut assurer. Il y a des options "sympas". Par contre le prix grimpe rapidement. Elle inclus il faut le dire une couverture "COVID-19".  
      • 15
        La configuration sidemount a comme origine la plongée souterraine, activité aux contraintes et aux règles bien spécifiques. Depuis plusieurs années cette configuration se développe en plongée dite « récréative ». Si dans de nombreux pays cette notion de « récréative » est synonyme de plongées à profondeur moyenne et sans décompression obligatoire, force est de constater qu'en France et dans quelques autres pays (Belgique …), les caractéristiques de ce qu'on nomme également « plongée lo
      • 7
        Bonjour,   Je ne savais pas où mettre ça, j'espère être dans la bonne rubrique.   Arte diffuse une série de 4 reportages sur les requins "Dans le sillage des requins". Hier, un épisode a été diffusé (ou rediffusé)   Sur le site d'Arte, vous trouverez les 4 https://www.arte.tv/fr/videos/051893-001-A/dans-le-sillage-des-requins/    
      • 6
        Bonjour,   Dans le cadre d’une formation puis d’exploration de Jeunes plongeurs argent ou or au sein d’une Structure Commerciale Agréés à la FFESSM, appliquez-vous les ratios du Code Sport, soit 4/1 ou du Manuel de Formation Technique soit 2/1 ?   En situant l’espace  jeunes entre 8 (Plongeur argent) et 14 ans (minimum 10 pour Or).   Le Code du Sport n’indique pas d’âge mini, mais uniquement le ratio 4/1 dans les annexes III16 a et b.   où passez vous dire
    ×
    ×
    • Créer...