Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Des plombs sans plomb !


Mare Nostrum

    Messages recommandés

    Vu au salon de la plongée :

     

    Une sympathique entreprise qui propose du lest en fonte.

    Des plombs sans plomb en quelque sorte, afin d'éviter la dispersion de plomb dans la nature.

     

    Animés par des préoccupations écologiques, les dirigeants de cette entreprise ont même réussi à faire un produit à l'aspect très séduisant !

     

    _plomb_plongee_1kg.jpg_plomb_2kg.jpg_ceinture.jpg

     

    Malin ! des picots évitent au "plomb" de glisser.

    Le volume pour un poids identique est de 5 à 10% supérieur au plomb.

    La gamme devrait s'enrichir bientôt de lest souple, lest de cheville, baudrier etc...

     

    Ça ne pollue pas, c'est joli, et ça n'est pas plus cher que du plomb !

     

    Pour en savoir plus, vous pouvez consulter le site de SUBLEST, qui détaille le produit et la démarche...

    www.sublest.fr

     

    Ou plus succinctement, dans Scuba Planet bien sûr !

     

     

    Ce n'est pas de la pub, je n'ai aucun intérêt dans l'affaire, j'ai juste trouvé la démarche intéressante... ;)

    Et les membres de la société bien sympathiques, qui ont répondu avec patience à toutes mes questions... :hehe:

    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    • Réponses 49
    • Créé
    • Dernière réponse

    Meilleurs contributeurs dans ce sujet

    Meilleurs contributeurs dans ce sujet

    Une sympathique entreprise qui propose du lest en fonte.

    Des plombs sans plomb en quelque sorte, afin d'éviter la dispersion de plomb dans la nature.

    pourquoi pas , en effet.

    maintenant, quand il est enrobé, comment le plomb peut-il se disperser dans la nature ?

     

    question subsidiaire 1 : calculez l'empreinte écologique de la fabrication de l'enrobage

    question subsidiaire 2 : étant donné la température de fusion du plomb et de la fonte calculez la différence d'empreinte écologique de la fabrication de ces lestages

     

    extrait Wikipedia : En ce qui concerne les sols, le plomb est naturellement présent (c'est ce qu'on appelle le fond pédogéochimique naturel) à hauteur de quelques dizaines de mg par kg de sol

     

    Edit: comme vous le voyez,je suis d'un naturel sceptique.

    Mais je me soigne régulièrement.

    J'ai donc consulté le site du fabricant et leur démarche semble effectivement empreinte d'un souci écologique.

    souhaitons que ce soit effectif

    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    L'initiative est pas mauvaise, du plomb on en retrouve un max sous l'eau. Quelques ceinture de lest mais aussi et surtout des plombs de pêcheur.

    A quand la fonte pour eux aussi ?

    Parce qu'actuellement quand j'ai besoin de lest, je me fait une petite plongée du bord dans un coin bien fréquenté par les pêchou du dimanche, et je sort facile 1kg à chaque fois...

    Belle initiative !

     

    A+

    Tybo

    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    maintenant, quand il est enrobé, comment le plomb peut-il se disperser dans la nature ?

     

    question subsidiaire 1 : calculez l'empreinte écologique de la fabrication de l'enrobage

    question subsidiaire 2 : étant donné la température de fusion du plomb et de la fonte calculez la différence d'empreinte écologique de la fabrication de ces lestages

     

    Puisque tu as consulté le site de Sublest tu as dû trouver les réponses à tes questions ! ;)

     

    Bien sûr, un plomb enrobé dont l'enrobage est en bon état ne se disperse pas dans la nature. Mais après..?

    Il est à noter que même l'aspect recyclage du lest a été étudié, avec un enrobage qui peut être désolidarisé afin d'éviter son incinération au moment de la fusion de la fonte.

     

    L'enrobage n'est pas en PVC mais en "plastique qui ne contient aucun plastifiant potentiellement toxique , ni métaux lourds . Et sa mise en œuvre ne nécessite aucune cuisson gourmande en énergie".

     

    Quant à l'impact de la fusion de la fonte sur l'environnement, les mesures prises pour le limiter sont exposées sur le site (rubrique "entreprise").

     

    Moi aussi je suis d'un naturel sceptique, mais là il y a plus qu'un simple affichage écolo je pense, une vraie démarche dans le sens du développement durable.

    Évidemment, l'aspect "plomb" n'est pas le seul impact du plongeur sur le milieu naturel, mais voilà déjà un moyen simple de l'amoindrir.

    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Et puis la fonte, ça rouille, alors au premier accroc de l'enveloppe .... tu peux changer ton lest.

    Finalement le plomb enrobé, c'est pas si mal.

     

    Selon Sublest : "En plus d’une capsule plastique de forte épaisseur , nous avons rajouté une protection anti-corrosion spécifique à la fonte afin que toute perte d’étanchéité de la capsule de plastique n’entraine pas d’altération de la fonte".

    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Je dois vous rappeler que l'augmentation de 5 à 10% est fausse. Selon les densités que j'ai posté au n°4, pour le poids égal, la fonte est 40% plus volumineuse que le fer.

     

     

    Je pense qu'il s'agit de l'encombrement final. Etant donné que la fonte a une bien meilleure résistance que le plomb, on doit pouvoir réduire au maximum l'épaisseur de plastoc autour...

     

    Ce qui me rendrait sceptique, outre les points qu'a déjà soulevés DuboisP :

     

    - Quid de tout cela dès que l'enrobage sera fissuré, usé, cassé ?? on aura droit à des grandes dégoulinures de rouille sur la combi...

    - 7 à 9 € le kg, c'est presque le prix d'une ceinture + 6 kg d'occase

     

    Cela dit, ça reste une belle initiative...

    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    euh, sans vouloir faire l'opposition systématique, pourquoi l'enrobé en plastique si l'anti-corrosion est assez efficace ?

     

    les lest de cheville en bille de fonte aciérée que j'ai expérimenté il y a deux ans on duré deux plongées avant de commencer à rouiller et ils étaient supposé protégés de l'oxydation...

    la détérioration de l'état de surface a entrainé la détérioration de l'enveloppe textile

    et l'oxydation en fin de saison a provoqué l'aggrégation des billes en bloc rigide.

     

    ceci dit j'aime bien les conséquences positives du retrait du plomb de la chevrotine des chasseurs sur le saturnisme des canards !!!

    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Je dois vous rappeler que l'augmentation de 5 à 10% est fausse. Selon les densités que j'ai posté au n°4, pour le poids égal, la fonte est 40% plus volumineuse que le fer (tu veux dire plomb je pense).

     

    et

     

    La fonte est comme en acier, soit 8 g/cm3 contre 11.35 g/cm3 pour le plomb.

     

    Certes. Mais on parle là du volume de la pièce "plomb enrobé" dans son entier, la place que cela occupe.

    Dans le plomb, il faut prendre en compte l'enrobage, et les vides destinés au passage de la ceinture. Tout cela occupe de la place.

    L'augmentation du volume du produit fini est en fait très faible.

    J'ai vu ces lests et eu le produit dans les mains, je peux t'assurer qu'ils sont à peine plus gros que mes plombs enrobés en plomb.

    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    :gagon:

    On pourrait aussi imaginer des lests en uranium appauvri, près de deux fois moins volumineux que le plomb. Avec un avantage indéniable pour les plongée de nuit : pas besoin de lampe !

     

    :gagoff:

    La phrase précédente (une déconade) m'a été suggérée par le fait que certains voiliers ont un lest en uranium appauvri.

    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    • Dernières Discussions

    • Discussions similaires

      • 13
        Lire cet article et mourir. Il est dangereux d'écrire ça.  Enfin c'est mon avis.   https://www.bateaux.com/article/37618/les-differentes-solutions-pour-plonger-sous-votre-coque-de-bateau
      • 15
        Bonjour à tous,   vidéo faite ce Samedi avec mon fiston. Je ne maitrise pas encore la correction colorimétrique!   https://youtu.be/yVrZ3qdyZ0I   Tournée avec une insta360 one x.   Si vous souhaitez une vue haute de la carrière, c'est ici:   http://360vista.fr/wp3/visite-virtuelle/france-angers/dive-49/   eric  
      • 253
        Témoignage d'une destination peu connue des plongeurs français et des TO, ce qui est bien dommage. Cette destination fait partie pour ma part du top 3 des endroits où j'ai pu aller, après le Mozambique.       Cette île, appartenant aux Pays Bas, est surnommée le « paradis des plongeurs ». Eh bien c'est exact. Leur slogan « eat/sleep and dive ! »       Nous avons pu faire en 10 jours plus de 20 plongées dans une eau à 26°.   Au niveau de la faune et de la flore, celle-ci est par
      • 14
        Bonjour,   Je m'interroge sur l'existence de cartes des sites de plongées. Auriez vous des informations, voire des sites internet, ou des documents sur le sujet.   Un grand merci pour votre aide   A plus
      • 50
        Bonjour,   pour mes cours, j'aimerais trouver une version original (dans le sens "à l'origine", pas dans le sens "sortant de l'ordinaire") de la présentation de la table MN90.   Je voudrais voir ce qui correspond à des procédures prévues initialement dans la table et ce qui correspond à des "bricolages" autour. Par exemple, est ce que les procédures "nitrox", "altitude", "interruption de palier", "remontée rapide"… ont été intégrées "au doigt mouillé" plus ou moins au fil du
    ×
    ×
    • Créer...